Aux amoureux de l'Afghanistan.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Un mot de l’idolâtrie

Aller en bas 
AuteurMessage
Yama
Membre Extra
avatar

Masculin Nombre de messages : 488
Age : 34
Localisation : Kharâbât
Date d'inscription : 09/10/2012

MessageSujet: Un mot de l’idolâtrie   Lun 14 Mai - 14:30

Dans la poésie sacrée de nos contrées, il est souvent question de "botkhâna", qui se trouve ordinairement opposé à un lieu sacré, comme "Kaaba", "mosquée" etc. Le mot signifie littéralement "maison des idoles" ("bot" : idole et "khâna" : maison).

A un niveau apparent, cette "maison des idoles" désigne évidemment tout lieu où des individus vouent un culte à des "idoles", à des représentations statuaires, picturales etc., des "divinités". (Il y aurait à remarquer que cette idolâtrie peut être légitime ou non selon que les "divinités" sont prises pour telles ou pour la représentation purement symbolique de principes divins, mais ce n'est pas le propos ici.)

Si l'on va plus avant, l'on s'aperçoit que la "maison des idoles" n'est pas uniquement ces lieux déterminés, mais le monde manifesté dans son intégralité, puisque ce monde manifesté lui-même n'est qu'une idole, au sens propre terme, qui contient en son sein un nombre indéfini de petites idoles. C'est en ayant cela à l'esprit que l'on comprend le hadith à propos du shirk, où le Prophète sws dit que l'idolâtrie est pour ainsi dire imperceptible : « Le Shirk dans cette communauté est encore plus imperceptible que les pas d’une fourmi noire sur une pierre noire dans une nuit sombre ».

Il en découle qu'en vérité, et naturellement pourrait-on dire, l'on ne peut, dans un premier temps, qu'être idolâtres, puisque l'on n'a que ce monde à notre disposition et qu'on n'a d'autre possibilité que de s'y tourner pour comprendre et cheminer. L'on est tous idolâtres sans nul doute, à divers niveaux, et ce n'est pas un problème. Mais il conviendrait de comprendre cette idolâtrie et espérer la dépasser. Comment ? En imitant le geste d'Ibrahim a.s.

Qu'a fait ce prophète en détruisant les idoles ? Il a vidé la Kaaba, pour montrer que la "maison des idoles" n'est pas une finalité et que l'on ne peut, au fond, accéder au "monothéisme pur" qu'a travers la vacuité tout en prenant comme point de départ la réalité illusoire du monde. Tant que les idoles ne sont pas détruites dans notre Kaaba intérieure, l'on demeure d'une manière ou d'une autre dans l'idolâtrie. (Tout est "idole" dans ce monde, les êtres, les choses, les idées etc. et ce tout se trouve détruit pour celui qui devient "hanif".)

Puisque nous sommes tous plus ou moins idolâtres, de quel droit pouvons-nous jeter la pierre sur tel ou tel en le traitant d'infidèle, de mécréant, de polythéiste ou que sais-je encore ? Surtout que notre terrestre mission ne consiste pas à guider le monde, mais à nous amender nous-mêmes...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Un mot de l’idolâtrie
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Asymétrie des seins
» - Colorimétrie & Maquillage.
» Débat sur la biométrie
» pelvimétrie???
» Accès à la dosimétrie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Divers :: Religion-
Sauter vers: