Aux amoureux de l'Afghanistan.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Un mot des influences (baraka)

Aller en bas 
AuteurMessage
Yama
Membre Extra
avatar

Masculin Nombre de messages : 491
Age : 34
Localisation : Kharâbât
Date d'inscription : 09/10/2012

MessageSujet: Un mot des influences (baraka)    Lun 14 Mai - 14:45

Dans les pays islamiques, on entend souvent le mot baraka et ses composés. On dit souvent, par exemple, aux enfants de faire ceci ou cela parce que l'acte est porteur de baraka, on dit de certaines personnes (notamment les personnes âgées – selon un hadith) qu'elles portent la baraka etc., mais tout ce que l'on comprend, même quand on est soi-même musulman, c'est que l'acte en question est « bénéfique » ou que les personnes bénies amènent quelque chose de positif. Mais en quoi tel acte, au-delà de la dimension extérieure et apparente, peut-il être « bénéfique » et que peut bien apporter une personne dont on dit qu'elle est bénie, « a de la baraka » ? Rien, du point de vue scientifique, car ce dont il est question, de part sa subtilité et son caractère purement divin, échappe à la « mesure » qui le malheureux socle de la « science ».

Les quelques mots qui vont suivre pourront paraître...délirants, mais ce n'est pas un problème.

La « baraka » est un terme générique par lequel on désigne en réalité l'ensemble des « influences », des « faveurs » ou des « grâces » qui proviennent du monde invisible dans le monde matériel. On peut dire, en d'autres termes, qu'il désigne l'ensemble des énergies subtiles qui descendent du ciel, par l'intermédiaire de certaines personnes, de certains actes ou dans certains lieux, dans le monde. Le nombre de ces « influences » est indéterminé, mais il en existe une quantité fort importante et chacune d'entre elles, chacune de ces forces, agit précisément en vue de tel ou tel résultat.

Cela dit, il faudrait distinguer globalement deux types d'influences. Il y a d'abord les influences communes dont sont chargés certains actes, par exemple, et tout ce qui relève du sacré. Si on devait les décrire, l'on dirait qu'elles ressemblent globalement à des courants électriques, ou énergétiques, qui traversent le corps du bas vers le haut ou du haut vers le bas selon la nature de l'influence et « travaille » en particulier sur telle ou telle partie du corps en agissant, parallèlement, sur le plan spirituel. Ces « courants » - ce sont littéralement des « courants » qui circulent dans le corps à travers les canaux subtils dont la science moderne n'a pas encore connaissance – peuvent s'accompagner de diverses sensations supplémentaires : des brûlures agréables, des picotements, des pincements, des sensations de fraîcheur ou de chaleur plus ou moins forte, des resserrement, des dilatations, des tremblements, des palpitations etc. ; leur fonction globale est de « réparer » et de « sanctifier » progressivement l'homme. (Certaines sensations qu'éprouvait le Prophète sws, quand Gabriel a.s. lui révélait les versets du Livre, sont directement en lien avec la « descente » de ces influences.)

Dans l'Islamisme, par exemple, chaque Nom divin correspond précisément à telle énergie, ou « force » et son invocation régulière fait descendre l'influence correspondante. Ainsi, on deviendra, si Dieu le veut, miséricordieux de manière inconditionnelle et envers toutes les créatures en invoquant Ar-Rahmân, on verra sa colère disparaître et l'on développera sa maîtrise sur soi-même si l'on invoque Al-Halîm, l'invocation de l'attribut Al-Karîm permettra la réalisation de la noblesse du caractère, et ainsi de suite ; Allah, quant à lui, comprend l'ensemble des « influences » et son invocation réalise progressivement tous les attributs.

A propos, l'une de choses qui prouvent de manière définitive l'authenticité du Coran et, par conséquent, de la tradition islamique, est que certaines de ces influences sont pleinement ressenties, de manière concrète et physique donc, à la lecture du texte du texte sacré. De même que sont ressentis les effets particuliers propres à chaque Nom divin. Mais, quoique le travail se fasse dans tous les cas, les effets physiques (sensations, perceptions, auditions de certaines choses) ne sont pas ressentis tant que la seconde influence n'a pas ébranlé l'être.

Tout cela ne devient concret en effet qu'à partir du moment où l'Influence, la Baraka, est régulièrement transmise à l'homme. Il s'agit là d'une « force » ou « énergie » en particulier dont la réception peut provoquer un ébranlement plus ou moins conséquent et marquer le commencement du voyage spirituel. C'est une Grâce, accordée par la volonté Divine, qui peut « tomber » sur l'homme n'importe quand et dans n'importe quel contexte, être transmise par un maître dans une situation ordinaire ou arriver de manière parfaitement inattendue par l'intermédiaire du « premier venu », lequel, bien évidemment, est précisément le « premier venu » dans telle situation pour transmettre l'influence à telle personne pour laquelle « le moment » est venu.

Quoi qu'il en soit, les influences agissent sur l'homme quand même la Baraka n'est pas « descendue » ; quand on dit donc que la lecture du Coran, par exemple, ou tel acte etc. sont porteurs de « baraka », c'est loin d'être un vague mot désignant on ne sait quoi. Faire ce qui comporte de la « baraka », c'est faire « descendre » des influences divines qui, dans tous les cas, réparent, sanctifient et protègent l'homme (c'est le cas, par exemple, de certaines sourates coraniques et versets – notamment le Verset du Trône – et de certaines invocations). Il va de soi, du reste, que la « descente » de ces « influences » ne touche pas uniquement la personne qui les faits descendre, le rayonnement invisible des influences illumine aussi l'entourage de la personne et même les lieux qu'elle peut fréquenter.  Accomplir donc des actes de cette nature – tous ceux qui font « descendre » lesdites influences – c'est peut-être la meilleure chose que l'on puisse faire ici-bas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Un mot des influences (baraka)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» BRIKA BARAKA L MONKAR F RABAT
» ina lilah wa ina ilyhi raji3on!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Divers :: Religion-
Sauter vers: