Aux amoureux de l'Afghanistan.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Méta-analyse : les sujets de "la famille".

Aller en bas 
AuteurMessage
nihal
Membre Extra
nihal

Féminin Nombre de messages : 2359
Age : 39
Date d'inscription : 11/09/2008

MessageSujet: Méta-analyse : les sujets de "la famille".   Lun 21 Sep - 20:12

Salam ya chabab  Cool

--> Au départ cette partie du forum est consacrée aux "Echanges sur l'éducation des enfants, l'harmonie dans le couple, le rôle des parents, la santé, l'alimentation, des conseils, trucs et astuces..."
--> Je constate que 80% des sujets traitent de couples ou de mariage.
WTF ?  Shocked

Est-ce que l'on confond la famille avec sa définition la plus simpliste : un homme, une femme, point ?

Non la famille ce n'est pas que ça. Et celui qui oublie toute la dimension qu'il y a derrière a loupé une partie de sa vie.

--> Mais alors, la famille, c'est quoi ?


Avant je pensais qu'il suffisait d'avoir une famille nombreuse pour que les gosses apprennent ce qu'était la solidarité, l'entraide, soient unis comme les doigts de la mains.
C'est logique, cartésien mais... simpliste.
On peut avoir seulement deux gosses mais bien éduqués, comme on peut avoir dix gosses qui cherchent chacun leur intérêt personnel au dépend des autres.
- Question de personnalité. Le caractère de l'individu. Il est "né" comme ça.
- Question d'éducation : l'environnement familial et l'environnement culturel (télé, école, etc.) n'ont rien fait pour l'améliorer. Les modèles qu'on lui donne prônent la réussite individuelle "à tout prix"

AUJOURD'HUI, concrètement :

- C'est bien dur d'avoir 10 gosses. En France on ne vit que pour le travail, la femme qui prend des congés maternité est mal vue au travail, et un seul salaire ne suffit plus à vivre. Donc on oublie nos instincts maternels.. Parfois à 35 ans on "saute le pas", on OSE enfin avoir 1 enfant. à cet âge c'est fatiguant. Bon, peut être un deuxième et on s'arrêtera là. Conclusion on pond des enfants roi, fils uniques, ne savent pas vivre en communauté et partager, détiennent toute l'attention et pensent que tout le monde ne vit que pour les satisfaire eux.

- Le mode d'éducation a changé aussi: on ne transmet pas les bonnes valeurs. Exemple. Dire à un gosse qu'il doit avant tout se faire plaisir, meilleur façon dans quelques années de le dé-culpabiliser quand il nous mettra en maison de retraite. Pareil quand on préfère laisser ses enfants jouer plutôt que de les responsabiliser en les faisant garder le bébé de sa sœur. Ce n'est pas gâter les enfants ni les aider que de les empêcher d'apprendre "la vie". Pareil pour les histoires qu'on leur raconte... "L'amour est plus fort que tout" mais quel mensonge on leur fait gober à ces pauvres jeunes :p Regardez Paris, la ville de l'Amour, c'est une tueuse en série de couples. Le concept de famille s'effondre ici et démontre qu'un amour seul, sans éducation et bonne intelligence, ne mène pas très loin.

Voyons un peu plus loin que juste "avoir un homme et le garder pendant 40 ans".
Une vision à long terme : "Que mes futurs gosses soient capables de fonder une famille sur un modèle durable et reproductible à leurs gosses." ça c'est un bon objectif !

En théorie, ça paraît facile : En transmettant une éducation elle-même transmissible plus tard, on peut avoir un impact positif sur N générations après nous.

Il faut chercher "Qu'est ce qui a changé depuis ces dernières années qui a fait que le fondement de la famille s'effondre"

J'aimerais vraiment travailler là-dessus.

Ne me dites pas que c'est juste une question d'Islam. Jetez un coup d’œil à quelques pauvres musulmans déculturés du fin fond des banlieues françaises, ceux qui n'ont jamais connu les traditions et les mentalités de leur pays d'origine, vous verrez à quel point ils sont perdus. Pour comprendre la pensée islamique, il faut avoir les codes de la culture qui va avec. On ne peut pas juste appliquer la lettre sans en saisir l'esprit.
C'est donc bien cet esprit qui s'est perdu, rendant impossible tout "guidage" à travers les paroles sacrées ou juste la morale collective.

Et ce n'est pas propre aux immigrés. Les gens de tous pays et de toutes origines sont touchés. On oublie ce que c'est que le respect, de faire passer l'intérêt de l'autre avant soit-même. Pire, celui qui est méritant mais qui n'a pas accédé à un succès reconnu est considéré comme un "looser", méprisé. On cherche l'enrichissement personnel et on coupe les ponts avec ses anciens. Voilà vers quoi on va. Une déchéance.

Si vous savez comment on évite ça, je suis preneuse d'idées !




Travailler sur soit-même c'est chaud. Mais éduquer les générations futures, quelle prise de tête ! Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nihal
Membre Extra
nihal

Féminin Nombre de messages : 2359
Age : 39
Date d'inscription : 11/09/2008

MessageSujet: Re: Méta-analyse : les sujets de "la famille".   Lun 21 Sep - 20:26

Pour ceux qui comprennent un peu l'arabe, regardez cette mamie elle est touchante. Je crois que c'est un témoignage dans une maison de retraite.

https://www.facebook.com/Reggada/videos/10153613897144281/

La pauvre se plein qu'elle ne mérite plus un mot de la part de ses filles. Personne ne demande après elle. "Elles ne voyaient que l'argent, elles n'ont pas eu de tendresse envers celle qui les a fait grandir et leur a fait faire des études... Ils ont oublié qui a vraiment de la valeur pour eux"
Cette vidéo me blesse. Malgré toute la bonne volonté du monde, on est absorbé par notre travail ou des conneries pareilles. On ne voit pas assez souvent les être chers. Est ce que je mœurs de faim pour abandonner ma mère et venir travailler à des kilomètres de chez elle ? On est tellement poussés par cette culture du succès qu'on pourrait franchir des océans, avant de se rendre compte qu'on a oublié le plus important derrière nous. L'affection d'une mère ou d'un père...

Allah yahdina.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pascal Boulerie
Membre Extra
Pascal Boulerie

Masculin Nombre de messages : 668
Age : 51
Localisation : France
Date d'inscription : 04/05/2010

MessageSujet: télévision...   Mar 22 Sep - 7:40

Comme tu l'as dit, vu qu'il y a des âneries sur nombre de chaînes de télévision. ça fonctionne comme une drogue...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://site.voila.fr/pboulerie/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Méta-analyse : les sujets de "la famille".   

Revenir en haut Aller en bas
 
Méta-analyse : les sujets de "la famille".
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les noms de famille de l'Orne
» Du nouveau ministere de la famille
» [résolu] Défilement des derniers sujets
» Recettes pour famille compliquée!
» Cherche informations sur la famille Lebrument

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Vie quotidienne et loisirs :: Famille-
Sauter vers: