Aux amoureux de l'Afghanistan.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Les négligences de la prière

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
karam31
Membre Extra
avatar

Féminin Nombre de messages : 286
Age : 102
Date d'inscription : 11/07/2009

MessageSujet: Les négligences de la prière   Jeu 4 Fév - 15:50

La négligence de la prière obligatoire.

Proposé par Mouhammad Patel le Dimanche, 28 Octobre 2001

Les péchés... Avant d'aborder la question de la gravité que représente la négligence de la prière obligatoire en Islam, je voudrai juste rappeler un certain nombre de choses:

*

La "Salât" est le plus important pilier de l'Islam après la "Chahâdah" (la profession de foi).
*

L'une des dernières recommandations du Prophète Mouhammad (sallallâhou alayhi wa sallam) à l'attention de sa "Oummah", avant qu'il ne quitte ce monde, portait sur le respect de la "Salât".
*

D'après les Hadiths, il apparaît clairement que la prière sera le premier devoir au sujet duquel les croyants seront questionnés le Jour du Jugement Dernier.
*

Le Prophète Mouhammad (sallallâhou alayhi wa sallam) affirmait que la fraîcheur de ses yeux se trouvait dans la Salât.
*

Quand il (sallallâhou alayhi wa sallam) était préoccupé par quelque chose, il allait chercher du soutient dans la prière.
*

La "Salât" est un moment durant lequel le croyant converse directement avec Allah. En effet, dans un Hadith, il est relaté que lorsque le musulman récite les différents versets de la sourate "Fâtiha", Allah lui répond immédiatement. C'est peut être la raison pour laquelle certains affirment que la prière est le "Mi'râdj" (l'ascension) du croyant.
*

La prière est également pour le croyant un moyen lui permettant d'exprimer par ses gestes et sa conduite sa totale soumission envers Allah.
*

La Salât est un moyen de purification extraordinaire des péchés pour le musulman, comme l'a évoqué le Prophète Mouhammad (sallallâhou alayhi wa sallam) dans de nombreux Hadiths.

Ces différents éléments montrent clairement l'importance de la Salât en Islam. Il est à noter cependant que les références islamiques n'ont pas seulement évoqué l'obligation de la Salât ainsi que les vertus qui sont liées à sa pratique; ils contiennent également des mise en garde sévères et des avertissements terribles à l'encontre de ceux qui font preuve de négligence par rapport à ce devoir fondamental.

Il est ainsi rapporté dans les Hadiths que le Prophète Mouhammad (sallallâhou alayhi wa sallam) a dit:

"En vérité, entre l'homme et le polythéisme ainsi que la mécréance, il (n'y) a (que) la négligence de la Salât". (Mouslim)

C'est en raison de ce genre d'avertissements que certains Compagnons (radhia Allâhou anhoum) (tels que Oumar (radhia Allâhou anhou), Abdoullah Ibné Abbâs (radhia Allâhou anhou) et Abdoullah Ibné Mas'oûd (radhia Allâhou anhou)) , ainsi que de nombreux savants (parmi lesquels Imâm Ahmad Ibné Hambal r.a., Ishâq Ibné Râhwayh r.a. et Abdoullâh Ibné Moubârack r.a.) étaient d'avis que celui qui délaisse une prière obligatoire sans raison valable perd sa foi et devient mécréant. Il est à noter cependant que cette question n'a jamais fait l'unanimité et elle a toujours été controversée. En effet, la majorité des savants pensent, se basant pour cela sur un certain nombre d'autres références, que celui qui abandonne la Salât sans motif valable mais qui ne renie pas pour autant son obligation commet un très grave péché. Il reste cependant musulman. Ils interprètent ce Hadith comme étant en rapport avec celui qui délaisse la Salât en remettant en question son caractère obligatoire. Il n'en reste pas moins que les propos du Prophète Mouhammad (sallallâhou alayhi wa sallam) sont très durs et donnent à réfléchir…

Dans un autre Hadith, il est dit en ce sens:

"Celui qui ne respecte pas la Salât n'aura ni lumière, ni preuve (en sa faveur), ni salut (le Jour du Jugement Dernier). Et il sera le Jour Final en compagnie de "Qâroûn" (Coré) , "Fir'aoûn" (Pharaon), "Hâmân" et "Oubay Ibné Khalf"." (Ahmad, Tabrâni et Ibné Hibbân)

Ibné Qayyim r.a., expliquant ce Hadith, écrit que:

*

Celui dont le pouvoir aura empêché de prier sera ressuscité avec Pharaon (de nombreux versets du Qour'aane relatent comment il avait abusé de son pouvoir pour asservir son peuple et s'était lui-même proclamé comme étant Dieu. Le Qour'aane évoque également sa tyrannie, sa rébellion envers Allah et le Prophète Moïse (alayhis salâm) etc…).
*

Celui dont les biens auront empêché de faire la Salât sera ressuscité en compagnie de Coré (voir le sort qui lui a été réservé dans le passage suivant du Qour'aane: Sourate 28 / Versets 76 à 82).
*

Celui dont la fonction et l'attachement pour l'honneur aura empêché de prier sera ressuscité avec Hâmân (qui est également mentionné dans le Qour'aane comme étant un proche collaborateur du Pharaon, dont il était le vizir).
*

Celui dont le commerce aura empêché de faire la Salât sera ressuscité aux côtés de "Oubay Ibné Khalf" (A titre de rappel, il faut savoir que ce dernier était un riche commerçant païen de la Mecque et un ennemi acharné du Prophète Mouhammad (sallallâhou alayhi wa sallam) . Il avait l'habitude de dire au Prophète Mouhammad (sallallâhou alayhi wa sallam) qu'il avait un élevé et entretenu un cheval dans le seul but qu'un jour il s'en servirait pour le tuer (Naoûdhou billâhi min dhâlik). Une fois, le Prophète Mouhammad (sallallâhou alayhi wa sallam) le répondit en ces termes: "Incha Allah, c'est moi (au contraire) qui vais te tuer !". Cette prophétie se réalisa plusieurs années plus tard, lors de la bataille de Ohod. Le Prophète Mouhammad (sallallâhou alayhi wa sallam) le blessa alors légèrement avec une petite lance. Mais cette blessure fut pourtant à l'origine de sa mort, et il rendit l'âme dans d'énormes souffrances, avant même d'avoir pu retourner à Makkah).

Le Jour Final, vous le savez bien, sera vraiment terrible… A ce moment, chacun essaiera de s'attirer la Miséricorde d'Allah… En ce Jour, la colère d'Allah sera si grande que même les Messagers et Prophètes (alayhimous salâm) n'oseront pas Lui demander quoique ce soit… Dans ces conditions, essayez d'imaginer la situation de celui qui se retrouvera aux côtés des plus grands ennemis d'Allah… Qu'Allah nous préserve tous d'un tel sort ! Âmine.

Dans un autre Hadith, il est rapporté que le Prophète Mouhammad (sallallâhou alayhi wa sallam) a dit:

"Celui qui a perdu une prière, c'est comme si on lui avait pris sa famille et ses biens." (Ibné Hibbân et Ahmad)

Au travers de ces propos, le Prophète Mouhammad (sallallâhou alayhi wa sallam) veut faire prendre conscience aux croyants et croyantes que le préjudice que représente pour un individu la perte de sa famille et de ses biens est équivalent au préjudice que doit supporter celui qui a perdu une seule Salât. Essayez d'imaginer à partir de là la situation de celui qui délaisse les cinq prières quotidiennes…

Ces différents Hadiths que nous avons vu jusqu'à maintenant ne laissent place à aucune ambiguïté: la négligence de la Salât compte parmi les péchés les plus graves… Pourtant, combien de fois encore, de nos jours, nous nous montrons insouciants à ce sujet. Par exemple, il suffit que l'on soit un peu souffrant pour qu'on délaisse complètement la Salât. En agissant ainsi, nous oublions la réaction de Oumar (radhia Allâhou anhou) dans les derniers moments de sa vie: Bien qu'il avait été poignardé à plusieurs reprises et qu'il avait des blessures ouvertes très graves avec une forte hémorragie, cependant, lorsqu'arrivait l'heure de la prière, on le réveillait et on lui demandait s'il désirait l'accomplir. Il répondait par l'affirmative, l'accomplissait comme il le pouvait et ajoutait alors: "Celui qui ne fait pas la prière n'a pas de place en Islam…" Soubhânallâh ! Ces gens avaient réellement compris l'importance de la Salât ! Qu'Allah nous accorde également cette compréhension qui nous fait défaut aujourd'hui. Âmine.

Il est à noter que les Hadiths cités portent également sur le fait de ne pas accomplir la prière à son heure et de le remplacer par la suite, et ce, sans raison valable. Ibné Mas'oud (radhia Allâhou anhou) , commentant le verset suivant du Qour'aane qui dit " Malheur donc, à ceux qui prient tout en négligeant leur Salat" , affirme que cela concerne ceux qui retardent les prières.

En guise de conclusion, je voudrai juste rappeler le récit suivant:

Dans un Hadith du Sahîh Boukhâri, il est rapporté qu'une fois le Prophète Mouhammad (sallallâhou alayhi wa sallam) fit un rêve dans lequel il vit un homme qui se faisait écraser la tête indéfiniment avec un rocher (c'est à dire qu'à chaque fois qu'il avait la tête enfoncée, le temps que le rocher soir ramené, sa tête retrouvait sa condition normale. Et le supplice recommençait alors à nouveau…). Lorsqu'il questionna Djibraïl (alayhis salâm) (qui l'accompagnait) à ce sujet, voici la réponse qu'il obtint: "Cet homme avait appris le Qour'aane et l'avait ensuite délaissé et il se montrait négligent envers les prières obligatoires."

Qu'Allah nous protège de tous les châtiments et nous permette de toujours respecter la Salât, ainsi que tous les autres devoirs religieux.

Âmine

Wa Allâhou A'lam !

(Réf: "Fadhâïl 'Amâl", "Al Kabâïr" …)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
karam31
Membre Extra
avatar

Féminin Nombre de messages : 286
Age : 102
Date d'inscription : 11/07/2009

MessageSujet: reussir ses prières   Jeu 4 Fév - 15:53

EXCELLENTS CONSEILS POUR LA PRIERE
2ème pilier de l’islam
Etre sur un nuage… et pourtant juste sur un tapis :
> >C’est ce qu’on aimerait tous vivre au moins 5 fois par jour, n’est-ce pas ?
> >
> >Et c’est justement lorsque tu te dis : « Cette fois ci, je vais être bien
> >concentré(e) », que te voilà bien évadé(e) dans tes pensées !…
> >
> >Je vais donc te transmettre quelques pistes, de celles que j’ai apprises,
> >el hamdullilah à Celui qui nous apprend ce que nous ignorons…
> >
> >Vivons ensemble une prière, et voyons à chaque étape, ce dont nous devons
> >nous souvenir.

> >I. Takbirat el ihram « Allahou Akbar »
> >
> >Voilà que tu déplies ton tapis.
> >
> >Tu es peut-être dans ta chambre, dans un grand salon, dans une mosquée ou
> >encore au milieu d’un vacarme…Mais peu importe ton environnement, car tu
> >vas l’oublier, tu vas l’effacer de ta conscience.
> >
> >Comment ? Il est vrai que le plus simple serait de fermer les yeux, mais
> >même si cela n’invalide pas ta prière, cela est déconseillé.
> >
> >La meilleure façon, si tu y parviens, est de fixer un point sur ton tapis
> >et de ne plus le lâcher, au point de t’y noyer.
> >
> >Tu lèves les mains à la tête : « Allahou Akbar ».
> >
> >Vas –y lentement…très lentement ! Prends le temps de réaliser ce que tu
> >fais. Réalise-tu ce que tu dis ?
> >
> >« ALLAH EST Le plus grand ».
> >
> >Plus grand que toi que ta famille, ton environnement…
> >
> >Plus grand que les plus grands des tyrans, les plus célèbres
> >personnages…plus grand que tous ceux qui te veulent du mal…Il est aussi
> >plus grand que la terre, puisque c’est Lui qui l’a créée !!!
> >
> >Plus grand que les cieux et ce qu’ils peuvent couvrir, plus grand que la
> >terre et ce qu’elle peut contenir…
> >
> >Il est donc plus Grand que les problèmes qui peuvent submerger ton esprit
> >!..
> >
> >Alors en disant cela, tu es en train de dire qu’Il a plus d’importance que
> >tout ce qu’il y a dans ce monde, que tout ce qui pourrait te traverser
> >l’esprit…
> >
> >En levant les mains et en disant « Allahou Akbar », tu es en train d’ouvrir
> >les portes d’un monde où tu sera seul avec ALLAH
> >Et puis tu entres dans ce monde, tu fermes les portes derrière toi, pour ne
> >plus rien laisser passer…seulement toi…et ALLAH.
> >
> >
> >
> >II. La Fatiha…et des versets.
> >
> >La Fatiha, cette sourate que l’on connaît si bien… mais que l’on comprend,
> >pourtant, si peu…
> >
> >Je ne t’en dirais pas plus sur son contenu : à toi, pendant toutes tes
> >prières, de la méditer.
> >
> >Ne t’es-tu jamais demandé pourquoi la récite-t-on à chaque Rak’at ?
> >Pourquoi est-elle un pilier de la prière ?
> >
> >Pourquoi nos lèvres et nos langues la récitent au moins 17 fois par jour ?
> >Une autre sourate aurait très bien pu nous être demandée?
> >
> >Le but de ta vie : découvrir, peu à peu, tous les jours, un peu plus, les
> >profondeurs de cette sourate, et le mystère qu’elle cache…ou qu’elle révèle
> >!
> >
> >Et puis rappelle-toi que ce sont les paroles d’Allah qui sortent de ta
> >bouche !
> >
> >Mais au fait, pourquoi donc récites-tu des paroles d’Allah, devant Allah ?
> >
> >A toi de répondre à cette question, à toi de réfléchir sur ce symbole.
> >
> >Peut-être est-ce pour dire : « regarde ! Je T’aime tellement, que je ne me
> >lasse jamais de lire tes « lettres », je les ai même apprises par cœur ! Et
> >voilà, je les récite devant toi, de la plus belle des façons, pour te
> >montrer combien Tes paroles me sont précieuses. Et, également, pour que Tu
> >sois fier de moi ! »
> >
> >Dans tous les cas, applique-toi bien. Ta langue mérite-t-elle de prononcer
> >de si belles et divines paroles.. Ta langue est-elle si pure ? …
> >
> >La moindre des choses est donc d’en prendre bien soin, et gars à toi de les
> >écorcher ! Quelle honte devant Lui !
> >
> >Et puis tu récites un verset, deux, ou plus…tu peux même réciter une longue
> >sourate pour faire bonne impression !!!
> >
> >Sache que chaque lettre est une hassanat, et chaque hassanat en vaux dix,
> >et qu’Allah est le Miséricordieux.
> >
> >Plus tu prends du plaisir, plus Il est satisfait.
> >
> >Plus tu L’aimes, plus Il t’aime !
> >
> >Plus tu te rapproches de Lui, plus Il vient vers toi !
> >
> >Surtout, prends le temps de peser chacun des mots qui sortent de ta bouche.
> >
> >Qui sait ? Peut-être que ce que tu dis te concerne directement ?
> >
> >Les paroles d’Allah sont comme un océan, plus tu sais nager, plus tu
> >pénètres profond.
> >
> >Alors médite pendant ta récitation, cherche la signification, réfléchis sur
> >ce qu’Il veut te montrer…et si tu n’y arrives pas, que tu ne trouves pas,
> >alors persiste encore et encore : C’est en tombant qu’on apprend à faire du
> >vélo !
> >
> >
> >
> >III.Roukou’-Soujoud
> >
> >Parfois tes récitations sont si longues et tes prosternations si courtes !
> >Pourquoi donc ? Ne sais-tu pas qu’alors que ton corps est incliné, tes
> >péchés tombent de tes mains, de ton visage, de tes jambes.. Incline-toi, et
> >laisse-les tomber ! Débarrasse-toi de tes erreurs, de ces péchés qui te
> >hantent !
> >
> >Profites-en !… Tu les vois presque se matérialiser et tomber autour de toi
> >!
> >
> >Tu as tellement envie de t’en débarrasser que tu ne veux plus te relever !
> >
> >Mais ne t’inquiète pas, ce qui t’attend dans la suite de cette prière et
> >encore mieux !
> >
> >Lorsque tes jambes touchent le sol, que tes mains s’aplatissent à terre, et
> >que ton front est au plus prés d’Allah : demande ! Demande tout ce que tu
> >veux, tout ce que tu espères, tout ce dont tu rêves ! ALLAH est là, tu es
> >là, face à ALLAH. Il t’écoute, tu n’as plus qu’à parler.
> >
> >Il veut t’offrir, tu n’as plus qu’à demander !
> >
> >Il te dit même : « Je ne me lasserai de répondre à mon serviteur, tant
> >qu’il ne se lassera pas de Me demander ».
> >
> >Il aime que tu Lui demandes, alors vas –y !…
> >
> >Demande pour ta mère, pour ton père, pour tes frères et sœurs.
> >
> >Demande pour celui ou celle qui est à ta droite en prière d’assemblée «
> >Jama’a », et pour celui ou celle à ta gauche, et pour tous les musulmans !…
> >
> >Demande pour nos morts qui ont fini le chemin d’ici bas, comme tu aimerais
> >que l’on demande pour toi lorsque tu auras fini, à ton tour, cette partie
> >du chemin. Demande pour nos frères et sœurs en Palestine, demande pour nos
> >orphelins et démunis désormais en Indonésie, …
> >
> >Mais demander…demander… toujours demander…Tu ne voudrais quand même pas
> >avoir l’air d’un pur « consommateur » devant Allah ?
> >
> >Alors ouvres Lui ton cœur, et rappelle-toi Ses qualités, Sa grandeur, Ses
> >bienfaits sur toi, Sa création…et remercie-Le.
> >
> >Glorifie Le, montre-lui combien tu L’aimes et combien tu veux te rapprocher
> >de Lui !
> >
> >Remercie-Le simplement de pouvoir mettre ton front à terre et d’avoir cette
> >sensation.
> >
> >Combien de personnes assises, pleurent leur incapacité à ne pouvoir poser
> >leur front à terre…pour Lui…Près de Lui.
> >
> >Le plus beau des conseils de notre Prophète Mohamed (SAWS), sur cette
> >prière est celui là : « Prie la prière d’adieu ».
> >
> >Oui. Imagine lorsque tu dis « ALLAHOU AKBAR » en entamant ta prière, que se
> >sera la dernière. Lors de ton dernier soujoud, que celui-ci est vraiment le
> >dernier des soujoud, le dernier de cette vie. Réalises-tu ? Le dernier ?!
> >
> >Attention ! Avant de te relever de ton soujoud, qu’aimerais-tu Lui dire de
> >plus ? Qu’aimerais-tu Lui demander de plus ? Que tu L’aimes ? Que tu veux
> >être interdit de l’enfer ? Que tu veux être près de Lui ? Qu’Il te pardonne
> >?!…
> >
> >Qu’Il te protège du châtiment de la tombe ? … Et pour ta mère ?
> >Qu’aimerais-tu demander pour elle, avant de partir, avant que ton âme soit
> >prise, que la plume ne soit posée, que les Anges ferment ton livre ?
> >Qu’aimerais –tu ajouter de plus ?
> >
> >Voilà que tu te relèves, doucement, lentement…Imagines qu’à ton salam, tu
> >ne seras plus là.
> >
> >Est-ce un adieu ? L’adieu de quoi ? De tes biens ? De ta famille, du
> >matériel ? C’est à ce moment là que tu te rends compte que c’est bien
> >l’adieu de cette période qu’Allah t’a laissé pour t’approvisionner pour la
> >vie future. T’es-tu bien approvisionné (e) ?
> >
> >Qui sait à quelle destination correspond ce billet que tes provisions t’ont
> >permis de prendre ?!
> >
> >Et puis là, « Assalammou a’laikoum wa rahmatou Allah » : à ta droite, puis
> >à ta gauche.
> >
> >Et tu descends de ce gros nuage où tu étais, coupé de ce monde, dans ta
> >chambre, ton salon, dans la mosquée ou en plein vacarme… Peu importe
> >l’environnement, tu n’y as même pas fait attention, tellement tu avais peur
> >que se fut la dernière.
> >
> >C’est pourquoi Mohamed (SAWS) nous a conseillé de se faire le rappel de la
> >mort pendant notre prière.
> >
> >Voilà, tu as fini. Tu es peut-être toujours là !
> >
> >Mais qui sait si tu atteindras le prochain rendez-vous ?
> >
> >Wa Allahou a’lam !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Les négligences de la prière
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Prière au facteur...
» Vieille prière indienne, pour toutes les personnes chère à notre cœur
» la prière du dauphin
» Prière de SALOMON ? Omraam Mikhaël Aivanhov
» Culture Cauchoise - Prière ou complainte du paysan

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Divers :: Religion-
Sauter vers: