Aux amoureux de l'Afghanistan.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez
 

 Ghazal de Mîrâ poésie pachtoune en pachto et en français

Aller en bas 
AuteurMessage
Afg4ever
Membre Extra
Afg4ever

Masculin Nombre de messages : 5090
Age : 33
Localisation : KABOUL
Date d'inscription : 27/04/2009

Ghazal de Mîrâ poésie pachtoune en pachto et en français Empty
MessageSujet: Ghazal de Mîrâ poésie pachtoune en pachto et en français   Ghazal de Mîrâ poésie pachtoune en pachto et en français Icon_minitimeVen 12 Juin - 20:43

Ghazal de Mîrâ poésie pachtoune en pachto et en français Bleu2
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Afg4ever
Membre Extra
Afg4ever

Masculin Nombre de messages : 5090
Age : 33
Localisation : KABOUL
Date d'inscription : 27/04/2009

Ghazal de Mîrâ poésie pachtoune en pachto et en français Empty
MessageSujet: Re: Ghazal de Mîrâ poésie pachtoune en pachto et en français   Ghazal de Mîrâ poésie pachtoune en pachto et en français Icon_minitimeVen 12 Juin - 20:47

Ghazal de Mîrâ



Ce ghazal est la fameuse Zakhmai, la plus populaire des chansons afghanes.



"1. Je suis assis dans l'affliction,
percé des poignards de la séparation.

Elle a emporté mon
coeur dans ses serres, aujourd'hui en venant, Khâro ; tout doux,
tout doux1.

2. Je suis toujours en lutte,
je suis rouge de sang, je suis ton mendiant.

Ma vie est une angoisse. Mon
amie est mon médecin ; je désire le remède ; tout
doix, tout doux.

3. Son sein a la pomme, ses
lèvres ont le sucre, ses dents ont la perle ; elle a tout cela,
ma bien-aimée ; elle m'a blessé au coeur et c'est pourquoi
je suis plongé dans les larmes ; tout doux, tout doux.

4. A toi est dû mon
service ; toi, songe à moi, ô mon amour, à tout jamais.

Matin et soir je suis couché
à ton sanctuaire ; je suis le premier de tes cavaliers ; tout doux,
tout doux.

5. Si tu dis des vers de toi
et les dis sur l'air d'autrui, tu peux t'appeler voleur. Quelque ghazal
que tu dises, ô Mîrâ, loue toujours le Seigneur, et mets
le médisant en cage2.




Traduction James Darmesteter



1. Pour les lecteurs qui ne lisent pas les caractères arabes, il sera pourtant facile de voir dans le texte ci-contre la rime à la fin de chaque distique ; elle s'établit en "rou, rou", ce qui a mené le traducteur à rendre cette rime en "tout doux, tout doux"

2. Son rival en poésie ou en amour.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Ghazal de Mîrâ poésie pachtoune en pachto et en français
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Divers :: انجمن فارسی-
Sauter vers: