Aux amoureux de l'Afghanistan.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 La réforme des retraites injuste et bâclée

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
olympique95
Membre Extra


Masculin Nombre de messages : 428
Age : 30
Date d'inscription : 23/11/2009

MessageSujet: La réforme des retraites injuste et bâclée   Dim 3 Oct - 15:31

répond aux questions des journalistes de La Croix, RCF et Radio Notre Dame, 30 septembre 2010 - Extraits

Une proposition de réévaluation de la mesure de passage de 65 à 67 ans

Les deux bornes sont importantes. La CFDT ne fait pas [porter] exclusivement son action sur le problème des 65/67 ans. Pour nous la première borne de décalage de 60 à 62 ans est aussi scandaleuse que l’autre, parce que c’est celle qui amène toutes les inégalités dont on parle : ceux qui ont commencé à travailler jeune, les handicapés - le gouvernement est en train de se rendre compte qu’il y a des travailleurs handicapés dans notre pays. C’est la semaine dernière qu’ils s’en sont rendu compte. Un peu tard, quand même - Les seniors qui sont au chômage.... Donc cette borne est très importante aussi. (...)

Si le gouvernement fait ce geste là [sur les 65/67], on va pouvoir travailler sur l’autre borne.

Pourquoi fais-je cette proposition ? Le gouvernement est obsédé par le financement de la réforme. (...) [Mais] la mesure [de passage de ] 65 à 67, n’est applicable uniquement qu’à partir de 2016. Donc les moyens financiers qui seraient rapportés par cette mesure ne viendront qu’en 2016. Il se fait que dans notre pays, entre les deux, il y a des élections présidentielles en 2012. Donc [je dis au gouvernement] inscrivez le si vous voulez dans la loi, mais assujettissez le à une autre décision en 2015 (...) en faisant une vraie recherche sur ce qui fait polémique aujourd’hui : les carrières des femmes, les carrières des précaires...

Retraite des femmes

Il y a deux problèmes : la situation des femmes qui se sont arrêtées pour élever des enfants. Là, je veux préciser de quoi il s’agit. Il ne s’agit pas de dire que les personnes qui se sont arrêtées volontairement pour élever leurs enfants aient une retraite totale, c’est évident. On ne va pas donner une retraite sur 41 ans à une personne qui n’a travaillé que 20 ans. C’est proportionnel à la durée de cotisation. Si elle a travaillé 20, elle aura une retraite sur 20 ans.

Mais comme il y a une décote pour les personnes à 65 ans, non seulement on ne calcule que sur 20 ans, mais on leur enlève 5% par année qui manque, jusqu’à 25%. Donc ça fait de toute petites retraites.

Donc, il y a ce problème là : [une retraite calculée] proportionnellement, sans décote, c’est ça [notre] proposition.

Deuxièmement, il y a effectivement le sujet des carrières des femmes et les niveaux, la différence de niveaux entre les hommes et les femmes.

Journaliste : 20% en moyenne...

François Chérèque : Le niveau de retraite des femmes aujourd’hui est 46% inférieur à celui des hommes. Au niveau des salaires, il y a une différence de 20%. Ce niveau, on a du mal à le réduire. (...) Il y a un problème de formation et de parcours professionnel, et puis il y a le problème dans les entreprises.... C’est un chiffre qu’il faut que vous entendiez : un enfant amène une baisse de la rémunération dans la carrière de 11%, en moyenne. 11% par enfant. (...)

Les retraites n’ont pas à régler tous les [problèmes] de fond, mais quand même, quand il y a un problème comme ça, on [doit en tenir] compte dans les retraites.

Pénibilité

Il y a une partie des salariés dans notre pays, qui, du fait d’une exposition à des risques professionnel, ont une expérience de vie plus courte. Espérance de vie plus courte ne veut pas dire obligatoirement invalidité. Vous pouvez avoir une invalidité légère et avoir une espérance de vie aussi courte que quelqu’un qui n’a pas d’invalidité, et qui pour des raisons d’exposition globale aux risques professionnel, décède plus tôt.

Journaliste : mais le gouvernement répond qu’il est très difficile de mesurer les effets sur la santé...

François Chérèque : C’est faux !

Journaliste : ... du travail de nuit...

François Chérèque : C’est faux !

Journaliste : ... de l’exposition aux produits toxiques...

François Chérèque : C’est faux... c’est faux. On a des statistiques... C’est en gros 7 ans d’espérance de vie inférieure pour un ouvrier par rapport à un cadre, et par rapport à la moyenne des salariés, c’est 3 à 4 ans. (...) La proposition de la CFDT était simple : lorsque vous avez dix ans d’exposition aux risques professionnels, on vous rajoute une année de cotisation, ce qui vous fait partir une année plus tôt. A condition qu’on ne mette pas 62 ans ou 60 ans pour tout le monde. (....) Il suffit de reconstituer les carrières professionnelles - individuellement, ce n’est pas collectif. (...)


François Chereque - Face aux Chrétiens - 30/09/2010

Carrières longues

Le gouvernement, à force de faire une communication qui est fausse, tout le monde s’en rend compte. (...). Sur les carrières longues, on passe à 44 ans. Quand vous faites le calcul (...) pour ceux qui ont commencé à travailler jeune, à 16 ans, ils cotiseront 44 ans en partant à 60 ans. Pour ceux qui ont commencé à travailler à 17 ans, ils cotiseront 43 ans et partiront à 60 ans. Ceux qui ont commencé à travailler à 18 ans cotiseront 44 ans puisqu’ils partiront à 62 ans. Et ceux qui ont commencé à travailler à 19 ans cotiseront 43 ans parce qu’ils partiront à 62 ans.

Alors que, dans cette réforme, les cadres ou les personnes qui ont fait des études et ont commencé à travailler après 20 ans, cotiseront 41 ans.

Vous avez d’un côté les ouvriers, les personnes qui sont dans des emplois non qualifiés, qui cotiseront 44 ans, en ayant une retraite calculée sur 41 ans, et ceux qui ont fait des études et ont eu des carrières plus rémunératrices, qui eux cotiseront 41 ans.

Donc, l’injustice elle est totale. Qu’est-ce qui explique que dans notre pays il y en ait qui cotisent plus longtemps que les autres, pour avoir une retraite calculée sur un temps plus court ?




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
La réforme des retraites injuste et bâclée
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le souvenir de Mai 68 plane sur la mobilisation contre la réforme des retraites, marquée par un nombre croissant de manifestations et.. de débordements.
» Réforme des retraites
» Elles manifestent seins nus contre la réforme des retraites
» Pétition : Pour un référendum d'initiative populaire sur la réforme des retraites!
» Réforme des retraites. Quid de la pénibilité dans la Gendarmerie ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Actualité-
Sauter vers: