Aux amoureux de l'Afghanistan.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Mille et une belles histoires

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
karam31
Membre Extra
avatar

Féminin Nombre de messages : 286
Age : 102
Date d'inscription : 11/07/2009

MessageSujet: Mille et une belles histoires   Mar 5 Jan - 19:56

Un vieil homme musulman, vivait dans une ferme dans les montagnes de "Easter Kentucky" avec son petit fils. Chaque matin, son grand père se réveillait tôt pour lire son coran.

Son petit fils voulait être comme son grand père, et essaya de l'imiter dans tous ses gestes. Un jour, son petit fils, lui demanda : "Grand père! J'ai essayé de lire le coran comme toi, mais je n'arrive pas à comprendre le sens des versets, et lorsque je comprends parfois, j'oublie aussitôt que je ferme le livre. Qu'est ce qu'on retire de bien lorsque nous lisons le coran??

Le grand père silencieusement s'arrêta de mettre du charbon dans la corbeille et demanda à son petit fils : "Prends cette corbeille jusqu'à la rivière et ramène là moi remplie d'eau".

Le garçon fit comme son grand père lui demanda, mais la corbeille se vidait d'eau avant qu'il revienne à la maison.

Le grand père rit et dit : "tu devrais être plus rapide la prochaine fois", et il renvoya son petit fils avec la corbeille pour essayer une deuxième fois. Cette fois-ci le jeune garçon courra, mais la corbeille se vida encore avant de retourner à la maison.

Essoufflé, il dit à son grand père qu'il était impossible de ramener de l'eau dans une corbeille, et qu'il allait prendre un seau à sa place. Le grand papa lui dit : "Je ne veux pas de l'eau dans un seau, mais dans une corbeille, c'est juste qu'il faut ressayer encore", et il parti retenter sa chance..

Le jeune garçon plongea encore la corbeille dans la rivière, couru, mais quand il arriva à la maison, la corbeille était encore vide. Essoufflé il dit à son grand père : " t'as vu grand père, c'est inutile!"

Le vieil homme, regarda son petit fils et lui dit : "Regardes la corbeille". Le jeune garçon regarda la corbeille et pour la première fois réalisa qu'elle était différente. Elle a été transformée d'une corbeille sale à une corbeille propre.

"Mon fils, c'est la même chose quand tu lis le coran. Il se peut que tu ne comprennes pas ou que tu ne te rappelles pas de tout, mais quand tu lis le coran, c'est ton âme qui change."


Dernière édition par karam31 le Mer 6 Jan - 21:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
afghanterminator
Membre Extra
avatar

Nombre de messages : 1765
Age : 29
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Mille et une belles histoires   Mer 6 Jan - 4:38

Merci beaucoup pour cette belle histoire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
karam31
Membre Extra
avatar

Féminin Nombre de messages : 286
Age : 102
Date d'inscription : 11/07/2009

MessageSujet: Re: Mille et une belles histoires   Mer 6 Jan - 21:43

En voiçi une autre:

Il était une fois un riche commerçant qui avait 4 femmes.
La 4ème femme, C'est celle qu'il aimait le plus. Il l'ornait avec de luxueuses robes et la traitait avec délicatesse. Il prenait grand soin d'elle et ne lui offrait que le meilleur.
La 3ème femme, elle aussi il l'aimait beaucoup Il était très fier d'elle et voulait toujours la mettre en valeur auprès de ses amis. Cependant, le commerçant craignait toujours le fait qu'elle puisse partir avec un autre homme.
Il aimait aussi sa 2ème femme. C'était une personne très prévenante, toujours patiente et elle était la confidente du commerçant. Chaque fois qu'il rencontrait des problèmes, il se tournait vers elle et elle l'aidait toujours à s'en sortir.
La 1ère femme était une partenaire très loyale, elle avait aussi bien contribuée à maintenir ses richesses qu'à prendre grand soin de sa maison. Pourtant, le commerçant ne l'aimait pas beaucoup alors qu'elle, l'aimait profondément. Il lui prêtait à peine attention.

Un jour, le commerçant tomba malade. Il avait le pressentiment qu'il allait mourir bientôt. Il pensa à sa luxueuse vie et se disait, "maintenant j'ai 4 femmes, mais quand je mourrais, je serai seul, quel solitaire je serai !"
Il demanda donc à sa 4ème femme : "Je t'aime le plus, je t'ai doté des plus fins habits et pris grand soin de toi. Maintenant que je meurs, voudras-tu me suivre pour me tenir compagnie ?" - "Nulle part !" Répondit la 4ème femme. Et elle s'en alla sans un autre mot. La réponse coupa le coeur du commerçant comme un couteau tranchant.
Le triste commerçant demanda alors à sa 3ème femme : "Je t'ai beaucoup aimé toute ma vie. Maintenant que je meurs, voudras-tu me suivre et me tenir compagnie?" - "Non !" Répondit la 3ème femme. "La vie est si belle ici ! Je me remarierais quand tu mourras !" Le coeur du commerçant se brisa.
Alors il demanda à sa 2ème femme : "Je me suis toujours tourné vers toi et tu m'as toujours aidé. Maintenant j'ai à nouveau besoin de ton aide. Quand je mourrais, est ce que tu me suivras et tu me tiendras compagnie?" - "Je suis désolée, je ne peux pas t'aider !" Répondit la 2ème femme. "Dans le meilleur des cas, je ne peux que t'accompagner vers la tombe" La réponse tomba comme du tonnerre et le commerçant fût dévasté.
Alors appela une voix : "J'irai avec toi, je te suivrai là où tu iras".
Le commerçant leva les yeux, ce fut sa 1ère femme. Elle était si maigre, comme si elle souffrait de malnutrition. Très touché, le commerçant disait : "J'aurais du prendre beaucoup mieux soin de toi pendant que je pouvais!" …

Réellement "nous avons tous 4 femmes" dans notre vie !
La 4ème femme, c'est « notre corps », nous nous donnons tant de mal pour prendre soin de lui, il sera detruit quand nous mourrons.
Notre 3ème femme c'est nos biens et nos richesses. Quand nous mourrons, Ils iront à d'autres.
La 2ème femme, c'est notre famille et nos amis. Très proche de nous comme ils l'avaient été durant notre vie, le mieux qu'ils puissent pour nous c'est de nous accompagner à la tombe.
La 1ère femme, quelque chose que nous ne pouvons pas voir, c'est notre âme.
Souvent négligée, oubliée, dans notre quête de biens matériels et de plaisirs insatiables.
Parfumé, embellis par le bien et les bonnes actions, ou laide et nauséabonde par les péchés et mauvaises actions, c'est la seule qui nous suivra réellement là où nous irons.
C'est peut-être une bonne idée de l'éduquer, la cultiver et la fortifier maintenant, plutôt que d'attendre jusqu'à ce que nous soyons sur notre lit de mort pour le regretter. Non ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gorg_maro
Membre Extra
avatar

Féminin Nombre de messages : 2015
Age : 30
Localisation : Chez les chti
Date d'inscription : 22/05/2008

MessageSujet: Re: Mille et une belles histoires   Mer 6 Jan - 22:06

karam31 a écrit:
Un vieil homme musulman, vivait dans une ferme dans les montagnes de "Easter Kentucky" avec son petit fils. Chaque matin, son grand père se réveillait tôt pour lire son coran.

Son petit fils voulait être comme son grand père, et essaya de l'imiter dans tous ses gestes. Un jour, son petit fils, lui demanda : "Grand père! J'ai essayé de lire le coran comme toi, mais je n'arrive pas à comprendre le sens des versets, et lorsque je comprends parfois, j'oublie aussitôt que je ferme le livre. Qu'est ce qu'on retire de bien lorsque nous lisons le coran??

Le grand père silencieusement s'arrêta de mettre du charbon dans la corbeille et demanda à son petit fils : "Prends cette corbeille jusqu'à la rivière et ramène là moi remplie d'eau".

Le garçon fit comme son grand père lui demanda, mais la corbeille se vidait d'eau avant qu'il revienne à la maison.

Le grand père rit et dit : "tu devrais être plus rapide la prochaine fois", et il renvoya son petit fils avec la corbeille pour essayer une deuxième fois. Cette fois-ci le jeune garçon courra, mais la corbeille se vida encore avant de retourner à la maison.

Essoufflé, il dit à son grand père qu'il était impossible de ramener de l'eau dans une corbeille, et qu'il allait prendre un seau à sa place. Le grand papa lui dit : "Je ne veux pas de l'eau dans un seau, mais dans une corbeille, c'est juste qu'il faut ressayer encore", et il parti retenter sa chance..

Le jeune garçon plongea encore la corbeille dans la rivière, couru, mais quand il arriva à la maison, la corbeille était encore vide. Essoufflé il dit à son grand père : " t'as vu grand père, c'est inutile!"

Le vieil homme, regarda son petit fils et lui dit : "Regardes la corbeille". Le jeune garçon regarda la corbeille et pour la première fois réalisa qu'elle était différente. Elle a été transformée d'une corbeille sale à une corbeille propre.

"Mon fils, c'est la même chose quand tu lis le coran. Il se peut que tu ne comprennes pas ou que tu ne te rappelles pas de tout, mais quand tu lis le coran, c'est ton âme qui change."

Très très intéressant comme image... c'est très juste.

Merci Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
afghanterminator
Membre Extra
avatar

Nombre de messages : 1765
Age : 29
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Mille et une belles histoires   Mer 6 Jan - 22:09

karam31 a écrit:
En voiçi une autre:

Il était une fois un riche commerçant qui avait 4 femmes.
La 4ème femme, C'est celle qu'il aimait le plus. Il l'ornait avec de luxueuses robes et la traitait avec délicatesse. Il prenait grand soin d'elle et ne lui offrait que le meilleur.
La 3ème femme, elle aussi il l'aimait beaucoup Il était très fier d'elle et voulait toujours la mettre en valeur auprès de ses amis. Cependant, le commerçant craignait toujours le fait qu'elle puisse partir avec un autre homme.
Il aimait aussi sa 2ème femme. C'était une personne très prévenante, toujours patiente et elle était la confidente du commerçant. Chaque fois qu'il rencontrait des problèmes, il se tournait vers elle et elle l'aidait toujours à s'en sortir.
La 1ère femme était une partenaire très loyale, elle avait aussi bien contribuée à maintenir ses richesses qu'à prendre grand soin de sa maison. Pourtant, le commerçant ne l'aimait pas beaucoup alors qu'elle, l'aimait profondément. Il lui prêtait à peine attention.

Un jour, le commerçant tomba malade. Il avait le pressentiment qu'il allait mourir bientôt. Il pensa à sa luxueuse vie et se disait, "maintenant j'ai 4 femmes, mais quand je mourrais, je serai seul, quel solitaire je serai !"
Il demanda donc à sa 4ème femme : "Je t'aime le plus, je t'ai doté des plus fins habits et pris grand soin de toi. Maintenant que je meurs, voudras-tu me suivre pour me tenir compagnie ?" - "Nulle part !" Répondit la 4ème femme. Et elle s'en alla sans un autre mot. La réponse coupa le coeur du commerçant comme un couteau tranchant.
Le triste commerçant demanda alors à sa 3ème femme : "Je t'ai beaucoup aimé toute ma vie. Maintenant que je meurs, voudras-tu me suivre et me tenir compagnie?" - "Non !" Répondit la 3ème femme. "La vie est si belle ici ! Je me remarierais quand tu mourras !" Le coeur du commerçant se brisa.
Alors il demanda à sa 2ème femme : "Je me suis toujours tourné vers toi et tu m'as toujours aidé. Maintenant j'ai à nouveau besoin de ton aide. Quand je mourrais, est ce que tu me suivras et tu me tiendras compagnie?" - "Je suis désolée, je ne peux pas t'aider !" Répondit la 2ème femme. "Dans le meilleur des cas, je ne peux que t'accompagner vers la tombe" La réponse tomba comme du tonnerre et le commerçant fût dévasté.
Alors appela une voix : "J'irai avec toi, je te suivrai là où tu iras".
Le commerçant leva les yeux, ce fut sa 1ère femme. Elle était si maigre, comme si elle souffrait de malnutrition. Très touché, le commerçant disait : "J'aurais du prendre beaucoup mieux soin de toi pendant que je pouvais!" …

Réellement "nous avons tous 4 femmes" dans notre vie !
La 4ème femme, c'est « notre corps », nous nous donnons tant de mal pour prendre soin de lui, il sera detruit quand nous mourrons.
Notre 3ème femme c'est nos biens et nos richesses. Quand nous mourrons, Ils iront à d'autres.
La 2ème femme, c'est notre famille et nos amis. Très proche de nous comme ils l'avaient été durant notre vie, le mieux qu'ils puissent pour nous c'est de nous accompagner à la tombe.
La 1ère femme, quelque chose que nous ne pouvons pas voir, c'est notre âme.
Souvent négligée, oubliée, dans notre quête de biens matériels et de plaisirs insatiables.
Parfumé, embellis par le bien et les bonnes actions, ou laide et nauséabonde par les péchés et mauvaises actions, c'est la seule qui nous suivra réellement là où nous irons.
C'est peut-être une bonne idée de l'éduquer, la cultiver et la fortifier maintenant, plutôt que d'attendre jusqu'à ce que nous soyons sur notre lit de mort pour le regretter. Non ?

Waouw tu les trouves où toutes ces histoires?
Merci pour ces deux belles histoires
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
karam31
Membre Extra
avatar

Féminin Nombre de messages : 286
Age : 102
Date d'inscription : 11/07/2009

MessageSujet: Re: Mille et une belles histoires   Mer 6 Jan - 22:16

généralement c'est histoires que nos parents nous racontent, c'est du bouches à oreilles. sur le net, il y en a, dès que je les traduis et je les postent inshaAllah

Généralement, en fin d'heure, comme j'enseigne dans la mosquée de mon quartier des fois, je raconte ce genre d'histoires aux enfants, ça les amusent, ça les fais réflechir surtout. c'est une vision d'approcher la philosophie de l'islam autrement que par la théorie. plus pédagogique peut etre...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
karam31
Membre Extra
avatar

Féminin Nombre de messages : 286
Age : 102
Date d'inscription : 11/07/2009

MessageSujet: Re: Mille et une belles histoires   Mer 6 Jan - 22:17

Un homme arrive chez lui un soir fatigué
après une dure journée de travail,
pour trouver son petit garçon de 5 ans
assis sur les marches du perron.

"Papa, est-ce que je peux te poser une question?"
"Bien sûr!"
"Combien gagnes-tu de l'heure?"
"Mais ça ne te regarde pas fiston!"
"Je veux juste savoir. Je t'en prie, dis-le moi!"
"Bon, si tu veux absolument savoir, 10€ de l'heure".

Le petit garçon s'en retourne dans la maison avec un air triste.
Il revient vers son père et lui demande :

"Papa, pourrais-tu me prêter 5 €?"
"Bon, c'est pour ça que tu voulais savoir.
Pour m'emprunter de l'argent!
Va dans ta chambre et couche-toi.
J'ai eu une journée éprouvante,
je suis fatigué et j'ai pas le goût de me faire achaler
avec des niaiseries semblables".

Une heure plus tard,
le père qui avait eu le temps de décompresser un peu
se demande s'il n'avait pas réagi trop fort à la demande de son fils.
Peut-être bien qu'il voulait s'acheter quelque chose d'important.
Il décide donc d'aller dans la chambre du petit.

"Dors-tu?"
"Non, papa!"
"Écoute, j'ai réfléchi et voici les 5 € que tu m'as demandé".
"Oh merci papa!"

Le petit gars fouille sous son oreiller et en sort 5 € .
Le père en voyant l'argent devient encore plus irrité.
"Mais pourquoi tu voulais 5 €?
Tu en as 5 €! Qu'est-ce que tu veux faire avec cet argent?"

"C'est que... il m'en manquait. Mais maintenant j'en ai juste assez.
Papa... est-ce que je pourrais t'acheter une heure de ton temps?
Demain soir, arrive à la maison plus tôt,
J'aimerais jouer avec toi !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
karam31
Membre Extra
avatar

Féminin Nombre de messages : 286
Age : 102
Date d'inscription : 11/07/2009

MessageSujet: Re: Mille et une belles histoires   Mer 6 Jan - 22:21

> Un homme est allé chez un coiffeur pour couper ses cheveux et sa barbe

> L'homme et le coiffeur ont commencé à parler.
> Ils ont parlé de tant de choses et de divers sujets.
> Quand ils ont par la suite touché au sujet de Dieu, le coiffeur a dit :
> 'je ne crois pas que Dieu existe.' ; 'pourquoi vous dites ça?' ; a demandé le client.

> 'Bon, vous devez juste sortir dans la rue pour vous rendre compte que Dieu n'existe pas.
> Est-ce que, si Dieu existe, y- aurait 'il tant de personnes malades ?
> Y aurait-il des enfants abandonnés ?
> Si Dieu existait, on ne souffrirait ni de douleur
> Je ne peux pas m'imaginer aimer un Dieu qui permettrait tous ça.' ;
> Le client a pensé pendant un moment, mais n'a pas répondu parce qu'il n'a pas d'argument.

> Le coiffeur a fini son travail et le client sort du magasin.
> Juste après, il a vu un homme ds la rue avec des cheveux longs, visqueux, sales.
> Il semble très sale. Le client est revenu et entre dans le magasin du coiffeur encore et il dit au coiffeur : 'tu sais quoi ? Les coiffeurs n'existent pas.' ; 'comment pouvez vous dire ça?' ; a demandé le coiffeur étonné.

> 'je suis la et je suis un coiffeur. Et je viens de te couper tes cheveux' ;
> 'non!' ; le client a hurlé.
> Les 'coiffeurs n'existent pas parce que s'ils existaient, il n'y aurait personne avec de longs cheveux sales comme cet homme qui est dehors.' ;
>

'Ah, mais les coiffeurs existent ! Ce qui se produit, c'est que ces gens ne viennent pas à moi.' ; 'Exactement!' ; - a affirmé le client. 'c'est bien ça ! Dieu, aussi, existe ! Ce qui se produit, c'est que les gens ne vont pas chez lui et ne le recherchent pas. C'est pourquoi il y a tellement de douleur et de souffrance dans ce monde.' ;
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
afghanterminator
Membre Extra
avatar

Nombre de messages : 1765
Age : 29
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Mille et une belles histoires   Mer 6 Jan - 22:30

Merci pour ces belles histoires
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
heena789
Membre Extra
avatar

Féminin Nombre de messages : 292
Age : 28
Date d'inscription : 24/11/2009

MessageSujet: Re: Mille et une belles histoires   Sam 9 Jan - 11:24

salam!

Sérieuuuu j'ai kiffé, les contes avek de la moral, impréssionnant.....
Moi j'aime tout, du moins qu'il y ait de la moral....
ten a d'autre? What a Face
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Mille et une belles histoires   

Revenir en haut Aller en bas
 
Mille et une belles histoires
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» BELLES HISTOIRES OU HISTOIRES INSOLITES
» Je donne des DVD et K7 vidéo
» site de Pepette "Aux Belles Serviettes"
» L'occasion de montrer à quoi servent nos belles écharpes et nos porte-bébés
» Belles photos

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Divers :: Religion-
Sauter vers: