Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.


Aux amoureux de l'Afghanistan.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  Dernières imagesDernières images  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
-29%
Le deal à ne pas rater :
-29% Ecran PC 32″ LED AOC (Dalle VA – 75 Hz – 1 ms – FreeSync)
189.91 € 268.76 €
Voir le deal

 

 Nasreddine, le fou qui était sage.

Aller en bas 
3 participants
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
tora mibinom
Membre Extra
tora mibinom


Féminin Nombre de messages : 5979
Age : 39
Date d'inscription : 18/08/2008

Nasreddine, le fou qui était sage. Empty
MessageSujet: Nasreddine, le fou qui était sage.   Nasreddine, le fou qui était sage. Icon_minitimeVen 29 Juin - 23:38

Salam.

Pour ceux et celles qui ne connaissent pas, Nasreddine est un personnage dont la célébrité dépasse les siècles et les générations. Il est connu sous différents noms : Nasreddine Hodja, Mollah Nasreddine, Djeha, Jiha, Goha... (chez moi, au Rif, on l'appelle Jeha). Parfois on ne cite même pas son nom dans les histoires. On parle de lui comme d'un idiot, d'un simplet, d'un fou-sage.
Derrière chaque histoire de Nasreddine se cache une sagesse simple.
Je voulais en partager quelques unes avec vous.

LE FILS DE NASREDDINE


Le fils de Nasreddine avait treize ans. Il ne se croyait pas beau. Il était même tellement complexé qu'il refusait de sortir, pensant que les gens se moqueraient de lui. Son père lui répétait toujours qu'il ne faut pas écouter ce que disent les gens parce qu'ils critiquent souvent à tort et à travers, mais le fils ne voulait rien entendre.
Nasreddine dit alors à son fils: "Demain, tu viendras avec moi au marché."

Fort tôt le matin, ils quittèrent la maison. Nasreddine s'installa sur le dos de l'âne et son fils marcha à côté de lui.
A l'entrée de la place du marché, des hommes étaient assis à bavarder. A la vue de Nasreddine et son fils, ils dirent "Regardez cet homme, il n'a aucune pitié ! Il est bien reposé sur le dos de son âne et il laisse son pauvre fils marcher à pied. Il pourrait laisser la place aux plus jeunes."
Nasreddine dit à son fils: "As-tu bien entendu ? Demain tu viendras avec moi au marché!"

Le deuxième jour, Nasreddine et son fils firent le contraire de la veille: le fils monta sur l'âne et Nasreddine marcha à côté de lui. A l'entrée, ils croisèrent les mêmes hommes qui s'écrièrent : " Regardez cet enfant, il n'a aucune éducation ! Il est tranquille sur le dos de l'âne, alors que son père, le pauvre vieux, est obligé de marcher à pied! "
Nasreddine dit à son fils: "As-tu bien entendu ? Demain tu viendras avec moi au marché!"

Le troisième jour, Nasreddine et son fils sortirent à pied en tirant l'âne derrière eux. Les hommes, à leur vue, se moquèrent : " Regardez ces deux imbéciles, ils ont un âne et ils n'en profitent même pas ! Ils marchent à pied sans savoir que l'âne est fait pour porter les hommes."
Nasreddine dit à son fils: "As-tu bien entendu ? Demain tu viendras avec moi au marché!"

Le quatrième, tous les deux montèrent sur le dos de l'âne. A leur vue, les hommes du marché laissèrent éclater leur indignation : " Regardez ces deux-là, ils n'ont aucune pitié pour cette pauvre bête !"
Nasreddine dit à son fils: "As-tu bien entendu ? Demain tu viendras avec moi au marché!"

Le cinquième jour, ils arrivèrent au marché portant l'âne sur leurs épaules. Les hommes éclatèrent de rire: "Regardez ces deux fous. Il faut les enfermer ! Ce sont eux qui portent l'âne au lieu de monter sur son dos !"

Et Nasreddine dit à son fils : "As-tu bien entendu ? Quoi que tu fasses dans ta vie, les gens trouveront toujours à redire et à critiquer. Il ne faut pas écouter ce que disent les gens."
Revenir en haut Aller en bas
tora mibinom
Membre Extra
tora mibinom


Féminin Nombre de messages : 5979
Age : 39
Date d'inscription : 18/08/2008

Nasreddine, le fou qui était sage. Empty
MessageSujet: Re: Nasreddine, le fou qui était sage.   Nasreddine, le fou qui était sage. Icon_minitimeVen 29 Juin - 23:41

LE MANTEAU DE JEHA (je dis Jeha, c'est plus rapide à écrire lol)

Un soir que Jeha revenait de son travail dans les champs avec des vêtements sales, il entendit chanter et rire et il comprit qu'il y avait une fête dans les environs.
Or, quand il y a une fête, tout le monde peut y participer. Jeha poussa donc la porte de la maison et sourit de bonheur: une bonne odeur de couscous se dégageait de la cuisine. Mais il ne put aller plus loin: ils était tellement mal habillé qu'on le chassa.

En colère, il courut jusqu'à chez lui, mis sont plus beau manteau et revint à la fête.
Cette fois, on l'accueillit, on l'installa confortablement et on posa devant lui à manger et à boire. Jeha prit alors du couscous, de la sauce et de la boisson et commença à les verser sur son manteau. Et il disait : "Mange, mon manteau ! Bois, mon manteau !"

L'homme assis à côté lui dit : " Que fais-tu malheureux ? Es-tu devenu fou? "

"Non l'ami, lui répondit Jeha. En vérité, moi je ne suis pas invité; c'est mon manteau qui est invité."


Revenir en haut Aller en bas
tora mibinom
Membre Extra
tora mibinom


Féminin Nombre de messages : 5979
Age : 39
Date d'inscription : 18/08/2008

Nasreddine, le fou qui était sage. Empty
MessageSujet: Re: Nasreddine, le fou qui était sage.   Nasreddine, le fou qui était sage. Icon_minitimeVen 29 Juin - 23:46

LA SOURIS SAVANTE


Un matin, la femme de Jeha vint dire à son mari :
- Le couscous qui nous reste suffit à peine pour trois jours. Il faut que tu penses à chercher du travail.
- Ah non ! lui répondit-il. Par contre, prépare un bon repas avec tout ce couscous et attrapent deux souris qui se ressemblent.

Intriguée la femme fit ce qu'il lui demandait. Jeha planta alors un clou dans le mur et y attacha l'une des deux souris avec une ficelle puis il mit la deuxième dans une cage et s'en alla avec.

Lorsqu'il arriva au café, tout le monde se moqua :
- Es-tu devenu fou pour promener une souris ?
- Bande d'ignorants, leur répondit-il. Ce n'est pas une souris ordinaire que vous voyez, mais une souris savante !
- Comment cela ?
- C'est très simple et vous allez pouvoir le vérifier vous-même. Désirez-vous déjeuner tous chez moi à midi ?
- Bien sûr si tu nous y invites.

Jeha dit alors à la souris: " Toi la souris, ouvre bien tes oreilles. Va à la maison et dis à ma femme de préparer un bon couscous. Je viendrai le déguster avec mes amis à midi".
Il ouvrit la porte de la cage et la souris en profita pour s'enfuir.

A midi, les hommes accompagnèrent Jeha chez lui et trouvèrent le repas qui les attendait. Dans un coin, ils virent la souris attachée. Ils pensèrent que c'était celle qui avait quitté la cage.
L'un des hommes, Mustapha, prit la parole:
-J'achète cette souris pour cent dinars !
- Seulement cent pour une souris savante ? lui répondit Jeha. Tu n'es pas sérieux mon ami.
Mustapha ajouta cent, puis cent et encore cent.. et Jeha finit par accepter de vendre sa souris pour cinq cent dinars.

Le nouveau propriétaire, fier, arriva au café le lendemain avec sa souris et dit
- Mes amis, aujourd'hui, nous mangerons chez moi.
Puis, à la souris, il dit :
- Toi, ouvre bien tes oreilles. Va à la maison et dis à ma femme de préparer à manger pour mes amis et moi.
Il ouvrit la cage et la souris s'enfuit.

A midi, il invita ses amis à l'accompagner. Jeha voulut partir mais Mustapha insista tellement qu'il finit par céder.
Ils arrivèrent tous chez lui mais la femme, bien sûr, n'avait rien préparé.

Elle se moqua de lui:
- Comment tu peux croire une histoire pareille ? C'est évident ! Jeha t'a trompé pour te voler.
Mustapha devint furieux et se tournant vers Jeha, lui dit:
- Rends moi mon argent tout de suite sinon je fais un malheur !

Jeha fit semblant de s'énerver à son tour :
-Comment ? Tu as perdu une souris que j'avais éduquée pendant deux ans et tu veux en plus que je te rende ton argent ! Dis-moi d'abord, as-tu pensé à lui donner ton adresse avant d'ouvrir la cage ?
- Non, dit Mustapha, démonté.
- Alors comment veux-tu qu'elle trouve ta maison si elle ne connaît pas l'adresse ?

Et il garda l'argent pour lui.
Revenir en haut Aller en bas
tora mibinom
Membre Extra
tora mibinom


Féminin Nombre de messages : 5979
Age : 39
Date d'inscription : 18/08/2008

Nasreddine, le fou qui était sage. Empty
MessageSujet: Re: Nasreddine, le fou qui était sage.   Nasreddine, le fou qui était sage. Icon_minitimeVen 29 Juin - 23:49

LA LUMIERE


Tard dans la nuit, Jeha était dans la rue à tourner en rond sous un lampadaire.
Son voisin qui rentrait d'une longue soirée, passa près de lui.
- Que fais-tu ici si tard ?
- J'ai perdu la clé de ma maison.
- Ne t'inquiète pas, je vais t'aider à la retrouver.

Le voisin se mit à chercher avec lui. Ils regardèrent partout, sous les pierres, les feuilles mortes, dans la poussière , mais en vain : il n'y avait aucune trace de la clé.

- Dis-moi, Jeha, es-tu sûr d'avoir perdu ta clé ici ?
- Non, je l'ai perdue dans l'autre rue, là-bas.
- Mais alors, pourquoi la cherches-tu ici ?
-Parce que là-bas, il fait sombre, alors qu'ici, il y a de la lumière.
Revenir en haut Aller en bas
tora mibinom
Membre Extra
tora mibinom


Féminin Nombre de messages : 5979
Age : 39
Date d'inscription : 18/08/2008

Nasreddine, le fou qui était sage. Empty
MessageSujet: Re: Nasreddine, le fou qui était sage.   Nasreddine, le fou qui était sage. Icon_minitimeVen 29 Juin - 23:52

LA MENACE


Un jour, à la fin du marché, Jeha ne retrouva pas son âne qu'il avait attaché à un arbre. Trois hommes venaient tout juste de le voler afin de le vendre dans la ville voisine.
Le plus sérieusement du monde, Jeha grimpa sur une terrasse et cria : "Rendez-moi mon âne, sinon je ferai exactement ce qu'a fait mon père quand on lui a volé le sien."

Les gens se rassemblèrent et se demandèrent inquiets : "est-ce que quelqu'un sait ce qu'a fait le père de Jeha ? Quelqu'un est au courant de son histoire ?"
Mais personne n'en avait entendu parler.

La menace se propagea vite et arriva aux oreilles des voleurs.
Saisis par la peur, ils s'interrogèrent:
- Sais-tu ce qu'a fait le père de Jeha ?
- Non.
- Et toi ?
- Moi non plus.
- Alors, il vaut mieux ne pas courir de risques. Nous allons lui rendre son âne.

Les trois voleurs revinrent, un peu gênés: " Tiens Jeha, nous voulions seulement te faire une blague."

Très dignement, Jeha reprit son âne et se prépara à rentrer chez lui.
Un homme osa enfin lui poser la question qui intriguait tout le monde:
- Qu'a fait ton père, au juste, le jour où on lui a volé son âne ?
- Que voulais-tu qu'il fasse ? Il en a racheté un autre !
Revenir en haut Aller en bas
tora mibinom
Membre Extra
tora mibinom


Féminin Nombre de messages : 5979
Age : 39
Date d'inscription : 18/08/2008

Nasreddine, le fou qui était sage. Empty
MessageSujet: Re: Nasreddine, le fou qui était sage.   Nasreddine, le fou qui était sage. Icon_minitimeVen 29 Juin - 23:55

LA CHUTE DE LA DJELLABA


Alors qu'elle se préparait à dormir, la femme de Jeha entendit du vacarme dans l'escalier.
Elle appela son mari:
- Que se passe-t-il en bas ?
- Rien, rien,répondit-il en gémissant, c'est ma djellaba qui vient de tomber dans l'escalier.
- C'est drôle qu'elle fasse autant de bruit quand même !
- C'est que, malheureusement, j'étais dedans !


(je posterai de nouvelles histoires demain, in cha Allah)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Nasreddine, le fou qui était sage. Empty
MessageSujet: Re: Nasreddine, le fou qui était sage.   Nasreddine, le fou qui était sage. Icon_minitimeSam 30 Juin - 6:51

Merci beaucoup Tora,
super sympas ces histoires, j'en redemande Smile
Revenir en haut Aller en bas
Juba
Membre Extra
Juba


Masculin Nombre de messages : 7003
Age : 37
Date d'inscription : 20/03/2008

Nasreddine, le fou qui était sage. Empty
MessageSujet: Re: Nasreddine, le fou qui était sage.   Nasreddine, le fou qui était sage. Icon_minitimeSam 30 Juin - 11:59

tora mibinom a écrit:


(je posterai de nouvelles histoires demain, in cha Allah)

salam

a quel heure tu vas les poster, il faut que je soit la pour ne pas les rater !
Revenir en haut Aller en bas
tora mibinom
Membre Extra
tora mibinom


Féminin Nombre de messages : 5979
Age : 39
Date d'inscription : 18/08/2008

Nasreddine, le fou qui était sage. Empty
MessageSujet: Re: Nasreddine, le fou qui était sage.   Nasreddine, le fou qui était sage. Icon_minitimeSam 30 Juin - 22:12

Salam

Entendu Gigi Wink

Juba, que tu sois là au moment où je les poste ou non, tu ne les rateras pas vu qu'elles sont sur le forum. Mais je vais quand même répondre à ta question: je les poste maintenant ^^


GARDER LA PORTE



Jeha n'avait encore que dix ans. Sa mère lui dit un jour:
- Je dois partir au marché. Pendant mon absence, fais bien attention aux voleurs et, surtout, ne quitte pas la porte, sinon ils risquent de dévaliser toute la maison.
- Sois tranquille, mère, j'y veillerai.

Une heure après, la mère voit son fils se promener au marché avec la porte de la maison sur le dos.
- Malheureux ! Que fais-tu avec cette porte ?
- J'avais envie de sortir, et puisque tu m'as recommandé de ne pas quitter la porte, je l'ai enlevée et je l'ai prise avec moi.

Revenir en haut Aller en bas
tora mibinom
Membre Extra
tora mibinom


Féminin Nombre de messages : 5979
Age : 39
Date d'inscription : 18/08/2008

Nasreddine, le fou qui était sage. Empty
MessageSujet: Re: Nasreddine, le fou qui était sage.   Nasreddine, le fou qui était sage. Icon_minitimeSam 30 Juin - 22:13


LE VOL DE LA DJELLABA


Un soir, Jeha étendit sa djellaba sur le fil à linge pour la faire sécher. Le matin, au réveil, il ne la trouva pas. Un voleur s'en était emparé pendant la nuit.
Lorsqu'il se rendit compte du larcin, il poussa des youyous de joie et ameuta le quartier: "Venez me féliciter! Venez!"

Les voisins se rassemblèrent rapidement et demandèrent la raison de tout ce bonheur.
- On m'a volé ma djellaba, dit Jeha.
- Réfléchis un peu, Jeha, est-ce une raison pour te féliciter ou plutôt pour te consoler ?
- Bien sûr qu'il faut me féliciter ! Pensez donc si j'avais été dans ma djellaba, comme c'est souvent le cas, je ne serais plus parmi vous maintenant.
Revenir en haut Aller en bas
tora mibinom
Membre Extra
tora mibinom


Féminin Nombre de messages : 5979
Age : 39
Date d'inscription : 18/08/2008

Nasreddine, le fou qui était sage. Empty
MessageSujet: Re: Nasreddine, le fou qui était sage.   Nasreddine, le fou qui était sage. Icon_minitimeSam 30 Juin - 22:15

LA PAROLE DE L'ANE


Jeha était assis devant sa maison, lorsqu'un voisin s'approcha de lui:
- Bonjour Jeha, peux-tu me prêter ton âne pour que j'aille faire mes courses ?
- Malheureusement, mon cher ami, mon âne n'est pas là aujourd'hui.

A l'instant même, l'âne se mit à braire de l'autre côté de la maison.
Furieux, le voisin se retourna vers Jeha:
- Comment prétends-tu être mon ami alors que tu refuses de me prêter ton âne ?
- Mais je viens de te dire qu'il n'est pas là !
- Arrête de mentir, je l'entends d'ici.
- Tu me déçois, voisin, comment peux-tu à ton tour, te prétendre mon ami alors que tu attaches plus d'importance à la parole d'un âne qu'à la mienne ?

Revenir en haut Aller en bas
tora mibinom
Membre Extra
tora mibinom


Féminin Nombre de messages : 5979
Age : 39
Date d'inscription : 18/08/2008

Nasreddine, le fou qui était sage. Empty
MessageSujet: Re: Nasreddine, le fou qui était sage.   Nasreddine, le fou qui était sage. Icon_minitimeSam 30 Juin - 22:16

LE VERRE DE LAIT


Jeha rendit un jour visite à son voisin avare. Le voisin lui offrit une petite goutte au fond d'un grand verre.
Jeha regarda le verre et se mit à farfouiller autour de lui.
- Mais que cherches-tu ? demanda le voisin.
- Je cherche une scie pour couper le morceau de verre qui ne sert à rien.

Revenir en haut Aller en bas
tora mibinom
Membre Extra
tora mibinom


Féminin Nombre de messages : 5979
Age : 39
Date d'inscription : 18/08/2008

Nasreddine, le fou qui était sage. Empty
MessageSujet: Re: Nasreddine, le fou qui était sage.   Nasreddine, le fou qui était sage. Icon_minitimeSam 30 Juin - 22:17



LE GRAND VERRE



Le voisin de Jeha lui offrit un jour un peu de thé au fond d'un grand verre.
Jeha posa son verre et demanda avec son air sérieux :
- Cher voisin, n'aurais-tu pas une corde ?
- Pour quoi faire ?
- Pour m'attacher avant d'aller chercher le thé au fond du verre.
Revenir en haut Aller en bas
tora mibinom
Membre Extra
tora mibinom


Féminin Nombre de messages : 5979
Age : 39
Date d'inscription : 18/08/2008

Nasreddine, le fou qui était sage. Empty
MessageSujet: Re: Nasreddine, le fou qui était sage.   Nasreddine, le fou qui était sage. Icon_minitimeSam 30 Juin - 22:18


L'OMELETTE

Jeha invita un jour son voisin à dîner. Il avait préparé des langues d'agneau avec du persil et du citron.
Le voisin s'offusqua en voyant le plat.
- Ah non ! dit-il. Je ne mange jamais ce qui sort de la bouche des animaux, je trouve ça dégoûtant.
- Qu'à cela ne tienne, répondit Jeha, je vais te préparer une omelette.
Revenir en haut Aller en bas
tora mibinom
Membre Extra
tora mibinom


Féminin Nombre de messages : 5979
Age : 39
Date d'inscription : 18/08/2008

Nasreddine, le fou qui était sage. Empty
MessageSujet: Re: Nasreddine, le fou qui était sage.   Nasreddine, le fou qui était sage. Icon_minitimeSam 30 Juin - 22:20


L'ODEUR DE LA VIANDE

Mustapha n'avait plus un sou. Impossible d'acheter quelque chose pour garnir son pain.
Dans une rue, il passa devant un homme qui faisait des grillades. Il approcha son pain du fumet en se disant: "Ainsi, mon pain aura peut-être un peu de goût." Mais l'homme se redressa d'un coup, empoigna Mustapha comme on attrape un voleur et lui demanda une pièce d'un dinar.

- Pour quelle raison ? dit Mustapha, étonné.
- Tu as pris un peu de l'odeur de ma viande, il faut que tu me la payes.

Les deux hommes se disputèrent longtemps et finirent par aller voir Jeha, qui les écouta attentivement.
Jeha réfléchit puis il sortit un dinar de sa poche, le fit tinter par terre avant de se remettre tranquillement à sa place, et dit à l'homme:
- As-tu entendu le tintement de mon dinar ?
- Bien sûr, dit l'homme.
- Eh bien garde-le, c'est le prix du fumet de ta viande.

Revenir en haut Aller en bas
tora mibinom
Membre Extra
tora mibinom


Féminin Nombre de messages : 5979
Age : 39
Date d'inscription : 18/08/2008

Nasreddine, le fou qui était sage. Empty
MessageSujet: Re: Nasreddine, le fou qui était sage.   Nasreddine, le fou qui était sage. Icon_minitimeSam 30 Juin - 22:21


LA SAGESSE


Allongé sous un grand chêne, au milieu d'un champs de courges, Jeha réfléchissait à la sagesse de la création. Il se disait: "On prétend que derrière chaque création il y a une grande sagesse, mais dans ce champ, j'ai beau regarder, je n'en vois aucune: le chêne, qui est un arbre majestueux, porte des fruits ridiculement petits, alors que le plant de courge, qui rampe par terre, porte des fruits majestueux. Là, le créateur s'est probablement trompé."

Alors qu'il méditait ainsi, à moitié endormi, il reçut sur le nez un gland que le vent avait fait tomber du haut du grand chêne. Jeha se frotta le nez et s'écria, fou de joie:
"Maintenant, je comprends la sagesse de la création !!!"

Revenir en haut Aller en bas
tora mibinom
Membre Extra
tora mibinom


Féminin Nombre de messages : 5979
Age : 39
Date d'inscription : 18/08/2008

Nasreddine, le fou qui était sage. Empty
MessageSujet: Re: Nasreddine, le fou qui était sage.   Nasreddine, le fou qui était sage. Icon_minitimeSam 30 Juin - 22:23


LA RECETTE


Jeha demanda à son ami, Ibrahim le cuisinier, une bonne recette pour accommoder le foie d'agneau. Ibrahim la lui écrivit bien volontiers sur un bout de papier.
Fier et content, Jeha courut chez le boucher, acheta du foie et revint chez lui, la recette dans une main et le foie dans l'autre.

En chemin, un corbeau l'aperçut. Il fonça comme une flèche, s'empara du foie et regagna le ciel.
Jeha se mit à rire si fort qu'il se roulait par terre. Les passants s'arrêtèrent intrigués et lui demandèrent la raison de sa joie alors qu'il venait de perdre son repas.

Jeha réussit enfin à reprendre son souffle avant de répondre: "Cet imbécile de corbeau a pris le foie, mais il ne pourra rien en faire: c'est moi qui ai gardé la recette."
Revenir en haut Aller en bas
tora mibinom
Membre Extra
tora mibinom


Féminin Nombre de messages : 5979
Age : 39
Date d'inscription : 18/08/2008

Nasreddine, le fou qui était sage. Empty
MessageSujet: Re: Nasreddine, le fou qui était sage.   Nasreddine, le fou qui était sage. Icon_minitimeSam 30 Juin - 22:25

LE NOYE

En passant un jour à côté du fleuve, Jeha remarqua un attroupement. Il s'approcha et vit un homme en train de se noyer. Les gens lui criaient: "Donne nous ta main! Donne nous ta main!", mais l'homme continuait à avaler de l'eau et à se débattre, en refusant d'écouter les conseils.

Jeha reconnut l'homme tout de suite.
"Poussez vous, dit-il aux autres, c'est mon voisin et je le connais bien: il est tellement avare qu'il ne donne jamais rien."
Puis Jeha s'approcha du bord du fleuve et cria: "Voisin! Prends ma main !"

Le voisin s'accrocha à la main tendue, sans hésiter, et fut sauvé de la noyade.


(d'autres histoires demain in cha Allah)
Revenir en haut Aller en bas
Stéphanie
Membre Sénior



Nombre de messages : 48
Age : 58
Date d'inscription : 25/02/2012

Nasreddine, le fou qui était sage. Empty
MessageSujet: Re: Nasreddine, le fou qui était sage.   Nasreddine, le fou qui était sage. Icon_minitimeSam 30 Juin - 22:59

L'écrivain public
Un homme illettré vint trouver Djeha-Hodja Nasreddin pour lui écrire une lettre. Une fois la lettre terminée, Hodja se mit à la relire à haute voix :
- Ma chère épouse... commença Hodja, vite interrompu par l'homme.
- Ce n'est pas ça du tout, je t'ai dit d'écrire "cher frère …"
- …. Cher frère, continua Hodja, ma chèvre Halouma est morte ce matin…, de nouveau interrompu.
- Enfin, Hodja effendi, il s'agit pas de ma femme Halouma qui, elle, se porte bien Dieu merci, mais de ma chèvre tout simplement.
- Mais c'est tellement mal écrit, dit Djeha-Hodja Nasreddin, que j'arrive difficilement à la lire !
- Mais, c'est toi qui viens de l'écrire !?
- Cela suffit comme ça, s'impatienta Hodja, cette lettre ne m'est pas destinée et il est indécent de ma part de lire ce qu'elle contient !

Nasreddine, le fou qui était sage. Nasred10
Revenir en haut Aller en bas
Juba
Membre Extra
Juba


Masculin Nombre de messages : 7003
Age : 37
Date d'inscription : 20/03/2008

Nasreddine, le fou qui était sage. Empty
MessageSujet: Re: Nasreddine, le fou qui était sage.   Nasreddine, le fou qui était sage. Icon_minitimeDim 1 Juil - 1:13

Jai attendu eveiller jusqu a maintenant pour que tu les post, mais la je suis trop fatiguer pour les lires. Je les lirais demain ...
Revenir en haut Aller en bas
Juba
Membre Extra
Juba


Masculin Nombre de messages : 7003
Age : 37
Date d'inscription : 20/03/2008

Nasreddine, le fou qui était sage. Empty
MessageSujet: Re: Nasreddine, le fou qui était sage.   Nasreddine, le fou qui était sage. Icon_minitimeDim 1 Juil - 12:07

tora mibinom a écrit:

L'OMELETTE

Jeha invita un jour son voisin à dîner. Il avait préparé des langues d'agneau avec du persil et du citron.
Le voisin s'offusqua en voyant le plat.
- Ah non ! dit-il. Je ne mange jamais ce qui sort de la bouche des animaux, je trouve ça dégoûtant.
- Qu'à cela ne tienne, répondit Jeha, je vais te préparer une omelette.

mdrr celle la

je me demande si il a vraiment exister ce mollah, qui est l auteur sinon, de quel nationalité il etait ..
Revenir en haut Aller en bas
Juba
Membre Extra
Juba


Masculin Nombre de messages : 7003
Age : 37
Date d'inscription : 20/03/2008

Nasreddine, le fou qui était sage. Empty
MessageSujet: Re: Nasreddine, le fou qui était sage.   Nasreddine, le fou qui était sage. Icon_minitimeDim 1 Juil - 12:16

Stéphanie a écrit:
L'écrivain public
Un homme illettré vint trouver Djeha-Hodja Nasreddin pour lui écrire une lettre. Une fois la lettre terminée, Hodja se mit à la relire à haute voix :
- Ma chère épouse... commença Hodja, vite interrompu par l'homme.
- Ce n'est pas ça du tout, je t'ai dit d'écrire "cher frère …"
- …. Cher frère, continua Hodja, ma chèvre Halouma est morte ce matin…, de nouveau interrompu.
- Enfin, Hodja effendi, il s'agit pas de ma femme Halouma qui, elle, se porte bien Dieu merci, mais de ma chèvre tout simplement.
- Mais c'est tellement mal écrit, dit Djeha-Hodja Nasreddin, que j'arrive difficilement à la lire !
- Mais, c'est toi qui viens de l'écrire !?
- Cela suffit comme ça, s'impatienta Hodja, cette lettre ne m'est pas destinée et il est indécent de ma part de lire ce qu'elle contient !

Nasreddine, le fou qui était sage. Nasred10

je sais pas si tu as remarqué, mais c etait ton aniversaire auj
Revenir en haut Aller en bas
Stéphanie
Membre Sénior



Nombre de messages : 48
Age : 58
Date d'inscription : 25/02/2012

Nasreddine, le fou qui était sage. Empty
MessageSujet: Re: Nasreddine, le fou qui était sage.   Nasreddine, le fou qui était sage. Icon_minitimeDim 1 Juil - 21:17

Juba a écrit:
je sais pas si tu as remarqué, mais c etait ton aniversaire auj
Eh voui ! Nasreddine, le fou qui était sage. Smiley-IPB-189

Allez ! Une ch'tite histoire "de naissance" de Nasreddine pour fêter ça Nasreddine, le fou qui était sage. Smiley-IPB-442

Les marmites

Nasreddine vint frapper un jour à la porte de sa veille voisine Fatima :
- Ma sœur ! Peux-tu me prêter une de tes marmites ? J'en ai besoin pour faire mon repas.
- Bien sûr, lui dit-elle, je vais te la chercher.
La voisine revint avec une marmite de taille moyenne qu'elle donna à Nasreddine.

Le lendemain, Nasreddine posa une petite marmite à l'intérieur de la première et frappa à la porte de sa voisine.
- Merci beaucoup, ma sœur. Voilà ta marmite, elle m'a rendu un grand service.
- Mais, Nasreddine la petite n'est pas à moi !
- Mais si ! La nuit, ta marmite a accouché d'une petite. C'est sa fille, donc elle te revient de droit.

La voisine, en son for intérieur, se moqua de la crédulité de Nasreddine, mais fut contente de gagner une petite marmite.

Trois jours plus tard, Nasreddine Hodja frappa à nouveau à la porte de sa voisine.
- Petite sœur, peux-tu encore me prêter une de tes marmites ?
- Avec joie, lui répondit-elle. Je m'en vais te prêter la plus grande et la plus belle.

La voisine espérait récupérer une deuxième belle marmite.
Nasreddine prit la grande marmite, remercia sa voisine et rentra chez lui.

Deux jours passèrent, puis quatre, puis sept, sans aucune nouvelle de Nasreddine. La voisine commença à s'inquièter sérieusement. Elle finit par frapper à la porte de son voisin.
- Petit frère, lui dit-elle, tu as oublié de me rendre ma marmite.
- Je n'ai point oublié, mais je ne savais pas comment t'annoncer la mauvaise nouvelle. En vérité, alors qu'elle accouchait, ta belle marmite est morte la nuit dans des souffrances abominables.
- Ne serais-tu pas en train de te moquer de moi, Nasreddine ? Où a-t-on entendu parler de marmite qui meurt ?
- Malheureusement, voisine, dans la vie, tous ceux qui enfantent meurent un jour. Tu as bien accepté que ta première marmite accouche, il faudra bien admettre maintenant que la seconde est morte.
Revenir en haut Aller en bas
Stéphanie
Membre Sénior



Nombre de messages : 48
Age : 58
Date d'inscription : 25/02/2012

Nasreddine, le fou qui était sage. Empty
MessageSujet: Re: Nasreddine, le fou qui était sage.   Nasreddine, le fou qui était sage. Icon_minitimeDim 1 Juil - 21:32

Je viens de trouver celle-là à l'instant Laughing

Qui veut aller au Paradis ?

Un jour que Nasreddine est à la mosquée, l'imam à la fin de son sermon demande :
« Et maintenant, que ceux qui veulent aller en enfer se lèvent ! »
Personne ne se lève. L'imam est satisfait.

Puis il demande : « Que ceux qui veulent aller au Paradis se lèvent ! »
Tout le monde se lève, sauf Nasreddine.
« Eh bien ! Nasreddine, demande l'imam, tu ne veux pas aller au Paradis avec les autres ?
— Non, allez-y sans moi, je préfère rester ici ! »


Un petit texte intéressant sur les "origines" du personnage
http://www.justfocus.fr/articles/nasr-eddin-hodja.html
Revenir en haut Aller en bas
tora mibinom
Membre Extra
tora mibinom


Féminin Nombre de messages : 5979
Age : 39
Date d'inscription : 18/08/2008

Nasreddine, le fou qui était sage. Empty
MessageSujet: Re: Nasreddine, le fou qui était sage.   Nasreddine, le fou qui était sage. Icon_minitimeDim 1 Juil - 21:50

Salam

Jeha (Nasreddine) serait "né" en Irak mais chaque pays s'approprie le personnage en quelques sortes. Au Maroc, Jeha est marocain. En Turquie, il est turque. Etc..


LE REVE


Une nuit, Jeha vit en rêve un homme qui lui mettait neuf dinars dans la main:
- Neuf dinars, dit Jeha, ce n'est pas un chiffre rond, fais un effort et donne m'en dix.
- Neuf dinars et pas un de plus, répondit calmement l'homme.
- Et moi je dis que je ne prendrais que dix dinars et pas un de moins! cria Jeha en colère.
Son cri le réveilla, il regarda sa main et vit qu'elle était vide. Il referma aussitôt les yeux et appela: " Reviens! Reviens! J'accepte les neuf dinars."

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Nasreddine, le fou qui était sage. Empty
MessageSujet: Re: Nasreddine, le fou qui était sage.   Nasreddine, le fou qui était sage. Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Nasreddine, le fou qui était sage.
Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Scientifiques musulmans
» Mollah Nasreddine
» Litvinenko était musulman.
» Mollah Nasreddine
» COMPLOT ONZE SEPTEMBRE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Divers :: Général-
Sauter vers: