Aux amoureux de l'Afghanistan.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Dialogue oiseux

Aller en bas 
AuteurMessage
Yama
Membre Extra
avatar

Masculin Nombre de messages : 502
Age : 34
Localisation : Kharâbât
Date d'inscription : 09/10/2012

MessageSujet: Dialogue oiseux   Lun 5 Fév - 11:30

Dialogue oiseux
- C'est si triste...
- Quoi donc ?
- Ce qui se passe dans le monde...
- Oui, c'est bien !
- Pardon ? Le monde court à sa perte, la souffrance règne en tout lieu, les gens meurent de faim, de soif, ou sous des bombes, et tu trouves que c'est bien ?
- Vois-tu, mon cher, tu n'as pas à te préoccuper de "ce qui se passe dans le monde" mais de ce qui se passe en toi. Le monde va comme il doit aller, et ce n'est pas sur notre perception extrêmement fragmentaire, faussée et illusoire qu'il faut juger le monde, mais dans sa réalité globale et supérieure, si j'ose dire. Apprends à considérer l'ensemble et tu apprendras à apprivoiser la douleur. J'y insiste, l'idée n'est pas de te préoccuper de ce qui se passe DANS le monde, mais de ce qui se passe EN toi face à ce spectacle. Nous n'avons nullement la vocation de travailler le monde, mais nous avons le devoir de nous travailler nous-mêmes...
- Mais... Que faire alors ? Faut-il fermer les yeux comme certains et se dire que tout va bien ? Que la vie est rose et nous vivons au paradis ?
- Nous vivons au paradis, en effet, mais... il faut "dévoiler" ce paradis... Mais passons. Non, il serait stupide de fermer les yeux et de faire semblant que tout se passe bien. Il faut au contraire observer, et observer surtout ce que notre observation provoque en nous. Le monde, vois-tu, et l'ensemble des phénomènes qu'il produit ne sont que des occasions pour nous de nous instruire, pour apprendre à relativiser de plus en plus le RELATIF, id est le monde lui-même, pour percer le voile qui couvre la Réalité. Ce que je veux dire est qu'il faut apprendre à agir dans la mesure de nos moyens mais en restant impassible. Il faut apprendre à se pacifier, c'est-à-dire à se préserver progressivement de toute émotion, puisque les "émotions" sont les expressions d'agitations intérieures, et agir avec sérénité dans la seule pratique du bien. En vérité, plus tu es "ému", plus tu nourris une souffrance en toi qui n'est pas tienne et, conséquemment, plus tu donnes de l'importance à cette réalité illusoire alors que le but suprême est de s'en libérer ("Mourez avant de mourir" dixit le Prophète sws.) Apprends à devenir paisible, quand même le spectacle est atroce, tu seras assurément mieux à même d'agir convenablement dans la mesure de tes moyens. La vaine agitation, les délétères émotions, les futiles lamentations ne nous aident ni nous-mêmes ni les autres; elles nous affaiblissent au contraire, nous rendant plus inapte à l'action droite, et croissent la souffrance de notre entourage. Apprends donc à observer ce monde, tires-en des leçons...et tâche d’œuvrer avec autant de sérénité, de tranquillité et de détachement que possible. La placidité mentale croît ta sagacité, ta perspicacité, ton habileté dans le monde phénoménal. Observe et...
- Mais...
- Tais-toi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Dialogue oiseux
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Rue de la Banque: «Dialogue amorcé», selon le DAL
» menu traveaux d'aiguille dialogue mtf avec sa mére
» Rapport parlementaire sur le dialogue social dans les armées - 2011
» Dialogue : L’UDPS ferme la porte au dialogue initié par J. Kabila
» Dialogue en alexandrins entre Sarkozy et Merkel....

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Divers :: Religion-
Sauter vers: