Aux amoureux de l'Afghanistan.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Les Allemands n'admettent pas la guerre en Afghanistan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Les Allemands n'admettent pas la guerre en Afghanistan   Mar 3 Aoû - 12:13

Majoritairement pacifistes, les Allemands ont l'impression d'avoir été trompés par les politiques sur la réalité de leur engagement.

Les Allemands sont en guerre depuis bientôt neuf ans et ils ont toujours bien du mal à l'admettre. La publication des documents sur l'Afghanistan par le site WikiLeaks a relancé outre-Rhin le débat sur un conflit qui a eu bien du mal à trouver un nom. Depuis dix jours, la presse allemande multiplie les articles avec toujours le même but: faire comprendre à la population que c'est bien une guerre que mènent en son nom les soldats de la Bundeswehr.

Il a fallu attendre Pâques cette année et la mort de nouveaux soldats pour que le ministre de la Défense, Karl-Theodor zu Guttenberg, ose employer le mot interdit. Depuis sa nomination en octobre 2009, après la dramatique affaire de Kunduz (140 civils tués par erreur lors d'un bombardement ordonné par un colonel allemand), cet aristocrate, juriste et officier de réserve, a multiplié les visites auprès des troupes en Afghanistan. Il a dissipé le voile de fumée qui entourait depuis 2001 le rôle de la Bundeswehr: non, les soldats allemands ne font pas que de la formation pour l'armée afghane et des opérations d'aide à la population ; oui, ils participent activement à des actions armées.


70% des Allemands pour le retour des soldats

Dernier scandale dévoilé par les documents de WikiLeaks: la Bundeswehr a inscrit des chefs talibans sur la liste des personnes à abattre, au moins 13, selon Der Spiegel. L'armée allemande participe donc pleinement à ces opérations ciblées. Une politique qui fait réagir dans les rangs des parlementaires: de telles opérations sont «sur le principe problématiques, sans succès et contre-productives», a déclaré Hans-Peter Bartels, député social-démocrate, spécialiste des questions de défense.

Les débats parlementaires sur la question de l'engagement allemand se succèdent sans discontinuer depuis la décision très controversée prise par le chancelier Schröder d'envoyer des troupes. Selon un sondage, 70% des Allemands réclament un retour rapide des soldats. Majoritairement pacifistes selon les enquêtes d'opinion, les Allemands ont l'impression d'avoir été trompés par les politiques sur la réalité de leur engagement. Beaucoup espèrent ici que la publication des documents de WikiLeaks permettra d'inverser le cours des choses, alors que 850 soldats supplémentaires doivent être envoyés en renfort. La Bundeswehr est la troisième force sur place, derrière les Américains et les Britanniques.

Revenir en haut Aller en bas
 
Les Allemands n'admettent pas la guerre en Afghanistan
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Monument commémoratif.
» "L'armée n'aime pas les gens blessés"‎
» Guerre d'Afghanistan
» Constat sur la guerre en Afghanistan
» La guerre des U-boat's allemands (WWII)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Actualité-
Sauter vers: