Aux amoureux de l'Afghanistan.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 où s exprimer si ce n est ici?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
zarlachte
Membre Extra
avatar

Féminin Nombre de messages : 3829
Age : 107
Localisation : france
Date d'inscription : 23/05/2006

MessageSujet: où s exprimer si ce n est ici?   Ven 7 Juin - 22:47

bonsoir à tous..

j espère que tout va au mieux pour vous..

le seul endroit que j ai trouvé ce soir pour partager ma tristesse pour les injustices que subissent les afghans, c est ici..
autour de nous , y a tellement d autres réalités mais elles ne sont pas miennes...je ne veux plus argumenter dans le vent comme avant mais je me sens bien qu avec mon peuple..bien que ça me fait mal de tous nous voir ici...on s accroche à quelque chose qui nous échappe..
et tous ces cœurs brisés et ces souvenirs hantés de nos parents...n empêche que les afghans du pays souffrent énormément mais les exilés portent aussi un fardeau, en plus du déracinement , on doit faire survivre notre culture sur une terre différente de la nôtre et de plus en plus extrême..

le regard de mes afghans me fait mal...ici ou là bas..

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tahmina
Membre Extra
avatar

Féminin Nombre de messages : 825
Age : 25
Localisation : Paris
Date d'inscription : 03/12/2012

MessageSujet: Re: où s exprimer si ce n est ici?   Sam 8 Juin - 10:41

Salam Zarlachte jan,

Je suis ravie de voir une autre afghane sur le forum.

Je sens ton amertume derrière ton message, cette amertume que nous partageons tous...

Oui, il y a beaucoup de choses qui nous échappent et qui nous dépassent. D'autant plus que nous sommes tellement divisés entre nous, que ce soit ici ou là bas, qu'aucune initiative collective ne semble possible.

Je me sens tellement inutile ici...En même temps je me demande si j'ai encore ma place là bas...

Je suis de plus en plus pessimiste et je pense que nous reverrons jamais l'Afghanistan que nous avons connu.

Nous sommes tous marqué au fer rouge par l'exil, c'est comme si nous étions en deuil indéfiniment.

Comme tu l'as dit, faire survivre la culture, transmettre les souvenirs de nos aïeux et les notre aussi, clamer la vérité, et prier pour le peuple afghan, c'est tout ce que nous pouvons faire dans notre état actuel...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Golestan
Membre Extra
avatar

Nombre de messages : 13647
Localisation : Herat Afghanistan
Date d'inscription : 10/12/2004

MessageSujet: Re: où s exprimer si ce n est ici?   Sam 8 Juin - 18:58

zarlachte a écrit:
bonsoir à tous..

j espère que tout va au mieux pour vous..

le seul endroit que j ai trouvé ce soir pour partager ma tristesse pour les injustices que subissent les afghans, c est ici..
autour de nous , y a tellement d autres réalités mais elles ne sont pas miennes...je ne veux plus argumenter dans le vent comme avant mais je me sens bien qu avec mon peuple..bien que ça me fait mal de tous nous voir ici...on s accroche à quelque chose qui nous échappe..
et tous ces cœurs brisés et ces souvenirs hantés de nos parents...n empêche que les afghans du pays souffrent énormément mais les exilés portent aussi un fardeau, en plus du déracinement , on doit faire survivre notre culture sur une terre différente de la nôtre et de plus en plus extrême..

le regard de mes afghans me fait mal...ici ou là bas..

Salam
Je ressens ce que tu ressens en puissance 10, mais mon amertume est aussi accompagné de dégout, un dégout de tout ce qui peut toucher de loin ou de près à l'Afghanistan, la situation je la vois telle que ca me coupe tout espoir, j'ai l'impression que j'ai pas de pays, y a pire que ça.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Afg4ever
Membre Extra
avatar

Masculin Nombre de messages : 5090
Age : 31
Localisation : KABOUL
Date d'inscription : 27/04/2009

MessageSujet: Re: où s exprimer si ce n est ici?   Dim 9 Juin - 20:26

salam

le problème c'est que nous sommes livrés à nous même depuis plus de 30 ans ni en afghanistan et encore mois ici, depuis 30 ans notre pays culture identité est mis à l'épreuve...

depuis plus de 30 ans l’intérêt du peuple afghan passe au détriment des intérêts étrangers ou des gouv fantoches
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
zarlachte
Membre Extra
avatar

Féminin Nombre de messages : 3829
Age : 107
Localisation : france
Date d'inscription : 23/05/2006

MessageSujet: Re: où s exprimer si ce n est ici?   Dim 9 Juin - 21:48

Afg4ever a écrit:
salam

le problème c'est que nous sommes livrés à nous même depuis plus de 30 ans ni en afghanistan et encore mois ici, depuis 30 ans notre pays culture identité est mis à l'épreuve...

depuis plus de 30 ans l’intérêt du peuple afghan passe au détriment des intérêts étrangers ou des gouv fantoches

salam

oui c est vrai mais faut dire aussi qu on n est pas un peuple de reflexion à long terme...les afghans sont très orgueilleux et impulsifs..quand on y pense tous les peuples comme nous , sont les moins développés parce qu on est des marionnettes facilement guidées dans les guerres par ceux qui trouvent un intérêt à voir notre pays sans ordre..

face à l acharnement occidental , on dira que l on ne peut rien faire..mais regardez le japon qui a eu son indépendance en même temps que nous, et ce pakistan , dont la moitié du pays est militarisé...mais c est vrai qu ils sont aidés et que nous , on n a pas les voisins les meilleurs pour notre reconstruction..

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
zarlachte
Membre Extra
avatar

Féminin Nombre de messages : 3829
Age : 107
Localisation : france
Date d'inscription : 23/05/2006

MessageSujet: Re: où s exprimer si ce n est ici?   Dim 9 Juin - 21:55

Golestan a écrit:
zarlachte a écrit:
bonsoir à tous..

j espère que tout va au mieux pour vous..

le seul endroit que j ai trouvé ce soir pour partager ma tristesse pour les injustices que subissent les afghans, c est ici..
autour de nous , y a tellement d autres réalités mais elles ne sont pas miennes...je ne veux plus argumenter dans le vent comme avant mais je me sens bien qu avec mon peuple..bien que ça me fait mal de tous nous voir ici...on s accroche à quelque chose qui nous échappe..
et tous ces cœurs brisés et ces souvenirs hantés de nos parents...n empêche que les afghans du pays souffrent énormément mais les exilés portent aussi un fardeau, en plus du déracinement , on doit faire survivre notre culture sur une terre différente de la nôtre et de plus en plus extrême..

le regard de mes afghans me fait mal...ici ou là bas..

Salam
Je ressens ce que tu ressens en puissance 10, mais mon amertume est aussi accompagné de dégout, un dégout de tout ce qui peut toucher de loin ou de près à l'Afghanistan, la situation je la vois telle que ca me coupe tout espoir, j'ai l'impression que j'ai pas de pays, y a pire que ça.

salam
même si faut garder espoir, j ai moi aussi parfois le sentiment que notre pays ne se remettra pas de toutes ces guerres mais j y crois encore.. c est dûr aussi pour les exilés qui réalisent leur déracinement..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
zarlachte
Membre Extra
avatar

Féminin Nombre de messages : 3829
Age : 107
Localisation : france
Date d'inscription : 23/05/2006

MessageSujet: Re: où s exprimer si ce n est ici?   Dim 9 Juin - 22:06

Tahmina a écrit:
Salam Zarlachte jan,

Je suis ravie de voir une autre afghane sur le forum.

Je sens ton amertume derrière ton message, cette amertume que nous partageons tous...

Oui, il y a beaucoup de choses qui nous échappent et qui nous dépassent. D'autant plus que nous sommes tellement divisés entre nous, que ce soit ici ou là bas, qu'aucune initiative collective ne semble possible.

Je me sens tellement inutile ici...En même temps je me demande si j'ai encore ma place là bas...

Je suis de plus en plus pessimiste et je pense que nous reverrons jamais l'Afghanistan que nous avons connu.

Nous sommes tous marqué au fer rouge par l'exil, c'est comme si nous étions en deuil indéfiniment.

Comme tu l'as dit, faire survivre la culture, transmettre les souvenirs de nos aïeux et les notre aussi, clamer la vérité, et prier pour le peuple afghan, c'est tout ce que nous pouvons faire dans notre état actuel...

salam ,

tu sais je pense qu ici on n ai jamais connu un autre afghanistan que celui là , en guerre et essoufflé..mais faut croire en sa reconstruction , je dis ça mais je ne sais même pas comment ..

oui l exil c est dûr dûr ... ça prouve aussi que l on a conscience du patrimoine culturel que l on porte et que l on veut le faire survivre mais pour combien de temps? d ici quelques décennies, on ne sera que des ancêtres afghans ..si l on était plus nombreux comme à londres par ex , on aurait le mal du pays mais en moins grave je pense..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Golestan
Membre Extra
avatar

Nombre de messages : 13647
Localisation : Herat Afghanistan
Date d'inscription : 10/12/2004

MessageSujet: Re: où s exprimer si ce n est ici?   Dim 9 Juin - 22:21

zarlachte a écrit:

face à l acharnement occidental , on dira que l on ne peut rien faire..mais regardez le japon qui a eu son indépendance en même temps que nous, et ce pakistan , dont la moitié du pays est militarisé...mais c est vrai qu ils sont aidés et que nous , on n a pas les voisins les meilleurs pour notre reconstruction..

Salam
Le Japon n'a pas des voisins comme la notre et le Japon n'est pas un pays tribal comme l'Afghanistan, l'Afghanistan est situé dans un endroit très convoité où tous les puissances régionale et mondiale ont des intérets, la guerre depuis 50 ans entre l'Inde et le Pakistan d'un côté, un Iran qui a des milliers de km de frontière avec l'Afghanistan et qui cherche par tous les moyens à imposer sa vison de l'islam et son influence, sans compter les interets des grands puissants comme les USA et les Russes, avec tout cela on a des ledears et des dirigeants les uns plus coorumpus que les autres, ils ne pensent qu' à leur poches et aux poches de leurs proches, et pour finir le tout, le peuple afghan est un peuple illettré, avec une mentalité de tribal qui est capable de tout detruire pour l'interet d'un chef, souvent un corumpus qui joue avec les sensibilité ethnique, religieux et clanique de ce même peuple.

Ce qui est passé est fini donc cela ne sert à rien de revenir dessus, mais si les laches communistes n'avaient pas fait leur coup d'Etat, je pense que l'Afghanistan aurait bien dépassé le Japon sur tous les plants, Daoud Khan avait promis justement en prenant exemple le Japon et il avait commencé son travail avec des projets à travers tout le pays, mais hélas ils l'ont tué lachement, il nous faut un autre Daoud, mais un Daoud plus exprimenté.


Iqbal Lahouri disait d'Afghanistan il environ un siécle :

سیا یک پیکر آب و گل است
ملت افغان در آن پیکر دل است
از گشاد او گشاد آسیا
وز فساد او فساد آسیا


L'Asie est un corps composée d'argile et d'eau.
La nation Afghane est le coeur de ce corps.
son developpement est le developpement de l'Asie
son déclin est le déclin de l'asie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Golestan
Membre Extra
avatar

Nombre de messages : 13647
Localisation : Herat Afghanistan
Date d'inscription : 10/12/2004

MessageSujet: Re: où s exprimer si ce n est ici?   Dim 9 Juin - 22:37

Afghanistan dans les années 70













Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Golestan
Membre Extra
avatar

Nombre de messages : 13647
Localisation : Herat Afghanistan
Date d'inscription : 10/12/2004

MessageSujet: Re: où s exprimer si ce n est ici?   Dim 9 Juin - 22:42

Et l'Afghanistan de 2013.

[img]]







Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tahmina
Membre Extra
avatar

Féminin Nombre de messages : 825
Age : 25
Localisation : Paris
Date d'inscription : 03/12/2012

MessageSujet: Re: où s exprimer si ce n est ici?   Dim 9 Juin - 23:00

Citation :
tu sais je pense qu ici on n ai jamais connu un autre afghanistan que celui là , en guerre et essoufflé..mais faut croire en sa reconstruction , je dis ça mais je ne sais même pas comment ..

oui moi je suis née au moment de la guerre civile, c'est sûr j'ai pas connu grand chose lol je faisais référence à la période 70's dont Golestan a posté des photos et dont nos parents ont beaucoup de souvenirs.

Citation :
oui l exil c est dûr dûr ... ça prouve aussi que l on a conscience du patrimoine culturel que l on porte et que l on veut le faire survivre mais pour combien de temps? d ici quelques décennies, on ne sera que des ancêtres afghans ..si l on était plus nombreux comme à londres par ex , on aurait le mal du pays mais en moins grave je pense..

Le problème en France n'est pas tant le nombre, mais bien la volonté des Afghans à être solidaires, à crée un réseau et une diaspora dynamique. A Londres, comme ils sont plus nombreux, ils ne peuvent pas s'esquiver! lol Donc forcément, moins le mal du pays lol
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Afg4ever
Membre Extra
avatar

Masculin Nombre de messages : 5090
Age : 31
Localisation : KABOUL
Date d'inscription : 27/04/2009

MessageSujet: Re: où s exprimer si ce n est ici?   Lun 10 Juin - 7:33

Golestan a écrit:


Ce qui est passé est fini donc cela ne sert à rien de revenir dessus, mais si les laches communistes n'avaient pas fait leur coup d'Etat

ils sont les pire traitres que l'histoire d'afgha ai connu les pires watanfrosh parmi les watanfrosh

ils ont tout niqué en afghanistan

ce sont ces communistes grâce à leur "révolution" "enqilabeh saour" et leur drapeaux rouges et leur athéisme qui ont ramener en afgghanistan tout les benladen tout les mafieux et les psychopates que les autres pays comme par exemple arabie saoud ne voulaient plus chez eux

vraiment taraki amin karmal ils me donne envie de vomir
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nihal
Membre Extra
avatar

Féminin Nombre de messages : 2359
Age : 37
Date d'inscription : 11/09/2008

MessageSujet: Re: où s exprimer si ce n est ici?   Mar 11 Juin - 12:41

Bonjour Zarlachte.

Bon courage à tous les exilés du forum..

J'ai rencontré un algérien dernièrement, un roux on-ne-peut plus roux, si on laisse de coté son accent et son arabe impeccable il a la tête de Clovis le gaulois. Ce type c'est une encyclopédie vivante.. Il a fait des études sur absolument tout : la psychologie, la résolution de conflits, la religion, l'économie... Son boulot c'est de conseiller les patients hospitalisés en matière d'Islam. Et c'est vraiment incroyable à quel point il est "décoincé", "décomplexé" en fait.. Il est en France depuis à peine 5 ans et il est comme un poisson dans l'eau ici. Il résout des problèmes de ouf en un rien de temps. En fait les problèmes ils sont dans nos têtes, se sentir chez sois (ou pas) en France, les barrières qu'on se fixe, tout ça. Parce qu'on est de telle origine, on devrait faire telle chose et ne pas faire telle autre chose. Exemple le type qui demande à faire la toilette du mort lui même et de ne pas laisser le cadavre dans la salle funéraire de l’hôpital (trop laïque peut être la salle?). Mais si on était dans notre bled on s'en foutrait des règles, c'est uniquement parce qu'on est exilé qu'on essaie de s'accrocher au maximum à ce qu'il nous reste de notre culture d'origine. Au bled les gens évoluent et nous d'ici on a gardé la vision de la situation telle qu'elle était avant.
Faut prendre les choses avec humour, comme il dit l'autre "cool raoul" faut pas être rigide, on peut s'adapter à chaque situation. Après c'est vrai que ça aide d'avoir des compatriotes, des gens qui viennent du même milieu, de la même classe sociale, qui ont eu la même éducation.. On se sentira plus détendus, dans notre élément, mais au final on aura beau chercher on trouvera jamais comme la famille, et on devra faire sans.
C'est simple des algériens y'en a des tas à Paris c'est pas difficile à trouver. J'ai vécu ici 22 ans et j'ai cherché longtemps. Pour l'instant les seuls gens avec qui je me partage à peu près la même culture ils se comptent sur les doigts de la main : deux professeurs de Fès, une femme et un ami de Blida, une algéroise, une tunisienne et une libanaise. OK c'est pas mal d'avoir quelqu'un pour lire dans ses pensées et finir ses phrases à sa place lol, mais c'est pas parce que je reste en clan d'algériens que je me sens plus algérienne. Je veux dire, la culture algérienne a survécu même au fin fond de la Nouvelle Calédonie donc y'a pas d'inquiétude à avoir, c'est ni moi ni ma bande de potes qui vont être responsables de l'intégrité de notre culture. Même je me demande si le premier endroit où la culture algérienne est en train de se pourrir c'est pas en Algérie justement.. Quand je vois comment le niveau intellectuel baisse, comment c'est que du superficiel là bas, les mariages pharaoniques, l'étalage des richesses avec que du vide sous le décors.. Là d'où la culture algérienne renaîtra c'est de ses élites exilées aux quatre coins du monde qui reviendront au pays en y apportant des choses nouvelles. D'ailleurs en règle générale la richesse culturelle vient pas d'une ville de consanguins qui se marient les uns aux autres, mais plutôt de brassages et de mixages. Le tout c'est de savoir garder le bon et éliminer le mauvais.
La richesse de la culture afghane elle est en vous, c'est pas en s’angoissant et en vous crispant sur des principes que vous allez la conserver. Laissez aller, ça va se faire tout seul. Regardez les arabes, à trop vouloir revenir aux bases de notre culture ils ont finit par revenir à une vision déformée. L'érotisme (pas dans le sens vulgaire, dans le sens romantique, les poèmes des vieilles chansons arabes) ça venait de chez nous, maintenant on a un peuple de frustrés qui n'aiment pas les femmes. Avant la femme ne travaillait pas, maintenant c'est elle qui fait absolument tout. Tout ça parce qu'on nous a mis des puces à l'oreille soit dans le sens de l'islamisation soit dans le sens de l'occidentalisation. Dans les deux cas on a régressé. Maintenant il y aura toujours des esprits bien éduqués pour se souvenir que non c'est pas ça notre culture, que avant de porter des niqab noirs, les femmes algériennes se drapaient dans des hayek blancs en soie, et qu'elles n'allaient jamais au marché elles même, etc.
Et justement on a l'impression d'être dans un environnement extrême en France, mais je crois que ce serait pas très différent dans nos pays respectifs. Il y aurait toujours des gens pour parler ou décider de tout ce qui les concerne pas. "portez le voile", "ne portez pas le voile", "baissez le regard", "le champagne ça se refuse pas", "pas d'avortement", "pas de sortie avec des hommes" ... Où qu'on soit y'a toujours des gens qui se mêlent de tout. Et quand on fait trop attention à ce qui se dit on évolue malgré nous dans un sens ou dans l'autre. Mnt moi je fais plus attention à tout ça, à mon avis si on ne boit pas c'est parce qu'on a choisi de ne pas boire, et pas pour faire plaisir aux gens. On prend nos décisions individuellement et le seul juge c'est Dieu, celui qui sonde les cœurs et les intentions.
Un jour je rendrai ma nationalité française et j'irai investir ma vie dans mon pays, mais en attendant hmd je suis pas trop mal ici.
Et en bonne arabe je m'excuse Razz Désolée pour le petit hors sujet ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
zarlachte
Membre Extra
avatar

Féminin Nombre de messages : 3829
Age : 107
Localisation : france
Date d'inscription : 23/05/2006

MessageSujet: Re: où s exprimer si ce n est ici?   Mar 11 Juin - 22:04

nihal a écrit:
Bonjour Zarlachte.

Bon courage à tous les exilés du forum..

J'ai rencontré un algérien dernièrement, un roux on-ne-peut plus roux, si on laisse de coté son accent et son arabe impeccable il a la tête de Clovis le gaulois. Ce type c'est une encyclopédie vivante.. Il a fait des études sur absolument tout : la psychologie, la résolution de conflits, la religion, l'économie... Son boulot c'est de conseiller les patients hospitalisés en matière d'Islam. Et c'est vraiment incroyable à quel point il est "décoincé", "décomplexé" en fait.. Il est en France depuis à peine 5 ans et il est comme un poisson dans l'eau ici. Il résout des problèmes de ouf en un rien de temps. En fait les problèmes ils sont dans nos têtes, se sentir chez sois (ou pas) en France, les barrières qu'on se fixe, tout ça. Parce qu'on est de telle origine, on devrait faire telle chose et ne pas faire telle autre chose. Exemple le type qui demande à faire la toilette du mort lui même et de ne pas laisser le cadavre dans la salle funéraire de l’hôpital (trop laïque peut être la salle?). Mais si on était dans notre bled on s'en foutrait des règles, c'est uniquement parce qu'on est exilé qu'on essaie de s'accrocher au maximum à ce qu'il nous reste de notre culture d'origine. Au bled les gens évoluent et nous d'ici on a gardé la vision de la situation telle qu'elle était avant.
Faut prendre les choses avec humour, comme il dit l'autre "cool raoul" faut pas être rigide, on peut s'adapter à chaque situation. Après c'est vrai que ça aide d'avoir des compatriotes, des gens qui viennent du même milieu, de la même classe sociale, qui ont eu la même éducation.. On se sentira plus détendus, dans notre élément, mais au final on aura beau chercher on trouvera jamais comme la famille, et on devra faire sans.
C'est simple des algériens y'en a des tas à Paris c'est pas difficile à trouver. J'ai vécu ici 22 ans et j'ai cherché longtemps. Pour l'instant les seuls gens avec qui je me partage à peu près la même culture ils se comptent sur les doigts de la main : deux professeurs de Fès, une femme et un ami de Blida, une algéroise, une tunisienne et une libanaise. OK c'est pas mal d'avoir quelqu'un pour lire dans ses pensées et finir ses phrases à sa place lol, mais c'est pas parce que je reste en clan d'algériens que je me sens plus algérienne. Je veux dire, la culture algérienne a survécu même au fin fond de la Nouvelle Calédonie donc y'a pas d'inquiétude à avoir, c'est ni moi ni ma bande de potes qui vont être responsables de l'intégrité de notre culture. Même je me demande si le premier endroit où la culture algérienne est en train de se pourrir c'est pas en Algérie justement.. Quand je vois comment le niveau intellectuel baisse, comment c'est que du superficiel là bas, les mariages pharaoniques, l'étalage des richesses avec que du vide sous le décors.. Là d'où la culture algérienne renaîtra c'est de ses élites exilées aux quatre coins du monde qui reviendront au pays en y apportant des choses nouvelles. D'ailleurs en règle générale la richesse culturelle vient pas d'une ville de consanguins qui se marient les uns aux autres, mais plutôt de brassages et de mixages. Le tout c'est de savoir garder le bon et éliminer le mauvais.
La richesse de la culture afghane elle est en vous, c'est pas en s’angoissant et en vous crispant sur des principes que vous allez la conserver. Laissez aller, ça va se faire tout seul. Regardez les arabes, à trop vouloir revenir aux bases de notre culture ils ont finit par revenir à une vision déformée. L'érotisme (pas dans le sens vulgaire, dans le sens romantique, les poèmes des vieilles chansons arabes) ça venait de chez nous, maintenant on a un peuple de frustrés qui n'aiment pas les femmes. Avant la femme ne travaillait pas, maintenant c'est elle qui fait absolument tout. Tout ça parce qu'on nous a mis des puces à l'oreille soit dans le sens de l'islamisation soit dans le sens de l'occidentalisation. Dans les deux cas on a régressé. Maintenant il y aura toujours des esprits bien éduqués pour se souvenir que non c'est pas ça notre culture, que avant de porter des niqab noirs, les femmes algériennes se drapaient dans des hayek blancs en soie, et qu'elles n'allaient jamais au marché elles même, etc.
Et justement on a l'impression d'être dans un environnement extrême en France, mais je crois que ce serait pas très différent dans nos pays respectifs. Il y aurait toujours des gens pour parler ou décider de tout ce qui les concerne pas. "portez le voile", "ne portez pas le voile", "baissez le regard", "le champagne ça se refuse pas", "pas d'avortement", "pas de sortie avec des hommes" ... Où qu'on soit y'a toujours des gens qui se mêlent de tout. Et quand on fait trop attention à ce qui se dit on évolue malgré nous dans un sens ou dans l'autre. Mnt moi je fais plus attention à tout ça, à mon avis si on ne boit pas c'est parce qu'on a choisi de ne pas boire, et pas pour faire plaisir aux gens. On prend nos décisions individuellement et le seul juge c'est Dieu, celui qui sonde les cœurs et les intentions.
Un jour je rendrai ma nationalité française et j'irai investir ma vie dans mon pays, mais en attendant hmd je suis pas trop mal ici.
Et en bonne arabe je m'excuse Razz Désolée pour le petit hors sujet ^^

salam

c est un discours intéressant c est vrai ..je ne me sens pas mal ici en France mais je ne me sens pas spécialement bien non plus..non pas parce qu il n y a pas beaucoup d afghans ( bien que ça aurait été bien)..mais parce que et pour ce que vivent les afghans là bas et pour certains ici aussi..et aussi et surtout parce que je me sens décalée par rapport au monde dehors.

chaque être humain porte sa propre histoire mais il porte en lui aussi la mémoire collective ; l hitoire qui touche son pays...et l on se doit de lui faire hônneur..préserver sa culture dans un pays étranger c est pour moi un challenge aujourdhui..

moi j estime qu il faut se battre ici pour se préserver parce qu ici on nous incite à toutes les perversités...pour moi , y a pas de place au laisser-aller parce que nous avons des valeurs à transmettre, des coutumes qui vont se perdre de toute façon mais pas en simplement 30 ans d exil..
avec ces lois qui prônent le mariage pour tous, ben même si je vais encore m attirer les foudres de ceux qui clâment la suprême liberté qui pour moi n est que porcherie..moi je vous dis ça craint..mais alors vraiment..
dans mon enfance, c était même pas concevable et on se moquait des couples homos, aujourd hui nos enfants vont apprendre à l école que le mariage peut se faire de 3 façons différentes..qu est ce que ça veut dire ça???? ça veut dire que si t as un pti garçon qui s entend bien avec un copain , et si en plus on leur parle des mariages gay, t imagines la confusion dans sa tête???et ce, depuis son enfance??

non non pas possible..en plus de renforcer noter fidélité à notre religion , tout ces extrémismes ça incite aussi à renforcer notre appartenance culturelle..

alors si j étais super attachée à ma culture avant par amour, aujourd hui elle est doublement plus intense parce que c est carrément un devoir de transmettre nos valeurs ( de musulmans avant tout et d afghans pour les concernés) à nos enfants... le mixage culturel c est une richesse à partir du moment où y a transmission des cultures mais quand y a un abandon de la culture de l un et/ou de l autre en route pour moi c est et ça restera un appauvrissement, désolée je reste catégorique sur ce point.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yama
Membre Extra
avatar

Masculin Nombre de messages : 452
Age : 33
Localisation : Kharâbât
Date d'inscription : 09/10/2012

MessageSujet: Re: où s exprimer si ce n est ici?   Mer 12 Juin - 11:39

Salam !

Quelques mots par rapport aux messages antérieurs :
(Je viens de rentrer, crevé et au corps endolori, je vais parler n'importe comment, que l'on m'excuse !)

- il est indéniable que la religion a une capacité d'adaptation. Mais il n'est pas vain de se demander dans quelle mesure un musulman peut "s'adapter" à la société moderne, et plus spécialement occidentale et là, on verrait que la réponse n'est pas évidente...Je veux dire par là qu'être "cool raoul", c'est bien, c'est une bonne attitude mais qu'il faut quand même faire attention pour ne pas dépasser les limites permises. La religion est faite de rigidité et de de douceur, sans "rigidité", point de principes, sans principes, point de religion, et sans douceur, point d'amour, sans amour, point de religion non plus. La piété consisterait donc à mêler la rigidité, concernant les principes, à la douceur dans les relations et, sur certains points, dans la pratique (ne pas faire le jeûne pendant une maladie etc.) (Il me souvient de ce hadith que je cite de mémoire "ceux qui pratique la religion avec rigueur courent à leur perte"). 
Cette "rigidité" des principes, qu'on pourrait aussi bien appeler immutabilité doctrinale, est chose capitale en religion puisque c'est elle qui en assure la pérennité et l'empêche de se détruire par l'intrusion d'erreur en son sein. C'est aussi cette rigidité bienheureuse qui nuance fortement la notion de "tolérance" dans notre religion comme dans les autres. (La tolérance, sinistre prétexte au moyen duquel on fait admettre tout et n'importe quoi aux gens de nos jours, n'a de sens et de pertinence que dans la pratique et ne saurait en aucun cas s'étendre sur le plan doctrinal, des idées, des dogmes etc. Un musulman n'admettra jamais, par "tolérance" une idée, une théorie, une idéologie qu'il sait pertinemment contraire aux principes religieux mais il pourra fort bien, par exemple, ne pas couvrir d'injures quelqu'un qui urinerait dans la cour d'une mosquée. Il suivrait, par cette indulgence, l'exemple du Prophète sws...)

Bref, moi en tout cas je suis extrêmement rigide, inflexible, marmoréen sur la doctrine, par rapport au peu que je sais évidemment, et plutôt "cool" et tolérant avec les personnes (Un élève m'avait trouvé si "cool" qu'il m'appelait "Baba" suivi du mon nom de famille Laughing). On me reproche souvent cette mienne "rigidité" mais je m'en fous royalement. Je l'appelle constance et ça passe mieux Very Happy (Je pars du principe que tout, TOUT, ce que dit de façon sûre la religion est pertinent, fondé, vrai et qu'il appartient à l'homme de comprendre en quoi, pourquoi, c'est "vrai". Par conséquent, pour moi, tout ce qui heurte d'une manière ou d'une autre la religion islamique est faux essentiellement et je ne vois nulle raison d'admettre une chose fausse par "tolérance".) je suis hors sujet là..bref.

Je voulais dire encore des trucs mais j'ai trop bavardé déjà et j'ai plus la force d'écrire. vivement la retraite !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Afg4ever
Membre Extra
avatar

Masculin Nombre de messages : 5090
Age : 31
Localisation : KABOUL
Date d'inscription : 27/04/2009

MessageSujet: Re: où s exprimer si ce n est ici?   Jeu 13 Juin - 12:40

salam

franchement moi je constate perso que dans l'ensemble les afghans en europe ne sont pas non plus dans une situation critique si on laisse de côté les histoires particulières qu'on entend si on regarde autour de nous, par rapport à " l'afghanyat" qui o va dire englobe tout: la culture, l'islam etc. on voit que seul problème vient de ceux qui ont écarté culturellement linguistiquement l'éducation des enfants depuis le début mais là encore il ne s'agit que des familles où les parents ont laisser tombé l'éducation à l'afghane la langue afghane et pratiquent chez soit celle du pays d'accueil avec les enfants. L'éducation c'est très important si on veut que l'enfant soit protégé par l'éducation(idéologie afghane) elle doit se faire dans la langue afghane, car la langue transmet beaucoup de chose chaque langue à son echo etc si elle se fait dans une langue que les parent ont du mal a maitrisé ou même le fait que sa soit dans une langue autre que l'afghan l'enfant n'aura pas la même initiation, un père qui éduque ces enfants en afghan (dari pashto) l'enfant aura toujours une différence entre maison et l'exterieur! puis y a certains qui vont d'une extrème à l'autre occidentalisme ou islamisme radicalisme etc ils sont minoritaire voir très minoritaire. et enfin les clandestins mojarad qui ont aussi malheureusement subit.
A part ça franchement moi dans ma ville en générale la majorité 80% des afghans sont fazlikhoda conforme à l'afghanyat. Les mecs travaillent ou font des études trainent toujours entre afghans, les filles alhamdullillah jamais eu d'histoires folles celles de mon âge sont presque toute mariées et les autres au contraire elles sont très exemplaires nazar nashan. les enfants certain savent même lire et écrire en afgha

je trouve que par rapport à la situation: exil forcé, immigration, pas de gouvernement etc. les immigrés afgha s'en sortent bien

Il est vrai que les immigrés en générale sont toujours influencés et dominés par les sociétés civilisations mais comme j'ai toujours dit les afghans de souche en majorité sont dieu merci de nature nationaliste patriote amoureux et fière de leur traditions ethnies cultures langues histoire etc nos pères sont de nature conservateur du coup on se fait pas avoir on reste intègre

ceux qui sont fragiles dans leur convictions virent dans d'autres directions

les familles communiste vont vers l’occidentalisation et les familles du genre "pakistanisées" vont vers l'orthodoxie

ceux qui vont dans les deux extremes radicalisme ou occidentalisme vont accepter sans le savoir l'endoctrinement et finalement la déculturisation

ps: ceux qui n'ont pas compris afghanyat c'est vivre afghan manger afghan parler afghan traditions culture histoire etc
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: où s exprimer si ce n est ici?   

Revenir en haut Aller en bas
 
où s exprimer si ce n est ici?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» comment lui laisser exprimer sa colère?
» Quel futur pour le droit des militaires à s’organiser et à s’exprimer ?
» Exprimer un refus
» L'antipathie
» je suis blessé

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Divers :: Général-
Sauter vers: