Aux amoureux de l'Afghanistan.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Tariq RAMADAN face à un politicard socialiste français

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
AuteurMessage
afghanterminator
Membre Extra


Nombre de messages : 1765
Age : 28
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Tariq RAMADAN face à un politicard socialiste français   Mar 15 Déc - 0:00

gorg_maro a écrit:
J'ai précisé ne pas vouloir rentrer dans les détails. D'une part c'est inutile et d'autre part j'ai déjà suffisamment vu bcp d'interventions à ce sujet. Tu ne sais absolument rien de mes sources, et tu n'as pas à te permettre de juger sans même savoir. Qui es tu pour juger mon savoir? Dieu? astarfurillah. Tu vois tout par introspection à travers moi?
Que je sois à côté de la plaque mon cher n'est que ton avis...et non pas une vérité intrinsèque comme tu cherche à le prouver orgueilleusement. Si tu penses que tu n'es pas influencé par ta propre famille ne serait ce qu'un peu, tu te mets le doigt dans l'oeil jusqu'au coude.

Il serait bon de redescendre sur terre .. au moins de temps à autre.

A bon entendeur

Bien à toi... (ta formule). Des révisions m'attendent.

Je ne juge pas, je constate. Et puis si tu as vu beaucoup d'interventions comme tu dis tu devrais en avoir tiré les leçons, à savoir que Massoud n'est pas un "héro" pour tout le monde! Est-ce que j'ai vanté quelque part les mérites d'un seigneur de guerre?
Et puis je suis étonné des conneries que tu balances sur ce forum, et comme d'habitude tu me feras des excuses après avoir eu le temps de t'instruire! Je t'ai donné un conseil, viens me voir quand tu auras grandi mentalement, car tes réponses sont tellement puérils...

Ouais révises c'est mieux je crois! Boulet
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
afghanterminator
Membre Extra


Nombre de messages : 1765
Age : 28
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Tariq RAMADAN face à un politicard socialiste français   Mar 15 Déc - 11:04

Afghanistan · L'ombre du «lion du Panshir» plane sur le nouveau gouvernement
Faut-il pleurer le commandant Massoud?

Alors que ses héritiers spirituels détiennent les postes clés du nouveau gouvernement afghan, feu le commandant Massoud est auréolé comme un résistant démocrate éclairé, aux antipodes des talibans. Pourtant, les trois traits les plus marquants du «lion du Panshir» sont son fondamentalisme islamique, ses tendances dictatoriales et son ethnicisme.

Annelise Arcq et Marco Louvrier

La convergence des intérêts américains et des islamistes a plongé l'Afghanistan dans le chaos.

Le commandant Massoud, fils d'un colonel de l'armée du roi Zaher Shah, a fait ses études au lycée français de Kaboul et à la Faculté Polytechnique. Ces antécédents lui ont donné une aisance avec les Occidentaux qui contraste avec l'âpreté des autres commandants de la résistance islamique afghane. L'adulation des médias ­ notamment français ­ à son égard remonte au début des années 80. On peut pourtant difficilement considérer Massoud comme un modéré. Le Monde rapporte que «dans son fief de la vallée du Panshir, les femmes portent la burqa (robe traditionnelle recouvrant tout le corps avec un filet à hauteur des yeux) []. La femme de Massoud, mère de leurs cinq enfants, respecte le purdah (réclusion) et vit dans le village d'origine de Massoud.»1

Durant ses études à Kaboul, il adhère au mouvement étudiant islamiste fondamentaliste, alors dirigé par un jeune professeur en théologie, Burhanuddin Rabbani. Le président Daoud, qui a démis le roi Zaher Shah et s'est emparé du pouvoir en 1973, combat ces fondamentalistes. Certains sont emprisonnés, d'autres ­ parmi lesquels Gulbuddin Hekmatyar, Burhanuddin Rabbani et Ahmad Shah Massoud ­ fuient au Pakistan, où ils reçoivent l'aide du Premier ministre Ali Bhutto. Ces opposants afghans étaient en effet un bon moyen pour le Pakistan de fomenter des troubles contre Daoud, qui réclamait du Pakistan la restitution de territoires pachtounes, devenus pakistanais lors de l'établissement de la frontière par le colonisateur anglais.

Ces fondamentalistes vont chercher leur inspiration auprès des Frères Musulmans, une confrérie fondée en Egypte en 1928 dans le but de susciter une révolution islamique et d'instaurer un Etat islamique. Leur islamisme se caractérise par des conceptions fort éloignées de la démocratie. «L'histoire des Frères musulmans est traversée et fascinée par l'idéologie fasciste», écrit Muhammad Saïd al-Ashmawy.2 Leur modèle politique se fonde sur une figure charismatique. L'obsession de ces fondamentalistes ­ et donc de Massoud: «Le caractère et la pureté du dirigeant, ses vertus et ses compétences, et le fait de savoir si sa personnalité égale celle du prophète Mahomet. () Ce modèle est inévitablement favorable à la dictature.»3


Une surenchère intégriste profitant aux Etats-Unis

Daoud est renversé par un coup d'Etat du parti communiste afghan. Les réformes agraires et autres mesures progressistes se heurtent à une forte résistance armée. Lorsque le gouvernement afghan fait appel aux troupes soviétiques, le Pakistan a déjà sous la main des dirigeants islamiques radicaux, capables de diriger la jihad, la guerre sainte contre le communisme et l'athéisme.

Rabbani devient le chef du parti Jamiat Islami, dont Massoud, parent de Rabbani par alliance, sera un des dirigeants. Gulbuddin Hekmatyar prend la tête du Hezbi Islami. Notons en passant que Bin Laden rejoint le Hezbi Islami au début des années 80, fasciné par le charisme d'Hekmatyar.

Ces partis peuvent compter sur un soutien financier et militaire croissant des Etats- Unis. L'anticommunisme des éléments les plus fondamentalistes en font les meilleurs alliés des Etats-Unis. En 85, l'aide annuelle de la CIA s'élève à 285 millions de dollars, montant doublé par l'Arabie saoudite. Ajoutons qu'à cette époque, le Shah d'Iran vient d'être renversé et remplacé par gouvernement des Ayatollahs, d'obédience musulmane chiite. Les Etats-Unis ont d'autant plus de raison de soutenir la connexion sunnite qui va de l'Arabie saoudite à l'Afghanistan, se livrant à une surenchère islamiste pour contrer l'influence iranienne.

La convergence des intérêts américains et des islamistes va plonger l'Afghanistan dans le chaos.

Des centaines de Hazaras capturés, violés, tués

Les «vertus» de Massoud ne s'arrêtent pas là: son ethnicisme a coûté la vie à des milliers de personnes. Pendant l'occupation soviétique, la guerre contre l'occupant soviétique se doublait d'une guerre entre partis fondamentalistes, pour gagner du terrain sur l'autre. Dans diverses interviews, Massoud prétendait que lorsque les Soviétiques attaquaient la vallée du Panshir par le Nord, les milices du Hezb Islami l'attaquaient par derrière A la chute du gouvernement prosoviétique et la constitution de la république islamique, en 1992, ces oppositions entre partis et entre fractions rivales au sein de ces partis redoublent d'intensité. Les milices ne désarment pas et les différents camps ne cessent de s'affronter politiquement et militairement, faisant des milliers de victimes.

En février 1993, Massoud, devenu ministre de la Défense, va faire massacrer par l'armée des centaines de Hazaras4 à Afshar et Karteh Sahe, à l'Ouest de Kaboul. Les habitants sont assaillis dans leur lit à une heure du matin. Durant les 24 heures qui suivent, les forces gouvernementales tuent, violent, incendient les maisons, capturent les jeunes filles et garçons. On fait alors état de 700 tués et disparus. Un an plus tard, on découvrira encore des charniers5.

Toujours en 1993, Massoud va détruire un quartier chiite (les Hazaras sont chiites) de Kaboul, faisant des milliers de mort, note Le Monde, qui précise: «Dans un conflit devenu de plus en plus ethnique, Massoud est d'abord un Tadjik et, dans son entourage immédiat, les autres ethnies (Pashtouns, Ouzbeks, Hazaras) sont absentes.»6

«Chef de guerre tadjik, représentant les siens dans un combat fratricide et tribal»7, l'aura de Massoud se ternit à l'analyse

Source:http://www.archivesolidaire.org/scripts/article.phtml?section=A1AAABCCBA&obid=10679
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
afghanterminator
Membre Extra


Nombre de messages : 1765
Age : 28
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Tariq RAMADAN face à un politicard socialiste français   Mar 15 Déc - 11:17

Le guerrier et la paix
Ahmad Shah Massoud est-il un candidat légitime pour le prix Nobel de la paix?

The News on Sunday, 12 Mai 2002
par Mohammad Shehzad


Le chef militaire suprême d'Afghanistan assassiné, Ahmad Shah Massoud, a été proposé pour le prix Nobel de la paix. Un groupe de parlementaires français a soumis cette proposition au comité pour le prix Nobel de la paix basé en Norvège. Massoud est connu dans cette partie du monde comme un seigneur de la guerre qui ne pourrait en aucun cas être confondu avec un activiste de la paix. Il fut qualifié de "boucher" par les Pashtounes. Sa nomination a profondément déçu les vrais défenseurs de la paix et des droits de l'homme.

La réaction instantanée de l'association révolutionnaire des femmes d'Afghanistan (Revolutionary Association of Women of Afghanistan - RAWA) à cette étrange nouvelle fut: "Un certain nombre de précédents ont prouvé que le prix Nobel de la paix n'était pas toujours attribué selon le mérite. Il est conféré aux laquais de l'occident. Il est attribué à des écrivains occidentaux et à des criminels de l'est! Massoud avait une personnalité trompeuse. Il appartenait au Jamiat-i-Islami qui était un groupe ultra-fondamentaliste. Pendant son gouvernement, des milliers de femmes furent violées en Afghanistan. Comment une nation civilisée comme la France peut-elle être derrière une telle injustice? Nous condamnons solennellement cette nomination et pressons les activistes des droits de l'homme de protester contre elle aussi."

Massoud est-il un candidat légitime pour le prix Nobel de la paix ou non? Pour chercher une réponse, TNS a parlé avec quelques experts reconnus de l'Afghanistan.



D'après le magazine Time (11 Juin 1984), une des plus grosses opérations de Massoud contre les Russses fut organisée, financée et dirigée par la CIA

* * *

Milton Bearden, chef de station de la CIA au Pakistan pendant la guerre dit: "Massoud passa la plupart de son temps à préparer la guerre civile à venir, pas à combattre les communistes."
(Los Angeles Times, 26 Avril 1999)
AHMAD SALIM:

Suivant l'opinion scholastique de l'historien renommé Ahmad Salim, récompenser des meurtriers avec des décorations aussi prestigieuses que le prix Nobel de la paix n'est plus un phénomène bizarre. Il rapporte: "L'académie de Suède, qui n'avait pas encore détruit complètement sa réputation, vient maintenant de prouver qu'elle est un grand partisan des agents du terrorisme d'état et des éléments qui complotent contre lui. La Révolution Française est la victoire glorieuse et l'héritage de tout activiste de la paix, de tout révolutionaire et de tout humaniste au monde. En proposant Massoud pour le prix Nobel de la paix, les parlementaires français n'ont pas seulement insulté ceux-là, mais ils ont aussi blasphémé contre les âmes de Voltaire et des martyrs de la Révolution Française. L'histoire témoigne que Voltaire aussi avait élevé la voix en soutien aux Indiens "esclaves" plutôt que de se ranger au côté des Compagnies des Indes Orientales d'Angleterre et de France!"

IMTIAZ GUL:

Imtiaz Gul, un journaliste de longue date, était d'avis que Massoud n'était pas un candidat qualifié. "C'était un combattant -- déjà avant qu'il soit tué, ses forces avaient posé des mines de Taloqan à Badakhshan, qui ont tué des centaines de talibans. Un candidat au prix Nobel de la paix ne devrait pas être un partisan. Massoud faisait partie du conflit d'Afghanistan. Il était considéré comme suspect par beaucoup de chefs afghans. Il avait des prisons secrètes à Panjshir et Khawaja Bahauddin où il torturait des prisonniers pakistanais. Massoud était le chéri des Français. Ils le voyaient comme le plus libéral des chefs afghans, ce qu'il n'était pas! Il n'a jamais autorisé sa femme à se montrer face nue devant son jeune frère. Ses chances de remporter le prix sont minimes. S'il l'avait, cela soulèverait beaucoup de questions!"



Une femme afghane


Une femme afghane raconte comment son mari fut tué à Afshar, à l'ouest de Kaboul. Des centaines de gens innocents de la minorité Hazara furent massacrés par les forces de Sayyaf et d'Ahmad Shah Massoud dans cette région en 1993

AYAZ AMIR:

Ayaz Amir est un chroniqueur expérimenté. Quand il lui fut demandé de commenter ce problème au regard des lois internationales, il déclara: "Ce n'est pas une question de lois internationales. Cela demande une contribution insigne pour la paix -- comme une réalisation majeure pour la paix, un accord de paix important ou quelque chose de la sorte. Qu'a-t-il fait? Il fut un seigneur de la guerre depuis le début et fut plus tard un opposant des talibans. Il fut ministre de la Défense du gouvernment Rabbani. C'est sa ce moment que Kaboul fut réduite à un tas de ruines et parmi les ambitions en compétition qui firent d'Afghanistan une terre de désolation, une de ces ambitions fut celle de Massoud. Il n'était ni meilleur ni pire que les autres seigneurs de la guerre."

À propos de l'honneur attaché au prix Nobel, Mr Amir remarque: "Il y a toujours un aspect politique pour de telles récompenses. Le prix Nobel est déjà tombé dans un abîme de mauvaise réputation. C'est parce que quelques-uns de ses récipiendaires furent de mauvais choix -- Henry Kissinger, Shimon Perez et même Kofi Anan! Qu'est-ce que l'ONU a fait pour la paix? Les autres prix Nobel sont tenus en haute estime, mais le prix Nobel de la paix revient quelquefois à qui a fait preuve de beaucoup de cynisme."

HAMID GUL:

Le général Hamid Gul est l'auteur de la politique afghane abandonnée envers le Pakistan. Il dit: "C'était un bon combattant. Il n'était pas un personnage politique de premier plan -- une personne de grande influence. Il ne pouvait unir l'Afghanistan. Comme Hikmatyar, lui aussi fut responsable de la ruine de l'Afghanistan. Il fut un de ceux qui aggravèrent le conflit ethnique en Afghanistan et était très dur avec les prisonniers. Les Français l'ont toujours utilisé. Ils traitaient directement avec lui. Les Français ont touours eu un intérêt à garder l'Afghanistan divisé ethniquement."



Des soldats de Ahmad Shah Massoud en action


Un combattant criminel du Shura-e-Nezar (Conseil de Supervision) conduit par Ahmad Shah Massoud. Kaboul 1993

D'après le Los Angeles Times (26 avril 1999): "Lors d'un cas terrible en 1993, documenté par le Départment d'État, les troupes de Massoud fit irruption dans un village rival voisin, violant, pillant et tuant un millier de personnes."
Questionné sur ce qui arriverait si Massoud gagnait le prix, le général déclara: "Le Pakistan en souffrira beaucoup. Les préjudices contre les Pashtounes s'aggraveront en Afghanistan et ceux contre les Tadjiks deviendront plus durs."

TAHIR KHAN:

Tahir Khan rédige des articles pour l'agence de presse iranienne IRNA. Il acclame la décision, admirant Massoud comme un grand combattant. "Il le mérite par sa participation à la défense de sa patrie contre l'occupation soviétique et ses offres de paix au Mollah Omar en de nombreuses occasions. Il voulait travailler avec les talibans pour résoudre la crise en Afghanistan mais ses initiatives n'eurent jamais de réponses. C'est un bon signe qu'un combattant musulman soit proposé pour un prix aussi prestigieux."

RAHIMULLAH YUSUFZAI:

Rahimullah Yusufzai, l'expert de "The News" sur l'Afghanistan, a fait part de quelques une de ses pensées très éclairantes. Extraits: "Ahmed Shah Massoud devrait avoir été proposé pour un prix de galanterie. Il a combattu toute sa vie durant. Il n'a jamais travaillé pour la paix. Kaboul fut détruite en 1994 à cause de lui -- 50000 personnes furent tuées et le nombre de ceux qui devinrent des sans-abri fut plus grand encore. La plupart d'entre eux se refugièrent au Pakistan. C'est sa soif de pouvoir -- comme celle de Hikmatyar, d'Abdul Ali Mazari, de Rashid Dostum, et du Professor Sayyaf -- qui réduisit Kaboul à un tas de ruines."



En mars 1995 les forces de Shura-e-Nezar firent, d'après des rapports, des raids sur des centaines de maisons individuelles dans le district de Karte She au sud-ouest de Kaboul, tuant ou frappant des familles entières, pillant les propriétés et violant les femmes Hazara. Une famille, interviewée par un journaliste étranger à Kaboul, dit que les soldats du président Rabbani leur avaient dit qu'il voulaient "boire le sang des Hazaras". Les travailleurs médicaux de la région confirmèrent à ce moment au moins six cas de viol et deux tentatives de viol, mais croyaient que le nombre était en fait bien plus élevé.

"Responsabilité internationale pour le désastre des droits de l'homme", (AI, 1995)

* * *

"En mars 1995, des forces de Massoud [alors Ministre de la Défense] furent responsables de viol et de pillage après leur prise de contrôle de Karte Seh, voisinage majoritairement Hazara de Kaboul.

Dans la nuit du 11 février 1993, les forces de Massoud et Sayyaf conduisirent un raid à l'ouest de Kaboul, tuant des civils Hazara et commettant des viols à grande échelle. Des estimations du nombre de victimes vont de 70 à plus de 100.

Human Rights Watch, 10 octobre 2001
"Massoud parlait couramment français. Les Français ont eu une longue histoire d'amour avec lui. Il était glorifié de manière disproportionée par les media français. Ceux qui le glorifiaient ne tenaient pas compte du fait qu'il n'était pas acceptable pour la majorité des Afghans. Il fut sujet de controverses dès la première phase du jihad afghan quand il accepta un cessez-le-feu avec l'armée soviétique. Le cessez-le-feu donna le passage à l'Armée Rouge sur l'autoroute Salang et permit à Moscou d'envoyer ses troupes à Kaboul et vers l'est et le sud de l'Afghanistan. C'était réellement impensable et un véritable acte de trahison! Aucun moudjahid ne pourrait avoir pensé à un cessez-le-feu comme ça. Comme nombre d'autres chefs afghans, Massoud accepta également le soutien militaire et financier de tiers qui se permirent d'interférer avec les affaires de l'Afghanistan."

Quand on rappella à Mr Yousafzai qu'à la lumière du cessez-le-feu discuté, Massoud ne méritait même pas un prix de galanterie, sa réponse fut: "Je garde à son crédit d'être resté en Afghanistan à la différence d'autres qui fuirent en Iran ou au Pakistan. Il combattit jusqu'à la fin et ne se rendit jamais. On lui doit d'avoir formé et organisé une force de guerilla. Il était un très bon commandant et un stratège qui comprenait les besoins d'entrainement de ses soldats. Il était aussi très populaire parmi les Tadjiks."

Nous espérons que l'ambassadeur de France à Islamabad apportera les témoignages ci-dessus à son peuple et qu'un jugement plus sain prévaudra parmi les Français.

Source: http://www.rawa.org/massoud-n_fr.htm
(allez sur ce site c'est mieux vous avez les images, et d'autres informations aussi)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
afghanterminator
Membre Extra


Nombre de messages : 1765
Age : 28
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Tariq RAMADAN face à un politicard socialiste français   Mar 15 Déc - 11:21

Pour ceux qui comprennent l'anglais:

Ex-Soviet commander unveil Masoud's secret pact

The News International, May 17, 2001
BUREAU REPORT


PESHAWAR: General Gramov, commander of ex-soviet invading army in Afghanistan, has revealed that present leader of the Northern Alliance in Afghanistan Ahmad Shah Masoud had inked an agreement with Moscow that ensured safe passage to the former USSR troops through Salang and Panjsher valleys during the Afghan jihad.
Massoud joints hands with the Russian puppets

Massoud with criminal Parchami Generals
Ahmad Shah Massoud, Qasim Fahim and other commanders of Shura-e-Nezar with Parchami (Russian puppets regime) army generals Nabi Azimi, Noor-ul-Haq Ulomi, Asif Delawar and others.

According to an Afghan journalist Sami Yusafzai, General Gramov has exposed many facts about the 10 years-long Soviet involvement and Afghan resistance movement in his took "Soviet Army in Afghanistan".

He reveals that when the first Russian troops left Hairatan on Afghan-Uzbek border for Kabul via land route in 1980, the soviets feared that the passage of the army through Salang valley and high peaks of Panjsher valley which were manned by the mujahideen of Ahmad Shah Masoud was not only difficult but also almost impossible. The army of famed Jihadi commander Ahmad Shah Masoud, Gramov said, could convert the area into graveyard for the Russian troops by only throwing rocks.

Gramov says at that critical time the then Khad chief Dr. Najibullah acted very shrewdly and contacted Ahmad Shah Masoud who demanded direct talks with the Russians. The Soviet General says they immediately met Masoud and signed an agreement with him that ensured safe passage of Russian army through the dangerous Salang and Panjsher valleys and thus onward to the southern, central and eastern Afghanistan.

General Gramov says Ahmad Shah Masoud in return continued to get Russian assistance. He says Masoud sometimes used to stage sham skirmishes with the Russian to put off chances of suspicions about his activities among other mujahideen groups. He says the Soviets feared that Masoud would use the agreement for dishonest gains but he acted on the accord and avoided creating problems for the Russian army till its withdrawal in 1998.

Gramov says differences between Ahmad Shah Masoud and Gulbuddin Hikmatyar dated back to their days at engineering faculty of Kabul University when both were members of an Islamic student organization. He says that besides being a high caliber military commander who never stayed for two days at a place, Masoud had a political mind.

The Persian-speaking Afghans, Gramov says, consider Masoud as their leader and hero. Mining and export of the precious stones at Panjsher, he says, is major source of income for Masoud. He says Masoud had especial links with France where the press has helped him earn world fame. Gramov says Masoud leads his life in accordance with Islamic principles but according to Russians' reports he used to take liquor in the company of his close friends.

Gramov further says that on the one hand Masoud had an agreement with the Russians for safe passage at Salang pass and on the other his military council Shura-i-Nazar, fought with them on many fronts in northern Afghanistan and killed many Russian troops.

General Gramov says that in case of hard times his armies could contact the mujahideen in northern Afghanistan and struck a deal on the based of some give and take. However, he says in the eastern and southern Afghanistan where the Pukhtun were in majority such incidents were rare.

Gramov says the Russian invasion of Afghanistan was a blunder that led to the disintegration of the Soviet Union.



Ahmad Shah Massoud, Qasim Fahim and other commanders of Shura-e-Nezar with Parchami (Russian puppets regime) army generals Nabi Azimi, Noor-ul-Haq Ulomi, Asif Delawar and others.


"In 1983 Masoud agreed to a temporary cease-fire with the Soviets"

Los Angeles Times, April 26, 1999
By DEXTER FILKINS

In 1975, at the age of 22, Masoud led a revolt--later known as the Panjsher Valley Incident--aimed at toppling the regime. Most of his colleagues landed in jail, but Masoud made a narrow escape--his first of many. After receiving military training in Pakistan, Masoud returned to Afghanistan in 1978.

….

In 1983, Masoud agreed to a temporary cease-fire with the Soviets, who were then free to attack other areas. To this day, some of Masoud's old rivals express deep bitterness at his dealings--which may have kept him alive but made their lives much worse. "Masoud deceived everyone," said a former commander of the moujahedeen, or holy warriors.

The American spy who headed the CIA's efforts against the Soviet Union in Afghanistan credited Masoud with impressive military feats. But he added that, in the later years of the war, Masoud spent most of his time preparing for the coming civil war--not fighting the Communists. "He was not that reliable," said Milton Bearden, the CIA's station chief in Pakistan during the war. "Toward the end, he spent most of his energies on consolidating his own position." Masoud said he agreed to the 1983 cease-fire to buy time to build up his forces. Barnett Rubin, an Afghanistan expert at the Council of Foreign Relations in New York, said Masoud spent the year setting up a vast political organization across northern Afghanistan. "Masoud was a very effective leader and a very effective fighter," said a former CIA agent, who spoke on condition of anonymity. "One of the criteria of an effective fighter is, you don't pick fights you can't win." Masoud led the final drive into Kabul in 1992 and became defense minister in the new government. Shooting broke out among the moujahedeen almost immediately. The fighting, which lasted four years, destroyed Kabul and killed tens of thousands of Afghans. Thousands more were maimed, raped and robbed.

… in one terrible incident in 1993, documented by the State Department, Masoud's troops rampaged through a rival neighborhood, raping, looting and killing as many as a thousand people.

Source:http://www.rawa.org/massoud3.htm
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
afghanterminator
Membre Extra


Nombre de messages : 1765
Age : 28
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Tariq RAMADAN face à un politicard socialiste français   Mar 15 Déc - 11:28

Vous n'êtes pas convaincus?

# Massoud collabore avec l'Inde: http://www.rawa.org/massoud.htm
# Un ex-commandant soviétique dévoile le pacte secret avec Massoud: http://www.rawa.org/massoud3.htm
# La Russie donne 3 helicoptères à Ahmad Shah Massoud: http://www.rawa.org/masoud.htm
# AI condamne l'exécution de 6 personnes par les forces de Ahmad Shah Massoud: http://www.rawa.org/kill6.htm
# Massoud et l'assassinat de 85 intellectuels du Panjsheer: http://www.rawa.org/reports.html#23
# 5000 personnes tuées en 25 jours de continuels combats dans Kaboul en Février 1993: http://www.rawa.org/image18.htm
# Felix Ermacora: 10000 tués en 8 mois à Kaboul: http://www.rawa.org/reports3.html#10
# Ahmad Shah Massoud: Le Janos Savambi d'Afghanistan: http://www.rawa.org/masoud2.htm
# Des soldats de Massoud en action après l'entrée dans Kaboul en 1992: http://www.rawa.org/photo17.htm
# Exécution publique par le gouvernment Rabbani-Massoud en 1993: http://www.rawa.org/photo10.htm
# Des soldats de Massoud brûlent des livres à l'Université de Kaboul en 1993: http://www.rawa.org/photo21.htm

Le sujet est clos! Bonne lecture!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
afghanterminator
Membre Extra


Nombre de messages : 1765
Age : 28
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Tariq RAMADAN face à un politicard socialiste français   Mar 15 Déc - 11:38

Et voici une vidéo pour toi Golestan:


Au contraire de toi, je ne balance pas des vidéos censures sur les crimes de Massoud. Tu vas encore dire que je suis Pashtoun etc...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Golestan
Membre Extra


Nombre de messages : 13647
Localisation : Herat Afghanistan
Date d'inscription : 10/12/2004

MessageSujet: Re: Tariq RAMADAN face à un politicard socialiste français   Mar 15 Déc - 12:19

Salam
Comme je vous ai dit dans le passé, l'histoire est écrit et on ne peut plus le récrire.
Massoud a commis des erreurs et lui même l'a reconnu, mais qui ne commettrai pas d'erreur dans un pays comme l'Afghanistan et dans une situation comme la tienne.

Maintenant chercher des histoires tirés par les cheveux pour nous démontrer que Massoud n'était qu'un simple criminel est un peu trop injuste mais surtout sans aucun fondement, c'est pas en mettant un tissu noir sur nos yeux qu'on pourra cacher la lumière du soleil, Massoud tant bien que mal, a respecter ces engagements avec Dieu et son peuple et à combattu jusqu'à la fin.

Vers la fin de sa vie il a certes fait des choses qu'il n'aurait du pas, mais personne ne peut oublier les sacrifices qu'il a fait par un revers de la main en se basant simplement sur des anecdotes ou des histoires inventés de toute pièce.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
afghanterminator
Membre Extra


Nombre de messages : 1765
Age : 28
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Tariq RAMADAN face à un politicard socialiste français   Mar 15 Déc - 15:55

Golestan a écrit:
Salam
Comme je vous ai dit dans le passé, l'histoire est écrit et on ne peut plus le récrire.

Quelle histoire?
Quand on trouve la vérité sur une histoire,cette dernière peut être réécrite tu peux me croire!

Golestan a écrit:
Massoud a commis des erreurs et lui même l'a reconnu, mais qui ne commettrai pas d'erreur dans un pays comme l'Afghanistan et dans une situation comme la tienne.

Et quelle est ma situation? What the fuck ?!?

Golestan a écrit:
Maintenant chercher des histoires tirés par les cheveux pour nous démontrer que Massoud n'était qu'un simple criminel est un peu trop injuste mais surtout sans aucun fondement, c'est pas en mettant un tissu noir sur nos yeux qu'on pourra cacher la lumière du soleil, Massoud tant bien que mal, a respecter ces engagements avec Dieu et son peuple et à combattu jusqu'à la fin.

Tu te fais un film, tu ne regardes pas la réalité en face. Tu sors des phrases qui n'ont pas de sens/logique.
J'ai une question pour toi: tu es Tadjik, tu n'as pas demandé à être Tadjik quand tu es venu au monde. Maintenant disons que tu es Hazara, après tout on est tous humains et musulmans, et que tu vis en Afghanistan, et que tu vis paisiblement dans ton quartier, puis soudain une nuit, des hommes entrent chez toi pour vous piller, vous torturer, vous violer, ou même vous tuer etc... toi et ta famille. Penses tu pardonner à ces animaux leur crimes en 10 ans?
Massoud n'a jamais avoué ses crimes alors arrêtez vos salades, vous avez entendu ça de bouche à oreille! Golestan tes sources sont plus que douteuses. Trouve une source avec du contenu objectif et non subjectif.


Golestan a écrit:
Vers la fin de sa vie il a certes fait des choses qu'il n'aurait du pas, mais personne ne peut oublier les sacrifices qu'il a fait par un revers de la main en se basant simplement sur des anecdotes ou des histoires inventés de toute pièce.

Quels sacrifices? Vendre les biens du pays pour nourrir ses commandants tous corrompus jusqu'aux coudes, ou nourrir son ethnie? Trahir son pays et profiter de la guerre civile?
Oh mais tu as raison quels sacrifices qu'il a fait!!! Il a effectivement sacrifié beaucoup de vies humaines. Très bon sacrifice, comme il n'y avaient pas assez d'animaux pour le sacrifice, il a sacrifié des vies humaines, on l'applaudit...

Quand Hitler a perdu la guerre, il a encore fallu à plusieurs dizaines de milliers d'allemands beaucoup de temps avant de comprendre qu'Hitler n'était pas un héros! C'est exactement ce qui se passe maintenant avec toi Golestan. Tu es à côté de la plaque aussi...

Au suivant...
Razz Razz Razz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Golestan
Membre Extra


Nombre de messages : 13647
Localisation : Herat Afghanistan
Date d'inscription : 10/12/2004

MessageSujet: Re: Tariq RAMADAN face à un politicard socialiste français   Mar 15 Déc - 17:37

Salam
Je ne me suis jamais mis à réflechir en tant que Tajik, je pense toujours en tant qu'Afghan et si j'ai du respect pour Massoud c'est pas parce que c'est un tajik, autrement j'aurais aussi aimé Fahim, Rabani ou les autres.

Avec des si et des imaginations on met Paris dans une bouteilles.

Massoud était un géni militaire, un homme très intelligent et un patriote, c'est pourquoi il a été tué et c'est pourquoi les ennemis d'Afghanistan ne l'ont jamais aimé, car il voulait un Afghanistan libre, indépendant et prospère.

Donc un jour on lui a collé qu'il n'était pas pashtoune, un autre jour qu'il mettait en avance que ces proches et aujourd'hui on lui reproche des soit disant crimes.

Il y avait une guerre civile et des civiles ont été tué, c'est une chose évidente que personne ne peut nier, mais dire que Massoud a tué volontairement les civiles et raconter des histoires de grande mère à son sujet, il faut être naif pour en croire.

Je ne vais pas rentrer dans les détailes, te raconter la résistance de Massoud, ces exploits et ces coups de génis, sa clairvoyance et ces faiblesses, car apparement tu as décidé que s'était un criminel et cela ne changera rien pour toi.

Pour moi, la pire des choses serait de vivre esclave. On peut tout avoir : manger, a boire, de quoi se vêtir, un toi où se loger.
Si on n'a pas de liberté, si on n'a pas de fierté, si on n'est pas indépendant, cela n'a ni goût ni valeure . Massoud
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AZ
Membre Extra


Masculin Nombre de messages : 3851
Age : 33
Localisation : Délocalisé
Date d'inscription : 09/07/2008

MessageSujet: Re: Tariq RAMADAN face à un politicard socialiste français   Mar 15 Déc - 20:27

Salam,
afghanterminator a écrit:
Vous n'êtes pas convaincus?

# Massoud collabore avec l'Inde: http://www.rawa.org/massoud.htm
# Un ex-commandant soviétique dévoile le pacte secret avec Massoud: http://www.rawa.org/massoud3.htm
# La Russie donne 3 helicoptères à Ahmad Shah Massoud: http://www.rawa.org/masoud.htm
# AI condamne l'exécution de 6 personnes par les forces de Ahmad Shah Massoud: http://www.rawa.org/kill6.htm
# Massoud et l'assassinat de 85 intellectuels du Panjsheer: http://www.rawa.org/reports.html#23
# 5000 personnes tuées en 25 jours de continuels combats dans Kaboul en Février 1993: http://www.rawa.org/image18.htm
# Felix Ermacora: 10000 tués en 8 mois à Kaboul: http://www.rawa.org/reports3.html#10
# Ahmad Shah Massoud: Le Janos Savambi d'Afghanistan: http://www.rawa.org/masoud2.htm
# Des soldats de Massoud en action après l'entrée dans Kaboul en 1992: http://www.rawa.org/photo17.htm
# Exécution publique par le gouvernment Rabbani-Massoud en 1993: http://www.rawa.org/photo10.htm
# Des soldats de Massoud brûlent des livres à l'Université de Kaboul en 1993: http://www.rawa.org/photo21.htm

Le sujet est clos! Bonne lecture!
RAWA RAWA RAWA RAWA RAWA RAWA RAWA RAWA RAWA RAWA RAWA RAWA RAWA RAWA RAWA RAWA RAWA RAWA RAWA RAWA RAWA RAWA RAWA RAWA RAWA RAWA RAWA RAWA RAWA RAWA RAWA RAWA RAWA RAWA RAWA RAWA RAWA RAWA RAWA RAWA RAWA RAWA RAWA RAWA RAWA RAWA RAWA RAWA RAWA RAWA ...et RAWA. Si tu reproches aux autres de se limiter à YouTube et Wikipédia, il aurait été plus malins de ne pas limiter tes sources à RAWA...m'enfin passons.

Comme tout le monde l'a dit et répété, personne ne nie les erreurs de Massoud. Mais de là à le considérer comme un criminel, tu pousses le bouchons un peu loin (mauris, comme dans la pub). Pour moi il reste un homme brave qui par exemple contrairement aux autres n'a pas abandonné sa terre aux mains des talebs. Et ça c'est un fait, personne ne pourra te prouver le contraire...

PS: Son surnom de Lion de Panjshir il l'a mérité grâce à son courage. Des chèvres comme tu dis, il en bouffait une tous les matins lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
afghanterminator
Membre Extra


Nombre de messages : 1765
Age : 28
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Tariq RAMADAN face à un politicard socialiste français   Mar 15 Déc - 23:19

Alors là mon cher Golestan jan je t'arrêtes tout de suite, on ne me la fait pas à moi celle là. Tu penses d' abord en tant que Afghan? Laisse moi rire Rolling Eyes!
Je ne l'ai jamais aimé donc si on suit ton raisonnement, je suis un ennemi de l'Afghanistan? Je voudrai donc un pays non libre, dépendant et oú règne le chaos? Tout les seigneurs de guerre souhaitaient un Afghanistan avec les valeurs que tu as cités.

Je ne te demanderai jamais de changer de religion comme je ne te demanderai jamais de changer ta vision de Massoud.
Non, ce que je te demande par contre c'est de respecter ceux qui sont morts à cause de lui, et que le mot héros n'a de sens que quand l'histoire est en cohérence avec elle même.
En fait je comprend un peu pourquoi il n'y a pas autant de monde sur ce forum: vous les faites fuire! Votre avis/opinion peut blesser/choquer d'autres personnes, en gros vous n'avez pas idée de la portée de vos propos et de vos jugements.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Golestan
Membre Extra


Nombre de messages : 13647
Localisation : Herat Afghanistan
Date d'inscription : 10/12/2004

MessageSujet: Re: Tariq RAMADAN face à un politicard socialiste français   Mer 16 Déc - 10:06

afghanterminator a écrit:
Alors là mon cher Golestan jan je t'arrêtes tout de suite, on ne me la fait pas à moi celle là. Tu penses d' abord en tant que Afghan? Laisse moi rire Rolling Eyes!
Je ne l'ai jamais aimé donc si on suit ton raisonnement, je suis un ennemi de l'Afghanistan? Je voudrai donc un pays non libre, dépendant et oú règne le chaos? Tout les seigneurs de guerre souhaitaient un Afghanistan avec les valeurs que tu as cités.

Je ne te demanderai jamais de changer de religion comme je ne te demanderai jamais de changer ta vision de Massoud.
Non, ce que je te demande par contre c'est de respecter ceux qui sont morts à cause de lui, et que le mot héros n'a de sens que quand l'histoire est en cohérence avec elle même.
Salam
Massoud n'a jamais ordonné de tuer des civles et ces derniers ont été tué en partie à cause des 4 000 roquette lancé par Hekmatyar sur la capitale parce que ce dernier n'acceptait pas qu'un Tajik contrôle Kaboul, tu vois jusqu'à où puet aller le stupidité de l'être humain.

Sinon j'ai une autre question à te poser, peux-tu me citer un seul afghan, le nom d'un seul afghanqui doit être considérer comme un héro selon toi, surtout de ces 50 dernières années?

Citation :
En fait je comprend un peu pourquoi il n'y a pas autant de monde sur ce forum: vous les faites fuire! Votre avis/opinion peut blesser/choquer d'autres personnes, en gros vous n'avez pas idée de la portée de vos propos et de vos jugements.
Donc toi ta vas dire que Massoud est un criminel donc on doit dire oui tu as raison pour que tu restes, un autre viendra dire que Massoud est un héro on doit aussi lui dire oui monsieur tu as raison pour que lui aussi reste, comme ça tout le mond eest content et le forum est rempli du monde.

Mais bon il faut vous le dire en MP car sinon vous allez encore constatez que vous n'êtes pas d'accord entre vous et vous risquez encore de quitter le forum.

Moi je suis un ancien sur le forum donc je me donne le role de sarkozy qui a dit que la France on l'aime ou on la quitte, donc le forum on l'aime ou on le quitte Razz Razz Razz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
afghanterminator
Membre Extra


Nombre de messages : 1765
Age : 28
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Tariq RAMADAN face à un politicard socialiste français   Mer 16 Déc - 13:01

Sallam,
AZ a écrit:
RAWA RAWA RAWA RAWA RAWA RAWA RAWA RAWA RAWA RAWA RAWA RAWA RAWA RAWA RAWA RAWA RAWA RAWA RAWA RAWA RAWA RAWA RAWA RAWA RAWA RAWA RAWA RAWA RAWA RAWA RAWA RAWA RAWA RAWA RAWA RAWA RAWA RAWA RAWA RAWA RAWA RAWA RAWA RAWA RAWA RAWA RAWA RAWA RAWA RAWA ...et RAWA. Si tu reproches aux autres de se limiter à YouTube et Wikipédia, il aurait été plus malins de ne pas limiter tes sources à RAWA...m'enfin passons.

Va faire un tour ici: http://www.rawa.org/rawa_fr.htm

C'est une association et puis ils sont très objectifs et leurs sources sont véridiques. En plus de proposer du contenu sérieux et on peut leur faire confiance, ils se battent pour les mêmes valeurs aujourd'hui: liberté et droits de l'homme.

AZ a écrit:
Comme tout le monde l'a dit et répété, personne ne nie les erreurs de Massoud. Mais de là à le considérer comme un criminel, tu pousses le bouchons un peu loin (mauris, comme dans la pub).

Il faut appeler un chat, un chat! Un criminel, un criminel!

AZ a écrit:
Pour moi il reste un homme brave qui par exemple contrairement aux autres n'a pas abandonné sa terre aux mains des talebs. Et ça c'est un fait, personne ne pourra te prouver le contraire...

Si et je vais te prouver le contraire: il croyais que s'il arrivait à séduire la France, il aurait le monde à ses côtés! S'il est allé en France c'est surtout pour demander de l'aide, il a trahi tellement de personnes qu'il lui reste sa seule carte: la France. S'il n'était pas mort, et que les Etats-Unis n'étaient pas intervenu, je crois que cette chèvre se serait enfuie comme une lâche. Selon moi:un traître n'a qu'un seul destin: la mort. C'est tellement facile de retourner sa veste et profiter d'une situation, pardon c'est tellement lâche je voulais dire! Il est pire qu'un Taleb, le Taleb s'il fait un pacte avec toi, il mourra à tes côtés!


AZ a écrit:
PS: Son surnom de Lion de Panjshir il l'a mérité grâce à son courage. Des chèvres comme tu dis, il en bouffait une tous les matins lol!

Ouais cette chèvre bouffait sa propre race aussi, quel crime!
Aller au suivant
Razz Razz Razz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
afghanterminator
Membre Extra


Nombre de messages : 1765
Age : 28
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Tariq RAMADAN face à un politicard socialiste français   Mer 16 Déc - 13:53

Golestan a écrit:
afghanterminator a écrit:
Alors là mon cher Golestan jan je t'arrêtes tout de suite, on ne me la fait pas à moi celle là. Tu penses d' abord en tant que Afghan? Laisse moi rire Rolling Eyes!
Je ne l'ai jamais aimé donc si on suit ton raisonnement, je suis un ennemi de l'Afghanistan? Je voudrai donc un pays non libre, dépendant et oú règne le chaos? Tout les seigneurs de guerre souhaitaient un Afghanistan avec les valeurs que tu as cités.

Je ne te demanderai jamais de changer de religion comme je ne te demanderai jamais de changer ta vision de Massoud.
Non, ce que je te demande par contre c'est de respecter ceux qui sont morts à cause de lui, et que le mot héros n'a de sens que quand l'histoire est en cohérence avec elle même.
Salam
Massoud n'a jamais ordonné de tuer des civles et ces derniers ont été tué en partie à cause des 4 000 roquette lancé par Hekmatyar sur la capitale parce que ce dernier n'acceptait pas qu'un Tajik contrôle Kaboul, tu vois jusqu'à où puet aller le stupidité de l'être humain.

Faux, tout faux! Hekmatyar et Massoud ont détruit ensemble Kaboul. Je vais t'expliquer pourquoi: l'ordre de la destruction de Kaboul venait indirectement du Pakistan.
Pour le Pakistan, détruire Kaboul signifiait "tuer les esprit forts" de l'Afghanistan. Car les esprit forts de notre pays voulait la restitution de leur terre, à savoir le dossier concernant la ligne Durand que tu dois bien connaitre. C'est pour ça que Massoud ordonna la liquidation des intellectuels afghans, et la destructions des livres d'université,etc... Cet ordre venait du Pakistan et Massoud l'exécuta sans réfléchir! Avec du recul, Massoud compris qu'il était un pion du Pakistan. Mais le mal était déjà fait... il "gomme" alors très vite ses traces de crimes! Il était très intelligent je te l'accorde...

Golestan a écrit:
Sinon j'ai une autre question à te poser, peux-tu me citer un seul afghan, le nom d'un seul afghanqui doit être considérer comme un héro selon toi, surtout de ces 50 dernières années?

Daoud Khan, Dr. Najeeb, Syfullah l'Afghan, etc... Il y en a tellement, et au passage un hommage aux héros moudjahidines qui valent bien mieux que nous tous réunis ici, ceux qui sont tombés pour la liberté de notre pays. Et aussi hommage à ceux qui sont morts à cause de cette guerre, tous les enfants, toutes les femmes qui sont morts à cause de cette foutue guerre. Un hommage aussi aux Mujahidines que Massoud a trahi et qui sont morts à cause des embuscades que ce dernier leur a tendu. Hommage à tous ces esprits qui ont été endoctrinés, tués... Hommages à tous ceux qui sont morts sous les coups des mitraillettes, j'ai mal pour leur famille, hommage à Kaboul ville de Paradis, j'ai mal pour la cette partie de la terre, j'ai mal pour les bâtiments, j'ai mal de voir un frère afghan tombé, j'ai mal de cette guerre qui nous déchire. Si tu passes devant un pauvre, et si ton coeur n'a pas de peine c'est que tu n'est pas Afghan. Si tu passes devant un orphelin qui lave les vitres de ta caisse ou qui rammase des canettes dans la rue, si tu n'as pas de la peine, tu n'es pas Afghan. Si un de tes proches est mort dans une ville de Paradis, si tu pardonnes son acte à son commanditaire, tu n'es pas Afghan. Si tu considères un criminel/traître de guerre mérite la vie tu n'es pas un Musulman!


Citation :
En fait je comprend un peu pourquoi il n'y a pas autant de monde sur ce forum: vous les faites fuire! Votre avis/opinion peut blesser/choquer d'autres personnes, en gros vous n'avez pas idée de la portée de vos propos et de vos jugements.
Golestan a écrit:
Donc toi ta vas dire que Massoud est un criminel donc on doit dire oui tu as raison pour que tu restes, un autre viendra dire que Massoud est un héro on doit aussi lui dire oui monsieur tu as raison pour que lui aussi reste, comme ça tout le mond eest content et le forum est rempli du monde.

Mais bon il faut vous le dire en MP car sinon vous allez encore constatez que vous n'êtes pas d'accord entre vous et vous risquez encore de quitter le forum.Moi je suis un ancien sur le forum donc je me donne le role de sarkozy qui a dit que la France on l'aime ou on la quitte, donc le forum on l'aime ou on le quitte Razz Razz Razz

Non, on devrait pas parler de sujets qui nous déchirent, à moins que vous trouvez cela amusant... Ce qu'on est en train de faire c'est exactement la même erreur: on est en train de se diviser en camp:
d'un côté nous avons Golestan, Gorg Maro, Az,... qui sont probablement des Tadjiks car ils soutiennent Massoud, de l'autre nous avons Hamid,... qui sont probablement des Pashtouns, Ouzbeks, Hazaras,... car ils sont contre Massoud et donc contre les Tadjiks?

Vous trouverez peut-être ce raisonnement stupide et vous allez même en rire mais c'est ce qui s'est passé en Afghanistan.

Golestan: tu es ancien du forum et tu n'as toujours pas compris que Massoud n'était pas un héros pour tout le monde?
L'erreur que tu as fait c'est que tu as embelli le nom de Massoud. Et tu sais très bien salir le nom de Karzai.

Au suivant j'ai dit rambo
Razz Razz Razz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Golestan
Membre Extra


Nombre de messages : 13647
Localisation : Herat Afghanistan
Date d'inscription : 10/12/2004

MessageSujet: Re: Tariq RAMADAN face à un politicard socialiste français   Mer 16 Déc - 19:37

Salam
Donc si pour toi Najubullah est un patriote et un héro et Massoud est un criminel, alors je n'ai plus rien à te dire sur le sujet.

http://www.youtube.com/watch?v=7OV8fyjhDFc
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AZ
Membre Extra


Masculin Nombre de messages : 3851
Age : 33
Localisation : Délocalisé
Date d'inscription : 09/07/2008

MessageSujet: Re: Tariq RAMADAN face à un politicard socialiste français   Mer 16 Déc - 20:46

Salam,
afghanterminator a écrit:
Sallam,
AZ a écrit:
RAWA RAWA RAWA RAWA RAWA RAWA RAWA RAWA RAWA RAWA RAWA RAWA RAWA RAWA RAWA RAWA RAWA RAWA RAWA RAWA RAWA RAWA RAWA RAWA RAWA RAWA RAWA RAWA RAWA RAWA RAWA RAWA RAWA RAWA RAWA RAWA RAWA RAWA RAWA RAWA RAWA RAWA RAWA RAWA RAWA RAWA RAWA RAWA RAWA RAWA ...et RAWA. Si tu reproches aux autres de se limiter à YouTube et Wikipédia, il aurait été plus malins de ne pas limiter tes sources à RAWA...m'enfin passons.

Va faire un tour ici: http://www.rawa.org/rawa_fr.htm

C'est une association et puis ils sont très objectifs et leurs sources sont véridiques. En plus de proposer du contenu sérieux et on peut leur faire confiance, ils se battent pour les mêmes valeurs aujourd'hui: liberté et droits de l'homme.

AZ a écrit:
Comme tout le monde l'a dit et répété, personne ne nie les erreurs de Massoud. Mais de là à le considérer comme un criminel, tu pousses le bouchons un peu loin (mauris, comme dans la pub).

Il faut appeler un chat, un chat! Un criminel, un criminel!

AZ a écrit:
Pour moi il reste un homme brave qui par exemple contrairement aux autres n'a pas abandonné sa terre aux mains des talebs. Et ça c'est un fait, personne ne pourra te prouver le contraire...

Si et je vais te prouver le contraire: il croyais que s'il arrivait à séduire la France, il aurait le monde à ses côtés! S'il est allé en France c'est surtout pour demander de l'aide, il a trahi tellement de personnes qu'il lui reste sa seule carte: la France. S'il n'était pas mort, et que les Etats-Unis n'étaient pas intervenu, je crois que cette chèvre se serait enfuie comme une lâche. Selon moi:un traître n'a qu'un seul destin: la mort. C'est tellement facile de retourner sa veste et profiter d'une situation, pardon c'est tellement lâche je voulais dire! Il est pire qu'un Taleb, le Taleb s'il fait un pacte avec toi, il mourra à tes côtés!


AZ a écrit:
PS: Son surnom de Lion de Panjshir il l'a mérité grâce à son courage. Des chèvres comme tu dis, il en bouffait une tous les matins lol!

Ouais cette chèvre bouffait sa propre race aussi, quel crime!
Aller au suivant
Razz Razz Razz
Hamid jan, personne ne te demande changer d'avis (et de toute façon, de ce que je comprends tu as une idée préconçue de la question), et à la limite personnellement je m'en fiche un peu de ce que tu penses d'un tel ou d'un tel. Moi ce que je te demande, c'est d'une comprendre que pour au moins une partie de tes compatriotes, Massoud est un homme remarquable de ces 20 ou 30 dernières années. De deux, quoiqu'il en soit, c'est un homme mort, M O R T. Rien que par respect pour les morts, je t'ai demandé de limiter les insultes. Sur ce, je crois que j'ai plus rien à dire à se sujet.

Ah si, une dernière chose
afghanterminator a écrit:

Non, on devrait pas parler de sujets qui nous déchirent, à moins que vous trouvez cela amusant... Ce qu'on est en train de faire c'est exactement la même erreur: on est en train de se diviser en camp:
d'un côté nous avons Golestan, Gorg Maro, Az,... qui sont probablement des Tadjiks car ils soutiennent Massoud, de l'autre nous avons Hamid,... qui sont probablement des Pashtouns, Ouzbeks, Hazaras,... car ils sont contre Massoud et donc contre les Tadjiks?
Pour info, vu que t'es nouveau et que tu connais pas tout le monde, si je dis pas de bêtises, Gorg a du sang Pashtoune, et moi je suis Ouzbek. C'est pour te dire qu'il y a pas de clans comme tu pourrais le penser Wink.

Bien à toi cher Hamid jan.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
afghanterminator
Membre Extra


Nombre de messages : 1765
Age : 28
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Tariq RAMADAN face à un politicard socialiste français   Mer 16 Déc - 21:15

Golestan a écrit:
Salam
Donc si pour toi Najubullah est un patriote et un héro et Massoud est un criminel, alors je n'ai plus rien à te dire sur le sujet.

http://www.youtube.com/watch?v=7OV8fyjhDFc

Najibullah est un héro, son frère aussi qui a été tué avec lui. Ils sont morts parce qu'ils n'ont pas accepter les propositions du Pakistan et surtout concernant cette ligne Durand. Vous savez ce que voulait le Pakistan? Remettre Nadjibullah au pouvoir s'il acceptait de signer un pacte avec le Pakistan concernant cette terre de larawbar. Nadjibullah a refusé bien évidemment même après plusieurs pressions. Ils menaçaient de tuer son frère devant lui, son frère a dit à Najib de ne pas accepter au prix de leur vie! Il s'est passé des choses incroyables avant la pendaison, le frère de Nadjibullah a fait tout un cinéma pour qu'on laisse Nadjib vivant. Ils ont malheureusement été pendus tous les deux. Vous savez pourquoi ils ont été pendus et non egorgés ou tuer par balle? Parce que même les talibans avaient du respect pour cet homme. Le Pakistan avait donné l'ordre de l'egorger et de filmer la scène ce que les talibans ne firent pas.
C'était une drôle d'époque, tout le monde pensait que le communisme allait ammener du changement tant espéré, on pensait que le communisme était un système juste et équitable...
Nadjibullah était en quelque sorte un héro pour la majorité des afghans tu peux me croire.
Par contre on peut pas dire de même pour Massoud...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Afg4ever
Membre Extra


Masculin Nombre de messages : 5090
Age : 30
Localisation : KABOUL
Date d'inscription : 27/04/2009

MessageSujet: Re: Tariq RAMADAN face à un politicard socialiste français   Mer 16 Déc - 22:40

salam

arrêtez de parler de ces vendus et criminels qui n'existent plus,

c'est très contradictoire se que vous dites,

si massoud est un héros alors les familles des ses victimes doivent saluer son nom

si najibullah est un héros alors on doit oublier qu'il a vendu son pays aux communistes athées

ils ont sans doute fait des actes héroïque mais cela n'efface pas les crimes commis par ces deux...

plus vous les défendez plus vous vous diviser entre vous en clan etc etc

soyez neutre, si vous voulez le bien de tous

il faut accepter le fait qu'ils ne représentent qu'une opposition
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
afghanterminator
Membre Extra


Nombre de messages : 1765
Age : 28
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Tariq RAMADAN face à un politicard socialiste français   Jeu 17 Déc - 4:03

Sallam
AZ a écrit:
Moi ce que je te demande, c'est d'une comprendre que pour au moins une partie de tes compatriotes, Massoud est un homme remarquable de ces 20 ou 30 dernières années.

Pas du tout. Nadjib non plus n'est pas vraiment un héros pour moi, mais pour la majorité des afghans c'est un héros. Pour moi le héros c'est Daoud Khan par exemple! Massoud est un vendu comme dirait Afg4ever Mr. Green.

AZ a écrit:
De deux, quoiqu'il en soit, c'est un homme mort, M O R T. Rien que par respect pour les morts, je t'ai demandé de limiter les insultes. Sur ce, je crois que j'ai plus rien à dire à se sujet.

C'est la pire connerie que je viens d'entendre, si je dois avoir du respect pour un soit disant mort, j'en aurai que pour les innocents, les civils qu'il a tués. Pfff... tu n'as effectivement rien à dire et ne parle pas de respect pour un mort...

AZ a écrit:
Ah si, une dernière chose

Pour info, vu que t'es nouveau et que tu connais pas tout le monde, si je dis pas de bêtises, Gorg a du sang Pashtoune, et moi je suis Ouzbek. C'est pour te dire qu'il y a pas de clans comme tu pourrais le penser Wink.

Bien à toi cher Hamid jan.

Et moi j'ai du sang Pashtun, Hazara, Ouzbek, Tadjik, etc... j'ai du sang Afghan. C'est pas pour rien que j'ai ajouter la formule: "probablement". En tout cas je vois que les gens qui parlent dari sont du côté de Massoud.
Qui entre Golestan, Az, Gorg parlent le pashto? Si vous êtes Afghan vous devez connaître les deux langues du pays non?

Au suivant Arrow Arrow Arrow
Razz Razz Razz Razz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
afghanterminator
Membre Extra


Nombre de messages : 1765
Age : 28
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Tariq RAMADAN face à un politicard socialiste français   Jeu 17 Déc - 5:41

Bon je vais tous vous dégouter avec vos conneries sur Massoud:


C'est pour les grandes gueules qui croient tout savoir, ça fait pitié de voir des ignorants encore aujourd'hui... AZ et Golestan écoutez bien.

Ecoutez à 1:35 : "des combats auxquels Massoud a directement pris part"

LE SUJET EST CLOS!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Golestan
Membre Extra


Nombre de messages : 13647
Localisation : Herat Afghanistan
Date d'inscription : 10/12/2004

MessageSujet: Re: Tariq RAMADAN face à un politicard socialiste français   Jeu 17 Déc - 9:14

afghanterminator a écrit:

Qui entre Golestan, Az, Gorg parlent le pashto? Si vous êtes Afghan vous devez connaître les deux langues du pays non?
Salam
Pourquoi que ces deux langues, On doit aussi connaître l'ozbaki, Hazaragui, pashahi et les autres dialectes.

Et est ce que tu les pashtounes connaissent le Dari, va faire un tour dans l'Est comme à khoste et essaie de me trouver quelqu'un qui parle le dari.

Sinon pour Massoud, il a été baptisé le héro national, il n'y a pas une rue dans Kaboul où sa photo n'est pas collé aux murs, à Herat beaucou de voirture ont sa photo collé au par brise, je ne parle même pas dans les bureaux d'administration de l'etat comme les différents ministères.

Cela prouve la popularité du personnage, donc pas besoin des uns et des autres pour nous dire qui était bien et qui ne l'était pas, les afghans eux même savnet à qui doivent ils faire confiance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
afghanterminator
Membre Extra


Nombre de messages : 1765
Age : 28
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Tariq RAMADAN face à un politicard socialiste français   Jeu 17 Déc - 11:41

Golestan a écrit:
afghanterminator a écrit:

Qui entre Golestan, Az, Gorg parlent le pashto? Si vous êtes Afghan vous devez connaître les deux langues du pays non?
Salam
Pourquoi que ces deux langues, On doit aussi connaître l'ozbaki, Hazaragui, pashahi et les autres dialectes.

Et est ce que tu les pashtounes connaissent le Dari, va faire un tour dans l'Est comme à khoste et essaie de me trouver quelqu'un qui parle le dari.

Sinon pour Massoud, il a été baptisé le héro national, il n'y a pas une rue dans Kaboul où sa photo n'est pas collé aux murs, à Herat beaucou de voirture ont sa photo collé au par brise, je ne parle même pas dans les bureaux d'administration de l'etat comme les différents ministères.

Cela prouve la popularité du personnage, donc pas besoin des uns et des autres pour nous dire qui était bien et qui ne l'était pas, les afghans eux même savnet à qui doivent ils faire confiance.

Oui mais ces deux langues sont fondamentales. En Belgique par exemple vous avez aussi une communauté germanophone mais on apprend pas l'allemand à l'école!
Mais la vrai langue de l'Afghanistan c'est le pashto et personne ne peut le nier!
Moi je sais parler Dari et Pashto, je suis de Kandahar, Golestan tu peux parler Pashto?

Pour ce qui est de Massoud, le sujet est clos! Ton raisonnement est stupide car tu dis qu'il est héros national et en réalité la majorité des afghans ne le considèrent pas comme un héros. Revois la vidéo que j'ai postée.

Puis si tu vois des "conversions" au Massoudiste, regarde bien! Ce sont la plupart des jeunes qui sont endoctrinés par cette image "fausse" de Massoud. Tu sais autant que moi comment il est facile de mettre dans la tête des gens des idées aussi stupides que celles la!
Si Karzai a accepter d'élire Massoud comme héros national, c'est sous la pression de la France et d'autres pays qui ne connaissent rien au problèmes/histoire de l'Afghanistan! Karzai et les américains ont pris cette décision sans consulter le peuple et la Loya Jirga.
Revois la vidéo encore et encore... mais je ne te demande pas de changer ta vision de cette chèvre mais que tu respectes ...blablabla...

Troisième fois: au suivant (NEXT) Arrow

Cool Cool Razz Razz Razz Cool Cool
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Afg4ever
Membre Extra


Masculin Nombre de messages : 5090
Age : 30
Localisation : KABOUL
Date d'inscription : 27/04/2009

MessageSujet: Re: Tariq RAMADAN face à un politicard socialiste français   Jeu 17 Déc - 11:52

Golestan a écrit:

Et est ce que tu les pashtounes connaissent le Dari, va faire un tour dans l'Est comme à khoste et essaie de me trouver quelqu'un qui parle le dari

salam goljan

tout les pachtouns ne parlent pas dari c'est sûr mais il y a plus de pachtouns qui parlent dari que de tajiks qui parlent pachto c'est certain...

Golestan a écrit:

Pourquoi que ces deux langues, On doit aussi connaître l'ozbaki, Hazaragui, pashahi et les autres dialectes.

et puis quoi encore , tu nous prend pour des maoïste

pachto et dari puis c'est tout !

comme dirais l'entraineur de laure manadou

ET PUIS C TOUT http://www.youtube.com/watch?v=tkjoMEnSJCg
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Golestan
Membre Extra


Nombre de messages : 13647
Localisation : Herat Afghanistan
Date d'inscription : 10/12/2004

MessageSujet: Re: Tariq RAMADAN face à un politicard socialiste français   Jeu 17 Déc - 14:00

Salam
Pour afghanterminator, en te basant sur un vidéo où un inconnu dit qu'il aime pas le feu commandant, tu dis que pour la majorité des afghans Massoud est un criminel, je te prouve le contraire en te montrant qu'il a été élu comme le héro national, que les plus grande avenues dans les plus grandes ville du pays porte son nom, que ces photos sont collés dans toutes les rues et ruelles de Kaboul ainsi que dans tous les ministères etc..... tu n'as rien trouvé d'autres que de te contredire en me répondant que les jeunes qui aiment Massoud ils l'aiment parce qu'ils ont été tout simplement endoctriner par la France.

Que tu le veuille ou pas Massoud est un héro, il a menné les plus durs combats contre l'armée rouge, il était un géni sur les champs de batilles et il était un patriote, on ne devient pas chef et on ne se fait pas respecter autant que lui pour rien, pour être chef il faut mériter sa place et Massoud n'est pas devenu chef en claquant les doigts.
Les nuits sans sommeil, les étés sans eaux, les hivers sans couvertures et sans nourritures, les pertes des compagnons ont fait de Massoud ce qu'il état devenu.
Il faut rendre à Cézare ce qui lui appartient et l'héroisme est bien un attribut de Massoud.

Massoud n'était pas parfait, j'ai toujours dit que Massoud a commis des erreurs, il a fait des choses qu'il n'aurait pas du faire et il aurait du faire des choses qu'il n'a pas fait, mais néanmoins sous préxte de ces erreurs, on ne peut fermer les yeux que sur l'HOMME qu'il était.

Citation :
Mais la vrai langue de l'Afghanistan c'est le pashto et personne ne peut le nier!
Moi je sais parler Dari et Pashto, je suis de Kandahar, Golestan tu peux parler Pashto?
Faux!
Les deux langues officieles du pays ont toujours été pashto et Dari mais Dari a toujours été la langue la plus utilisé, les livres écrits en Dari sont 10 fois plus nombreux que les livres en pashto et les journeaux en Dari sont autant nombreux que les livres, même dans la population le Dari a toujours eu plus d'influence, la preuve, les pashtophone parlent tous le dari alors que les dariphone ne maitrisent pas le pashto, tu es le preuve vivant.

Mais néanmoins je suis d'accord avec toi pour dire qu'on doit maîtriser les deux langues et en Afghanistan à l'école, on nous apparennait toujours la comprehension des deux langues.

Mais les années de guerre, l'immigration forcé, la mangue des écoles et l'éducation a fait que beaucoup de gens comme moi, n'ont pas eu la chance ou l'occasion d'apprendre les deux langues.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Tariq RAMADAN face à un politicard socialiste français   Ven 18 Déc - 20:58

Afg4ever a écrit:
salam

ils ont sans doute fait des actes héroïques mais cela n'efface pas les crimes commis par ces deux...



Salam

Oui, héros n'a jamais été synonyme de saint !!!! pale
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Tariq RAMADAN face à un politicard socialiste français   Aujourd'hui à 10:09

Revenir en haut Aller en bas
 
Tariq RAMADAN face à un politicard socialiste français
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
 Sujets similaires
-
» TARIQ RAMADAN A MONTRÉAL
» Le junte chilienne devant la justice française
» Les forces françaises en OPEX
» Les actualités de la Marine Française
» Poussette double face à face?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Actualité-
Sauter vers: