Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.


Aux amoureux de l'Afghanistan.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le Deal du moment : -28%
Climatiseur mobile et réversible Argo Milo Plus ...
Voir le deal
394 €

 

 Le suaire de Gholam Yahya Akbari

Aller en bas 
AuteurMessage
Afg4ever
Membre Extra
Afg4ever

Masculin Nombre de messages : 5090
Age : 34
Localisation : KABOUL
Date d'inscription : 27/04/2009

Le suaire de Gholam Yahya Akbari Empty
MessageSujet: Le suaire de Gholam Yahya Akbari   Le suaire de Gholam Yahya Akbari Icon_minitimeVen 9 Oct - 16:36

Le suaire de Gholam Yahya Akbari Saudi+arabia+flagLe suaire de Gholam Yahya Akbari 6475_340Le suaire de Gholam Yahya Akbari AlQaedaBlackFlagLe suaire de Gholam Yahya Akbari Taliban_flag
Le suaire de Gholam Yahya Akbari Ghulam-yahya-akbari






LE SUAIRE DE SHAHEED GHOLAM YAHYA AKBARI




Gémis, noble Herat, sous tes palmiers si doux !
Schâmah, lamente-toi sous tes cèdres noirs d'ombre !
Sous tés immenses cieux emplis d'astres sans nombre,
Dans le sable enflammé cachant ta face sombre,
Pleure et rugis, Afghanistan, père des lions roux !

Azraël* a fauché de ses ailes funèbres
La fleur de Korthobah, la Rose des guerriers !
Les braves ont vidé les larges étriers,
Et les corbeaux, claquant de leurs becs meurtriers,
Flairent la chair des morts rbidis dans les ténèbres.

Ô gorges et rochers d’Afghanistan,
Qu'Yblis* le Lapidé vous dessèche et vous ronge !
Ce fulgurant éclair, plus rapide qu'un songe,
Qui du Herat natal au couchant se prolonge,
La Gloire de l'Islam s'est éteinte en un jour !

Devant ton souffle, Allah, poussière que nous sommes !
Vingt mille cavaliers et vingt mille étalons,
Se sont abattus là par épais tourbillons ;
La plaine et le coteau, le fleuve et les vallons
Ruissellent du sang noir des bêtes et des hommes.

Le naphte, à flots huileux, par lugubres éclats,
Allume l'horizon des campagnes désertes,
Monte, fait tournoyer ses longues flammes vertes
Et brûle, face au ciel et paupières ouvertes,
Les cadavres couchés sur les hauts bûchers plats.

Allah ! dans la rumeur d'une foudre aux nuées,
A travers le buisson, le roc et le ravin,
Contre ces vils mangeurs de porc, gorgés de vin,
Nos vaillantes tribus, dix fois, toujours en vain,
Coup sur coup, et le rire aux dents, se sont ruées.

Et toi, vêtu de pourpre et de mailles d'acier,
Coiffé du cimier d'or hérissé d'étincelles,
Tel qu'un aigle, le vent de la victoire aux ailes,
La lame torse en main, tu volais devant elles,
Gholam Yahya Akbari, bon, brave et justicier !

Brandissant la bannière auguste des Afghans,
Plus blanche que la neige intacte des sierras,
Tu foulais la panthère au poil luisant et ras
Qui sur le chaud poitrail, ainsi que font deux bras,
Éclatante, agrafait l'argent de ses dix griffes.

Devant le Paradis promis aux nobles morts,
Sans peur des hurlements de ces chacals voraces,
Qui d'entre nous, honteux de languir sur tes traces,
Conduit par ta lumière, Étoile des trois races,
N'eût lâché pour mourir les rênes et le mors ?

Torrent d'hommes qui gronde, écroulé d'un haut faîte,
Mer qui bat flot sur flot le roc dur et têtu,
Sur l'idolâtre impur, mille fois combattu,
Tu nous as déchaînés, ivres de ta vertu,
Glorieux fils d'Amer, ô Souffle du Prophète !

Le choc terrible, plein de formidables sons,
A fait choir les vautours des roches ébranlées,
Et les aigles crier et s'enfuir par volées,
Et plus loin que les monts, les cités, les vallées,
Sans fin, s'est engouffré vers les quatre horizons.

Sinistres, non domptés, sinon victorieux,
Ils ont tous disparu dans la nuit solitaire,
Laissant les morts brûler et les râles se taire ;
Et nous pleurons autour de cette tente austère
Où l'Aigle de l'Islam ferma à jamais les yeux.

Pâle et grave, percé de coups, haché d'entailles,
Le Hadjeb immortel, comme il était écrit,
Pour monter au Djennet qui rayonne et fleurit,
Rend aux Anges d'Allah son héroïque esprit
Ceint des palmes et des éclairs de cent batailles.

L'âme est partie avec la pourpre du soleil.
Sous la peau d'un lion fauve à noire crinière,
Dans le coffre de cèdre où croissait la poussière
Recueillie en vingt ans sur l'armure guerrière,
Gholam Yahya Akbari dort son dernier sommeil.

Nos temps sont clos, voici les jours expiatoires !
Ô race d'Ommyah, ton trône est chancelant
Et la plaie incurable est ouverte à ton flanc,
Puisque l'Homme invincible est couché tout sanglant
Dans la cendre de ses victoires !



* Azraël (عزرائیل) est le nom de l'ange de la mort dans les
traditions bibliques et coraniques


* Qu'Yblis = satan



Par AFG4EVER (Je me suis permis de transformer le beau poème de LECONTE DE LISLE, pour rendre hommage à ce héros afghan tombé pour la liberté et la paix en Afghanistan contre les armées envahisseurs)
Revenir en haut Aller en bas
Ippo
Membre Extra
Ippo

Masculin Nombre de messages : 6966
Age : 36
Localisation : à une autre fois
Date d'inscription : 22/08/2007

Le suaire de Gholam Yahya Akbari Empty
MessageSujet: Re: Le suaire de Gholam Yahya Akbari   Le suaire de Gholam Yahya Akbari Icon_minitimeVen 9 Oct - 21:09

que son âme repose en paix.
en tout cas, encore un autochtone tué par les américains sur sa terre...
Revenir en haut Aller en bas
Juba
Membre Extra
Juba

Masculin Nombre de messages : 7003
Age : 33
Date d'inscription : 20/03/2008

Le suaire de Gholam Yahya Akbari Empty
MessageSujet: Re: Le suaire de Gholam Yahya Akbari   Le suaire de Gholam Yahya Akbari Icon_minitimeDim 11 Oct - 0:36

salam

soubhanAllah, quand je reflechit cet homme ca fait 30 ans il fait la guerre et il est rester incroyablement jeune.

Les hommes derriere lui sont sans doute ceux qui ont perdu la vie a ses cotés...
Revenir en haut Aller en bas
Juba
Membre Extra
Juba

Masculin Nombre de messages : 7003
Age : 33
Date d'inscription : 20/03/2008

Le suaire de Gholam Yahya Akbari Empty
MessageSujet: Re: Le suaire de Gholam Yahya Akbari   Le suaire de Gholam Yahya Akbari Icon_minitimeJeu 27 Déc - 22:28

salam

l autre jai appris que le jour ou il a été fait martyr, plus d une centaine d autres moujahiddine l ont été aussi en meme temps.
qu Allah leur accorde le paradis
Revenir en haut Aller en bas
Golestan
Membre Extra
Golestan

Nombre de messages : 13647
Localisation : Herat Afghanistan
Date d'inscription : 10/12/2004

Le suaire de Gholam Yahya Akbari Empty
MessageSujet: Re: Le suaire de Gholam Yahya Akbari   Le suaire de Gholam Yahya Akbari Icon_minitimeSam 29 Déc - 11:44

Salam.
Pour moi la mort de ghulam yahya a été un grand gachis pour l'afghanistan, tout comme la mort de Massoud, la mort de Dr Najibullah ou la mort de mollah Dadullah et bien d'autres, il s'agissaient des hommes avec beaucoup de qualité et qui pouvaient reellement servir l'afghanistan, mais ils sont morts dans des conditions injuste alors que le pays avait vraiment besoin d'eux, quel gachis de voir des hommes comme ca disparaitre.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Le suaire de Gholam Yahya Akbari Empty
MessageSujet: Re: Le suaire de Gholam Yahya Akbari   Le suaire de Gholam Yahya Akbari Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Le suaire de Gholam Yahya Akbari
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Divers :: Histoire-
Sauter vers:  
Ne ratez plus aucun deal !
Abonnez-vous pour recevoir par notification une sélection des meilleurs deals chaque jour.
IgnorerAutoriser