Aux amoureux de l'Afghanistan.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Attaque dans un quartier huppé de la capitale.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Golestan
Membre Extra


Nombre de messages : 13647
Localisation : Herat Afghanistan
Date d'inscription : 10/12/2004

MessageSujet: Attaque dans un quartier huppé de la capitale.   Sam 23 Juin - 13:32

Salam
Les Talibans ont attqué un quartier huppé aux environs de Kaboul et plus de 44 personnes ont été tué dans des combats qui ont duré plus de 13 heures.
4 Talibans ont pénétré dans ce quartier très fréquenté par les étrangers les jeudi soir jour férié en afghanistan, ils ont pris en otages les personnes présents avant de tuer certains parmi eux, l'armée est intervenu et des violents combats se sont produits jusqu'à la mort des 4 assaillants.
Les Talibans disent avoir séparé les afghans innocents de ceux travaillaient pour le gouvernement nottament un nombre important d'étrangers, d'après les Talibans 25 des tués étaient des étranger travaillant directement pour l'iSAF et les ambassades étrangers à Kaboul.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Golestan
Membre Extra


Nombre de messages : 13647
Localisation : Herat Afghanistan
Date d'inscription : 10/12/2004

MessageSujet: Re: Attaque dans un quartier huppé de la capitale.   Sam 23 Juin - 13:40

Un nouveau coup de force contre un hôtel de luxe a fait au moins 20 morts. Le président Karzaï laisse poindre son découragement.

C'est un nouveau revers en Afghanistan pour la coalition et pour les forces de sécurité afghanes. Des talibans ont lancé jeudi soir une attaque qui a duré douze heures contre l'hôtel Spozhmai, un établissement de luxe situé sur les bords du lac Qargha, à dix kilomètres de Kaboul. L'hôtel hébergeait ce jour-là une fête d'anniversaire. Les troupes de la coalition et leurs alliés locaux ont repoussé les assaillants armés de lance-roquettes, qui avaient pris des civils en otages. Mais le bilan est lourd: au moins 20 morts.

Ce nouveau coup de force s'est produit après une déclaration particulièrement forte du président afghan. Devant le Parlement, Hamid Karzaï a livré une vision désenchantée de l'état de son pays après plus de dix ans de présence internatio­nale. Contredisant la version de l'Otan, qui affirme que la situation s'améliore, il es­time au contraire que le nombre d'at­taques menées contre les forces locales augmente sans cesse. «Les ennemis ont compris que c'est à l'armée et à la police de défendre l'Afghanistan, qu'elles sont la base de ce pays. Ils veulent affaiblir les fondations de l'État », a-t-il dit, déplorant que chaque jour, de 20 à 25 policiers ou militaires afghans périssent dans des combats contre les talibans.

Lieux de «débauche »
La dernière attaque prouve, s'il en était encore besoin, que les insurgés peuvent frapper quand et où ils le veulent. En avril déjà, ils avaient mené des attaques sui­cides coordonnées, notamment à Kaboul, dans la «zone verte », la partie la plus sécurisée de la capitale.

Les talibans ne visent plus seulement les troupes de la coalition ou les forces de sécurité locales, mais aussi les civils. Zabihullah Mujahid, un porte-parole des insurgés, a indiqué que la cible des attaquants, un lieu de villégiature réputé, avait été choisie car s'y déroulaient «des fêtes débridées, avec de la boisson et de la prostitution ». L'hôtel Spozhmai est en effet l'un des rares endroits de la capitale où les Afghans peuvent acheter et boire de l'alcool. Une activité jugée «immorale » par les talibans.

Lieux de «débauche »
Afin d'éviter une guerre civile, la coalition internationale s'emploie depuis plusieurs mois à former à marche forcée les nouvelles forces de sécurité afghanes, qui comptent pour l'instant 340 000 hommes. Mais, alors que la question de leur ­financement à long terme n'a pas été résolue, un rapport de l'Otan soulignait au printemps qu'elles étaient non seulement infiltrées par les insurgés, mais que de nombreux Afghans, anticipant le départ des forces étrangères, se tournaient vers les talibans, dont les différentes factions s'affrontent pour préparer l'avenir.

«La question n'est pas de savoir si, mais comment les talibans reviendront au pouvoir. À l'issue de combats ou grâce à un accord passé avec la coalition et l'administration Karzaï », analyse un expert du dossier. Un accord avec les talibans, c'est ce que tentent d'obtenir les Américains. Mais cette solution passe par le Pakistan, qui héberge dans ses Zones tribales des sanctuaires islamistes. Or les relations entre Washington et Islamabad sont au plus mal. Elles ne risquent pas de s'arranger dans les prochains jours. Pour le commandant des forces de l'Otan, le général Allen, l'attaque de jeudi porte la marque du réseau Haqqani, proche d'al-Qaida, dont les centres de commandement se trouvent au Pakistan.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Attaque dans un quartier huppé de la capitale.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Envie de jouer au flag football dans le quartier ?
» L'asso Le Chat Dans Son Quartier a besoin de vous ( Créteil 94 )
» CHERCHE ORTHOPHONISTE DANS LE QUARTIER DE CRETEIL EGLISE (94 000)
» Nouveau commerce dans notre quartier
» La récup ennemie de la SV ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Actualité-
Sauter vers: