Aux amoureux de l'Afghanistan.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 proverbe

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 19 ... 34, 35, 36  Suivant
AuteurMessage
Juba
Membre Extra
avatar

Masculin Nombre de messages : 7003
Age : 30
Date d'inscription : 20/03/2008

MessageSujet: Re: proverbe   Mar 10 Juil - 1:25

Morgh har tchi tchogh mecha kun yo tang mecha
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
farouq
Membre Extra
avatar

Nombre de messages : 2770
Date d'inscription : 05/09/2007

MessageSujet: Re: proverbe   Mar 10 Juil - 7:08

salam


sad laghmani yak paghmani ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Juba
Membre Extra
avatar

Masculin Nombre de messages : 7003
Age : 30
Date d'inscription : 20/03/2008

MessageSujet: Re: proverbe   Mar 10 Juil - 22:43

farouq a écrit:
salam


sad laghmani yak paghmani ...

Sad logari yak herati
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Epigonoye
Membre Extra
avatar

Masculin Nombre de messages : 526
Age : 25
Date d'inscription : 29/11/2010

MessageSujet: Re: proverbe   Sam 14 Juil - 14:02

Le proverbe afghan qui me vient à l'esprit n'est pas très classe mais je me lance quand meme:

Dar waqt é shekaar, tazi ra go migira.

Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
farouq
Membre Extra
avatar

Nombre de messages : 2770
Date d'inscription : 05/09/2007

MessageSujet: Re: proverbe   Sam 14 Juil - 16:00

Epigonoye a écrit:
Le proverbe afghan qui me vient à l'esprit n'est pas très classe mais je me lance quand meme:

Dar waqt é shekaar, tazi ra go migira.

Wink


salam

comme je ne suis pas trés assidu sur le forum, je me demandais de quelle origine tu etais ; mais c est bon je sais ...

par contre je sais pas ce que c est que "tazi" plutot qazi non ou shekarchi ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Golestan
Membre Extra
avatar

Nombre de messages : 13647
Localisation : Herat Afghanistan
Date d'inscription : 10/12/2004

MessageSujet: Re: proverbe   Sam 14 Juil - 16:35

farouq a écrit:



salam

comme je ne suis pas trés assidu sur le forum, je me demandais de quelle origine tu etais ; mais c est bon je sais ...

par contre je sais pas ce que c est que "tazi" plutot qazi non ou shekarchi ?
Salam
Si je ne me trompe pas, on appelle tazi le chien qui aide les chasseurs dans leur chasse, en français ça doit être un lévrier.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Epigonoye
Membre Extra
avatar

Masculin Nombre de messages : 526
Age : 25
Date d'inscription : 29/11/2010

MessageSujet: Re: proverbe   Sam 14 Juil - 16:50

farouq a écrit:
Epigonoye a écrit:
Le proverbe afghan qui me vient à l'esprit n'est pas très classe mais je me lance quand meme:

Dar waqt é shekaar, tazi ra go migira.

Wink


salam

comme je ne suis pas trés assidu sur le forum, je me demandais de quelle origine tu etais ; mais c est bon je sais ...

par contre je sais pas ce que c est que "tazi" plutot qazi non ou shekarchi ?

Salaam

En effet, comme notre ami golestan le précisait, tazi c'est le chien de chasse, "un levrier" quelque chose dans le genre.
Il faut pas le confondre avec qazi qui veut pas du tout dire la meme chose lol.
Sinon oui je suis bel et bien afghan. Vous aurez du vous rendre compte rien qu'en voyant moi et golestan se chamaillant sur un sujet, comportement typique d'afghan Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Golestan
Membre Extra
avatar

Nombre de messages : 13647
Localisation : Herat Afghanistan
Date d'inscription : 10/12/2004

MessageSujet: Re: proverbe   Sam 14 Juil - 19:32

Epigonoye a écrit:
Vous aurez du vous rendre compte rien qu'en voyant moi et golestan se chamaillant sur un sujet, comportement typique d'afghan Wink
Salam
qui aime bien chatie bien
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
farouq
Membre Extra
avatar

Nombre de messages : 2770
Date d'inscription : 05/09/2007

MessageSujet: Re: proverbe   Sam 14 Juil - 22:47

salam

oui bien sure ; le proverbe prend ainsi tout son sens ...

c est donc un proverbe nouveau sur ces 86 pages ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Golestan
Membre Extra
avatar

Nombre de messages : 13647
Localisation : Herat Afghanistan
Date d'inscription : 10/12/2004

MessageSujet: Re: proverbe   Sam 14 Juil - 22:53

Salam
Mais tazi a aussi d'autre signification, par exemple les arabes étaient appelé par les perses tazi et encore aujourd'hui certains iraniens les appellent péjorativement de cette manière.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Golestan
Membre Extra
avatar

Nombre de messages : 13647
Localisation : Herat Afghanistan
Date d'inscription : 10/12/2004

MessageSujet: Re: proverbe   Lun 6 Aoû - 22:29

Salam
Nano piaze, pichani baze
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
farouq
Membre Extra
avatar

Nombre de messages : 2770
Date d'inscription : 05/09/2007

MessageSujet: Re: proverbe   Lun 6 Aoû - 23:49

salam


baze ya né waze ? da herat bé ra wao migan ?

j te dirais bien "deja dit" mais ta presence est si rare dans ce poste que je m en garderai bien ..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Golestan
Membre Extra
avatar

Nombre de messages : 13647
Localisation : Herat Afghanistan
Date d'inscription : 10/12/2004

MessageSujet: Re: proverbe   Mar 7 Aoû - 14:13

farouq a écrit:
salam


baze ya né waze ? da herat bé ra wao migan ?

j te dirais bien "deja dit" mais ta presence est si rare dans ce poste que je m en garderai bien ..
salam
On dit waze, mais en language soutenu on écrit baze.

Tiens un autre pour me ratrapper

Kor bah kor miga, kir mah bah cheshme kor too .

Je crois que vous avez rien compris Razz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: proverbe   Mar 7 Aoû - 14:21

Golestan a écrit:
farouq a écrit:
salam


baze ya né waze ? da herat bé ra wao migan ?

j te dirais bien "deja dit" mais ta presence est si rare dans ce poste que je m en garderai bien ..
salam
On dit waze, mais en language soutenu on écrit baze.

Tiens un autre pour me ratrapper

Kor bah kor miga, kir mah bah cheshme kor too .

Je crois que vous avez rien compris Razz

Salam,

moi j'ai compris mais j'éspère que certaines personnes ne comprendront pas lol
Revenir en haut Aller en bas
Afg4ever
Membre Extra
avatar

Masculin Nombre de messages : 5090
Age : 30
Localisation : KABOUL
Date d'inscription : 27/04/2009

MessageSujet: Re: proverbe   Dim 2 Sep - 15:00

salam

masjet gaarm o gada assouda
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yama
Membre Extra
avatar

Masculin Nombre de messages : 449
Age : 33
Localisation : Kharâbât
Date d'inscription : 09/10/2012

MessageSujet: Re: proverbe   Ven 9 Nov - 18:40

Salam !

En découvrant le forum, j'ai voulu lire les proverbes réunis par vos soins. Mais en voyant le nombre de pages, j'ai été tout à fait découragé... Au lieu de rebrousser chemin, je me suis dit qu'il serait bien que je les lise petit à petit, les rassemble sur une seule page pour que le travail que vous avez accompli soit plus nettement visible et pour que d'autres lecteurs ne se trouvent pas dans la même situation que moi. Je l'ai fait lentement, et en arrivant vers la fin, j'ai vu que vous aviez eu déjà cette idée. J'ai rassemblé donc tous les proverbe, j'en ai traduit un certain nombre parmi ceux qui n'avaient pas été déjà traduits (les traductions ne sont presque jamais fidèles pour des raisons que vous comprenez bien...j'ai essayé souvent de rendre l'idée simplement) et j'en ai rajouté deux ou trois.
J'ai voulu arranger un peu la forme, voir le coté français et j'ai tenté aussi d'uniformiser un peu la méthode de translittération. J'ai essayé d'uniformiser le plus que je pouvais mais il reste encore du travail. Je pense que ça peut faciliter la compréhension et aussi l'apprentissage pour nos amis "étrangers".

Je n'ai pas compris certains proverbes ou compris à demi...
J'ai dû faire des fautes aussi dans les traductions (si j'ai compris un mot de travers etc.), je m'en excuse...comme je le disais mon niveau n'est pas génial en dari malheureusement. Embarassed

Que la pudeur me pardonne...je n'ai rien caché quelquefois Embarassed Laughing

Je pense que nous pouvons nous accorder sur la question de translittération pour ces lettres / son en tout cas :

â : a long, comme dans kâr : travail, khâr : épine, bâd : vent, châker : reconnaissant, châl : "couverture portative" des hommes ou châle
a : a court, comme dans kar : sourd; khar : âne, bad : mauvais, chakar : sucre, chal : estropié etc.

û : pour le "waw" voyelle, comme dans dûr : loin, dûd : fumée, khûb : bon
w : pour le "waw" consonne, comme dans sawâl...

ch : pour la lettre "chîne", chékâr (chasse), chache (six)
tch : pour la lettre "ché", châr (quatre), châynak (théière)

i : i bref comme dans châdi (singe; joie)
î : i long comme dans "tchîz" (chose, objet)

o : o bref comme dans doz (voleur)
ô long comme dans rôz (jour)

dj : pour la lettre "jîm"
j : pour la lettre "jé" (jâla)
C'est une idée que je vous soumets, à vous de voir si ça vous convient ou pas...Je pense que ça faciliterait les choses franchement.

Merci à Farouq djan qui a pris cette excellente initiative et à tous ceux qui y ont contribué...J'espère que vous allez vous réveiller un peu là, il faut continuer...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yama
Membre Extra
avatar

Masculin Nombre de messages : 449
Age : 33
Localisation : Kharâbât
Date d'inscription : 09/10/2012

MessageSujet: Re: proverbe   Ven 9 Nov - 18:47

À porter ses amis nul ne devient bossu.

Âb az khordâ, nân az kalânhâ.
L'eau est au plus petit (le tour pour boire ), le pain au plus grand.

Âb dar kôza, wa mâ tochna labân megardeem,
Yâr dar khana, wa mâa gardé jahan megardeem !
L'eau est dans la cruche et nous errons bouche sèche,
L'Aimé est dans la maison, nous à sa recherche...

Âb ké az sar bala bouwad, chi iak naïza, chi sad naïza.
Quand l'eau dépasse la tête, qu'importe que ce soit d'une ou cent lances.
(Naïza,"lance", pris ici comme unité de mesure).

Âcheq-é zamâna yâ khar as yâ diwâna.
Qui est amoureux du monde est soit un âne soit un fou.

Adab az ki âmûkhti ? - Az beh-adabha.
De qui as-tu appris la bienséance ? - De ceux qui en sont dépourvus.
(Regarde les mal élevés pour apprendre les bonne manières. On pourrait dire « observe l'impudent pour devenir prudent ! »)

A3mel ki jarek walla 7awoul bab darek
Fais comme ton voisin ou change la porte de chez toi...

Âdam-é bekâr ya ghar chawa, ya bémâr.
L'homme désœuvré sera soit malade soit enfoiré.
(Je ne sais pas le sens précis de « ghar »...).

Adjala kâr-é chaytân ast.
La précipitation est l’œuvre de Satan.

Afghân jam kardan tol kardan-é baqa...
Rassembler des Afghans c'est comme peser des grenouilles.

Afghân ka chod nachod. (?)

Afghân ké ba daryâ nasdik mécha, daryâ rochk mécha.
Quand un Afghan s'approche d'une rivière, la rivière s'assèche.

Aftâb (aftaw) ba do angocht pot namycha.
Le soleil ne peut être caché avec deux doigts.

Aftâwa khartch-é lém.
La cruche (en métal) dépense de soudure .
(Se dit de quelqu'un qui dépense plus que ce qu'il ne gagne, mais désolé pour la traduction c'est intraduisible.)

Agar ba bad, bad koni, pass farq tchist.
Si tu réponds au mal par le mal, quelle différence entre toi et lui.../
Si tu réponds à l'offense par l'offense,
Quelle serait alors la différence ?

Agar gham na dâri boz bekhar.
Si tu n as pas de soucis, achète des chèvres.
(Se dit d une action inutile et qui mène aux problèmes.)

Agar mah doz chawem, chab matabi mecha !
Si nous, nous devenions des voleurs
La nuit brillerait de mille lueurs. (On n'a pas de chance...)

Agar na rawi pocht t konom,
agar na khori tchetor konom ?

Agar zan na yafti , chouy begi.
Si tu trouves pas d'épouse, prends un époux..

Allah ballah da gardan mollah.
Hauts faits et méfaits au coup du préfet.
(Traduction de l'idée et non des mots.)

Al oula 3assal, wa athanya bassal wa athalitha hassal (proverbe algerie).
La première fois le miel; la deuxième l'oignon et la troisième la chute.

Al3ilm fi era's, la fi elkourass
Le savoir est dans la tête, non dans le cahier.

3indama tetrouq elfoursa elbab, min ennas man yashkou eldouda'.
Lorsque la chance tape à la porte il y a des gens qui se plaignent du bruit.

Alû ba dest na mirassa, alû turch ast...
J'arrive pas attraper la prune, la prune est amère...

Alûtcha as alûtcha rang miguira ensan as ensan...
La prunelle prend sa couleur de prunelle et l'homme de l'homme.
(On a la couleur ceux qu'on fréquente.)

Am nari am ghari.

Amagi dida khanda...
kor na dida khanda...

Am kûn raft am kola...

Amou kharak, amou darak

Am u sat , am u maslat !
Équivalent : « Omnia tempus habent ». (Du latin, « toute chose a son temps ».) Ce proverbe comprend aussi l'idée que nous devons laisser les affaires futures pour l'avenir, de s'occuper du présent. (C'est donc proche du « carpe diem » du poète Horace qui veut dire non pas « cueille le jour » mais «coupe le jour», pour dire qu'on doit considérer chaque comme une unité indépendante et s'occuper du jour présent, en tirer le meilleur parti et laisser l'avenir à sa place, le passé au sien.)

Aqel ké nabûd jân da azâb as.
Raison absente, vie dans la tourmente.

Âqelân payé noqta narawand.
Les doués de raison ne s'occupent pas du point.
(On ne doit pas trop s'embêter avec des détails.)

Ard i gandom bi aw tar na micha !
La farine ne se mouille pas sans eau !

Arzaan bé ehlat nist qimat bé ekmat.
Le bon marché n'est pas sans faille et le dispendieux sans merveille.

Az chûmiy-é yak chûm bessoza chahr-é Rûm.
Par l'infamie d'un infâme la ville de Rome part en flamme.
(Chûm veut dire « de mauvais augure, funeste », « infâme » signifie littéralement « de mauvaise réputation » (in-fama). Donc les deux mots pourraient se rapprocher. Qui est « de mauvaise réputation » est aussi cause de malheurs. Allusion à l'incendie de Rome dont on a accusé le monstrueux empereur Néron ?)

Az go é khod dalnakhod mitchina.
Il récupère les lentilles dans sa merde.
(Se dit de quelqu'un un de très radin...)

Az nadân chekoyat kardan, ba khod tazdiq é nadani ast.
Se plaindre d'un idiot, c'est prouver qu'on est sot.

Az sad doust é nadan karda, yak dochman é dana khoub ast !
Un ennemi savant vaut mieux que cent amis ignorants.

Awa khet ko, mâyi bigui.
Rends l'eau boueuse, prends des poissons.
(Sème d'abord le chaos pour en tirer profit ensuite...)

Awala Wraz dost, bela Wraz Wror.
Au début, de simples connaissances, ensuite des vrais amis.

Awal kandû por-harzan ko, bâz fekr-é as zan ko.
Remplis la jarre victuailles, songe ensuite aux épousailles.

Awal maktab na mira...
ké bera roz é djoma mira !
Il ne va pas à l'école, et quand il y va c'est le vendredi...(le jour de congé donc).

Awlad é gharib gôz-é brindji.
On ne porte pas assez d attentions aux pauvres, on oublie les pauvres.

Az bekari karda dokhtar zaïdan khob ast.
Rester oisif est pire que d'enfanter une fille.

Az charchar é piaz, chocha é draz mitarsa (Pas compris le « chocha »...)

Az dahi tchi kun panahi...
A quoi bon se cacher le cul devant une sage-femme...

Az dan ké békhoyom
ba koudja é khod bokhorom ?

Az del sozi, kûn sozi shod...
La compassion devint « cupassion »...(Pas très traduisible.)

Az gappe, gappe mikhizade.
Une parole en engendre une autre.

Az khaïrât-é karam, kadu âb mekhora.
Grâce au chou, le potiron boit aussi de l'eau.

Az khordâ lakhtchidan, az kalanhâ bakhshidan.
L'erreur est commise par les jeunes, le pardon est donné par les grands.

Az maste kah bar maste. (?)

Az paka é kona am bad khist...
L'éventail usé produit aussi du vent...

Az post é khoar zan girift...

Az ruyé dost, saguesh nekost.
Par égard pour l'ami, son chien devient cher.

Az sad khish karda
yak hamsoya pish.
Un voisin prévaut à mille connaissances.

Az tû harakat, az Khodâ barakat.
Version française : « Aide-toi, le Ciel t'aidera. »

Az hal é an kas grist
ké dakhl ch nozda
khartch ch bist

Bâ dostân morûwat bâ dochmanân madârâ.
Grandeur d'âme avec les amis, indulgence avec les ennemis.

Bâ hartchi bâzi, bâ rîch-é bâbâ-m bâzi ?
C'est un peu l'équivalent de « on ne joue pas avec le feu ».

Bâ hazar goro ashna bash
magar am bâ Khoda bash...
Fréquente mille hommes et lieux,
Mais ne t'éloigne pas de Dieu.

Bâ mâh nashini mâh shawi ba dik nashini siâh.
Si tu restes avec la lune tu deviendras lune et si tu restes avec une casserole tu deviendras noir.
(Je pense aussi que c'est « mâh », lune, et non « mâ », nous. L'idée exprime une antithèse. Or « nous » n'est pas l'antonyme de « casserole», alors que « lune » peut être entendue ici comme le contraire de « casserole ». La lune est en effet l'astre qui « réfléchit » la lumière solaire. Elle capte la lumière pour la transmettre à la terre. Pareillement, la casserole joue le rôle de « transmetteur » entre « la fumée » et l'homme. Elle capte la fumée et noircit les mains quand on la touche...)

Bâgh ma ra âb guéréfta, bâghbân ma ra khâb.
Notre jardin est inondé par l'eau et notre jardinier emporté par le sommeil. /
Le jardin est emporté par l'eau et le jardinier par le sommeil.

Ba khordan tayâr, ba kâr kadan bemâr.
Alerte à la cuisine, inerte à l'usine...
(« prêt pour manger, malade pour travailler » littéralement).

Ba laq laq-é sag daryâ mordâr namêch.
Le lapement d'un chien ne souille pas la rivière.

Bangi ba nâm; soufi por khor...

Baqa raftâr-é mâr kard (ou "taqlid-é mâr kard)
zad kun awgor kard.
La grenouille a imité la démarche serpent et s'est abîmé le séant.
(La grenouille imite le serpent et se met à ramper comme le lui, il s'abîme le cul (à cause du frottement donc...) Fruit de l'imitation...)

Baqâl-ra kam tûli yâd dâdan.
Ce serait un peu comme si on disait "apprendre l'avarice à un juif". On l'emploie quand une personne, consciemment ou non, apprend à quelqu'un à faire une chose d'une manière encore pire qu'il ne le faisait déjà.

Barg é sabz, toffa-é darwêche.
Feuille fraîche, présent du « darwêche ».

Batcha soun é koltcha miraw
L'enfant va vers le gâteau.

bigiresh ké nagiret...
"Prends-le pour qu'il te prenne pas", expression employée ironiquement quand une personne ayant fait mal agi s'emporte en premier pour esquiver les reproches.

Bodi ra tchi mekoni ?
kach'a seil ko !

Bodja, bodja ra did
sag kala patcha ra did...

Boz da gham-é djan-kandan-o qasâb da gham-é tcharbû.
La chèvre souffre son agonie et le boucher songe à la graisse qu'il peut en tirer.

Bradar, essobesh barabar.

Bâ too boudan ham bala, bê too boudan ham bala.
Être avec toi c'est un fléau, être sans toi c'est encore un fléau.

Ba roz namibina, ba chaow poussa mirina.
(la journée il ne voit rien, ba chaow poussa mirina = Mais la nuit il chie des poussas. Poussa est le rouleau de file que les femmes fabriquait avec le coton, elles prenaient le coton et elles faisaient tourner un sort de tige en bois pour faire du file à coudre.

Bakhchich ba kharwar
essâb ba mesqal...
Les cadeaux à la tonne mais les comptes au gramme prêt.

Boz ba poy é khod kashal ast, gosfan ba poy é khod...
La chèvre est suspendue (après avoir été abattue) par sa patte et le mouton par la sienne.

Bûyé bad az gô mêkhêza.
La mauvaise odeur émane de la merde.
(Peut être employé pour dire qu'une mauvaise situation ne naît pas ex nihilo...Si une dent tombe, sa racine était pourrie.)

Dôdana raftar é kawk girift ,
raftar é khod ch as yad raft...
En imitant la démarche du « kawk », le « bôdana » a oublié la sienne propre...

Canari ba conari goft : solakh-ha t dar gor !

Châkh as gul-bota djedâ chod, masrof é gul tchand mechawad.

Chab dar miyan,
khoda meraban...
La nuit en son milieu,
Dieu Miséricordieux...

Chab tâo é sozân
sob marg é assan...

Challa karaman ast. (?)

Chalgham bokho begham bash
peissa na dari ? diga am bokho.

Châm chod, kar haram shod.
Le soir est descendu, le travail est défendu.

Charab é moft, qazi khorda
Du vin gratuit, le juge en a bu.

Charâb é kona,
wa zan é nao !
Vieux vin et nouvelle femme.
(La est femme est « réceptacle », « matrice », « substance » ; le « vin » est « l'aliment spirituel » qui enivre les mystiques...donc « l'essence ». Ce proverbe pourrait à mon avis dire que « l'essence », « l'aliment » est antique et que ce ne sont que les « réceptacles » - les êtres humains – qui changent, qui sont « nouveaux »...On pourrait dire « vieux délice, nouveau calice. »...Bon je suis à côté de la plaque sans doute.)

Char-é zana , qatl-é marda...

Chekartchi sar é shekar djaob-tchoy megira...
Le chasseur a la chiasse au moment de la chasse.

Cher-e khana, robayé biroun.
Lion à (« de ») l'extérieur, renard à l'intérieur.

Chir bokho ké chir chawi !
Bois du lait pour devenir du lait.
(Nourris-toi de la substance pour devenir substance...)

Chir-é morgho nan-é mollah kas nadid.
Personne ne vit le lait de poule et le repas du mollah.

Chotor é ta basta ko, baz tawakal ko.
Attache ton chameau au mieux,
Ensuite fais confiance Dieu.

Chôlé-ta bokhô pardé-ta kô.
Mange ton chôla et garde sauf ton honneur.
(On l'emploie pour dire qu'il faut s'occuper de ses affaires, ne pas se mêler de ce qui ne nous regarde pas et qui pourrait nous déshonorer.)

Choui, moui, roui, wafa nadarad
Le mari, le visage, les cheveux, n'ont pas de fidélité.

Coulali dar koza é chekesta âb mikhora...
Le potier boit de l'eau dans une cruche cassée...

Da asp é moft , kas dandan ch seil na mikonad.
A cheval donné on ne regarde pas la dents.
(On ne marchande pas les choses que quelqu'un nous donne.)

Da hazané gharib kass namaz namékhana.
On ne prie pas quand c'est un pauvre qui appelle à la prière.

Da kala é khar yassin khandan.../
Da gôché khar yassin khândan...
Réciter le Coran à un âne ignorant...

Dâd-é khoda bâna
dad-é banda tâna. (Profond et difficile à traduire...)

Dâdé Khodâ am ké amad daré ta waz kou, gerefté Khodâm.
Que Dieu t'ôte ou t'apporte,
Ouvre toujours ta porte.
("Ouvre ta porte aussi bien quand t'arrive un don de la part de Dieu qu'une privation.")

Da marg beguéreche ké da taw lazâ chawa.
Propose-lui la mort pour qu'il accepte la fièvre.

Da i zadana batcha na mecha,
agar chawa kata na mecha... (zadana ?)

Dar Nimrouz nim é rouz safar kon
da Helmand na man...

Da zindagî-t nakonam yâd,
da margué-t zanom faryâd.
Quand tu vis je t'oublie, quand tu meurs je te pleure.

Da kûn é bigherat ké darakht saoz konad, miga « dar soya ch michinom »...
Si un arbre pousse dans le cul de l'homme sans honneur, il dit « je m'assieds à son ombre »...

Dalak-é ke da khiyal beraw
palao é arousi dar yad miyaya...

Dans la forêt, quand les branches se querellent, les racines s'embrassent.

Dar char-é ke sar na bûd, boz ra gholam Qâder Chah migim.

Dar khamir moy mipola , dar kûn ostoghân.
Il cherche des cheveux dans la pâte à pain, et un os dans le cul.

Darakhte sabz miwaieh khosk.
Arbre vert, fruit sec.

Dar band, balâ band !
Portail clos, point de fléaux.

Dar châr-é kûrhâ yak tchechma pâtchâste.
Au royaume des aveugles les borgnes sont rois.

Dar khana agar kass aste, yak nokta bass aste.
Si quelqu'un est présent, un mot est suffisant.
(« s'il y a quelqu'un à la maison, un mot... »)

Dar mokâbel-é djâhel soukout behtar ast.
Face à l'ignorant le silence est préférable.

Dar tora megom ke dewala beshnawan.
Porte, je te parle à toi pour que le mur m'entende.

Dar waqt é chekâr, tazi ra go migira.
Au moment de la chasse le lévrier veut chier.

Darwaza shahr ra mitawan baste dahan mardom ra nah.
On peut fermer les portes de la ville mais jamais la bouche des gens.
(C'est-à-dire les gens parleront toujours.)

Dast é bibi dana shod,
Bar é bibi bana shod !

Dar khâna nân nist , sar é bâ no tandôr.
On a pas de pain à la maison, sur le toit il y a neuf fours...

Dar khana na dari nan é poudina ... haï ...
dar bazâr mipochi kâlâ-é marina ... haï ...
À la maison tu n'as pas de pain, haï !
Au bazar tu portes des habits en marina, haï ! (tissu rare et cher)

Daroun ch ma ra kochta , beroun ch mardom ra.
Du dedans il m'a tué (embêté) du dehors les gents ( aussi ).

Dast-é khod ra kas bezâz, ménat-é har kas nakach.

De ton ami dis du bien, de ton ennemi ne dis rien.

Dêg ba dêg na miga rouy t sia ast...
La marmite ne dit pas à la marmite « ta face est noire ».

Deh sar i dewana khanda mikard, diwana sar e deh...
Le fou se fout du village, le village se fout du fou...

Del i cheikh na dâri safar i echq ma kon.
Si tu n a pas le cœur du cheikh ne te lance pas dans la quête de l amour.

Des paroles douces font sortir le serpent de son trou.

Dest da kar, del ba yar.
Les mains au travail, le cœur pour l'aimé.

Dewana ra bogo ,
bogoroz ke mast amad.

Do roz mehman...
sad sala doagouy..

Dewana da karé khod oushiar ast.
Nul n'est taré quand il y va de son intérêt.
(«Le fou est sain d'esprit quand il s'agit de son affaire»)

Didi bahzi, nadidi douzi.

Deyr âyad doroste ayad.
Il viendra en retard, il viendra en parfait état.

Dix oiseaux dans ta main valent mieux qu'un dans l'arbre.
(J'aurais dit « Un oiseau dans ta main vaut mieux que dix sur un arbre »...peut-être que je ne comprends pas sens du proverbe.)

Djahân sakht guîrad bâ mardomân-à sakht guîr.
Le monde traite durement ceux qui sont durs de caractère.

Djan djouri patchahi ast.
Santé est royauté.

Djay é ké del mera, poy mera...
Le pied va là où va le cœur.

Do ta diwana ké yak djoy shawa az ochiari gap mezanan...
Quand deux fous sont à la maison, ils discourent sur la raison...

Dodan é darwesh, tchi pass tchi pesh.

Dochman agar pacha bâcha, fil beshmar !
Même si ton ennemi est une moustique, considère-le comme un éléphant.

Doshmana khodi wa bigana parast
Ennemi de soi-même mais adorateur des étrangers.

Djan kandan i laghmani, khorok i moghol.
L'agonie du Laghâni, nourriture du Mongol.

Djawâb-é be pîra lâmazab meta.
C'est l'impie qui peut répondre à l'égaré...

Djawâb-é ablahâ khâmûchist.
La réponse adéquate à un ignorant est le silence!

Djâyé ké del mera, pai mera !
Le pied va où le cœur.

Djanda bachi ,
ganda né !
Sois vêtu de bure,
Mais demeure pur !

Djung ba zor mecha ,
meher ba zor na mecha

Dochman danâ behtar aste az douste nadâne.
Savant ennemi est mieux qu'ignorant ami.

Dochman mechendonai doust migeriounai.
L'ennemi fait rire, l'ami fait pleurer.

Dokhtar ra didom godibaz ,
na ké shah-qassem é tir endaz

Douniya ra ké ao bébara morghawi ta band é poy ch ast...
L'eau emporte le monde mais les canards en on que jusqu'aux pattes.

Dôst-é qadim; asp é sin karda.

Dôst kas as t ké begiran t na bekhandan t.
L'ami est celui qui fait pleurer, non celui qui te fait rire.

Do del ké hamdel micha,
mouruad é del hâssel mecha.
Quand un cœur s'unit à un cœur,
Il ne veut nul autre bonheur./
Sympathie entre deux cœurs,
C'est le faîte du bonheur.
("sym-pathie", étymologiquement veut dire presque exactement la même chose que "hamdeli", puisqu'il exprime le partage entre deux êtres de mêmes "sentiments, émotions, passions". "Être sympathique à quelqu'un" veut dire d'une certaine façon "être sur la même longueur d'onde" que lui, donc son hamdel.)

Do kharboza dar yak dest girifta na micha.
On ne peut tenir deux melons dans une main.

Do zan dari , tche gham dari
dou aftawa lagan dari.

Do zan dâri tchi gham dari
qorban é bizani ké yak nân tanha mikhori.

Dûr az watan ,
Merassi ba jan kandan .
Dûr az Europa,
Merassi peshe Khoda .

Dûri-wo dousti.
Garder une bonne distance
Préserve amour et constance./
Trop de promiscuité
Crée l'inimitié./
Trop de rapprochement
Attiédit les amants.

Doz sar-é khod par dara...
Le voleur à une plume sur sa tête (se trahit lui-même)

eljou3 you3alim elsouqta, walberd you3alim elkhiyata.
La faim apprend le grignotage (grignoter ou piquer dans la cuisine? ) et le froid apprend la couture.

elmal ya3mel treq fielba7r (ou you3mil tariq fi elba7r) :
L'argent fait un chemin dans la mer.

elmoutakabar kalwafaq fouq eljabal : yara ennas saghar, wa yourounahou asghar.
Le hautain est comme quelqu'un sur une montagne : il voit les gens petits, et eux le voient encore plus petit.

Eshq , doud , drogh penhan nameshan.
L'amour, la fumée et le mensonge ne peuvent être dissimulés.

Echqé zécht
mésslé qalbé khécht.
L'amour « rugueux »... est comme le cœur d'un gueux.(comme un cœur de « brique »)/
L'amour apathique est comme un cœur de brique. (a-pathique : "sans passion" littéralement)/
Le feu âpre au toucher, c'est comme le cœur d'un boucher. (« feu » dans le sens « passion »)/
L'amour sans ciment est comme un cœur de piment./
Amour sans sel, fumée de chandelle.../
L'amour sans chaleur, c'est comme la vertu d'un voleur.

Fais le bien et oublie-le, fais le mal et souviens-en toi.
3mel el kheir w nsah, 3mel el sherr wa tfekro.

Gap ba endâza-é dan-at bizan.
Parle selon ton pouvoir.

Gap az i qaror ast ké del bé qaror ast.
L'affaire relève de ceci que le cœur a des soucis.

Gap da iak goshé mard medraya, az diguésh mebraya
Gap da dou goshé zan medraya, az danésh mebraya.
Une parole entrant dans l'oreille d'un homme ressort de l'autre oreille,
Celle entrant dans l'oreille d'une femme ressort de sa bouche vermeille...

Gardan-é narm ra chamchir na bourida...
Un cou flexible résiste au sabre.

Gaw-é pir kondjara khaw mebina...
Le vieux bœuf rêve d'ambroisie. (kondjara c'est quelque chose comme l'avoine je crois en tout cas un truc rare que les animaux aiment bien.)

Go e Khana
Gol e Kotcha.

Go khêst, kouna dandan kand.
La merde s'est dressée et a mordu le cul.

Go ra ké chur bedé buy mibraya.
En remuant la merde, on provoque des odeurs.

Gol, amrahi gol-bota ch namud mita

Gol pochte wa rouy nadareh.
La fleure n'a pas de devant et derrière.
(Pour dire que dans n'importe quel sens que tu le prendras, tu l’apercevras de la même manière.)

Gorg , baba é chaghal ast !
Le loup est le père du chacal.

Gosola é do madara ,
as chir mimana...

Gocht az nakhun djédahi na dara.
L'ongle de la chair ne se sépare guère.

Gôz raft pârsâl-o bûy-che âmad emsal.
Le pet a été lâché l'an dernier et son odeur vient cette année.
(On l'emploie quand quelqu'un sort une fâcheuse affaire des oubliettes.)

Gôz-a ki zad-o malamati'che saré ki.
Pas traduisible...On l'emploie quand on rejette la responsabilité de quelque chose sur un innocent.

Gôz ké raft, tchâr zanu chichtan zarûr nist...
Quand le pet est lâché, il n'est plus nécessaire de se mettre en tailleur.../
Quand le pet est lâché, à quoi bon le cacher ?

Guel i khochk dar diwal na mitchaspa ....
L'argile sèche ne se fixe pas au mur.

Hadj raft,
kadj amad.
Il partit en pèlerinage
Et il en revint bien moins sage. (il en revint "tordu")

Hadji ra da Makka na bini
tcharsi ra da takia ...
On voit pas de hadji à la Mecque et de drogué dans la « takia ».

Halwa halwa dahan chirine namicha.
Dire halwa halwa ne rend pas la bouche sucré.

Har cha ta khpal watan janat day.
Pour chaque individu, son pays c'est son paradis.

Har djoy didi pira mard , destach bigui , gardesh begard.
har djoy didi pira zan , destash bigui , gardan bézan.
Là où tu vois un vieil homme, prend lui la main et marche avec lui ) =en gros l homme en vieillissant s'assagit et sa compagnie nous enrichit. Là où tu vois une vielle femme , prend lui la main et tranche lui la tête)=la femme en vieillissant , devient de plus en plus aigre et commère ,sa compagnie n'apporte rien..

Har kara bash
ba khoda bash !
Fais ce que tu veux
mais reste avec Dieu !

Har kass, ar kas na micha...
Le lévrier ne devient pas le chien du bouvier.
(« n'importe qui ne devient pas n'importe qui »...)

Har kas'a kas éch,
har khor'a khas éch...

Har qadar koh bealand bâcha, sar é khod rah dara.
Quelle que soit sa hauteur, la montagne a toujours un chemin qui mène au sommet.
(Chaque problème a toujours une solution.)

Har sang da djayé khod guérang mebasha..
Toute pierre est pesante à sa place.

Har sokhan jaiy darad, har nekta makony darad.
Toute parole a sa place, tout point a sa demeure.

Hazar doust kam ast ...
yak douchman zyad ast !
Mille amis, c'est peu ; un ennemi, c'est trop !

Hazara é ké ruy dadi, buy é damati miyaya...

Hey , dokhtar é samarkand
pish o pass t konom band
i ba tchand, i ba tchand , i ba tchand ?

Hey baba é poy da gor
da rich t konom go
i ba aft, i ba acht , i ba noh

Hindou ba hindou goft : pir é ta gahem !
L'hindou dit à l'hindou : j'encule ton maître.

Inteqam e sade salegi hanoz dandanhai chiri khode ra dared.
La vengeance vieille de cent ans a encore ses dents de lait.

Ishtia zéré dandahn ast.
L'appétit est sous la dent.
(On dirait en français « l'appétit vient en mangeant ».)

Itch odam bi gham nist.
Agar ast, bâni odam nist.
Personne n'est sans souci. S'il y en a un, il n'est fils d'Adam./
Nul homme n'est dépourvu de chagrin,
S'il y en a, il vient d'un autre grain.

Je donne une datte au pauvre pour en goûter la vraie saveur

J'ai goûté bien des substances amères, et nulle ne l'est plus que de demander.

Kabuli nan muli ba yak payssa mimiri

Kadj bachi ; rost bogho...
(Je sais pas si c est un proverbe mais ma mère me la sort souvent cette expression)

Kam bokho , khoub bokho.
Mange peu, mange bien.

Kadou bé amal ast.

Kafan-kash é sabeq, khoda biamorzi bord

Kafgir dar tchelawsaf goft :
Balla ba chikafayet

kalb yenba7 lisheb7 ra'ah, wa kalab tounbi7 linaba7ih.
Un chien aboie parce qu'il a vu un fantôme, et les chiens aboient pour ses aboiements..

Kala naboud, kadou boud,
Az ma naboud, az tou boud.

Kas na miga dôgh é man torch ast.
Personne ne dit « mon dôgh est amer ».(«  dôgh » : une boisson rafraîchissante à base de...tchaka)

Kebr-é bibi, agha zawal.
Avec une dame insatisfaite, monsieur court à sa perte.

Khana é khod-é adam; poy draz, gôz é beland...
En français on dirait : le charbonnier est maître chez soi.

Khar dawani, daria é elm ast !

Kar ko ba endaza, ke as poy na endaze t.
Travaille raisonnablement pour ne pas perdre l'usage de tes jambes./
Travaille sans frénésie pour éviter la paralysie./
Travaille avec juste mesure pour éviter l'usure./
Travaille à bonne dose pour éviter la sclérose.

Khar i issah gar ch ba maaka berand
tchoun baz ayad aman khar bachad.

Khalq zuz, Khoda zur .... ( zarb i massal i pashto ...)

Khana dara iak khana, bé khana ra sat khana.
Qui a une maison n'en qu'une seule, qui n'en a pas en a cent.

Khané gorg bé ostoghân nêst !
L'antre du loup n'est pas sans os.

Khap é tou ,
tchop é man.
Ta discrétion,
mon silence.

Khar tchi dâna qadré halwâ-o namak ?
Que sait l'âne de la valeur du "halwa" et du sel ?

Kharbûza az kharbûza rang miguira, hamsaiya az hamsaiya pand miguira.

Kharbozé khouba popanak mekhora.
La moisissure s'attaque aux bons melons.

Khina é bad as Eid 'a da kun m bémolom ?
Je mets sur mon cul le henné maintenant que la fête est passé ?
La fêtes est passée, avec tes guirlandes
Tu voudrais que je me pende ?

Khochâ ba hâl-é an bâgh-é ké chaghal az éch dor bacha.
Bienheureux ce jardin qui est à l'abri des chacals.

Khod karda ra, na dard ast na darmân...
Pas de remède ni de compassion pour celui qui s'est nui à soi-même./
Pas de secours ni de douleur pour celui qui crée son propre malheur.

Khod-é man dar déh na mimona,
asp é man khana é malek basta ko.

Khoda ké meta, na mega " batcha é ki'sti ?
Quand Dieu donne, il ne nous demande pas « Tu es le fils de qui ? ».

Khoda khar ra khoub mishnakht keh barayash shakh nadad.
Allah connaissait bien l'âne si bien qu'il ne lui a pas donné de cornes.

Khodâ nadida ra rôz na ta, poy tarqida ra moza.
Que Dieu n'apporte pas le pouvoir au parvenu.

Khodâwand khak é zan u chouy as yak djay mewardara
Dieu prend la terre de la femme et de son mari, du même endroit...

Khod-ét, ké khoub bâchi ama dounia khob ast.
Si toi-même tu es bon, le monde entier est bon.

Khûb chod tu kadi , bad chod ma kadom...
Si l'affaire tourne bien, c'est grâce à toi, si elle tourne mal, c'est à cause de moi...

Khoubi ko da tchâ partaw.
Fais du bien et jette au puits.

Khwâî ké nachî raswâ ham-ragué djamâhat bâche.
Si tu ne veux pas être déshonoré, aie la même « couleur » que la communauté.
(Il est bien dit « même couleur », ham-rang, et non « hamzât »...)

Kissa é gada argez por na mecha...
La sacoche du mendiant ne se remplit jamais...

Kraré awrane,
norsé awrane...

Koh da koh ne mirassa, adam da adam mirassa.

Koh larzid wao rgharid, wao yak batcha mouche zâyide.
La montagne tremble et mugit...pour enfanter une souris.

Kora khar é man az koragi domb na dasht...

Kor ba karé khod bina ast.
L'aveugle devient voyant dans son travail.
(Chacun connaît mieux ses affaires.)

Kossa kossa kodjâ meri ké sob meri chaw miâyi.

Kûn amrahi châkh é gao zor mizana...
Le cul rivalise avec la corne du taureau...

Kûn da kûn khord, boii sir dâgh baramad.

Laaf tura kosht, wa gharibi maraa.
Toi, c'est la vantardise qui t'a tué, moi, c'est la pauvreté.

L'arbre qui tombe fait plus de bruit que la forêt qui pousse.

L'homme propose, Dieu dispose.

L'exil avec la richesse, c'est une patrie ; la pauvreté chez sois, c'est un exil...

La colère du vrai croyant ne dure que le temps de remettre son turban en ordre.

L'oiseau qui chante ne sait pas faire son nid.

La convoitise te rend esclave, tu es né libre!

La culture c est comme la confiture, moins on en a plus on l'étale.

La mouche a beau voler, elle ne deviendra jamais un oiseau.

La paix est à l'ombre des sabres.

La richesse amassée est un fumier puant; la richesse distribuée est un engrais fertile.

La science vient au jeune mais le jeune la rejette , et quand il devient vieux c'est la science qui le rejette.

Le chagrin est comme un nuage, quand il est assez lourd, il tombe.

Le « mieux » est l'ennemi du « bien ».

Le véritable mosquée est celle qui est construite au fond de l'âme

Là où la diplomatie a échoué, il reste la femme.

Le bon accueil est le meilleur plat

Le hasard est l'ombre de Dieu

Le monde est du côté de celui qui est debout

Le pardon est la plus belle fleure de la victoire

Le trop de quelque chose est un manque de quelque chose..

Les arabes se sont mis d'accord de ne jamais être d'accord.

Les chiens aboient, la caravane passe.

Lorsque Dieu ferme une porte, il en ouvre toujours une autre.

Loqmah ra andazeh dahan bardar.
Prends la bouchée proportionnellement à la taille de ta bouche.

Lotf é khoch moya é chekar.

maï bokho,
mombar besozan,
atech ba ka'ba dé.
magar mardom azari na kon
Maolana saheb.

Maar i astin dar khana djoy na ti

ma ké ser m ,
doniya da k*r m ...

Malakhak yak bâr djasti, malakhak do bâr djasti, malakhak âkher ba dasti.
Petite sauterelle, saute une fois, saute une deux fois, tu tomberas finalement dans mes mains.

Man, zenda djehan, zenda .
morda djehan, morda.

Mol gazida as respand mitarsa.

mala2 elsanabil ten7ani bitawadi3, walfaraghat rou2souhoun shawamikh.
Les épis de blé se courbent avec humilité, seuls ceux qui sont vides montent la tête avec assurance..

Maleta oush kou, amsâyêta doz nagui.
Surveille ton bien, ne prend pas ton voisin pour un voleur.

Man za tu gorézan
magar tu dar man awézan.
Plus je te fuis, plus tu me poursuis.
(« Moi te fuyant, mais toi suspendu à moi » littéralement)

Mâr gazida Az tanab metarssa.
Celui qui s est fait mordre par un serpent, a peur de la corde.

Masdjêd garm-o gadâ assûda.
Mosquée réchauffée, mendiant tranquille.

Mazaq, mazaq, kala é zagh !

Mehman mehman ra douste nadareh, saheb khana har dou.
L'invité n'aime pas l'invité et le propriétaire de la maison les deux.

Mens sana in corpore sano.
Esprit sain dans un corps sain. (Sentence latine tirée d'une comédie de Térence.)

Mewâ é dasht , az mâ gozacht...
Les fruits de la plaine ne sont plus pour moi ...

Mieux vaut poser une question stupide et être prit pour un imbécile quelques secondes, que de ne pas poser cette question et rester véritablement imbécile toute sa vie.

Mollah moyi, khoross
kalan moyi, chotor (matal-é hérati).

Mochk an aste ka khod bouyade neh ankeh attar gouyad.
Le vrai musk (une sorte de parfum naturel) se présente tout seul, n'a pas besoin que attar (le vendeur de musk) le présente.

Morqh bê saheb mal roubaste.
Le poulet sans propriétaire appartient toujours à un renard.

Morgh har tchi tchogh mecha kun yo tang mecha.
Plus une poule grossit, plus son cul se rétrécit.

Morgh kam, go ech kam !
La poule, peu de chose ; sa merde, peu de chose.

Morda é ké khoda mecharmana
go éch sar takhta meraw.

N'ouvre la bouche que si tu es sûr que ce que tu vas dire est plus beau que le silence.

Na chabaz, na ramat, nim é tanga ch kam amad.

Na keshmech cho kas bekhor't,
na mangas cho ké kas bekoch't
Ne deviens ni un raison sec pour qu'on ne te mange pas, ni une mouche pour qu'on ne tue pas.

Na dâri kûn-é kâri, tcherâ arzan mikori ?
Si du cul tu es douillet, pourquoi planter du millet ?
(Fixe tes ambitions selon tes moyens...)

Na kona Habib, tchi kona tabib ?
Si l'Aimé ne fait pas, que peut le médecin ?
(Sans secours de la part de Dieu,...)

Na wakht na nâowkhat mikhiza k... é kambakht...

Nakhordom az hoshesh, kor shodom az doutesh

Nam az mah, kahm az digarah.

Nân dodan, kar é mard-hâ ast.
Donner du pain, c'est l'affaire des hommes.

Nâno piaz pichani wase.
Du pain et de l’oignon, avec la joie au front.

nazan ba angocht ke nazanom ba mocht.
Nazan darweze kasséra ba angocht ké nazana darwazeta ba mocht !
Nazan darwaz-é kasséra ba angocht ké nazana da danet mocht...

Nimtcha mollah dochman-é rassoulellah.
Un mollah ignare et bête est l'ennemi du Prophète.

Nous respectons la raison, mais nous aimons nos passions...

Ostâdet shâgerdem as

Ostaz barahi khod amecha yak tchâl niga mikonad.
Le maître garde toujours une technique pour lui-même.

Pah ra beh andazeh kalim khod daraz kon.
Allonge tes pieds proportionnellement à la taille de ton tapis.

Pâlwan ké mêbâza méga tchot'em tang bûd.
Quand le lutteur perd il dit "mon maillot était trop serré."

Pa torro mR shey zoya, nah tché doshman ta khR shey zoya.
On ne peut pas traduire car sa donne autre chose, mais le sens du proverbe veut dire:
mon fils je préfère que ta tête soit coupée par une épée, que tu soit ridiculisé par ton ennemi ...

Payssat da jibet, haqlet ba saret.
Argent en poche, tête sur les épaules.(..., « raison dans la tête » littéralement)

Péchêmâni sûd na dârad.
Le remord n'apporte pas de l'or.
("..., n'apporte pas de profit", pour dire "évite de faire des choses que tu regretteras par la suite.")

Pessa djin chuda, man bismellah...
L'argent est devenu djin et moi "bismellah"...(le Bismellah fait fuir les djins...)

Pessa sang ra ao mikonad.
L'argent liquéfie la pierre.

Pessa tcherk é dest ast !
L'argent, c'est la souillure de la main.

Pich i djanana i man, chatkhel o pondana yak tchiz ast ....

Pierre qui roule n'amasse pas mousse.

Pir-é shawati,
mourid é bé adab...
Quand le pîr (maître spirituel) est concupiscent, son élève est dépourvu de « adab » (art de se conduire comme il sied en toute occasion)./
Maître concupiscent,
disciple inconscient.
Tel père tel fils.

Pocht e ser 'a bigi
ruy e gochna ne ....

Porsidan aheib nist
nafami aheib ast...
Questionner n'est pas honteux, ne pas savoir l'est.

Postine é charb har kas khosh dara

Pour vendre dis du bien, pour acheter dis du mal.

Qâr-é gharib, nokhss gharib.
La colère nuit au pauvre.

Qarz sar é zagh bacha,
zagh zinda bâcha.

Qamor ra bakhti, arif az dest na té.
Tu as perdu au jeu, ne perd pas le partenaire

Qaré pashtun , bakhsheshé ozbak ast.
La colère d'un pashtun est le pardon d'un ouzbek...

Qasâb, âchnâ mipâla.
Le boucher cherche des connaissances.

Qâsab ké zyâd chod gaw mordâr micha.
Quand il y a trop de bouchers, le bœuf devient impur.

Qatra qatra darya meshawad.
Goutte et goutte font fleuve.

Qadr jawani az pîrâ bopors.
Demande aux vieux la valeur de la jeunesse.

Qarz dodan khargari ast, qarz giriftan djadogari...
Prêter de l’argent est digne d'un âne, le reprendre de la sorcellerie.

Qarz kou zan kou, qarz mera zan memana.
Endette-toi et prends femme, la dette meurt mais la femme demeure.

Qâzi hamara pande mêta-o khod-éche kûn.
Le juge donne conseils à tout le monde
Et lui-même commet des actes immondes...(« lui-même se fait sodomiser »...)

Qimat-tarin tchis da dunya Moft ast.
La chose la plus chère au monde est Gratuite.

Qorban e be zani
ke nim nana tanah mezani.

Quand l'argent parle, la vérité se tait.

Quand le lion saigne les chacals reprennent courage

Quand le sang coule dans les rues, il faut investir dans la pierre

Quand un serpent te voue de l'affection, fais en un collier et porte le autour du coup.

Qui bene amat, bene castigat.
Qui aime bien châtie bien.(Proverbe latin)

Qui n'a pas de courage n'a pas de religion.

Rappelle-toi d'Allah lorsque tout va bien
Il se rappellera de toi dans la difficulté.

Richa basha ; zenaq-posh .
na ké khana é khar-gosh ...

Rûzi rassan khoda ast.
C'est Dieu est Le Nourricier. (Consacre-toi donc à Lui, Il pourvoie à tes besoins.)

Sabr talkh ast, wa leken bahr chirin dôrat.
La patience est amère mais comporte un océan de douceur. (Tout vient à point à qui sait attendre.)

Sadayé Dehl az door khosh aste.
Le bruit de tambour est agréable de loin.

Sad zadan é zargar , yak zadan é âhingar.
Cent coups de l'orfèvre, un coup du forgeron.
Cent coups de l'enfant, un coup du géant.

Sad ziqr, yak feker.

Sadah, as yak dest na miyaya ...
Une seule main ne produit pas de son.

Sag é ké diwana mechaw, awal saheb é khod'a mikhora !
Quand le chien devient fou, il mord d'abord son maître.

Sag-é zard, biadar'sh chaghol ast.
Le chien jaune est le frère de la hyène.

Sangué ké zôret namerasa wardâri, mâtchesh kada pass da djahish bân.
Si tu n'as pas la force de soulever une pierre, embrasse-la et laisse-la à sa place.

Sar-é charm, yak touta tcharm.

Sar zenda bâcha kola bisyar as.
Que la tête soi sauve, les couvres-chef ne manquent pas./
Qu'on soit vivant, il y a beaucoup de turbans./
Que la vie soit à l'abri des pestes, on retrouve toujours le reste./
Que l'on préserve l'essentiel, le reste se trouve toujours sous le ciel.

Sar-é pessa é khod, ra djori mikona ...

Sar é seri, yak loghma é pandj seri...
Une bouchée énorme après qu'on est repu.../
Prendre une bouchée immense
Bien que pleine soit la panse.

Sar m mikhanda,
zer m minala.

Sawdâ-é awal bouy é moshk mita...
La première vente a l odeur du musc.

Sâz âzân-é shahitan ast !
La musique est l'azan (l'appel à la prière) de Satan.

Sazâ-é qorout, âb-é garm !
La punition du « qorût », c'est l'eau chaude !

Si jeunesse savait ....
Si vieillesse pouvait ...

Si tu veux que quelqu'un n'existe plus, cesses de le regarder.

Si tu veux savoir quelle place tu occupes auprès de Dieu, regarde quelle place Dieu prend dans ton cœur.

Si vous entrez parmi les borgnes, fermez un œil !

Sois comme le moulin : rends mou ce que tu as reçu sous une forme dure.

Solokh kardan é bodjol,
lol dodan é kamsahi ...

Souviens toi que lorsque tu es né tu étais dans les larmes et tout le monde dans la joie.. vis de manière à ce que lorsque tu meurt, tout le monde soit dans les larmes et toi dans la joie...

Sozan dar tchechm e digaran mekachi
djowal douz dar tchechm é khod na mebini

Sourat na bin
sirat ra bibin.
Ne regarde pas le visage
regarde le comportement./
Regarde seules mœurs,
Non les visages menteurs.

Swari ra bigir, pyada ch dar djay ast...

Tâ dandaan kharab na shah , telahi pooch na micha...
Tant que la dent n'est pas endommagée elle ne se couvre pas d'or...

Tâ babâcha tchizaké mardom nagôyan tchizhâ...
Tant qu'il n'y a pas une "petite chose" les gens n'en diront pas de grandes...

Tâ yak nafar afghaân ast, zanda Afghânistân ast.
Tant qu'il y a un Afghan l'Afghanistan est vivant.

Takhta ké ba takhta djor amad, adjat é nadjar nist.
Quand la planche se joint à la planche, pas besoin de menuisier.

Tâ nakachi zahamt kay chawi râhat.
Sans efforts et travaux il n'y pas de repos.

Tâ ké akhmaq dar djahân ast , mofless dar na mimona.
Tant qu'il y aura des imbécile sur terre, les fauchés ( ceux qui n on plus d argent) s'en sortiront toujours.

Ta kûn-é baz n khora, nan é tchopan ra na mikhora.

Taft na rassid, djoch amad.

Tar zadam...
khochk bar amad...

Tasmim charté awalé moafaqyat ast...

Tchakou as tezi é khod as bayn meraw.
A force de l'aiguiser on fait disparaître le couteau.

Tchat agar tella chawad,
soyah amu soyah...
Même si le toit se transforme en or,
Son ombre sera la même ombre encor...

Tcharsi salay, na salay

Tchechmâ ra ké pot koni , kolitchiz sia micha...
Si tu caches la source, tout devient noir...
Si tu caches la source des faveurs
Tout sera privé de toutes saveurs...

Tchechm-é, achoq kor ast.
Équivalent de « l'amour est aveugle ».

Tcher-tcherak bamb da bamb
khapakak kar ra tamam

Tochna da koun é gochna dar amad
djal zad , nafas é har douch bar amad.

Tou ba ma, ma ba tou. « Tû bâ ma » ya « tû ba ma » ?
Sois avec moi et je serai avec toi...
Sinon c'est l'équivalent de « donnant donnant ».

Tchah kan khodash dar tchah aste.

tchérk kona konat 100 kola ra.
hashq déwana konat mola ra.

Tcharah âqêl konad karé, keh baz arad pishaymani.
Pourquoi l'intelligent fera quelque chose qui regrettera après.

Tchizé-râ ké ba khod namipassindi, bah digaran ham napassand.
La chose que tu ne veux pas pour toi, ne le veut pas aussi pour les autres.

Tchizi ké ayan ast adjat ba bayan nist.
Ce qui est évident n'a pas besoin d'être énoncé.

Tchoy é ta shup kon, dan é ta pot kon, ra é ta khob kon.
Bois ton thé, ferme ta bouche et améliore ton chemin.

Tchichmé mour o poé mâr o noné mollah itch kas nadid.
Personne ne vit les yeux de la fourmi, les pattes du serpent et le repas du mollah.

Thorrey ta gonday nissa, khabarou ta tounday nissa
Difficile a traduire: affronte l'épée avec ton bouclier, affronte les mots avec l'audace de ton front.

Tir waré miyaya
faqir waré meraw...

Todjar batcha todjarat mikona
gharib batcha roz goumi.

Toutes les ténèbres du monde ne peuvent étouffer la flamme d'une petite bougie.

Trop de docteurs, peu de médecins.

Tû dar kondjak , man dar bordjak
tû rabbad (robâb?) di ma ghitchak.
Toi dans ton petit coin, moi dans ma petite tour.
Toi tu joues du robâb (?) et moi je joue du ghitchak.
(Que chacun reste à sa place et fasse son devoir, c'est de cette collaboration respectueuse que naît l'harmonie.)

Tû razi, ma razi . K*ss é zan é qâzi !
Tu es satisfait, je le suis aussi...
Qu'aille se faire foutre le qâzi.

Un fou a jeté une pierre dans un puits; mille sages n'ont pu la retirer...

Une tradition commence la première fois.

Ya bé bâche, ya ta bé. (?)

Ya kûn bedé ya az Khodâ bezâr chaw.
Ou bien laisse-toi te faire enculer ou bien renonce à Dieu.

Ya né né, ya dé dé. (Pas traduisible...on l'emploie quand une personne ou une situation passe d'un extrême à l'autre.)

Yaa takht ast, yaa taabut.
Soit le sceptre soit le sépulcre./
Soit l'or royal soit l'ombre sépulcrale./
Soit le trône d'érable soit la mort honorable./
Soit la la cour altière soit le repos dans la bière.

Yak kechmesh, tchehl Qalandar.
Un raison sec nourrit quarante Qalandar.

Yak dar pocht, yak dar mocht diga tchurkha karda khod ra kocht.

Yak kour dégua koura goft : "Da tchishmé koret go konom"
Un aveugle dit un autre : "Je chie dans tes orbites vides".

yak qot kota mekona, do qot darazi... (?)

Yak saro azar sawda.
Une tête et mille soucis.

Yak seil-bin aql é tchel wazir'a darad.
Un observateur a la raison de quarante ministres.

Yak tôta guel, tamâm-é khâna kâguel.
Une petite quantité d'argile, et voici toute la maison rénovée.

Yakhé ba kun barfé ! (?)

Yaki da qol
yaki da dol
yaki da tchol ... (?)

Yssa az diné khod, Moussa az diné khod.
A Jésus sa religion, et à Moïse la sienne.

Zabân ham qalâst ham balâ.
La langue enfante perte et profit. (Plus de perte que de profit...)

Zabân, hassiayé gardan !
La langue, un moulin en mouvement !

Zamin mena dar bash ké saret rä mérom.

Zan é ta charokat ko
mol né...

Zan giriftan sounat ast.
Prendre époux relève de la sunnah.

Zan nisp é iman ast.
La femme est la moitié de la foi.

Zakhmé zoban bad-tar ast az zakhmé chamcheyr.
Une blessure suite à une parole blessante est pire qu'une blessure par une épée.

Zât-é mahi khatâ na yayi.
Tu es des nôtres et seras toujours notre apôtre.

Zawâli mortcha ké merassad bâl mekachad.
Quand la fin de la fourmi est proche, des ailes lui poussent.

Zébagui dar sadagui mébasha...
La beauté se trouve dans la simplicité...

Zémestân mêra wa rûy-sîyaghui ba zoghâl mêmâna.
L'hiver s'en va mais le charbon garde sa noirceur. (On emploie à propos d'une personne qui nous refuse quelque chose au moment où nous en avons besoin..Il gardera la « noirceur » de son refus à jamais.)

Zindagi ba dostan aïch-ass
tanha atech ...
La vie avec les amis est délice, dans la solitude supplice.

Zir e palao, mouli bar amad.
Du dessous le "palao" sortit un radis.
Se méfier des apparences.

Zôr-é gharib kas na dara.
Personne n'a la force des pauvres.

Zôr-é kaka ast
ké angûr dar tak-ha ast...

Zôret ké da khar narasid, dé da palânech.
Si tu n'as pu frapper l'âne, frappe son bât.


Dernière édition par Yama le Jeu 15 Nov - 16:02, édité 13 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Golestan
Membre Extra
avatar

Nombre de messages : 13647
Localisation : Herat Afghanistan
Date d'inscription : 10/12/2004

MessageSujet: Re: proverbe   Ven 9 Nov - 18:58

Salam
Franchement Yama Jan, je te tire mon chapeau, tu as eu le courage de faire ce qu'on a toujours voulu faire mais sans faire plus qu'avec la bouche, j'imagine que cela que t'a pris un sacré temps.
Maintenant que le plus gros a été fait, il sufiit simplement de cooriger certaines et améliorer la traduction de certains autres pour ensuite illustré un petit bouqin.
L'idéal serait aussi de donner un petit sens à chacun des proverbes, pour voir ce qu'on veut exactement dire en le prennoncant.
En tout cas bravo pour ce beau travail.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yama
Membre Extra
avatar

Masculin Nombre de messages : 449
Age : 33
Localisation : Kharâbât
Date d'inscription : 09/10/2012

MessageSujet: Re: proverbe   Ven 9 Nov - 19:17

Ce n'est pas moi qu'il faut remercier mais vous-même Golestan aghâ...moi je n'ai fait que rassembler ce que vous aviez fait. Et si je n'avais pas fait ça je ne les aurais pas lu à cause du nombre de pages...

Oui c'est clair qu'il faut corriger des choses...Là l'avantage c'est que vous voyez le tout et pouvez juger de l'ensemble. ça a pris du temps certes, mais j'ai eu énormément de plaisir à les lire. Ils sont légers, profonds, graves, sublimes, vulgaires, terre-à-terre, tristes, mortellement drôles tour à tour...Tantôt on chemine sur les faîtes du Pâmir et tantôt on est dans le caniveau Laughing. C'est l'esprit afghan...

Si j'avais un bon niveau en dari, j'aurais essayé de tout traduire mais là...pas possible (et certains sont vraiment intraduisibles). Allons mes amis, à vous de jouer Very Happy

Wassalam
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: proverbe   Ven 9 Nov - 20:48

zenda bachi !
Revenir en haut Aller en bas
farouq
Membre Extra
avatar

Nombre de messages : 2770
Date d'inscription : 05/09/2007

MessageSujet: Re: proverbe   Mar 13 Nov - 17:21

salam

quel travaille !!! je pense qu on pourrait afiné certaine traduction ....

je me demande pourquoi certain n on pas été traduit ? je peux pas croire que tu l as pas compris ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yama
Membre Extra
avatar

Masculin Nombre de messages : 449
Age : 33
Localisation : Kharâbât
Date d'inscription : 09/10/2012

MessageSujet: Re: proverbe   Mar 13 Nov - 21:01

Wassalam !

Ceux qui ne sont pas traduits sont soit ceux que je n'ai pas compris, soit ceux pour lesquelles je ne trouve pas de traduction à peu près potable soit qu'ils sont carrément intraduisibles. Comment traduire par exemple "ham kûn raft ham kulla" ? si on traduit littéralement, ça n'aurait plus de sens en français...certains sont comme ça très difficiles à traduire.
Oui comme je le disais, il faudra que vous reveniez sur mes propositions de traduction, que vous les rectifiez et, quand j'ai proposé plusieurs versions, que vous en choisissiez celle que serait la plus convenable....donc il y encore du travail pour vous Smile

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: proverbe   Jeu 15 Nov - 15:10

slm
le probleme est que mes yeux etaient habitues a l alphabet arabe, j ai souvent du mal a reconnaitre des mots ecrits en alphabet romain ou latin...
Apres mes yeux etaient dans le cyrillique...

Awala Wraz dost, bela Wraz Wror.
Au debut, de simples connaissances,ensuite des vrais amis

Awlad é gharib gôz-é brindji.
On ne porte pas assez d attentions aux pauvres, on oublie les pauvres

Zir e palao, mouli bar amad.
Du dessous le "palao" sortit un radis.
Se mefier des apparences
Revenir en haut Aller en bas
Yama
Membre Extra
avatar

Masculin Nombre de messages : 449
Age : 33
Localisation : Kharâbât
Date d'inscription : 09/10/2012

MessageSujet: Re: proverbe   Jeu 15 Nov - 16:06

Salam !

Oui c'est vraiment dur de reconnaître certains mots écrits avec l'alphabet latin...parfois j'ai pas réussi du tout, du coup j'ai pas traduit.
J'ai ajouté tes traductions aux autres, courage il y a encore du boulot...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
farouq
Membre Extra
avatar

Nombre de messages : 2770
Date d'inscription : 05/09/2007

MessageSujet: Re: proverbe   Ven 16 Nov - 8:13

ahmad a écrit:
slm
le probleme est que mes yeux etaient habitues a l alphabet arabe, j ai souvent du mal a reconnaitre des mots ecrits en alphabet romain ou latin...
Apres mes yeux etaient dans le cyrillique...

Awala Wraz dost, bela Wraz Wror.
Au debut, de simples connaissances,ensuite des vrais amis

Awlad é gharib gôz-é brindji.
On ne porte pas assez d attentions aux pauvres, on oublie les pauvres

Zir e palao, mouli bar amad.
Du dessous le "palao" sortit un radis.
Se mefier des apparences


SALAM

JE SUIS SURPIS KE TU TRADUISE MAL CE PROVERBE

AOLAD I GHARIB GOZ I BRINDJI
TU ES UN FILS DE PAUVRE POURTANT Ton PET A L ODEUR DU RIZ ( l odeur du pet uand on a mangé du riz )
sous entendu tu est pauvre mais tu joues au riche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: proverbe   

Revenir en haut Aller en bas
 
proverbe
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 35 sur 36Aller à la page : Précédent  1 ... 19 ... 34, 35, 36  Suivant
 Sujets similaires
-
» superbe tin proverbe!!
» De pied en cap et proverbe ne peut mentir + speechviewer
» Proverbe d'automne
» Petite feuille verte de nouveaux messages
» Proverbes et adages maghrébins

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Divers :: Général-
Sauter vers: