Aux amoureux de l'Afghanistan.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Question stupide

Aller en bas 
AuteurMessage
Yama
Membre Extra
avatar

Masculin Nombre de messages : 507
Age : 35
Localisation : Kharâbât
Date d'inscription : 09/10/2012

MessageSujet: Question stupide   Lun 14 Mai - 14:39

L'on demande souvent, de nos jours, aux musulmans ce qu'ils pensent de la "charia". Cette question est totalement absurde, surtout si on la pose à un musulman.
Elle est stupide d'abord parce que, bien évidemment, le terme que les ignorants emploient alors, "charia", ne veut pas dire du tout ce qu'ils veulent désigner. Ces ignorants, en posant la question, veulent savoir ce pense le croyant des peines légales prévues par la tradition islamique ou, plus largement, du système pénal traditionnel. Or, il suffit d'un minimum de connaissance pour le savoir, que le terme "charia" ne désigne absolument pas le système pénal de la tradition islamique mais la dimension exotérique de cette tradition, sa dimension ésotérique et son cœur étant la haqiqa. En d'autres termes, "charia" ne désigne pas autre chose que ce qu'on appelle "religion" dans le sens occidental du terme. Voit-on l'aberration de la question posée ? On demande à un musulman convaincu ce qu'il pense de sa religion, en faisant d'ailleurs allusion non pas à la religion, mais au système pénal qu'instaure ladite religion, lequel, soit dit en passant, est relativement comparable aux autres systèmes pénaux traditionnels. L'on est las d'expliquer ces évidences, il faudrait qu'un jour les ignorants les comprennent !

La question est stupide aussi parce qu'elle est motivée, de toute évidence, par des desseins malveillants. On ne la pose, en effet, que pour tenter de piéger le croyant ou pour discréditer sa religion et non dans le but d'accéder à la compréhension. Quand on veut comprendre tel point d'une doctrine, l'on ne demande pas à un homme ce qu'il en pense, on s'intéresse directement à la doctrine en question pour la comprendre globalement et chercher à voir en particulier la raison d'être du point qui nous intéresse. Par ailleurs, quand on cherche à connaître l'opinion d'un homme, on ne cherche pas à mêler son opinion personnelle avec des données traditionnelles qui dépassent infiniment les considérations personnelles. Mais, quoi qu'il en soit, si un homme est musulman, il ne peut qu'être entièrement d'accord avec l'ensemble de la doctrine islamique, par conséquent, lui demander ce qu'il pense de ceci ou de cela est un signe incontestable de sottise ou de malignité. Qu'une chose soit claire, un musulman ne peut s'exprimer qu'en accord avec la tradition islamique, et si, par son attitude, sa pensée et ses propos, il est en désaccord avec ladite tradition, ce qu'il fait ou dit n'a alors aucun lien avec la religion à laquelle prétend adhérer.

Mais la sottise de la question ne s'arrête pas là, il y a encore au moins une troisième raison qui révèle son impertinence et l'ignorance du malin qui la pose. Elle est en effet condamnable et sottise pour cette raison encore qu'elle s'intéresse à un point précis de la tradition islamique dont l'application est impossible de nos jours. La charia comprend deux aspects, l'un est individuel (tout ce que le musulman fait ou doit faire en tant que simple individu, comme l'accomplissement des rites, le respect de l'éthique etc.) et un aspect qui exclusivement régalien. Or, bien évidemment, le système pénal relève uniquement de l'autorité étatique et nul individu, en tant que particulier, ne peut y prendre part. Ce système est inapplicable parce que, actuellement, il n'y a aucun État qui soit réellement islamique. L'on n'entrera pas de le détail de l'explication, mais un État ne peut pas simplement se dire "islamique" pour qu'il le soit, il y a des conditions précises et nécessaires qui doivent être remplies pour que le gouvernement puisse être qualifié d'islamique. De nos jours, ces conditions ne sont remplies nulle part et, par conséquent, aucun État ne peut être dit "islamique". Il en découle que le système pénal islamique ne peut en vérité s'appliquer dans aucun pays. Les pays prétendument islamiques peuvent faire et font ce qu'ils veulent, leurs agissements n'a pas de rapport avec la tradition islamique puisqu'ils en violent les fondements même.

Dans un État islamique, l'application des peines légales est quasiment impossible, parce le système prévoit des conditions extrêmement sévères pour empêcher tout abus et que, au fond, la miséricorde prévaut à la corde. Faut-il rappeler, en guise d'exemple, que durant toute la mission prophétique, il n'y eut que deux condamnations pour fornication (une femme et un homme) et que dans les deux cas, les coupables voulaient absolument eux-mêmes être punis ?
Cela étant, pour conclure, on peut poser la question de la légitimité de ces peines si sévères en apparence. Et cette question concerne toutes les traditions. Pourquoi ces peines apparemment cruelles ? Parce que, du point de vue traditionnel, l'homme est considéré dans son intégralité et non exclusivement dans son individualité matérielle et terrestre - matière éphémère, tel est l'homme pour l'esprit moderne - et que sa dimension spirituelle, qui implique sa destinée future, est infiniment plus importante que son aspect physique; or l'homme qui commet tel méfait attente à son propre salut, le rôle unique de la peine légale est de supprimer les conséquences du méfait. C'est en ce sens que le "châtiment" est en réalité, comme on le dit souvent, non pas une preuve de cruauté mais l'effet de la divine miséricorde. Ce qui est, aux yeux des modernes profanes, horreur est en réalité une faveur.

Il serait bon que l'on comprenne ces évidences et qu'on arrête d'importuner les croyants avec ces sottes questions.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Question stupide
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Une question qui va peut-être vous sembler idiote mais...
» question stupide: hoquet
» [Question stupide #1] Un pipier doit-il être fumeur de pipe ?
» [Question stupide #11] Choix difficile ?
» question sur les cases du relevé 24

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Divers :: Religion-
Sauter vers: