Aux amoureux de l'Afghanistan.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Mouton de Panurge?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
jasminetpatchouli
Membre Extra
avatar

Féminin Nombre de messages : 287
Age : 24
Date d'inscription : 22/11/2012

MessageSujet: Mouton de Panurge?   Lun 21 Jan - 15:26




pirat





Dernière édition par jasminetpatchouli le Mer 6 Fév - 12:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yama
Membre Extra
avatar

Masculin Nombre de messages : 449
Age : 33
Localisation : Kharâbât
Date d'inscription : 09/10/2012

MessageSujet: Re: Mouton de Panurge?   Lun 21 Jan - 17:26

Salam !

Juste quelques mots :
Pourquoi parle-t-il du mouton de Panurge ? Reproche-t-il aux musulmans de suivre sans se poser de questions ? de suivre la religion à l'aveuglette ?

Si tel est son propos...je vais dire une chose qui étonnera peut-être plus d'un : Rien n'est plus dangereux que de se "poser des questions".
Je ne veux pas dire par là qu'il ne faille pas s'en poser, mais je suis d'avis que poser des questions sur tout et attendre les "réponses" avant de les admettre ou les pratiquer, c'est un bon chemin vers l'égarement. Les questions ne peuvent être posées, à mon sens, que si le dogme est pleinement admis, que si on croit sincèrement à ce à quoi on doit croire, si on pratique et si on a étudié un peu la religion et compris un tant soit peu les principes fondamentaux. Là on peut se poser des questions sans risquer de s'égarer, en revanche si on se met à se questionner sur tout dès le début, je crains qu'on ne se perde...(parce que la croyance ferme n'est pas là, la connaissance basique n'est pas là...il suffit qu'on ne trouve pas la réponse qu'on attend ou qu'on tombe sur un savant douteux pour qu'on se perde ou délaisse la religion.

On le sait, la croyance est la condition de la connaissance...il faut d'abord croire - être persuadé que tout ce que dit la religion est fondé - avant de vouloir comprendre. Donc au début, il n'y a pas de questions à se poser, il faut suivre ce que dit la religion. Oui suivre aveuglément, car cet aveuglement ouvre progressivement l'"oeil intérieure" et, si Dieu le veut, nous donne de la clairvoyance (compréhension des réalités à l'aide de la lumière divine). Bienheureux ceux qui arrivent à ces stades !

Deux petites choses encore :

- je ne pense pas que nous puissions dire que "nous sommes humains avant d'être des croyants". A mes yeux, nous sommes des croyants avant d'être humains (en réalité les deux choses vont de pair, la position particulière de l'homme dans la création fait qu'il est "croyant" par définition mais bon je ne vais pas m'étendre là-dessus). Je dis que nous sommes croyants avant d'être des hommes parce que nous avons tous, avant même la naissance de l'humanité, répondu à Dieu "Oui Tu es notre Seigneur" quand le Tout-Puissant questionna toute la descendance d'Adam. Tout homme normal est donc "croyant" par définition, essentiellement, ontologiquement si j'ose dire, il est croyant avant d'être humain dans le mesure il a déjà reconnu Dieu avant même sa naissance en ce monde.

- l'expression "se construire" sent trop "psy" et je n'aime pas les psy Embarassed
Il devrait être davantage question de "révélation" que de "construction"...parce qu'on ne se "construit" pas vraiment, on est amené à se "connaître" (car nous existons pleinement, entièrement, parfaitement, notre rôle est de nous découvrir..."Qui se connaît soi-même connaît son Seigneur". C'est pour cela que dans le contexte soufi, il est question de "polissage". Se polir pour révéler le moi véritable derrière les illusions diverses.)



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jasminetpatchouli
Membre Extra
avatar

Féminin Nombre de messages : 287
Age : 24
Date d'inscription : 22/11/2012

MessageSujet: Re: Mouton de Panurge?   Lun 21 Jan - 21:14

pirat


Dernière édition par jasminetpatchouli le Mer 6 Fév - 12:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yama
Membre Extra
avatar

Masculin Nombre de messages : 449
Age : 33
Localisation : Kharâbât
Date d'inscription : 09/10/2012

MessageSujet: Re: Mouton de Panurge?   Mar 22 Jan - 17:14

jasminetpatchouli a écrit:


Yama a écrit:
l'expression "se construire" sent trop "psy" et je n'aime pas les psy Embarassed

on ne vas pas bien s'entendre lol vu que j'étudie aussi la psychologie Very Happy : mais la base de la psycho c'est l'étude du cerveau et pas de l'âme (je vois perso avt tout la psycho comme de la neurophysiologie, et moins comme de la psychanalyse )et ses effets sur le corps. Les médecins étudient tout le corps humain et les psychologes étudient les mécanismes complexes mais faillibles du cerveau, puis aprés ses vrai qu'il y a des analyses et théories un peu loufoques


Salam !

Non en effet, il va y avoir discorde et des rivières de sang Laughing

J'ai mal parlé plus haut, j'aurais dû dire que je n'aime pas la psychologie et non les psy. (Je n'éprouve nulle hostilité envers les personnes, mais envers les idées, les sciences, les théories que je juge condamnables ou qui le sont en effet.)

C'est normal d'éprouver une certaine répugnance pour tout ce qui, de près ou de loin, sent la fausseté, l'erreur. Où est le problème avec la psychologie ? Il y en a deux :

- c'est une "science" mal nommée : la "psychologie" véritable, qui veut dire, et ne peut QUE vouloir dire "étude de la psychée, de l'âme" est noble science qui est très exactement le cheminement du trop fameux "Connais-toi toi-même". En effet, l'étude l'âme est la discipline qui vise à la connaissance de soi, il n'en peut-être qu'ainsi puisque, l'âme étant unique à chacun, seule la personne elle-même peut étudier la sienne...(Je ne sais pas si je suis clair ou non, mais j'ai pas la force de bavarder longuement là Laughing ) Ce qu'on appelle donc "psychologie" n'a strictement rien avoir avec la vraie psychologie (qui relève de la spiritualité, de la sagesse, de la "philosophie" au sens vrai du terme).

- même si on prend le mot dans son acception fausse et usuelle, elle est gravement problématique parce qu'elle ignore la réalité de l'homme, nie son caractère potentiellement transcendant et ne s'occupe en réalité que de la "façade" de l'être. Par ailleurs, comme tu le dis toi-même, elle émet des théories totalement insensées et emploie des notions parfaitement chimérique (comme "inconscient". L'inconscient n'existe pas, évidemment, il y a trois niveau : subconscience - domaine des potentialités inférieures de l'homme et qui a fonction aussi de "cave de l'âme" - conscience et supraconscience - domaine des potentialités supérieures de l'homme et la voie vers Dieu.) L'autre chose qui me répugne dans ce domaine, c'est que les "psychologue" inventent des théories plus ou moins insensées et l'appliquent à l'ensemble des hommes, comme si les hommes étaient semblables, comme si les hommes n'étaient pas uniques, comme si nos réactions, nos pensées, notre nature transcendante, notre vécu et notre cheminement n'étaient pas tous propre à notre individualité qui est unique par essence.
Bref, moi et la "psychologie" ça fait deux, et je crois que je préfèrerais me faire écorcher vif plutôt que de consulter un psy (parce que, d'après ce que j'ai compris à travers quelques lectures, ça peut avoir des conséquences graves sur l'âme...)

(J'espère que tu ne m'en veux pas trop de parler ainsi de la "psychologie"...je ne te vise pas du tout toi, mais la discipline.)

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Mouton de Panurge?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Mouton de Panurge?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» harsal.com.mouton
» mouton
» La théorie du mouton
» le mouton
» Nouvelle recherche... mouton à 5 pattes ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Divers :: Religion-
Sauter vers: