Aux amoureux de l'Afghanistan.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Nasreddine, le fou qui était sage.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
tora mibinom
Membre Extra


Féminin Nombre de messages : 5979
Age : 32
Date d'inscription : 18/08/2008

MessageSujet: Re: Nasreddine, le fou qui était sage.   Dim 1 Juil - 21:52


ET SI C'ETAIT VRAI!


Jeha se reposait à l'ombre d'un arbre, devant sa maison, quand les enfants du quartier se rassemblèrent pour jouer juste à côté. Le bruit qu'ils faisaient troubla la tranquillité qu'il dégustait comme on déguste un loukoum à la pistache.
En réfléchissant au moyen de s'en débarrasser, il trouva une idée:
- Hé! les enfants! il y a un mariage chez Mustapha, à l'entrée du village, et ils sont en train de distribuer des gâteaux à tout le monde.

Les enfants quittèrent aussitôt leurs jeux et se mirent à courir avec l'espoir d'avoir chacun sa part de la fête.
Jeha, soulagé, les regarda partir, mais tout d'un coup, il se dit: "S'ils courent tous avec une telle énergie, c'est qu'il doit y avoir du vrai dans cette histoire", et il se mit à galoper, à son tour, vers la maison de Mustapha.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tora mibinom
Membre Extra


Féminin Nombre de messages : 5979
Age : 32
Date d'inscription : 18/08/2008

MessageSujet: Re: Nasreddine, le fou qui était sage.   Dim 1 Juil - 21:55



DEVINEZ!


Lorsqu'il était enfant, Jeha devait passer un examen pour entrer dans une école renommée.
Les élèves défilaient, les uns après les autres, devant deux examinateurs à l'air bien sévère.
Quand ce fut son tour, l'un des deux maîtres lui montra un dessin qui représentait les traces de pas d'un oiseau dans le sable:
- Peux-tu nous dire le nom de cet oiseau?
- C'est un moineau.
- Non! c'est une hirondelle. Et ça ?
- C'est un aigle.
- Non! c'est un faucon. Et ça ?
- Une gazelle.
- Non! c'est un cabri. Nous sommes désolés de t'annoncer que tu es refusé. Mais, à propos, quel est ton nom?
Jeha s'assit par terre, se déchaussa lentement, montra la plante de ses pieds et dit "devinez!" avant de partir en courant.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tora mibinom
Membre Extra


Féminin Nombre de messages : 5979
Age : 32
Date d'inscription : 18/08/2008

MessageSujet: Re: Nasreddine, le fou qui était sage.   Dim 1 Juil - 21:56



LA TOMBE


A la mort de son voisin, Jeha alla avec son fils consoler et soutenir la famille éplorée. C'était la moindre des choses.
La pauvre veuve pleurait et se lamentait: "Malheur à moi! mon pauvre mari m'a quittée pour partir dans une demeure étroite, humide et obscure!"
Le fils de Jeha s'inquiéta. Il se pencha à l'oreille de son père et lui dit: "Catastrophe! je crois qu'ils vont l'amener chez nous!"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tora mibinom
Membre Extra


Féminin Nombre de messages : 5979
Age : 32
Date d'inscription : 18/08/2008

MessageSujet: Re: Nasreddine, le fou qui était sage.   Dim 1 Juil - 21:58


L'EVENTAIL


Cet été-là, il faisait chaud, très chaud. Le soleil brûlait la peau et faisait transpirer hommes et bêtes. Une idée germa dans la tête de Jeha: "Et si je vendais des éventails?"

Il fit un étalage devant sa maison où il exposa quelques éventails. Peu après, vint à passer un magistrat, bien gras et transpirant sur sa mule.
Connu pour son avarice, le magistrat contempla l'étalage, hésita, et finit par se décider:

- Tu tombes bien, Jeha. Vends-moi un éventail.
- Voilà, celui-là est beau, il vaut dix dinars.
- Ah non! C'est trop cher pour moi. Donne-m'en un autre.
- Alors celui-là; il vaut cinq dinars.
- Non, non! un autre!
- Celui-là vaut trois dinars, il est beau et très léger.
- Non! je vais prendre celui qui est là-bas à droite.
- Celui-là ne vaut pas grand-chose, je le vends un dinar.
- C'est parfait. C'est largement suffisant pour moi.

Le magistrat acheta l'éventail à un dinar, fit quelques pas et revint, furieux.

- Mais ton éventail ne vaut rien. J'ai fait à peine dix pas et il est déjà cassé.
- Comment l'as-tu utilisé ? lui demanda Jeha calmement.
- J'ai fait comme on fait d'habitude, dit-il en en secouant l'éventail cassé devant son visage.
- Ah non! On fait ainsi avec l'éventail à dix dinars. On le fait aussi avec celui qui vaut cinq dinars. On peut faire ainsi à la limite avec celui à trois dinars, mais avec l'éventail qui vaut un dinar, il faut faire ainsi: et, tenant l'éventail immobile devant son visage, il secoua vivement la tête.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tora mibinom
Membre Extra


Féminin Nombre de messages : 5979
Age : 32
Date d'inscription : 18/08/2008

MessageSujet: Re: Nasreddine, le fou qui était sage.   Dim 1 Juil - 21:59


LA MOITIE DU BEBE

Jeha et sa femme avaient un bébé qui pleurait souvent la nuit. La mère passait son temps assise à côté de lui, à le bercer pour le calmer et l'endormir.

Un soir, épuisée, elle dit à son mari:
- Lève-toi et berce un peu l'enfant. Il ne faut pas oublier qu'il nous appartient à tous les deux moitié-moitié.
- Eh bien, va bercer la moitié qui t'appartient et laisse la mienne pleurer, lui répondit-il en enfouissant sa tête sous la couverture.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tora mibinom
Membre Extra


Féminin Nombre de messages : 5979
Age : 32
Date d'inscription : 18/08/2008

MessageSujet: Re: Nasreddine, le fou qui était sage.   Dim 1 Juil - 22:00

JE SUIS L'AUTRE

Un soir, Jeha s'arrêta pour dormir dans un caravansérail. Comme d'habitude, il devait se lever tôt pour continuer son chemin. Le maître des lieux l'installa dans une chambre où il y avait déjà un autre voyageur. Et lui promit de le réveiller le lendemain à l'aube.

Jeha se déshabilla et s'endormit dans son lit, bercé par les ronflements de son voisin.
Le matin tôt, on le réveilla. Il se leva, à moitié endormi, s'habilla et mit par erreur sur sa tête le turban de son voisin, avant de prendre son âne et partir.

A quelques lieues de là, le soleil se leva. Apercevant une rivière, Jeha s'arrêta pour se reposer et se désaltérer.
Quelle ne fut sa surprise de voir, réflété par l'eau, un turban inconnu!
"Quel idiot, ce maître de caravansérail, au lieu de me réveiller, il a réveillé le voisin."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tora mibinom
Membre Extra


Féminin Nombre de messages : 5979
Age : 32
Date d'inscription : 18/08/2008

MessageSujet: Re: Nasreddine, le fou qui était sage.   Dim 1 Juil - 22:01


LES DATTES

En rentrant chez lui un soir, Jeha acheta des dattes. Il en mangea tout au long du chemin dans le noir et les trouva délicieuses.
Arrivé chez lui, il alluma la lampe, ouvrit une datte et constata qu'elle contenait un ver. Il la jeta et en prit une autre. La seconde contenait aussi un ver. Pareil pour la troisième et quatrième.
Alors, Jeha éteignit la lumière, recommença à manger ses dattes dans le noir et les trouva toujours délicieuses!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tora mibinom
Membre Extra


Féminin Nombre de messages : 5979
Age : 32
Date d'inscription : 18/08/2008

MessageSujet: Re: Nasreddine, le fou qui était sage.   Dim 1 Juil - 22:02


LA VIE APPARTIENT A CELUI QUI SE LEVE TARD


Jeha aimait faire la grasse matinée, mais son voisin ne cessait de lui reprocher cette paresse:
- La vie appartient à celui qui se lève tôt, lui répétait-il souvent.
- Parole d'ignorant, répliquait Jeha. Rien ne vaut le sommeil du matin.

Un jour, le voisin, enthousiasmé, vint frapper à la porte:

- Lève-toi, Jeha, lève-toi !
- Que se passe-t-il ? Est-ce la fin du monde ?
- Ecoute moi bien: ce matin, en allant travailler très tôt, j'ai trouvé sur le chemin un pièce d'or.
- Félicitations ! et alors ?
- Tu vois donc que c'est bien de se lever tôt !
- Ah non! Réfléchis un peu et tu comprendras que cette pièce a été perdue par quelqu'un qui s'est levé plus tôt que toi.
Puis Jeha se recoucha.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tora mibinom
Membre Extra


Féminin Nombre de messages : 5979
Age : 32
Date d'inscription : 18/08/2008

MessageSujet: Re: Nasreddine, le fou qui était sage.   Dim 1 Juil - 22:04


LA COUVERTURE


Une nuit, la femme de Jeha fut réveillée par des cris violents dans la rue.
"Va donc voir pourquoi ces pauvres gens se disputent", dit-elle à son mari.

Pour se protèger du froid, Jeha mit sa belle couverture sur ses épaules et sortit, à moitié endormi. En le voyant, les hommes qui se chamaillaient mirent fin à leur bagarre, ils arrachèrent la couverture et s'enfuirent.
Jeha revint chez lui, grelottant.

- As-tu appris la raison de leur dispute? lui demanda sa femme.
- Oui, je crois qu'ils en voulaient à ma couverture.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tora mibinom
Membre Extra


Féminin Nombre de messages : 5979
Age : 32
Date d'inscription : 18/08/2008

MessageSujet: Re: Nasreddine, le fou qui était sage.   Dim 1 Juil - 22:05


L'ANE ET LA NOURRITURE


Jeha trouvait que son âne mangeait trop. Par souci d'économie, il décida de lui donner chaque jour un peu moins de foin, en se disant que l'âne ne se rendrait pas compte de la différence.
Jour après jour, il diminuait la ration de l'animal et l'âne n'avait pas l'air de protester.

Au bout d'une semaine, l'auge était vide: Jeha ne donnait plus rien à son âne.
Cette situation dura encore une bonne semaine, jusqu'au jour où l'âne s'allongea et ne se releva plus. Il était mort.

Jeha se mit à se lamenter: "Je n'ai pas de chance! Maintenant que mon âne avait pris l'habitude de ne plus manger et qu'il ne me coûtait plus rien, il est mort. Je n'ai vraiment pas de chance!"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tora mibinom
Membre Extra


Féminin Nombre de messages : 5979
Age : 32
Date d'inscription : 18/08/2008

MessageSujet: Re: Nasreddine, le fou qui était sage.   Dim 1 Juil - 22:07


LE PARTAGE ENTRE FRERE

Jeha cheminait avec son ami Mustapha quand, soudain, ils trouvèrent par terre une bourse contenant vingt dinars.

- On partage comme deux frères? dit Mustapha.
- Non! Non! Je préfère que l'on partage moitié-moitié.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tora mibinom
Membre Extra


Féminin Nombre de messages : 5979
Age : 32
Date d'inscription : 18/08/2008

MessageSujet: Re: Nasreddine, le fou qui était sage.   Dim 1 Juil - 22:10


DIEU EST GRAND, MAIS...


Jeha voyageait sur un petit bateau, quand, soudain, la mer se déchaîna, et ballotta la frêle embarcation dans tous les sens.
Jeha s'affola et se mit à pleurer. Un des voyageurs lui dit:
- Ne blasphème pas, Jeha, Dieu est grand! garde ta confiance.
- Dieu est grand certes, répondit Jeha, mais notre bateau est si petit !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tora mibinom
Membre Extra


Féminin Nombre de messages : 5979
Age : 32
Date d'inscription : 18/08/2008

MessageSujet: Re: Nasreddine, le fou qui était sage.   Dim 1 Juil - 22:14


DEVANT OU DERRIERE LE CERCEUIL ?


On demanda un jour à Jeha:

- Certains savants disent qu'il vaut mieux marcher devant le cercueil; d'autres prétendent au contraire qu'il faut marcher derrière pour acquérir le plus de bienfaits auprès de Dieu. Et toi qu'en penses-tu?
- A mon avis, ne soyez pas dans le cercueil et marchez où vous voulez.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tora mibinom
Membre Extra


Féminin Nombre de messages : 5979
Age : 32
Date d'inscription : 18/08/2008

MessageSujet: Re: Nasreddine, le fou qui était sage.   Dim 1 Juil - 22:17


LA MORT DE L'ANE

Lorsque son âne mourut, Jeha en fut inconsolable. Il passait des heures à pleurer.
- Je trouve que tu en fais un peu trop, lui dit le voisin; même pour la mort de ta femme, tu n'as pas autant pleuré.
- Oui, mais je te fais remarquer qu'à la mort de mon épouse tous les amis sont venus me consoler en me jurant qu'ils me trouveraient une femme aussi aimante que la défunte, alors que pour mon âne, personne parmi vous ne m'a promis la même chose.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tora mibinom
Membre Extra


Féminin Nombre de messages : 5979
Age : 32
Date d'inscription : 18/08/2008

MessageSujet: Re: Nasreddine, le fou qui était sage.   Dim 1 Juil - 22:19


L'IDIOT


Jeha était allé au moulin pour moudre son blé. Profitant d'un moment d'inattention du meunier, il se mit à puiser dans les sacs des autres paysans et à mettre dans le sien.

Soudain le meunier l'aperçut:

- Que fais-tu, malheureux?
- Je suis désolé! Je suis idiot et je ne sais pas ce que je fais.
- Et pourquoi, dans ce cas, ne prends-tu pas dans ton sac pour mettre dans celui des autres?
- Je suis idiot, mais pas à ce point, répondit Jeha.


( d'autres histoires demain in cha Allah)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Juba
Membre Extra


Masculin Nombre de messages : 7003
Age : 30
Date d'inscription : 20/03/2008

MessageSujet: Re: Nasreddine, le fou qui était sage.   Mar 3 Juil - 0:36

tora mibinom a écrit:
LA PAROLE DE L'ANE


Jeha était assis devant sa maison, lorsqu'un voisin s'approcha de lui:
- Bonjour Jeha, peux-tu me prêter ton âne pour que j'aille faire mes courses ?
- Malheureusement, mon cher ami, mon âne n'est pas là aujourd'hui.

A l'instant même, l'âne se mit à braire de l'autre côté de la maison.
Furieux, le voisin se retourna vers Jeha:
- Comment prétends-tu être mon ami alors que tu refuses de me prêter ton âne ?
- Mais je viens de te dire qu'il n'est pas là !
- Arrête de mentir, je l'entends d'ici.
- Tu me déçois, voisin, comment peux-tu à ton tour, te prétendre mon ami alors que tu attaches plus d'importance à la parole d'un âne qu'à la mienne ?


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Juba
Membre Extra


Masculin Nombre de messages : 7003
Age : 30
Date d'inscription : 20/03/2008

MessageSujet: Re: Nasreddine, le fou qui était sage.   Mar 3 Juil - 0:41

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tora mibinom
Membre Extra


Féminin Nombre de messages : 5979
Age : 32
Date d'inscription : 18/08/2008

MessageSujet: Re: Nasreddine, le fou qui était sage.   Mar 3 Juil - 21:58

Salam

lol la première vidéo, ce sont des khels qui l'ont faite à tous les coups.

J'ai pas pu posté de nouvelles histoires, hier. Je me rattrape donc aujourd'hui in cha Allah ^^


LE DELAI

Le voisin demanda un jour à Nasreddine:
- Peux-tu me prêter vingt dinars et m'accorder un délai d'un mois pour te les rembourser?
- Tu es mon voisin et il m'est difficile de ne pas t'aider; alors je t'accorde la moitié de ta demande.
- C'est à dire que tu me prêtes seulement dix dinars?
- Non! pas du tout! Tu m'as demandé deux choses: vingt dinars et un délai; je t'accorde le délai. Va ! Et ce n'est pas la peine de me remercier.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tora mibinom
Membre Extra


Féminin Nombre de messages : 5979
Age : 32
Date d'inscription : 18/08/2008

MessageSujet: Re: Nasreddine, le fou qui était sage.   Mar 3 Juil - 22:01


LA QUEUE DU CHIEN


Un jour, Nasreddine était en train de couper du bois lorsqu'un chien arriva par derrière et lui mordit le mollet.
Furieux, le Hodja se retourna et frappa le chien avec le tranchant de sa hache.
Le voisin qui assistait à la scène en fut choqué:

- Mais tu es fou Nasreddine ?! Ce n'est qu'un chien. Tu aurais pu le frapper avec le manche.
- Ah non! oeil pour oeil, dent pour dent. Il m'aurait mordu avec sa queue, je l'aurais frappé avec le manche!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tora mibinom
Membre Extra


Féminin Nombre de messages : 5979
Age : 32
Date d'inscription : 18/08/2008

MessageSujet: Re: Nasreddine, le fou qui était sage.   Mar 3 Juil - 22:10



LA LUMIERE DE L'ETOILE



L'âne de Jeha était tellement vieux qu'il avait du mal à marcher. Le Hodja aurait bien voulu en acheter un autre, mais il n'avait pas d'argent et personne ne voulait lui en prêter.
Pour se moquer de lui, ses amis se rassemblèrent et lui firent une proposition:
"Si tu es capable de passer une nuit entière nu sur le toit de ta maison, sans te réchauffer à aucun feu, nous t'offrirons un âne. Sinon tu nous inviteras tous à manger chez toi."
Jeha accepta à contre-coeur et le soir venu, il se déshabilla et s'installa tout nu sur le toit.

La nuit était bien froide et lorsque le jour se leva, il était à moitié gelé, mais il avait gagné son pari.
Ses amis vinrent le voir, au milieu de la matinée. Ils le trouvèrent au lit, enrhumé et tremblant de fièvre.
- Tu ne t'as pas chauffé du tout? lui demanda l'un d'eux.
- Non, vraiment pas.
- Et comment tu as passé le temps?
- A trembler, à grelotter et à regarder les étoiles.
- Ah il y avait donc des étoiles?
- Pas beaucoup, mais j'en ai vu au moins une entre les nuages.
- Alors tu as perdu ton pari !
- Comment cela?
- Tu t'es chauffé à la lumière de l'étoile. Tu dois nous offrir à manger.

Jeha eu beau protester, ils étaient tous contre lui. A la fin il se résigna et accepta de les inviter pour le lendemain.

Le lendemain, à midi, tous les amis se rassemblèrent pour le repas. La marmite pleine de viande et de légumes crus, trônait sur un foyer éteint.
Au bout d'une heure, les amis commencèrent à s'inquiéter:
- Mais où est le repas? demanda l'un d'eux.
- Il cuit, il cuit, répondit Jeha.
- Comment cela: "il cuit, il cuit" ? alors que le feu est éteint..
- Il y a une bougie allumée à l'autre bout de la pièce.
- Mais tu deviens complètement fou. Comment veux-tu que la viande et les légumes cuisent avec une bougie placée à dix pas de la marmite ?
- Exactement comme je me suis chauffé avec une étoile placée à l'autre bout du ciel.

Les amis éclatèrent de rire et décidèrent d'acheter un âne à Jeha.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tora mibinom
Membre Extra


Féminin Nombre de messages : 5979
Age : 32
Date d'inscription : 18/08/2008

MessageSujet: Re: Nasreddine, le fou qui était sage.   Mar 3 Juil - 22:13



AVANT QU'IL NE SOIT TROP TARD


Jeha voulut un jour envoyer sa fille chercher de l'eau à la fontaine:
"Amina! lui dit-il, prends la cruche et va la remplir, mais surtout fais attention à ne pas la casser!" Puis il donna une gifle retentissante à la pauvre petite.

Sa femme qui assistait à la scène lui dit:
- Mais elle n'a rien fait encore. Elle n'a même pas touché à la cruche!
- Femme ignorante! répondit Jeha, si j'attends qu'elle la casse pour la gifler, ce sera trop tard!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tora mibinom
Membre Extra


Féminin Nombre de messages : 5979
Age : 32
Date d'inscription : 18/08/2008

MessageSujet: Re: Nasreddine, le fou qui était sage.   Mar 3 Juil - 22:16


HEREDITE

Une jeune femme s'adressa à Jeha:
"Voilà trois ans que je me suis mariée et je ne suis pas encore enceinte. Toi qui es un saint homme, fais moi un talisman."

Jeha consulta ses livres, se concentra longtemps, puis dit d'une voix triste:
"Malheureusement, les livres disent que tu ne seras jamais enceinte. Ta maladie est héréditaire: ta mère devait être dans ton cas, ta grand-mère aussi et, très probablement, ton arrière grand mère."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tora mibinom
Membre Extra


Féminin Nombre de messages : 5979
Age : 32
Date d'inscription : 18/08/2008

MessageSujet: Re: Nasreddine, le fou qui était sage.   Mar 3 Juil - 22:21



LA SOURIS ET LE SECRET


Jeha avait un disciple qui l'accompagnait partout pour profiter de sa science. Un jour, le disciple dit à son maître:
- Voilà sept ans que je te suis fidèle. Je fais absolument tout ce que tu me demandes, et pourtant tu n'as jamais daigné me confier le moindre secret.
- Parce que tu n'es pas encore mûr pour garder un secret, lui répondit Jeha.
- Si tu me donnes un secret, je jure que je saurai le garder.
- Bien, ce soir, tu auras ton secret.

Le soir venu, il donna à son disciple une petit boîte en bois, en lui disant: "Fais attention! Le secret est dans la boîte, garde-le bien."

Le disciple attendit sagement le départ de son maître , puis se précipita dans sa chambre et ouvrit la boîte. Une petite souris s'en échappa et s'enfuit se cacher dans un coin du grenier.

Le lendemain, le disciple furieux dit à Jeha:
- Maître! tu t'es moqué de moi. Je t'avais demandé un secret mais tu ne m'as donné qu'une souris!
- Je t'ai donné une souris et tu n'as pas su la garder, comment veux-tu que je te confie un secret ? lui répondit Jeha avant de retourner vaquer à ses occupations.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tora mibinom
Membre Extra


Féminin Nombre de messages : 5979
Age : 32
Date d'inscription : 18/08/2008

MessageSujet: Re: Nasreddine, le fou qui était sage.   Mar 3 Juil - 22:28



DEUX MORTS SUR LES BRAS


Ce jour-là, Jeha était assailli par la faim. Il voyageait depuis plusieurs jours lorsqu'il arriva à l'entrée d'un village où des hommes et des femmes étaient rassemblés, comme s'ils l'attendaient.
- Ne serais-tu pas médecin, par hasard? lui demandèrent-ils en choeur.
- Effectivement, répondit Jeha qui ne pensait qu'à une chose: manger!
- C'est le ciel qui t'envoie. Nous avons un malade dans le village et personne n'avait à le guérir.
- Conduisez moi vite auprès de lui !

Arrivé chez le malade, Jeha le regarda intensément comme s'il cherchait le secret du mal qui le faisait souffrir, puis, se retournant vers les gens rassemblés, il demande:
- Avez-vous du pain chaud?
- Oui!
- Avez-vous de la viande bien tendre?
- Oui!
- Avez-vous du lait, du fromage et du miel?
- Oui!
- Apportez-moi tout cela et vite!

Les gens étonnés de cette manière de soigner, apportèrent néanmoins toute la nourriture qu'ils possédaient. Jeha s'installa et se mit à manger sans se laisser distraire par les regards incrédules qui l'entouraient.

Soudain, quelqu'un poussa un cri:
"Le malade est mort!"
Très calmement, Jeha s'essuya la bouche et dit: "Si je n'avais pas mangé, vous auriez eu deux morts sur les bras!"

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tora mibinom
Membre Extra


Féminin Nombre de messages : 5979
Age : 32
Date d'inscription : 18/08/2008

MessageSujet: Re: Nasreddine, le fou qui était sage.   Mar 3 Juil - 22:31



LE DEMENAGEMENT


Jeha fut tiré de son sommeil, au milieu de la nuit, par un bruit étrange. Il ouvrit les yeux et vit un voleur en train de remplir son sac avec tout ce qu'il trouvait. Lorsqu'il eut fini de vider entièrement la maison, le voleur chargea l'énorme sac sur son dos et partit, ne laissant à Jeha que le mince matelas sur lequel il dormait.

Jeha se leva, plia son matelas, le mit sur son épaule et suivit le voleur.

Arrivé chez lui, ce dernier fut surpris de voir Jeha derrière son dos.
- Pourquoi me suis-tu ?
- J'ai cru que nous déménagions chez toi, lui répondit Jeha avant de récupérer le sac que le voleur avait laissé tomber d'étonnement.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Nasreddine, le fou qui était sage.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Nasreddine, le fou qui était sage.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Sois Sage et tais-toi || Mike & Ellen
» la sage femme françoise...Mon parcours avec les sages femmes
» peggy sage qui a testé?
» quel sage femme me conseillez vous en Rp????
» Et si la Normandie était plus Viking que la Scandinavie ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Divers :: Général-
Sauter vers: