Aux amoureux de l'Afghanistan.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Discrimination dans un café parisien.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
olympique95
Membre Extra


Masculin Nombre de messages : 428
Age : 30
Date d'inscription : 23/11/2009

MessageSujet: Discrimination dans un café parisien.   Mer 18 Avr - 18:12

APPEL AU BOYCOTT DU CAFÉ MABILLON, PARIS ◄

Salam aleykoum

Je prends aujourd'hui l'initiative exceptionnelle de dénoncer fermement le comportement d'un établissement de restauration situé Boulevard Saint-Germain à Paris. Il s'agit du "CAFÉ MABILLON". Je vais tenter de faire de la mésaventure d'une amie un récit intelligible...
... Le 27 février, mon amie donc, rentrant d'une soirée, a fait arrêt dans ce café-restaurant. Ayant croisé quelques minutes auparavant un SDF et lui ayant promis de revenir avec une soupe chaude, celle-ci en fit commande, la reçut et réclama un récipient (lui permettant de la transporter à l'extérieur, le serveur lui ayant préalablement refusé la commande à emporter).
Comprenant sa démarche, le personnel au complet y fit opposition stricte, prétextant je cite "que si l'on commence à en nourrir un, ils viendront tous... que ce n'est pas en faisant ça que l'on changera quoi que ce soit... car on en voit 15 par jour, on les connaît ceux-là..." ! Elle proposa même d'acheter le bol, (afin d'éviter aux bo-bo parisiens d'ensuite poser leurs lèvres sur le même service qu'un homme apparemment indigne d'être servi !)
Saisissant l'impasse, celle-ci se posta à la terrasse, dans l'idée de faire se déplacer le pauvre homme jusqu'à la soupe... Une fois de plus, mon amie essuya un refus catégorique et on lui expliqua de façon plus ou moins directe que les clochards (même à une heure très tardive) n'avaient absolument pas leur place à une de leurs tables, ne serait-ce que pour se sustenter et se réchauffer un instant. Et je me permets de citer leur dialogue pour étayer mes dires :
Elle: "Mais malgré le paiement de la soupe par une tierce personne, cet homme n'a pas le droit de venir ici la consommer ?"
Eux: "Non Madame."
Elle: "Vous insinuez donc qu'une personne, à cause de sa catégorie sociale ou de son habillement, n'a pas le droit de fréquenter votre établissement, ou même de s'installer quelques minutes à votre terrasse?"
Eux: "Oui Madame."
Elle: "Alors si vos critères d'acceptation se résument à l'apparence, il s'en faut de peu pour que vous refusiez bientôt les gens dont le teint ne convient pas à l'image du restaurant..."

Tous ceux qui liront ces lignes, et j'ai espoir qu'elles aient un impact si Dieu veut, s'il-vous-plaît, faites circuler cette accablante "anecdote", que les gens sachent quelle mentalité ils soutiennent implicitement en se restaurant dans pareil lieu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Discrimination dans un café parisien.   Mer 18 Avr - 18:23

olympique95 a écrit:
APPEL AU BOYCOTT DU CAFÉ MABILLON, PARIS ◄

Salam aleykoum

Je prends aujourd'hui l'initiative exceptionnelle de dénoncer fermement le comportement d'un établissement de restauration situé Boulevard Saint-Germain à Paris. Il s'agit du "CAFÉ MABILLON". Je vais tenter de faire de la mésaventure d'une amie un récit intelligible...
... Le 27 février, mon amie donc, rentrant d'une soirée, a fait arrêt dans ce café-restaurant. Ayant croisé quelques minutes auparavant un SDF et lui ayant promis de revenir avec une soupe chaude, celle-ci en fit commande, la reçut et réclama un récipient (lui permettant de la transporter à l'extérieur, le serveur lui ayant préalablement refusé la commande à emporter).
Comprenant sa démarche, le personnel au complet y fit opposition stricte, prétextant je cite "que si l'on commence à en nourrir un, ils viendront tous... que ce n'est pas en faisant ça que l'on changera quoi que ce soit... car on en voit 15 par jour, on les connaît ceux-là..." ! Elle proposa même d'acheter le bol, (afin d'éviter aux bo-bo parisiens d'ensuite poser leurs lèvres sur le même service qu'un homme apparemment indigne d'être servi !)
Saisissant l'impasse, celle-ci se posta à la terrasse, dans l'idée de faire se déplacer le pauvre homme jusqu'à la soupe... Une fois de plus, mon amie essuya un refus catégorique et on lui expliqua de façon plus ou moins directe que les clochards (même à une heure très tardive) n'avaient absolument pas leur place à une de leurs tables, ne serait-ce que pour se sustenter et se réchauffer un instant. Et je me permets de citer leur dialogue pour étayer mes dires :
Elle: "Mais malgré le paiement de la soupe par une tierce personne, cet homme n'a pas le droit de venir ici la consommer ?"
Eux: "Non Madame."
Elle: "Vous insinuez donc qu'une personne, à cause de sa catégorie sociale ou de son habillement, n'a pas le droit de fréquenter votre établissement, ou même de s'installer quelques minutes à votre terrasse?"
Eux: "Oui Madame."
Elle: "Alors si vos critères d'acceptation se résument à l'apparence, il s'en faut de peu pour que vous refusiez bientôt les gens dont le teint ne convient pas à l'image du restaurant..."

Tous ceux qui liront ces lignes, et j'ai espoir qu'elles aient un impact si Dieu veut, s'il-vous-plaît, faites circuler cette accablante "anecdote", que les gens sachent quelle mentalité ils soutiennent implicitement en se restaurant dans pareil lieu.

Tu sais mon ami, c'est triste mais c'est tout à fait normal, de nos jours, chaque commerce quelqu'il soit a une image à respecter et faire respecter. En plus, ce que ce restaurant dit est la vérité, quand tu nourris un sdf, il y en a plein qui vienne, c'est un phénomène tout à fait normal. Pour qu'un SDF aille mieux, il faut lui apporter un soutient psychologique car c'est de ça dont ils ont besoin parce que de nos jours avec toutes les associations mis en place, tout le monde peut plus ou moins s'en sortir, le problème des sdfs vient souvent de divorces, de problèmes familiaux etc Donner à manger à un SDF, même si le coeur y est, n'est surement pas une bonne chose pour le SDF, ça ne le fera pas changer.
Revenir en haut Aller en bas
 
Discrimination dans un café parisien.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Faut-il interdire la cigarette électronique dans les cafés et restaurants ?
» Daube de renard
» 17 juin 1942 : La RAF a défié la Luftwaffe dans le ciel parisien
» Une belge dans le métro parisien, poussette help!
» café sans perco ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Actualité-
Sauter vers: