Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.


Aux amoureux de l'Afghanistan.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  Dernières imagesDernières images  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le deal à ne pas rater :
PC portable MEDION AKOYA E15423 15,6″ FHD ( i3-1115G4 – RAM 8 Go ...
249.99 €
Voir le deal

 

 Les éthnies afghanes

Aller en bas 
3 participants
AuteurMessage
Ippo
Membre Extra
Ippo


Masculin Nombre de messages : 6966
Age : 40
Localisation : à une autre fois
Date d'inscription : 22/08/2007

Les éthnies afghanes Empty
MessageSujet: Les éthnies afghanes   Les éthnies afghanes Icon_minitimeVen 7 Mar - 1:38

Salam

quand j'étais petit, j'étais passionnés par la mésopotamie, le moyen orient.

sumérien, akkadien, assyrien, hittites, goutis, kasites, les peuples de la mer, les aramées, tant de peuple et histoire. magnifique! wallah magnifiquement passionnant.

j'ai perdu cette passion, mais en revoyant cette carte, ca m'est revenu.

http://www.monde-diplomatique.fr/cartes/afghanistanmdv1997

Les éthnies afghanes Artoff597


si vous avez d'autres informations à m'apporter sur les différentes éthnies. l'histoire, les légendes, les conflits, bref des infos qu'on ne trouve dans une encyclopédie universel, n'hésitez pas.

mais c'est quoi un nouristanies. pourquoi y'a tant déthnies en afghanistan?

wasalam
Revenir en haut Aller en bas
asma09
Membre Extra
asma09


Féminin Nombre de messages : 770
Localisation : France
Date d'inscription : 16/12/2007

Les éthnies afghanes Empty
MessageSujet: Les ethnies afghanes   Les éthnies afghanes Icon_minitimeVen 7 Mar - 5:36

Salam,
Très bien faite cette carte.
Voila un texte qui vous interressera peut-être :



[Accueil][Objectifs][Nouveautés][Pétitions][Témoignages][Faire un don][Articles médias][Jura et les sectes][La manipulation]

DE ZOROASTRE (ZARATOUSTRA) À JÉSUS

Une véritable révolution : une vie heureuse après la mort

Exposé fait à l'Union Protestante Libérale par le professeur Roger Sauter

[Texte intégral]

INTRODUCTION

Au début du VIIème siècle avant J.-C. Zaratoustra, Zoroastre en français, voulut réformer la vieille religion utilitaire de l'Iran, qu'on appelle mazdeisme en l'honneur du dieu principal, Mazda. Il nous sera utile de connaître un peu cette religion, pour mieux apprécier la réforme zoroastrienne.

Outre Mazda, les mazdéens adoraient d'autres divinités, par exemple Mithra. Les "mages", prêtres et devins, leur offraient des sacrifices d'animaux, à l'instar de tous les prêtres de l'Antiquité. Devins, ils buvaient une drogue appelée "haoma" - analogue au "soma" hindou. Également sorciers, ils pratiquaient la magie. Ils imposaient aux fidèles des rites, tout cela ayant pour but d'obtenir des avantages matériels. Cette religion ne proposait aucun idéal moral.

ZOROASTRE

Nous nous intéressons au fondateur du zoroastrisme parce que plusieurs éléments de cette nouvelle religion ont passé plus tard dans le judaïsme puis dans le christiannisme.

Autrefois, on n'avait que des idées fantaisistes sur ce Sage iranien. Mais les recherches des orientalistes, dès le XVIIIème siècle, ont permis la découverte et l'étude critique des manuscrits de l'Avesta, Ecriture Sainte des anciens iraniens avant l'arrivée de l'islam en 652.

Or l'Avesta est la source essentielle de ce que nous savons de Zoroastre et de sa religion. La partie la plus ancienne, intitulée Gathas, nous a conservé des paroles du Prophète réformateur lui-même.

Zoroastre est né autour de l'an 700 avant notre ère dans une famille de riches éleveurs installés à l'est de l'ancien Iran, région agricole arrosée par l'Oxus, faisant aujourd'hui partie de l'Afghanistan. Ses parents étaient aussi des poètes sacrés et des chantres.

Le jeune Zoroastre se révéla bientôt un bon élève, doté d'un caractère non seulement doux et pacifique, mais également altruiste, sensible aux injustices dont les paysans avaient à souffrir de la part des nomades pillards et des seigneurs égoïstes. Zoroastre aimait beaucoup les bêtes, surtout les bovins, dont la vie humaine dépendait, comme aujourd'hui chez nous.

Dès l'âge de quinze ans, Zoroastre commença à dire tout haut ce qu'il ressentait, blâmant les injustices, demandant l'abolition des sacrifices de bovins, ce qui ne pouvait que déplaire aux mages. Son audace gèna sa famille. Il s'isola de plus en plus, adopta une nourriture végétarienne.

Pour finir, il alla en Bactiane, où il passa une dizaine d'années dans la montagne, ayant pour seul compagnon son cousin Maïdiomaha, scon premier disciple. Et c'est dans cette retraite que Zoroastre bénéficia d'une expérience religieuse, sous la forme d'entretiens mystiques avec Ahoura Mazda, en qui il voyait le dieu unique, Seigneur du Ciel et de la Terre. Son Dieu, il le prie ainsi:


"Toi dont le regard protecteur veille de toute éternité sur l'Ordre et la Bonne Pensée, 0 Mazda Ahoura, de ta bouche céleste enseigne-moi les Lois du monde."


Zoroastre veut tout savoir : d'où vient la méchanceté, ce qui est juste, et aussi la cause des phases de la lune ou la marche des astres au firmament. C'est ainsi que Zoroastre, au cours de longues méditations, conçut une nouvelle religion : le zoroastrisme, que nous allons maintenant décrire et illustrer par des extraits de l'Avesta.

1) Monothéisme moral et universel


" Tu es le Premier et le Dernier, O Mazda, Toi, Père de la pensée bonne, Toi, le véritable instructeur de l'Ordre et de la Droiture, le Maître des manifestations de la Vie."


2) Pacifisme et Altruisme


"Je loue la bonne religion de Mazda, qui repousse les querelles et fait déposer les armes ... Il fait régner le Seigneur, celui qui secourt les pauvres."


3) Primat de l'activité agricole

(Ahoura Mazda rép0ndit Smile


"Celui qui veut du bien au juste, au parent, au confrère et au serviteur, et qui veille activement sur le bien du troupeau, celui­là prend parti pour le Bien. Il est un collaborateur de la Bonne Pensée." (...) L'homme qui réjouit la Terre, c'est celui qui sème le plus de blé, de légumes et d'arbres fruitiers, O Zaratoustra, également celui qui irrigue ou qui draine, selon les cas."


4) Abolition du sacrifice des animaux

Zoroastre demande aussi l'interdiction de la chasse pour le seul plaisir. Il préconise le végétarisme.

5) Abolition de la magie et des idoles

Magie et rites des Mages sont illusoire une exploitation de la crédulité populaire. En outre, Mazda Ahoura ne peut être représenté par une idole, car il est le Seigneur du Ciel. Son seul symbole est le feu, que les zoroastriens entretiennent dans les sanctuaires - les pyrées.

6) Victoire finale du Bien

Dans le monde créé par Ahoura Mazda, deux énergies antagonistes sont à l'oeuvre : le Saint Esprit (Spenta Maniou) aidé des anges­gardiens, contre le Mauvais Esprit (Ara Maniou, plus connu sous le nom d'Ahriman), chef des démons hostiles aux humains. Tous les maux dérivent de cette lutte.

Mais Zoroastre annonce une bonne nouvelle : Ahoura Mazda veut et obtiendra la victoire du Bien sur le Mal. En conséquence, chaque être humain aurait intérêt a bien choisir son camp. Le Prophète appelle donc les "mal partis" à se convertir. Ecoutons-le :


"Que le pécheur s'amende. Qu'il craigne la redoutable gloire victorieuse engendrée par Mazda, gloire qui accompagnera le Sauveur ­ le Sochiante - et ses compagnons, lorsqu'il fera un monde nouveau ou l'on ne connaîtra ni la viellesse ni la mort ..."


7) Résurrection des morts et jugement


"Alors, les morts se èveront et l'immortalité leur sera donnée. Le monde se renouvellera à souhait. Les créatures bénies du Bien seront soustraites à la mort. Quant au Trompeur (Ahriman), il tombera et sera détruit."


Par ce sens donné à l'histoire, avec cette perspective d'urie vie heureuse possible après la mort, Zoroastre lançait une véritable révolution religieuse.


Diffusion de la nouvelle religion

Descendu de sa montagne, Zoroastre vint prêcher sa religion nouvelle à Bactres, touchant bientôt la Cour du prince-gouverneur et quelques nobles. L'un de ceux-ci lui donna même sa fille en mariage.

Ses disciples propagèrent leur foi dans les alentours, en dépit de l'opposition bien naturelle des Mages.

Après la mort du fondateur, le zoroastrisme diffusa lentement vers l'ouest, atteignant finalement l'entourage des rois de Perse. Si bien que de 520 à 225 environ, une série de Grands Rois adoptèrent le zoroastrisme.

Témoin en est cette inscription de Darius 1er :


"Le mal qui fut fait, en bien je le changeai. Les nations qui s'entretuaient ont cessé de se battre, par la grâce d'Ahoura Mazda, afin que celui qui est fort ne frappe ni ne dépouille le pauvre"


Au cours des siècles, comme toute autre religion, le zoroastrisme évolua, surtout sous la pression du ritualisme des Mages traditionnels. Après la conversion de l'Iran à l'islam, des groupes restés fidèles aux grandes idées de Zoroastre n'eurent pas la vie facile ! Aussi, beaucoup d'entre eux s'en allèrent en Inde, ou ils prospérèrent sous le nom de Parsis.


INFLUENCE SUR LE JUDAÏSME

Pendant les deux siècles de la dominnation perse sur le Proche Orient, de -539 à -330 environ, bien des juifs eurent l'occasion d'entrer en contact avec le zoroastrisme. Ils en apprécièrent le monothéisme moral, , qui leur rappelait celui des grands prophètes hébreux, d'Amos à Jéremie. Et ils en vinrent à adopter la vision zoroastrienne d'une humanité soumise à une lutte entre les foces du Bien et celles du Mal, avec la promesse d'un Jugement et d'une juste rétribution post mortem, notions nouvelles pour ces juifs.

Minoritaires, ils durent longtemps rester dans la clandestinité parmi leurs compatriotes, car, à Jérusalem comme dans la Diaspora juive, la soumission au légalisme et au ritualisme de la caste sacerdotale était de rigueur.

Toutefois, des "nouveautés" empruntées au zoroastrisme purent gagner du terrain en Israël. durant l'occupation de la Palestine par des rois grecs, mais en se mèlant à des notions hébraiques.

C'est alors que, vers l'an -200 eniron, apparurent les premiers écrits juifs contenant ces nouveautés : anges et archanges, le "Fils de l'homme", Fin du monde, etc. Citons en particulier le livre c'Henoch (env.-190) et le livre de Daniel (-160)

voici quelques textes illustrant l'introduction en Israël ces idées nouvelles :

1) Les anges

"Quelqu'un sembable à un homme cria : Gabriel, explique-lui la vision qu'il a eue." (Dan. 6 :16)

"Mikaël, l'un des princes de premier rang, vint à mon aide." (Dan. 10 :13)

Ainsi, les messagers anonymes de jadis sont devenus des anges gardiens pourvus de noms hébreux. Ils sont si nombreux qu'ils sont hiérarchisés. A leur tête voici les archanges : Gabriel, Mikaël, Raphaël et Ouriel.

2) Satan et les démons

"L'ange du seigneur et le Satan se tenaient aux côtés du grand-prêtre Josue. L'ange dit au Satan :Que le Seigneur te fasse taire." (Zach. 3 : 1-2, texte daté -520)

"Satan fut hostile à Israël et poussa David à faire le recensement d'Israël." (Chron. 21 :1)

Autrefois Satan était un serviteur de Dieu (cf. Job 1 : 6) de même le "mauvais esprit" envoyé à Saül (I Sam. 16 :14).

Les démons, ansemts de l' Ancien Testament., apparaissent dans les livres apocryphes et joueront un grand rôle autemps de Jésus.

3) Le Jugement dernier

"En ce temps-là, la terre rendra son dépôt, le Chéol rendra ce qu'il. a reçu (...) Le Seigneur des Esprits fera asseoir son Elu sur un trône de Gloire pour juger toutes les oeuvres des Saints (...) Ceux qui seront sauvés ne verront plus la face des pécheurs et des méchants. Le Seigneur des Esprits demeurera avec eux. Ils revêtiront des vêtements blancs. La douleur viendra sur eux (les méchants), oui, la douleur les saisira lorqu'ils verront le le Fils de l' Homne , assis sur son trône de gloire. (Henoch, extraits des ch. 61-62)

En ce temps-la, Mikaël, le grand prince, celui qui veille sur les enfants de ton peuple, interviendra. Ce sera un temps d'angoisse tel qu'il n'y en a encore jamais eu, mais ton peuple en réchappera, ainsi que tous ceux que l'on trouvera inscrits dans le Livre. Beaucoup de ceux qui dorment dans la poussière se relèveront, les uns pour la Vie éternelle, les autres pour l'Horreur éternelle." (Dan. 12 : 1-2)

Le haut-clergé et tous ceux intéressés au statu quo rejetèrent la croyance de la résurrection et au Jugement; ils formèrent le parti des Sadducéens. Ces conservateurs concevaient la vie après la
mort comme une vie morne et tranquille dans le Cheol ténèbreux, qui rassemblait sans distinction riches et pauvres, bons et méchants. (cf. Job 14 : 7-12)

Le Fils de l'homme d'Hénoch, c'est le Sochiante de zoroastre chargé d'adresser un ultime appel à la conversion puis de présider au Jugement. L'image du Fils de l'homme s'asseyant sur le trône sera reprise par Jésus :

"Quand le fils de l'homme viendra, accompagné de tous les anges, alors il s'assiéra sur son trône de gloire." (Matt. 25 : 31)

4) Qui sera admis au Royaume de Dieu ?

Pour Jésus et Jean-Baptiste, comme pour zoroastre, ce seront les coeurs purs, les pacifiques, les miséricordieux. (Les béatitudes, Matt 5 : 3-12)

Les juifs pharisiens, par contre, comptaient obtenir leur salut par l'observance fidèle des rites et des tabous ordonnés par la Loi. les Esséniens, eux, se fiaient à leurs rites de purification.

Quant aux Judéens nationalistes, ils n'espéraient pas un jugement des individus, mais le salut collectif de leur peuple, sous la forme d'une victoire du Messie sur les étarangers hostiles à Israel, une libération politique et le rétablissement de l'indépendance, après quoi viendrait le bonheur.

Ps. de Salomon 17 : 23-32, 35-36 : "seigneur, suscite-leur pour roi un fils de David; ceins-le de force pour écraser les dominateurs impies ! purifie Jérusalem de tous ces étrangers qui la foulent. (---) Et lui, le Roi juste enseigne de Dieu, les gouvernera. Il ne se commettra aucune injustice en ces jours-là, car tous seront saints, et leur Roi sera le Messie."

De tels sentiments agitaient le peuole au temps de Jésus et plusieurs personnages se présentèrent comme Messie lébérateur se heurtant à l'imparable puissance romaine. Ce qui profita à la conception pharisienne du salut.

CONCLUSION : JÉSUS ET ZOROASTRE

Entre Jésus et Zoroastre, que de points communs ! et aussi des différences !

Points communs

Tous deux recherchaient la relation directe avec Dieu sur la montagne loin de la foule. Ces entretiens mystiques réalisaient et nourrissaient lleur amour pour le Seigneur et nourrissaient leur amour pour les êtres numains. C'est là qu'ils élaborèrent leur enseignement.

Ils prêchèrent la bonté, et critiquèrent l'illusion de ceux qui croyaient plaire à Dieu au moyen de pratiques. Ils rejetèrent la magie.

Tous deux conçurent l'histoire de l' humanité comme une lutte des anges contre Satan et ses démons, lutte se termlnant un jour par la victoire Biem, la résurrection générale des morts, un Jugement et une juste rétribution, selon des crltères d'ordre moral.

Différences

Jésus, au contraire de Zuroastre, n'a pas explicitement demandé l'abolition des sacrifices d'animaux, même s'il a prédit la chute du Temple. Il ne se déclara pas végétarien et n'accorda pas une importance primordiale à l'agriculture parmi les activités de l'homme

D'autrè part. Jesus eut une vie courte et ne se maria pas, tandis que Zoroascre fonda un foyer et semble avoir vécu assez longtemps. Ceci peut expliquer le fait que l'Avesta ne rapporte rien de precis sur sa mort. Tout au conraire, les évangilrs racontent en détail la Passion de Jésus et sa crucifixion. De plus, ils nous parlent de sa résurrection, de ses apparitions et de son ascension, Et même de son retour sur terre pour instaurer son Royaume. Rien de tel à propos de Zoroastre.

Concernant la prédication, nous constatons une autre différence, non pas de fond mais de forme. Zoroastre nous a laissé des hymnes et des préceptes, conservés dans l'Avesta. Leur diffusion ne dépassa guère les frontières de l'ancien iran. Jésus, quant à lui, utilisa admirablement les ressources de la poésie sémitique, avec ses rythmes et ses paraboles.

Enfin, et c'est très important, les paroles de Jésus furent non seulement mémorisées mais mises par écrit dans la langue universelle de l'époque, le grec.

Le monde entier peut les lire aujourd'hui, ce qui est loin d'être le cas des paroles ee Zoroastrre.

J'espère avoir montré par quelle filière certaines doctrines, lancées en Iran au VIIème siècle avant notre ère sont parvenues jusqu'à nous, à travers le judaisme; Jésus et le christianisme.


Roger SAUTER
Genève le 2 février 1995


BIBLIOGRAPHIE
DU BREUIL, Paul, Le zoroastrisme, PUF, Paris, 1982.
AUTRAN, Charles, Mithra, Zoroastre et la préhistoire aryenne du christianisme, Payot, Paris, 1906.

par Roger Sauter, autre texte sur anti-scientologie :

Genève : Nicolas Antoine condamné à mort pour s'être converti au judaïsme, un crime de «lèse-majesté divine» pour les pasteurs de l'époque



[Accueil][Objectifs][Nouveautés][Pétitions][Témoignages][Faire un don][Articles médias][Jura et les sectes][La manipulation]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Les éthnies afghanes Empty
MessageSujet: Re: Les éthnies afghanes   Les éthnies afghanes Icon_minitimeVen 7 Mar - 9:52

Salam,

Mippo tres bien fait cette carte merci
Je suis un peu hors sujet mais j'aimerai critiquer les iraniens on dirait ils concentrent tout l'hidtoire de perse les savant sur leur pays lors l'afganistan cest de la "merde"

Je fais juste un rappel ce qui fesait la force des Empires perses c'est justement la divercité ethnique qui a contibueé aux différents savoirs, guerriers, L'empire etaient composé justement d'ouzbec, armenien, tadjik , pachtoune.

J'y revien brievement sur la venue del'islam dans la region la compagne d'islamisation en asie centrale à été effectué pacifiquement si nous sommes musulman c'est parque nos encetres l'ont choisie puis bien sure on choisie pas apres on garde la religion qui ont nos parents..
Revenir en haut Aller en bas
Golestan
Membre Extra
Golestan


Nombre de messages : 13648
Localisation : Herat Afghanistan
Date d'inscription : 10/12/2004

Les éthnies afghanes Empty
MessageSujet: Re: Les éthnies afghanes   Les éthnies afghanes Icon_minitimeVen 7 Mar - 10:54

salam
Cette carte est fausse actuellement, il faut repeindre en vers plus de la moitié de Herat, les Hazaras ont colonisé la ville avec l'aide de l'Iran.
Revenir en haut Aller en bas
Golestan
Membre Extra
Golestan


Nombre de messages : 13648
Localisation : Herat Afghanistan
Date d'inscription : 10/12/2004

Les éthnies afghanes Empty
MessageSujet: Re: Les éthnies afghanes   Les éthnies afghanes Icon_minitimeVen 7 Mar - 11:04

Citation :
J'y revien brievement sur la venue del'islam dans la region la compagne d'islamisation en asie centrale à été effectué pacifiquement si nous sommes musulman c'est parque nos encetres l'ont choisie puis bien sure on choisie pas apres on garde la religion qui ont nos parents..
Oui Ahmad jan, les afghans ont accepté l'islam sans aucun combat, d'ailleurs je pense que l'islam est la seule religion qui a pu conquérir le coeur des afghans sans aucun échange de coup d'épée.
Revenir en haut Aller en bas
Ippo
Membre Extra
Ippo


Masculin Nombre de messages : 6966
Age : 40
Localisation : à une autre fois
Date d'inscription : 22/08/2007

Les éthnies afghanes Empty
MessageSujet: Re: Les éthnies afghanes   Les éthnies afghanes Icon_minitimeVen 7 Mar - 12:55

Golestan a écrit:
Citation :
J'y revien brievement sur la venue del'islam dans la region la compagne d'islamisation en asie centrale à été effectué pacifiquement si nous sommes musulman c'est parque nos encetres l'ont choisie puis bien sure on choisie pas apres on garde la religion qui ont nos parents..
Oui Ahmad jan, les afghans ont accepté l'islam sans aucun combat, d'ailleurs je pense que l'islam est la seule religion qui a pu conquérir le coeur des afghans sans aucun échange de coup d'épée.

Salam

tu sais en réalité dans l'histoire, le seul peuple qui a accepté l'islam avec l'épée ironiquement c'est celui qui la propagé, les arabes.

sinon les malaisiens cest pacifique, les indonésiens, les noirs africains, meme les bèrbères étaient dabord musulmans avant d'avoir eu des guerres avec les arabes. les turcs ont envahis le califat arabe pour ensuite devenir musulman, bref... la quasitotalité des peuples ont connus l'islam de manière pacifique sauf les mecquois. Very Happy

comme disait je ne sais quel écrivain "l'islam n'a pas vaincu par l'épée mais a vaincu l'épée qui s'est dressée contre elle" Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Ippo
Membre Extra
Ippo


Masculin Nombre de messages : 6966
Age : 40
Localisation : à une autre fois
Date d'inscription : 22/08/2007

Les éthnies afghanes Empty
MessageSujet: Re: Les éthnies afghanes   Les éthnies afghanes Icon_minitimeVen 7 Mar - 12:56

Salam

asma06, content de t'avoir fait réagir, c'est une exploit pour moi Very Happy

merci pour ton texte, je ne l'ai pas lu entiérement, je lirais la suite plustard inchallah.

au fait asma06, tu es de quelle origine? si ca ne te dérange pas Very Happy t'es mystérieuse
Revenir en haut Aller en bas
Ippo
Membre Extra
Ippo


Masculin Nombre de messages : 6966
Age : 40
Localisation : à une autre fois
Date d'inscription : 22/08/2007

Les éthnies afghanes Empty
MessageSujet: Re: Les éthnies afghanes   Les éthnies afghanes Icon_minitimeVen 7 Mar - 12:59

ahmad a écrit:
Salam,

Mippo tres bien fait cette carte merci
Je suis un peu hors sujet mais j'aimerai critiquer les iraniens on dirait ils concentrent tout l'hidtoire de perse les savant sur leur pays lors l'afganistan cest de la "merde"

Je fais juste un rappel ce qui fesait la force des Empires perses c'est justement la divercité ethnique qui a contibueé aux différents savoirs, guerriers, L'empire etaient composé justement d'ouzbec, armenien, tadjik , pachtoune.

J'y revien brievement sur la venue del'islam dans la region la compagne d'islamisation en asie centrale à été effectué pacifiquement si nous sommes musulman c'est parque nos encetres l'ont choisie puis bien sure on choisie pas apres on garde la religion qui ont nos parents..

Salam

de rien m ahmad,

ca va aujourd'hui t'as décidés de tourner la roue, aujourd'hui on va tapper sur les iraniens Very Happy chaque jour un peuple, comme ca y'aura pas de jaloux

non l'iran est une grand civilisation, bien avant que en europe on sache quelquechose. c'est clair!

et de toute manière chacuna apporté sa contribution!

au fait, vous qui ètes afghans, j'aimerais savoir si les mongols sont passés par chez vous et quel a été leur passage, passif ou massacre comme à bagdad? ca m'intéresse de savoir si vous avez des traces de leur pasage et comment sont elles?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Les éthnies afghanes Empty
MessageSujet: Re: Les éthnies afghanes   Les éthnies afghanes Icon_minitimeVen 7 Mar - 13:17

Salam,

Et bien cher Ippo ces famous HAZARA sont les traces del'armee deGenghis Khan, ces soldats sont installé fesant des enfant des enant puis voila.

J'ia lus birevement un livre sur les batailles la descriptioin des scene et d'ailleurs si un jour tu as de l'argent et du temps il faut tu aille à Oulan Bator le Capital de Mongolie j'ai déja visité ce musé consacré à l'mpire Mongole c'est purement extraordinaire ils ont gardé les epai de l'epoque les tir à larc les espece de casstrol geant ui il pouvait cuire 56 mouton pour nourir l'armee

Des livres raconte que l'armee de Ganghis à soufert plus que jamais en afghanistan avec des rivier de sang qui coulent.

C'est pour cette raison que les Hazara ont souffert à cause de cet raison car ce ne sont pas des vrai afghan mais bon ca date environ vers les 1200!
Revenir en haut Aller en bas
Ippo
Membre Extra
Ippo


Masculin Nombre de messages : 6966
Age : 40
Localisation : à une autre fois
Date d'inscription : 22/08/2007

Les éthnies afghanes Empty
MessageSujet: Re: Les éthnies afghanes   Les éthnies afghanes Icon_minitimeVen 7 Mar - 13:24

salam

ahmad,

en fait dire qu'on est vrai afghan ou vrai marocain ou vrai francais c'a pas tellement de sens. tous les peuples viennent d'un endroit, et tous les peuples sont étrangers à leur terres.

mais c'est intéressant ce que tu racontes, donc t'as visité la mongolie. Very Happy sans te le cacher je kifferais aller la bas, surtout les tartars ca doit etre passionnant.

je sais que le mongol transportait des villes entières et ont conquis l'empire le plus grand du monde.

je ais que le mot tsunami vient d'une vague qui a renversé le premier bateau de mongol qui voulait envahir le japon 120000 mongols dans la flotte.

une deuxième vague a exterminé la deuxième flotte 80000. sinon le japon aurait été sous domination mongole comme la chine et la hongrie ou l'irak.
rien que la muraille de chine a été faite contre eux.

sont farouches ces mongols.

si tu as des photos de ces casseroles n'hésites pas. d'ailleurs dans l'éschatologie musulmane, selon l'intérprétation de certains savants, les gog et magogs sont les tartars et les mongols. mais seul dieu sait.

donc si je comprend bien l'afghanistan a résisté face aux mongols et ils ont eu beaucoup de mort!

ben racontes nous en plus si tu en sais plus Very Happy

merci wasalam
Revenir en haut Aller en bas
Ippo
Membre Extra
Ippo


Masculin Nombre de messages : 6966
Age : 40
Localisation : à une autre fois
Date d'inscription : 22/08/2007

Les éthnies afghanes Empty
MessageSujet: Re: Les éthnies afghanes   Les éthnies afghanes Icon_minitimeVen 7 Mar - 13:26

on raconte que les mongols avait cent femme pour un chef de tribu est ce vrai!

dites moi quelles différences entre les ouzbeks et les hazars, ce sont bien des peuples turco mongols? no
Revenir en haut Aller en bas
Golestan
Membre Extra
Golestan


Nombre de messages : 13648
Localisation : Herat Afghanistan
Date d'inscription : 10/12/2004

Les éthnies afghanes Empty
MessageSujet: Re: Les éthnies afghanes   Les éthnies afghanes Icon_minitimeVen 7 Mar - 14:12

Citation :
au fait, vous qui ètes afghans, j'aimerais savoir si les mongols sont passés par chez vous et quel a été leur passage, passif ou massacre comme à bagdad? ca m'intéresse de savoir si vous avez des traces de leur pasage et comment sont elles?
D'après ce que je connais je peux simplement te dire qu'après le passage de l'armée djangiz khan sur nos terres, dans une grande ville comme Herat il ne restait pas plus qu'une vingtaine de personne qui s'étaient réfugié dans les minarets de la grande mosquée de la ville.

Ensuite ces petits enfants sont devenus musulmans et ils ont reconstruit la ville complètement.
Revenir en haut Aller en bas
Ippo
Membre Extra
Ippo


Masculin Nombre de messages : 6966
Age : 40
Localisation : à une autre fois
Date d'inscription : 22/08/2007

Les éthnies afghanes Empty
MessageSujet: Re: Les éthnies afghanes   Les éthnies afghanes Icon_minitimeVen 7 Mar - 14:25

Golestan a écrit:
Citation :
au fait, vous qui ètes afghans, j'aimerais savoir si les mongols sont passés par chez vous et quel a été leur passage, passif ou massacre comme à bagdad? ca m'intéresse de savoir si vous avez des traces de leur pasage et comment sont elles?
D'après ce que je connais je peux simplement te dire qu'après le passage de l'armée djangiz khan sur nos terres, dans une grande ville comme Herat il ne restait pas plus qu'une vingtaine de personne qui s'étaient réfugié dans les minarets de la grande mosquée de la ville.

Ensuite ces petits enfants sont devenus musulmans et ils ont reconstruit la ville complètement.

ah oué donc l'armée mongol a vraiment extérminé autant de musulman qu'à bagdad! Shocked
Revenir en haut Aller en bas
Ippo
Membre Extra
Ippo


Masculin Nombre de messages : 6966
Age : 40
Localisation : à une autre fois
Date d'inscription : 22/08/2007

Les éthnies afghanes Empty
MessageSujet: Re: Les éthnies afghanes   Les éthnies afghanes Icon_minitimeVen 7 Mar - 22:00

Les éthnies afghanes Wafg109
Revenir en haut Aller en bas
Ippo
Membre Extra
Ippo


Masculin Nombre de messages : 6966
Age : 40
Localisation : à une autre fois
Date d'inscription : 22/08/2007

Les éthnies afghanes Empty
MessageSujet: Re: Les éthnies afghanes   Les éthnies afghanes Icon_minitimeVen 7 Mar - 22:01

une carte meilleure


Les éthnies afghanes Artoff8213
Revenir en haut Aller en bas
Ippo
Membre Extra
Ippo


Masculin Nombre de messages : 6966
Age : 40
Localisation : à une autre fois
Date d'inscription : 22/08/2007

Les éthnies afghanes Empty
MessageSujet: Re: Les éthnies afghanes   Les éthnies afghanes Icon_minitimeVen 7 Mar - 22:05

Hazara

Le terme Hazara signifie « les mille ». Ils ne sont pas contrairement à la légende les descendants de Gengis Khan. Toutefois il est probable que leur nom soit issu du fait que Gengis Khan ait implanté une unité de mille guerriers à sa solde dans la région.

De type mongoloïde il s’agit d’un peuple dont on ne connaît pas exactement les origines. Il s’est installé dans le Hazarajat actuel et s’est mixé aux peuples voisins. Les mongoles ont atteint cette région pour la première fois durant la période sassanide (420apJC). De 425 à 566, Bamiyan a été une place forte du bouddhisme, accueillant beaucoup de pèlerin chinois.

Les Hazaras vivent au centre du pays dans le Hazarajat qui signifie « pays des Hazaras » (sa superficie est d’environs 50 000 kilomètres carré).

Pendant les campagnes « anti-hazaras » mené par Abdul Rahman nombre d’entre eux ont fuis vers le Turkménistan ou dans les provinces de Jawzjan et Badghis.

Les Hazara sont majoritairement chiites, ismaéliens, peuvent être sunnites à Kaboul, dans le nord ou à Bamiyan.

Durant la guerre soviéto-afghane les Hazaras ont été exclus des parties de la résistance parce que chiites (la politique pakistanaise n’a accepté que des partis sunnites et pro pachtoune excepté le Djamiat).

Les discordes entre hazaras et pachtounes proviennent de différents au sujet des fertiles pâturages dont les Hazaras ont été spoliés au profit des pachtounes transplantés au Hazarajat par le coup de force mené par Abdul Rahman 1895-96 pour hérésie. Mais d’une manière plus générale les Hazaras sont considérés comme au plus bas de l’échelle sociale en Afghanistan. Aujourd’hui encore ils occupent les emplois les plus ingrats.

On peut donner deux principales raisons à cet état de fait ; d’une part le chiisme est considéré comme hérésie par la majorité sunnite du pays et d’autre part, leurs traits physiques de type mongoloïde les distinguent plus encore.

Les Hazaras ont été organisé en groupe dirigé par des khâns jusqu’à ce que les pachtounes s’approprient les pouvoirs politico-économiques. Depuis ils ont perdu leur structure tribale.

Ils sont de langue dari ou hazâragi, un dialecte persan local au Hazarajat avec une forte influence mongole en ce qui concerne le vocabulaire.

Ils représentent 15% de la population.
Revenir en haut Aller en bas
Ippo
Membre Extra
Ippo


Masculin Nombre de messages : 6966
Age : 40
Localisation : à une autre fois
Date d'inscription : 22/08/2007

Les éthnies afghanes Empty
MessageSujet: Re: Les éthnies afghanes   Les éthnies afghanes Icon_minitimeVen 7 Mar - 22:08

Tadjik

A l’époque où le Yémen était une satrapie de l’empire Sassanide, les arabophones de la région, étaient désignés par le nom de leur ville principale, qui se trouvait être Taez, au Yémen. Alors, Taezi, habitant de Taez, devenait en persan "Pahlavi" "Taesik" et puis ce "Taesik" a désigné dans l’empire Perse, tous les arabes. Lorsque les perses se sont convertis à l’islam après la bataille de Talas (bataille qui a marqué l’arrivée des Arabes jusqu’aux confins de la Chine), le terme Tadjik a été utilisé pour différencier les musulmans des non musulmans.

Il est aussi dit que le mot tadjik provient du mot « tâdj » couronne, c’est un terme qui servait aux arabes à différencier les persanophones au pouvoir des turcophones.

Disséminés à travers le pays, ils représentent 25 % de la population. Les Tadjik vivent essentiellement dans le nord, dans la vallée du Panjsher, au nord de Kaboul, dans les provinces de Parwan, Takhar, Badakhshân, Baghlân, Samangân et en plusieurs îlots autour d’Hérât à l’ouest et de Ghazni à l’est.

Les Tadjiks sont persanophones ils parlent le dari (persan parlé en Afghanistan) ou le dialecte Tadjik (persan du Tadjikistan). On distingue deux catégories de Tadjiks : les « Tadjiks montagnards » (Badakhshân) par opposition aux « Tadjiks des plaines » ; les premiers sont des musulmans chiites ismaéliens, alors que les seconds sont sunnites de rite hanafite.

En règle générale, les Tadjiks sont des cultivateurs ou commerçants. Ils ne représentent plus aujourd’hui une véritable ethnie, mais plutôt un ensemble de peuples ayant une culture et une langue commune, le dari. Autrement dit, le mot Tadjik désigne en Afghanistan tous les persanophones sunnites du pays.

En Afghanistan, les Tadjiks comptent traditionnellement parmi les adversaires les plus déterminés des Pashtouns.

Outre l’Afghanistan, on trouve aussi des Tadjiks au Tadjikistan, en Ouzbékistan, au Kazakhstan, en Iran et en Chine, pour un total de quelque onze millions de personnes, dont quatre en Afghanistan.
Revenir en haut Aller en bas
Ippo
Membre Extra
Ippo


Masculin Nombre de messages : 6966
Age : 40
Localisation : à une autre fois
Date d'inscription : 22/08/2007

Les éthnies afghanes Empty
MessageSujet: Re: Les éthnies afghanes   Les éthnies afghanes Icon_minitimeVen 7 Mar - 22:10

Nouristani

Ils constituent l’ensemble des peuples vivant dans le Nouristan, « Pays de Lumière », nom officiel donné à cette région depuis son islamisation forcé en 1895-1896 par l’émir Abdul Rahman. Anciennement désigné par le terme Kafiristan « Pays des Infidèles » par la majorité musulmane, ce terme n’est usité aujourd’hui que pour lui donner un sens péjoratif, insultant.

Le Nouristan est situé dans les montagnes de l’Hindou Kouch au nord-est de l’Afghanistan et sur une petite parti du Chitral Pakistanais.

Les ancêtres des Nouristanis sont les premiers Indo-européens à être passés par la région de l’Hindou Kouch, plus tard avec l’arrivée des Indo-aryens ils ont été poussés dans le Nouristan actuel.

Les Nouristanis forment une cinquantaine de peuples dont les principaux sont Kâta, Vâsi, Kom, Kalasha, Gramsan, Dungolio, Mumo, Asku, Sanu, Tregami, Kshto et parlent cinq langues de la branche Indo-aryenne. Ces cinq langues sont :
Vâsi-i-Vâri
Kâmk’ata Viri
Askunu Vîri
KalaSa alâ
Trégâmi

Depuis l’islamisation de la région ces langues usent beaucoup de mot d’origine arabe ou persane au détriment des termes traditionnel.

Leur population est estimée à 100 000 personnes en Afghanistan et 3000 au Pakistan. Ces derniers ont gardé leur religion, un hindouisme ancien adapté à la région avec un mélange de bouddhisme.

Les Nouristanis vivent en clan et son organisé en villages.

Ils sont musulmans sunnites de rite hanafite depuis la fin du XIXè siècle.
Revenir en haut Aller en bas
Ippo
Membre Extra
Ippo


Masculin Nombre de messages : 6966
Age : 40
Localisation : à une autre fois
Date d'inscription : 22/08/2007

Les éthnies afghanes Empty
MessageSujet: Re: Les éthnies afghanes   Les éthnies afghanes Icon_minitimeVen 7 Mar - 22:12

Ouzbeks

Le mot Ouzbek est issu de deux mot d’origine turque, « ouz » qui signifie authentique et « bek » qui signifie homme. Ouzbek veut donc dire homme authentique.

Ils vivent dans le nord et l’ouest du pays, le long de la frontière avec l’Ouzbékistan.

A l’instar de nombreux peuples de la région, les Ouzbeks sont d’origine turco-mongole, ils se sont métissés avec les peuples iraniens.

Ils ont fait partie de l’empire de Gengis Khan en rejoignant la Horde d’or (XIVe siècle) et se sont fixés au nord de l’Amou-Daria après leur défaite en 1506 devant les Timourides basé à Hérat. Ils y fondent les khânats (territoire soumis à un khân) de Khiva, de Boukhara et de Kokand.

Au XIXe siècle, ces petites principautés souvent en guerre les unes contre les autres sont annexées par la Russie.

Au moment de la Révolution russe, les Ouzbeks tentent de recouvrer leur indépendance et s’opposent aux bolcheviques jusqu’en 1924. Beaucoup refusent la domination soviétique et se réfugient en Afghanistan.

Regroupés dans le nord de l’Afghanistan, les Ouzbeks ont établi onze places fortes entre Maymana et Koundouz dirigées par de puissants leaders parfois indépendant parfois vassal de Boukhara ou Kaboul mais toujours en concurrence pour le pouvoir.

A la fin du XIX siècle Abdul Rahman rallie ces khânats sous son autorité.

Les Ouzbeks ont un long passé de cohabitation (parfois conflictuelle) avec les Tadjiks et partagent avec eux un certain genre de vie, toutefois chaque ethnie garde son quartier respectif.

Les Ouzbeks se désignent par d’ancien nom de tribu ou par le nom de la ville de leur ancêtres. La société ouzbek en Afghanistan est patriarcale, l’autorité est aux mains de leader appelé beg, arbâb, ou khân. L’endogamie (mariage avec un membre de la tribu) est primordiale. Bien qu’il y ait des mariages interethniques entre ouzbek, turkmène et tadjik l’aversion pour le mariage avec les pachtounes est répandue mais ce phénomène est réciproque.

Les Ouzbeks sont principalement agriculteurs et éleveurs. Nombre d’entre eux vivent en ville et sont hommes d’affaire ou artisans (argentier, orfèvre, travaillent le cuir, ou carpette).

Ils représentent 5% de la population afghane.

Il y a aussi des Ouzbeks en Ouzbékistan ou ils sont majoritaire (76p100 ; 17 millions de personnes), ainsi qu’au Turkménistan (9p100) et au Tadjikistan (23p100).

Ils parlent l’ouzbek appelé aussi Jagatai, un dialecte turc et sont musulmans sunnites de rite hanafite.
Revenir en haut Aller en bas
Ippo
Membre Extra
Ippo


Masculin Nombre de messages : 6966
Age : 40
Localisation : à une autre fois
Date d'inscription : 22/08/2007

Les éthnies afghanes Empty
MessageSujet: Re: Les éthnies afghanes   Les éthnies afghanes Icon_minitimeVen 7 Mar - 22:18

Salam

en vrai en dehors de vos querelles sur les pseudos, les trucs bidons, les moqueries entre tadjiks et pachtoones, y'a bien d'autres trucs intéressant. je viens de lire ces trois article. je commence à comprendre un peu mieux l'afghanistan. je ne pensais pas qu'il y'avait autant de peuple la bas affraid en tout c'est hyper intéressant. je me rapelle tout petit je passais des heures à étudier tous les peuples de mésopotamies et de l'antiquité, les hyksos, l'empire de mitanni etc etc, tant d'histoire, de légende, d'armée, de guerre, de langue, d'architecture Very Happy j'étais passionnés grave. j'avais meme lister toutes les dynasties perses, les séleucides, les médés etc etc.. bre fj'en ai oublié des choses mais l'histoire c'est trop flippant. essayez d'apporter quelquechose au fil au lieu de perdre votre temps à savoir si je suis aichou ou kerisko.


une chose est sur le jour ou je partirais ici, j'aurais appris énormément de chose Very Happy je vous assure, dans ma cité, dans ma fac, dans ma ville, personne ne sait ce qu'est l'afghanistan. certains pensent qu'ils sont arzbes, d'autres de turcs, d'autres de stérroristes. si je leur dis kandahar, ca leur dira rien, baloushte, tadjik ???? inconnu pour eux Very Happy dommage je parlerais meme pas d'al biruni ou autre!!

bref un conseil faites connaitre votre pays,
wasalam
Revenir en haut Aller en bas
Ippo
Membre Extra
Ippo


Masculin Nombre de messages : 6966
Age : 40
Localisation : à une autre fois
Date d'inscription : 22/08/2007

Les éthnies afghanes Empty
MessageSujet: Re: Les éthnies afghanes   Les éthnies afghanes Icon_minitimeVen 7 Mar - 22:28

Baloutche

A l’origine nomade les baloutches sont semi-nomades. Certains vivent le long de la frontière avec le Baloutchistan pakistanais d’autres voyagent entre le désert du Sistan et Herat (Sistan en hiver, Herat en été). Ils sont subdivisés en plusieurs groupes dont le plus important est Rakhshani (les autres étant Sanjarani, Nahrui, Yamarzaï, Sumarzaï, Gumshazaï, Sarabandi, Miangul, Harut, Salarzaï)

Deux théories sur l’origine des baloutches sont présentées. La première dit que les baloutches serait d’origine sémitique, ils auraient migré de Syrie en Iran pour finalement se fixer au Baloutchistan actuel. L’autre théorie affirme qu’ils sont issus d’un peuple aryen qui a longtemps vécu sur l’actuel Iran pour finalement s’implanter dans la région du Baloutchistan.

Ils représentent 100 000 personnes en Afghanistan contre 3 million au Pakistan et 1,2 million en Iran. Ils sont sunnites hanafites et de langue baloutche
Revenir en haut Aller en bas
Ippo
Membre Extra
Ippo


Masculin Nombre de messages : 6966
Age : 40
Localisation : à une autre fois
Date d'inscription : 22/08/2007

Les éthnies afghanes Empty
MessageSujet: Re: Les éthnies afghanes   Les éthnies afghanes Icon_minitimeVen 7 Mar - 22:30

Qizilbash

Le terme Qizilbash signifie les « têtes rouges », nom donné en raison de leur coiffe rouge. Ils sont dispersée en Afghanistan et considérés comme les descendants militaires et administratifs qui gouvernaient les provinces afghanes pour le compte de l’empereur Safavide Nader Shah Afshar au XVIII e siècle (1736-47).

Sous le règne d’Ahmad Shah Durani les Qizilbash ont acquis une force et une influence à la cour, concurrençant l’ethnie pachtoune. Ils se rallièrent aux Britannique durant la première guerre anglo-afghane (1838-1842). Tout comme les chiites Hazara, l’émir Abdul Rahman déclare les Qizilbash ennemi de la nation : il leur confisque leurs terres et les persécute.

Les Qizilbash sont chiites. Leur population est estimée à 50 000 personnes en Afghanistan, mais il est difficile de les dénombrer du fait que beaucoup se font passer pour des Tadjiks sunnites ou membre de confrérie soufie pour éviter les discriminations religieuses.

Il est à noter qu’ils sont considérés comme l’ethnie la plus cultivée. Ils occupent des postes bureaucratiques et professionnels importants.

De langue Afshari, un dialecte Azerbaidjanais fortement influencé par le persan, ils n’utilisent pas l’alphabet cyrillique, ou de langue dari, tous sont bilingues avec le dari ou pashto.

Les Qizilbashs sont en grand nombre en Turquie, mais leur dénomination a changé depuis le XIX è siècle on les appelle maintenant Alévis.
Revenir en haut Aller en bas
Ippo
Membre Extra
Ippo


Masculin Nombre de messages : 6966
Age : 40
Localisation : à une autre fois
Date d'inscription : 22/08/2007

Les éthnies afghanes Empty
MessageSujet: Re: Les éthnies afghanes   Les éthnies afghanes Icon_minitimeVen 7 Mar - 22:33

Les éthnies afghanes Gal_2002
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Les éthnies afghanes Empty
MessageSujet: Re: Les éthnies afghanes   Les éthnies afghanes Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Les éthnies afghanes
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La génétique des ethnies afghanes
» Ethnies
» anecdotes afghanes:
» Ethnies et conflits
» musiques afghanes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Divers :: Général-
Sauter vers: