Aux amoureux de l'Afghanistan.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez
 

 Le génie des ingénieurs musulmans

Aller en bas 
AuteurMessage
Yama
Membre Extra
Yama

Masculin Nombre de messages : 534
Age : 36
Localisation : Kharâbât
Date d'inscription : 09/10/2012

Le génie des ingénieurs musulmans Empty
MessageSujet: Le génie des ingénieurs musulmans   Le génie des ingénieurs musulmans Icon_minitimeDim 16 Déc - 13:59

Revenir en haut Aller en bas
Golestan
Membre Extra
Golestan

Nombre de messages : 13647
Localisation : Herat Afghanistan
Date d'inscription : 10/12/2004

Le génie des ingénieurs musulmans Empty
MessageSujet: Re: Le génie des ingénieurs musulmans   Le génie des ingénieurs musulmans Icon_minitimeDim 16 Déc - 17:52

Salam
J'ai regardé ce reportage et j'ai bien aimé.
A votre avis que s'est il passé à un moment de l'histoire pour que les musulmans en plus d'arrêter d'évoluer, d'innover et de chercher, ils sont aussi tombés dans la décadence totale.
Revenir en haut Aller en bas
Tahmina
Membre Extra
Tahmina

Féminin Nombre de messages : 825
Age : 27
Localisation : Paris
Date d'inscription : 03/12/2012

Le génie des ingénieurs musulmans Empty
MessageSujet: Re: Le génie des ingénieurs musulmans   Le génie des ingénieurs musulmans Icon_minitimeDim 16 Déc - 20:10

J'ai peut être une piste de réponse: c'est le fait qu'on ignore complètement la dimension social de l'Islam.

Je trouve que la pratique de la religion est trop tourné vers l'individu: c'est lui, sa foi, sa pratique, sa relation avec Allah swt. Bref, une dimension restreinte de la spiritualité et de l'adoration ("Je n'ai créé les djinns et les hommes que pour qu'ils M'adorent" (51/56)).

Mais l'adoration n'est pas limité aux cinq piliers, cela englobe tout ce que Allah swt aime et agrée c'est-à-dire tout ce qu'Allah swt veut que nous fassions.

Il suffit de revenir aux textes pour comprendre: "Lorsque Ton Seigneur confia aux anges: Je vais établir sur terre un Khalifa" (2/30). Un khalifa étant un vicaire, un lieutenant, un gérant c'est-à-dire celui qui va gérer toutes les affaires terrestres.

C'est pourquoi on a des devoirs, certes, envers notre Créateur en premier lieu, mais aussi envers nous-même, notre famille, la Oumma, la société dans laquelle nous vivons, et plus globalement envers l'Humanité! Il y a donc différentes dimensions de la responsabilité du musulman.

Et parmi ces dimensions, les trois dernières ont été négligé alors que dans le Qur'an Sharif il est dit « De la terre Il vous a créés, et Il vous l’a fait peupler (et exploiter) » (11/61). Ce qui sous-entend qu'il est de notre devoir de participer activement à l'essor humain, économique, politique, social...etc afin de mettre en place une civilisation optimale qui vit dans la prospérité et le bonheur. Et ceci notamment par le biais des sciences profanes et notre religion donne à ce titre une grande importance à la recherche de la science!

On peut également citer d'autres versets: "Que soit issue de vous une communauté qui appelle au bien, ordonne le convenable, et interdit le blâmable. Car ce seront eux qui réussiront" (2/104) Il faut donc protéger la société des maux qui l'affaiblit (pauvreté, chômage, crise économique).

Les musulmans doivent donc prendre conscience de leur rôle en tant que musulman et intégrer les responsabilités envers la communauté, la société et l'Humanité dans leur compréhension globale de l'adoration.

Et en ce qui concerne la décadence actuelle, de la même manière, je ne trouve leur explication que dans les textes coraniques où il est dit qu'il arrivera un temps où il sera de plus en plus difficile de pratiquer la religion, que l'on considérera les choses illicites comme licites, que le commandement sera confié à ce qui n'en sont pas digne, qu'il y aura une banalisation de l'impudeur et du vice, que le commerce se généralisera mais que les marchés connaitront tout de même des difficultés (libéralisme économique)...etc!

Donc à nous de rester éveillé, lucide, sur nos gardes et qu'Allah nous guide!
Revenir en haut Aller en bas
jasminetpatchouli
Membre Extra
jasminetpatchouli

Féminin Nombre de messages : 287
Age : 27
Date d'inscription : 22/11/2012

Le génie des ingénieurs musulmans Empty
MessageSujet: Re: Le génie des ingénieurs musulmans   Le génie des ingénieurs musulmans Icon_minitimeDim 16 Déc - 20:49

Ce documentaire me rapelle un exellent livre que je vous conseille, qui donne envie de se réconciler avec les études lol



" Les savants musulmans oubliés de l'Histoire" par le Dr. Hébri BOUSSEROUEL.

Résumé:

"Le livre raconte leurs activités innovatrices, productives, dans tout les domaines scientifiques: chirurgie, pharmacie, botanique, philosophie, zoologie, métallurgie, robotique, géologie,...Ces savants qui ont rénové les sciences helléniques, sans eux tombaient en désuétude....En aucun moment, ils n'ont oublié la bonté divine à leur égard..."
Revenir en haut Aller en bas
Yama
Membre Extra
Yama

Masculin Nombre de messages : 534
Age : 36
Localisation : Kharâbât
Date d'inscription : 09/10/2012

Le génie des ingénieurs musulmans Empty
MessageSujet: Re: Le génie des ingénieurs musulmans   Le génie des ingénieurs musulmans Icon_minitimeDim 16 Déc - 21:43

Golestan a écrit:
Salam
J'ai regardé ce reportage et j'ai bien aimé.
A votre avis que s'est il passé à un moment de l'histoire pour que les musulmans en plus d'arrêter d'évoluer, d'innover et de chercher, ils sont aussi tombés dans la décadence totale.

Salam !

J'ai mis la vidéo mais en fait j'ai hésité...parce que pour moi le "développement technologique" n'est pas une marque de supériorité, de prospérité ou de grandeur à un niveau quelconque. Il peut présenter un certain avantage, à condition qu'il soit contrôlé et appliqué uniquement au domaine où on en a vraiment besoin (les pompes à eau par exemple dont il était question dans le reportage). Sans ce contrôle, on tombe irrémédiablement dans le règne et l'omniprésence de la technologie et cela dépouille non seulement l'homme, peu à peu, de certaines siennes aptitudes, mais le distrait encore, de plus en plus pour finir de le détacher totalement de l'esprit...Là c'est beaucoup plus grave, et c'est ce qui s'est passé avec l'Occident moderne. Séduit de plus en plus par les "merveilles" technologiques, on y sombre inéluctable en oubliant que notre travail est ailleurs...
Donc pour moi, l'arrêt de ce développement ne constitue pas vraiment une décadence. Le monde islamique a certes connu une chute, mais elle se situe sur d'autres plans.

(Par rapport à la question de progrès, technologie, Guénon a parfaitement raison je trouve...et il en parle abondamment dans plusieurs de ses livres.)

Ce qui par ailleurs est intéressant dans le reportage (qui nous apprend des choses étonnantes...) est que, finalement, la modernité n'a rien "inventé". Tout a toujours existé d'une certaines façon. Les âges successifs n'ont fait que transformer et mis en application des choses qui avait déjà existé mais qui ont été dédaignées par les âges précédents. (J'ai appris par exemple - je ne sais plus s'il en est question dans ce reportage - que la machine à vapeur a été inventé, enfin que la première mention et description d'une machine à vapeur remonte à l'antiquité grecque, à la période alexandrine...)
Revenir en haut Aller en bas
Ippo_achelhi
Membre Extra
Ippo_achelhi

Masculin Nombre de messages : 1587
Age : 36
Date d'inscription : 14/03/2010

Le génie des ingénieurs musulmans Empty
MessageSujet: Re: Le génie des ingénieurs musulmans   Le génie des ingénieurs musulmans Icon_minitimeLun 17 Déc - 1:19

jasminetpatchouli a écrit:
Ce documentaire me rapelle un exellent livre que je vous conseille, qui donne envie de se réconciler avec les études lol



" Les savants musulmans oubliés de l'Histoire" par le Dr. Hébri BOUSSEROUEL.

Résumé:

"Le livre raconte leurs activités innovatrices, productives, dans tout les domaines scientifiques: chirurgie, pharmacie, botanique, philosophie, zoologie, métallurgie, robotique, géologie,...Ces savants qui ont rénové les sciences helléniques, sans eux tombaient en désuétude....En aucun moment, ils n'ont oublié la bonté divine à leur égard..."

j'ai ce livre dans ma biblio. très bon livre!
Revenir en haut Aller en bas
Abou
Nouveau


Nombre de messages : 7
Age : 24
Localisation : Paris
Date d'inscription : 28/06/2013

Le génie des ingénieurs musulmans Empty
MessageSujet: Re: Le génie des ingénieurs musulmans   Le génie des ingénieurs musulmans Icon_minitimeVen 5 Juil - 23:10

Je pense que c'est dû à plusieurs facteurs politiques mais également sociaux-religieux. Comme la fin du califat, rimant avec une fin de l'unité islamique mais également par le fait que les Musulmans se sont certainement, à un moment, cantonnés à la science religieuse tout en délaissant par voie de conséquences le savoir profane. Or Dieu dans le Coran incite à la recherche du savoir dans les divers domaines scientifiques et c'est d'ailleurs ce qui a incité nos contemporains, qui ont fait l'histoire de notre civilisation (déchue?), dans leur quête de savoir tels ar Razi, ibn Sina, ibn Rushd ou encore ibn Khaldûn rahimum'Allah. A travers le colonialisme etc.. ensuite on en paie les conséquences et ce sont les autres qui avancent tandis qu'on est dès lors sur le carreau.
Alors en plus de nos jours, à une telle époque je pense que c'est encore plus dur de rédémarrer ^^ Wa Allahu ahlam

Ps: Pour ceux que ça intéresserait, Aissam ait Yahya a commenté le livre fiqh al waqi' ("étude du réel") du shaykh Nasir al Umar dans lequel il traite justement du savoir religieux et profane, assez intéressant Smile
Revenir en haut Aller en bas
Yama
Membre Extra
Yama

Masculin Nombre de messages : 534
Age : 36
Localisation : Kharâbât
Date d'inscription : 09/10/2012

Le génie des ingénieurs musulmans Empty
MessageSujet: Re: Le génie des ingénieurs musulmans   Le génie des ingénieurs musulmans Icon_minitimeSam 6 Juil - 10:14

Abou a écrit:
Je pense que c'est dû à plusieurs facteurs politiques mais également sociaux-religieux. Comme la fin du califat, rimant avec une fin de l'unité islamique mais également par le fait que les Musulmans se sont certainement, à un moment, cantonnés à la science religieuse tout en délaissant par voie de conséquences le savoir profane. Or Dieu dans le Coran incite à la recherche du savoir dans les divers domaines scientifiques et c'est d'ailleurs ce qui a incité nos contemporains, qui ont fait l'histoire de notre civilisation (déchue?), dans leur quête de savoir tels ar Razi, ibn Sina, ibn Rushd ou encore ibn Khaldûn rahimum'Allah. A travers le colonialisme etc.. ensuite on en paie les conséquences et ce sont les autres qui avancent tandis qu'on est dès lors sur le carreau.
Alors en plus de nos jours, à une telle époque je pense que c'est encore plus dur de rédémarrer ^^ Wa Allahu ahlam

Ps: Pour ceux que ça intéresserait, Aissam ait Yahya a commenté le livre fiqh al waqi' ("étude du réel") du shaykh Nasir al Umar dans lequel il traite justement du savoir religieux et profane, assez intéressant Smile

Salam !

Le Coran inciterait les croyant à acquérir diverses sciences ? y compris les sciences profanes ?

Je ne crois pas du tout qu'il en soit ainsi...Les religions en général ne s'intéressent pas aux sciences profanes et n'incitent pas les hommes à les développer parce que le développement de ces sciences est, essentiellement inutile. Inutile oui, car en vérité toute science, je dis bien toute, est contenue dans la religion par principe et peut parfaitement trouver ses applications dans le cadre de la religion elle-même le cas échéant. Les sciences profanes ne sont pas seulement inutiles d'ailleurs, mais nuisibles aussi, dans la mesure où, d'abord, celui qui les recherche considère en général la science comme indépendante de la religion, et donc affranchie d'une certaine manière de l'autorité divine (ce qui conduit à des monstruosité plus ou moins marquées que ne je vais pas mentionner ici) mais détournent aussi le croyant de la religion et du travail qui est le sien en tant que croyant (connaissance religion, perfection de la pratique et développement spirituel). C'est la raison pour laquelle les sociétés traditionnelles n'ont jamais cherché s'intéresser outre-mesure aux "sciences" (ce n'est évidemment pas une question de compétence).

Il faudrait se questionner sur la notion de "science inutile". Le Prophète sws demande à Allah de le préserver des sciences "inutiles". Quelle science peut-elle bien être inutile ? Je ne vois moi...Toute science sert nécessairement un but, et est "utile" à certains égards à l'humanité, qu'il s'agisse des mathématiques, de la physique ou de la magie etc.
Le seul sens que je vois dans le mot "inutile" ici, c'est "qui ne sert pas nos fins dernières", donc une science "profane" précisément.

Une autre chose qu'il faut remarquer, c'est qu'à l'origine, la notion même de "science" profane n'existait pas. Toute science était "sacrée" parce qu'elle était pleinement contenue dans le cadre d'une doctrine religieuse au sens large. La séparation du sacré d'avec le profane ne s'est produit qu'à époque relativement tardive de l'humanité pour s'accentuer au fil des siècles et atteindre son paroxysme dans la modernité et cette séparation fut évidemment désastreuse pour l'humanité...

(Je me suis demandé longtemps pourquoi un "chirurgien" était appelé ainsi, "chirurgien", qui veut dire littéralement "qui travaille avec ses mains" et je ne trouvais pas de réponse...Je trouvais cette appellation plutôt stupide car au fond, on travaille finalement avec "les mains" quoi qu'on fasse. On peut utiliser des outils, des machines etc., mais en fin de compte ce sont bien les mains qui "travaillent" en principe.
J'ai eu la réponse en prenant connaissance des "chirurgiens" philippins. Vous en avez sans doute entendu parler. Ce sont des hommes (je parle de vrais évidemment, pas des charlatans) ayant été éduqués dans un cadre traditionnel et ayant reçu un enseignement d'ordre spirituel. Forts de leurs connaissances, ils opèrent les patients littéralement "avec leurs mains". Le patient (s'il doit être opéré) arrive dans le "cabinet", s'étend sur un lit quelconque, le "chirurgien" arrive, il tâte avec les mains l'endroit où se trouve ce qui doit être enlevé, il semble masser cette partie et tout à coup il enfonce ses doigts dans le corps du patient (qui n'est pas "anesthésie" médicalement parlant, enlève la tumeur et puis se remet à passer et repasser ses mains sur la plaie...la plaie se referme immédiatement, le patient se lève et il est pleinement guéri. Ca dépasse presque l'entendement !...Mais ça m'a permis de comprendre qu'à l'origine (et jusqu'à ce que la médecine soit séparé de la "religion"), les médecins étaient des "prêtres" (des hommes savants en sciences sacrées et au service de Dieu), les "chirurgiens" procédaient tous de la même manière quand ils devaient opérer un patient d'une tumeur par exemple. Il devait en être ainsi dans toute les sociétés. Avec la dégénérescence naturelle due à la marche du temps, cette pratique a disparu de la surface de la terre, excepté dans cette région, et peut-être dans quelques régions de l'Inde. Bref, c'était juste pour rappeler le lien originel entre les deux type de savoirs).
Mais bon...ceux qui suivent la religion pleinement n'ont pas besoin de ces sciences-là, ni d'aucune autre parce qu'ils trouvent tout ce dont on a besoin dans la religion elle-même. Un autre exemple d'ordre médical : un homme souffrait d'une tumeur au cerveau, les médecins, après avoir fait ce qu'ils pouvaient (donc pas grand'chose) lui ont dit qu'il était condamné...qu'ils ne pouvaient rien, sinon adoucir ses derniers jours. Ce homme va voir un Cheikh (ça se passe de nos jours), ce maître le voit, récite simplement la Fatiha (avec une intention spéciale) et l'homme est rétabli par "miracle"...)
Revenir en haut Aller en bas
Abou
Nouveau


Nombre de messages : 7
Age : 24
Localisation : Paris
Date d'inscription : 28/06/2013

Le génie des ingénieurs musulmans Empty
MessageSujet: Re: Le génie des ingénieurs musulmans   Le génie des ingénieurs musulmans Icon_minitimeSam 6 Juil - 22:55

Wa'laykûm salam

Dans ce cas faudrait s'entendre sur la définition de profane. Vu que le thème est le génie musulman durant des siècles, j'imagine que le profane englobe tout ce qui est en lien avec la médecine, la biologie, la physique, l'astronomie, l'histoire, la géographie etc.. Or tout cela se retrouve dans le Coran d'une manière ou d'une autre dans maints versets et la tradition prophétique. La médecine prophétique enseignée aux musulmans de tous temps en est un exemple flagrant. Et c'est d'ailleurs le fait que ces derniers se retrouvent dans le Coran qui a motivé les Musulmans à s'instruire et à être performants dans ces domaines, notamment lorsque Dieu encourage à l'acquisition de savoir ou interroge ou fait réfléchir le croyant sur le monde qui l'entoure tout simplement.
Il n'y a qu'à voir l'époque du califat andalous.. énorme quand tu vois l'état du reste de l'Europe et l'époque soubhan'Allah.

Après pour les sciences inutiles faudrait effectivement voir ce qu'elles peuvent être. Mais en tout cas, il ne me vient pas à l'esprit une seule fois que l'on doive se cantonner à l'apprentissage du savoir religieux uniquement, tout en délaissant le "profane" et encore moins que ce soit un ordre d'Allah 'azawajal.


"En vérité, dans la création des cieux et de la terre, et dans l'alternance de la nuit et du jour, il y a certes des signes pour les doués d'intelligence,"
(3 Alî Imran ;190)


Le Prophète (que Le Salut et La Paix d'Allâh soient sur lui) a dit : « Réfléchissez sur les merveilles d'Allâh et ne spéculez point sur Son Essence. » [Rapporté par Al Bayhaqî].

Et Dieu sait mieux ce qu'il en est.

Revenir en haut Aller en bas
Yama
Membre Extra
Yama

Masculin Nombre de messages : 534
Age : 36
Localisation : Kharâbât
Date d'inscription : 09/10/2012

Le génie des ingénieurs musulmans Empty
MessageSujet: Re: Le génie des ingénieurs musulmans   Le génie des ingénieurs musulmans Icon_minitimeLun 8 Juil - 14:01

Salam !

Quelques remarques encore sur le sujet :

Tout est dans le Coran comme tu le dis justement, et je ne voulais pas dire autre chose en réalité en affirmant que l'étude de la religion suffisait à elle seule pour parvenir à la connaissance ou à des connaissances particulières.

Il y a deux problèmes me semble-t-il : le premier est que, malheureusement, nous avons une idée trop réductrice du mot "religion" généralement, si bien qu'on pense ordinairement qu'étudier la religion, c'est apprendre l'"islam", connaître quelques hadiths et savoir par cœur quelques verset du Coran ou le Livre tout entier. Si on avance cette idée fausse et bornée, les connaissances mentionnées ne font en effet guère partie de la "religion". Mais en réalité la religion est bien que cela, immensément plus large et plus riche puisque la "religion" n'est pas seulement ce qui "lie l'homme à Dieu", mais aussi ce qui conduit l'homme à Dieu. Or si le but ultime de la religion est Dieu, étant entendu que Dieu est la seule source réelle de tout savoir, on conviendra sans peine que la connaissance, au sens réel et profond, est aussi le but de la religion (c'est en ce sens que la quête de la connaissance est une obligation pour tout croyant.) Je veux dire par là que l'homme qui se place dans le cadre d'une tradition sacrée et chemine dans ce cadre, connaît progressivement et nécessairement les principes vrais de toute connaissance et il dépend de lui de les mettre en application le cas échéant. Le savoir profane, qui n'est pas à proprement parler un "savoir", étant donné qu'il ignore, dissimule ou renie ouvertement "la source" de toute connaissance, part des applications et s'applique à celles-ci sans jamais s'élever aux principes.
Le deuxième problème est que...les "sciences", comme beaucoup de choses, ont subi de graves dégénérescences et sont devenues presque toutes des résidus des sciences traditionnelles et véritables. La dégénérescence est due justement à la séparation des sciences d'avec le sacré et à la perte des données traditionnelles, ou à leur rejet, par le monde "scientifique.
Il en découle que parmi les "sciences" que tu mentionnes, aucune n'est vraiment une "science" à part entière.

La médecine moderne n'est qu'une "science" profane en effet, pour de multiples raisons dont la plus flagrante est celle-ci : la médecine véritable (donc sacrée) suppose la connaissance réelle de l'homme dans sa totalité (esprit, âme et corps) et en connaît, par cela même, les maux dont il peut être victime et les remèdes appropriés. C'est loin d'être le cas en ce concerne la médecine profane...qui se caractérise au contraire par son incompétence et ce côté mercantile, commercial qui la caractérise de plus en plus de nos jours.

(La médecine prophétique est tout autre chose me semble-t-il et ne peut être confondue avec cette médecine moderne. La médecine prophétique, du peu que j'en sais, comprend principalement trois éléments : hygiène de vie au sens large du terme - qui comprend le régime alimentaire, les pratiques physiques, la propreté et la prophylaxie, les remèdes à bases de plantes et la guérison par le pouvoir du Coran. Cette science-ci est bien une science sacrée et il n'y a pas lieu d'en débattre.)


Ce qu'on appelle "biologie" ne peut pas être considérée comme une "science". La "biologie" est "l'étude de la vie"...comment peut-on étudier la vie quand on rejette ou ignore Celui dont provient toute vie ? Je ne vais pas développer ce point, mais il est évident que le monde "scientifique" ne sait strictement rien de la réalité de la vie et ne peut rien savoir juste parce qu'il a rejeté le Principe suprême (ce que je dis est démontrée par des savants, je ne fais que mentionner brièvement les choses).
L'autre chose qu'il faut remarquer par rapport à cette "biologie", c'est que les connaissances dans le domaine sont largement acquises par des moyens que la religion ne saurait jamais tolérer : dissection, vivisection, expérimentation sur les animaux et les hommes...

La "physique" n'a rien d'une "science" non plus. La "physique" véritable c'est l'étude de la "nature" (physis"), de la nature au sens très large qui englobe tout le monde visible et non seulement ce qu'on entend par le mot de nos jours. Cette physique comprenait une multiplicité de sous-branche, dont la biologie, par exemple, faisait partie. Mais cette science n'existe plus depuis longtemps...Ce qu'on appelle physique, à tort, n'est qu'une "science" résiduelle s'appliquant à quelques données expérimentales et rien de plus.

L'astronomie est aussi une fausse science, une science profane en d'autres termes, dans la mesure où elle aussi, n'est constituée que de résidus inférieurs et inutiles d'une science traditionnelle que l'on étudiait jadis mais qui a totalement disparu : l'astrologie (ça n'a rien à voir avec ces foutaises qu'on désigne de nos jours par ce nom).

On peut énumérer toutes les "sciences" et démontrer en quoi elles pèchent, même les "mathématiques" profanes (pour celles-ci, il suffit de signaler qu'un plus un ne peuvent pas faire deux pour les démonter totalement et voir que cette "science exacte" n'est qu'un tissu de conventions. Ce n'est pas une blague hein Laughing , un et un ne font "deux" que par convention.)

Bref je m'égare et je parle en vain. Ce que je pense, c'est que l'étude des "sciences" séparées du sacré n'est non seulement pas recommandée par la religion, mais qu'elles conduisent à des monstruosités dont le "progrès" de la "science" nous offrent mille exemples. (l'invention des armes modernes est lié, par exemple, à ce développement profane de certaines sciences; la croissance incroyable de la population, qui est problématique et va s'aggraver de plus en plus, est lié à ce "progrès"; l'invention des moyens de contraceptions, qui ont banalisé la fornication, est lié à ce progrès aussi; toutes ces manipulations détestables sur le vivant - clonage, manipulations génétiques, transplantations d'organes,  des enfants "sur commande" bientôt avec possibilité de choisir ces caractéristiques, est lié à ce fléau et bien d'autres horreurs encore...)
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Le génie des ingénieurs musulmans Empty
MessageSujet: Re: Le génie des ingénieurs musulmans   Le génie des ingénieurs musulmans Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Le génie des ingénieurs musulmans
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Techniques :: Sciences, Mathématiques, Astronomie et Techniques.-
Sauter vers: