Aux amoureux de l'Afghanistan.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Dostom encerclé

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Golestan
Membre Extra
avatar

Nombre de messages : 13647
Localisation : Herat Afghanistan
Date d'inscription : 10/12/2004

MessageSujet: Dostom encerclé   Dim 3 Fév - 17:31

Salam
Je ne sais pas si vous avez suivis l'affaire, toute la nuit la maison de Rachid Dostom a été encerclé par l'armée afghane et finalement le gouvernement a ordonné de mette fin à la situation.

Les événement ont commencé lorsque Rachid Dostom avec 50 de ces hommes armés jusqu'au dent ont pénétré à l'intérieur de la maison d' Akbarbay qui est le chef des Turkmène d'Afghanistan, ils l'ont frappé ainsi que son fils et un des ce garde de corps, ils ont fini leur mission en prenant avec eux Akbarbay et l'ont enfermé dans la cave à l'intérieur même de la maison appartenant à Dostom.

La police est intervenue pour le libérer mais les hommes de Rachid Dostom sont tous en position pour défendre le criminel de guerre.

C'est anormal qu'un criminel comme Dostom soit encore armé dans un pays comme l'Afghanistan.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ippo
Membre Extra
avatar

Masculin Nombre de messages : 6966
Age : 34
Localisation : à une autre fois
Date d'inscription : 22/08/2007

MessageSujet: Re: Dostom encerclé   Dim 3 Fév - 17:56

salam

j'ai déja vu une vidéo de dostom! il écrasait des hommes avec ses chars, c'est un tyran, que dieu lui redonne un peu d'humanité!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hamid
Membre Extra
avatar

Nombre de messages : 210
Date d'inscription : 05/12/2006

MessageSujet: Re: Dostom encerclé   Sam 9 Fév - 12:01

saalam
Mon père m'a raconté que l'enfoiré était saoul au moment des faits, c'est le chef de la police qui l'a annoncé à Kaboul, ce fumier alcoolo mérite le canaradge.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Golestan
Membre Extra
avatar

Nombre de messages : 13647
Localisation : Herat Afghanistan
Date d'inscription : 10/12/2004

MessageSujet: Re: Dostom encerclé   Sam 9 Fév - 13:17

Dimanche, pendant plusieurs heures, la police de Kaboul a encerclé la résidence du général Abdoul Rachid Dostom, chef d’état-major du Haut commandement des forces armées afghanes, après avoir, avec une cinquantaine d’hommes, attaqué puis kidnappé un de ses opposants, Mohammad Akbar Bey.



Policiers participant au siège de la maison du général Dostom Crédits : REUTERS/Ahmad Masood Dans la nuit de samedi à dimanche, Dostom et ses hommes ont attaqué le domicile d’Akbar Bey, ancien représentant de Dostom à Kaboul, dans le quartier de Wazir Akbar Khân. Puis, ils l’ont enlevé en compagnie d’un de ses gardes du corps. Deux autres ont été blessés.

Très rapidement, une centaine de policiers a pris position autour du domicile du général Dostom et sur les toits des maisons avoisinantes. Après un siège qui a duré neuf heures selon l’agence de presse afghane Pajhwok (le siège est qualifié de bref par les agences de presse occidentales), Akbar Bey et son garde du corps ont été libérés et immédiatement hospitalisés. Six personnes ont également été appréhendées.

Le ministère de l’Intérieur, par l’intermédiaire de son porte-parole, Zemarai Bashari, a annoncé l’ouverture d’une enquête confiée au Bureau du procureur général. « Le général Dostom est encore un responsable gouvernemental », a-t-il rappelé. « Il s’agit d’une affaire criminelle et le Bureau du procureur général va suivre l’affaire afin de déterminer les responsabilités », a-t-il ajouté tout en suggérant que le général Dostom étant sous l’emprise de l’alcool au moment des faits.

Policiers participant au siège de la maison du général Dostom Crédits : REUTERS/Ahmad Masood Chef du Conseil des tribus turkmènes, Mohammad Akbar Bey a longtemps été aligné sur les positions du général Dostom. Ce n’est que début 2007 qu’il a pris ses distances avec le général oubzek, l’accusant de menacer la sécurité dans les provinces septentrionales.

Lors d’un entretien accordé le 7 janvier 2007 à la chaîne privée Tolo TV, Mohammad Akbar Bey avait accusé le général Dostom d’entretenir une milice privée. Selon lui, Dostom aurait, à l’époque, « distribué 2 000 armes » à ses partisans dans les provinces de Djawzdjan et de Faryâb pour les préparer à de nouveaux combats contre ses adversaires. « Le gouvernement lui a donné la permission d’avoir entre 50 et 70 gardes du corps », avait-il ajouté. Mais, « il y a 500 soldats autour de sa maison. Les routes sont bloquées », avait-il déploré.

Mohammad Akbar Bey avait également accusé le général Dostom d’avoir commandité l’assassinat de leaders ouzbeks et turkmènes pour asseoir son pouvoir. Il avait demandé sa traduction en justice. Ces accusations ont été proférées par d’autres personnalités locales.

Quelques jours après la diffusion de ces propos accusatoires, les deux hommes s’étaient réconciliés. Mohammad Akbar Bey avait évoqué devant la presse la proposition faite par Dostom de fusionner le Djounbesh-e Melli et le Conseil des tribus turkmènes. Mais, Mohammad Akbar Bey avait refusé.

Les événements de samedi pourraient faire suite à une nouvelle tentative de réconciliation entre les deux hommes qui auraient mal tourné. C’est l’hypothèse avancée par Bashir Bezhan, chef du Hezb-e Kangra, parti proche du Djounbeh-e Melli dirigé par Latif Pedram.

Les responsables du Djoubesh-e Melli n’ont pas tardé à réagir. Son président, Sayyid Nouroullah, a, au cours d’une conférence de presse à Mazâr-e Sharif, exprimé sa surprise. « Nous ne nous attendions pas à ça de la part des forces de sécurité, particulièrement celles du ministère de l’Intérieur », a-t-il déclaré. Dans l’ordre protocolaire, Dostom « occupe une position supérieure » à celle du ministre de l’Intérieur, Zarar Ahmad Moqbal.

Un porte-parole du général Dostom, Mohammad Alem Sayeh, s’est montré plus offensif. « Si le général Dostom est encerclé et si quelqu’un touche à un seul de ses cheveux, il doit savoir que sept ou huit provinces du nord se soulèveront contre le gouvernement », a-t-il dit.

Avec Reuters, RFE/RL, Tolo TV et Pajhwok
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Dostom encerclé   

Revenir en haut Aller en bas
 
Dostom encerclé
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Divers :: Général-
Sauter vers: