Aux amoureux de l'Afghanistan.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 ipoelarbi jai pense a vous directe quand j ai lu cet article

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: ipoelarbi jai pense a vous directe quand j ai lu cet article   Jeu 10 Juil - 12:41

Paranoïa religieuse


Les antécédents de ces malades indiquent nettement une prédisposition aux maladies psychiques en général et à cette forme de maladie en particulier. Souvent la maladie que nous allons décrire n’est que la suite du développement d’une tournure religieuse bizarre et excessive du caractère qui existe dès l’enfance ; c’est donc pour ainsi dire une « hypertrophie du caractère ».
Presque toujours les représentants de cette forme clinique sont originairement des imbéciles dont l’esprit borné ne peut comprendre le fond éthique de la religion ; ils sont occupés uniquement des dehors et des formes brillantes du culte religieux ; avec l’étroitesse et la paresse intellectuelles des imbéciles, ils se jettent exclusivement dans la pratique des commandements religieux mal compris. Ainsi la tendance exclusive et, excessive qui existe dès le commencement s’accentue de plus en plus ; une influence considérable est aussi exercée sur les faibles d’esprit par les missionnaires éloquents et les prêtres zélés en général qui dépeignent sous des couleurs trop vives les souffrances de l’Église, les attaques de ses adversaires, le ciel et l’enfer, et qui par ces descriptions portent l’agitation et la confusion dans les esprits.
Parfois ce sont des revers de fortune qui poussent les âmes dévotes dans les bras de la religion et les éloignent du monde des intérêts matériels.
Chez beaucoup de malades qui plus tard deviennent tune proie pour la paranoïa religieuse, il se produit déjà à la période de la puberté des états d’émotion psychique qui se manifestent sous forme d’enthousiasme religieux, l’ardent désir de se faire prêtre, d’entrer dans un couvent, de faire des pèlerinages, etc., et auxquels se joignent occasionnellement aussi des visions d’êtres célestes.
L’explosion de la maladie proprement dite est amenée par des faits qui affaiblissent le physique, que ces affaiblissements soient causés par des maladies aiguës ou par des excès sexuels ou par suite de pénitences et de jeunes. Parmi les éléments psychiques agissant comme causes, notons les espoirs d’amour déçus, les revers de fortune graves, ou parfois aussi les sermons enflammés et les offices qui provoquent des remords ou qui représentent comme fort douteux le salut de l’âme.
Le stade d’incubation de cette maladie peut durer pendant des mois et même des années. Chez les individus du sexe féminin on observe souvent des phénomènes chlorotiques, de l’hystérisme, des troubles de la menstruation comme symptômes physiques ; chez les individus du sexe masculin on constate des velléités hypocondriaques. Dans les deux sexes il existe en outre souvent des anomalies de l’instinct génital qui est d’une intensité anormale, se réveille très tôt et conduit à la masturbation.
Les candidats à la paranoïa religieuse, quand ils se trouvent à ce stade, perdent le goût du travail, restent plongés dans leurs pensées ; ils lisent de préférence la Sainte Écriture, les traités religieux, sont de tous les pèlerinages et offices de mission, négligent leurs devoirs sociaux. Avec l’exaltation religieuse qui par moments s’accentue nettement (chez les femmes toujours à l’époque des règles) vont régulièrement des phénomènes d’érotisme qui se manifestent soit par l’onanisme, ou qui se traduisent plus ou moins par une sorte de débauche mentale, l’enthousiasme pour certains prêtres, pour un saint ou un autre, etc.
Le commencement du stadium conclamatum morbi est marqué par l’apparition des hallucinations comme phénomènes partiels d’un état d’excitation psychique qui peut s’accentuer jusqu’à l’extase et va de pair avec l’insomnie.
Dans ces états la sublime sensation que leur corps de pécheur est traversé par le souffle divin, pénètre dans la conscience et dégage l’individu de tous les intérêts et soucis terrestres. Un sentiment de béatification envahit les malades comme si le Saint-Esprit s’était épandu en eux ; chez les femmes il y a souvent en même temps des sentiments d’excitation sexuelle allant jusqu’aux sensations de coït, ce qui est utilisé plus tard dans les idées délirantes : elles ont accouché de l’enfant Jésus. Des phénomènes cataleptiques peuvent même se produire dans ces états d’extase.
Au commencement les hallucinations ne sont que des visions : les malades voient le ciel ouvert, la madone leur sourit avec grâce, les miracles de l’Apocalypse leur sont révélés, ils se voient enveloppés d’une auréole lumineuse, etc.
Plus tard, avec le retour de ces hallucinations enchanteresses et de forme extatique, ils entendent aussi des voix : « Voici mon fils en qui j’ai mis mon affection », des prophéties, des promesses, des commandements, des missions pour la vocation de prophète, etc.
Ces hallucinations durent jusqu’aux derniers stades de la maladie. L’ascétisme, la masturbation sont les éléments sous l’influence desquels elles reviennent avec une vivacité particulière. Les produits de ces processus pathologiques sont tout d’abord des idées délirantes ; chez les individus masculins le fond de ces idées est toujours d’être le Sauveur du monde, chez les femmes d’être la mère de Dieu.
Elles se forment et se développent avec une rapidité surprenante, car la personnalité habituellement bizarre originairement, perd bientôt ses derniers restes de réflexion. L’opposition minime qui s’y fait encore jour, est ressentie comme la contestation de Satan et elle est bientôt victorieusement surmontée.
À côté des délires primordiaux et des hallucinations, il y a une autre source importante d’idées délirantes : c’est la paralogique de ces malades grâce à laquelle ils interprètent faussement et d’une façon vraiment insensée des passages de la Sainte Écriture et les rapportent à leur propre personne.
Tant que l’illusion est fraîche, portée par les émotions et nourrie par les hallucinations, ces malades sont disposés à agir en conformité avec leurs idées, soit dans le rôle inoffensif de prêcheur dans le désert, dans celui de réformateur et de Sauveur du monde, ce qui ne les rend que ridicules et impossibles dans la société, soit dans le rôle plus dangereux de champion de la foi divine qui n’hésite pas à sévir contre les mécréants avec le feu et le glaive ad « majorem Dei gloriam », à l’instar de certains fanatiques normaux ( ?) des époques passées.
Comme dans la paranoïa de nature persécutoire dépressive, on peut aussi dans la paranoïa religieuse expansive distinguer en général deux stades pathologiques : un premier, celui de la passivité où le malade se comporte simplement comme observateur et récepteur des sentiments sublimes qui germent en lui et se trouve en présence des hallucinations ; le second stade est celui d’activité où le délire achevé cherche à se faire valoir, ce qui provoque des conflits avec le monde réel.
Ce qui est digne d’être remarqué dans le cours de la maladie de ces messies et de ces madones, c’est que, à côté de périodes d’enthousiasme allant jusqu’à l’extase, il y a chez eux des moments où ils sont en proie à des paroxysmes de la contrition la plus profonde, d’anéantissement du sentiment d’eux-mêmes ; des périodes de doute sur leur dignité pour remplir la mission divine, des périodes où ils ont la conviction d’être de misérables pécheurs, d’avoir besoin de se purifier et de faire pénitence, périodes pendant lesquelles ils refusent la nourriture, s’imposent le silence, pratiquent le plus grand ascétisme jusqu’à se mutiler eux-mêmes et, par suite de l’angoisse précordiale et de visions diaboliques, se croient même menacés par Satan. Ordinairement ces attaques démonomaniaques passent bien vite et l’ascétisme continu ainsi que la concentration religieuse produisent bientôt de nouveau des visions célestes.
La suite de la marche de la maladie est uniforme pour tous les cas. Comme ces individus ne peuvent pas se maintenir dans la société, on a souvent l’occasion d’étudier dans les asiles les terminaisons de la maladie. Dans les cas favorables on peut par l’isolement dans un asile et en ayant soin d’éloigner tous les objets du culte et les occasions de pratiques religieuses, atténuer l’exaltation religieuse, rendre plus sobre le malade et arriver à ce que par la cessation des hallucinations le trouble revienne à son ancien degré d’excentricité religieuse. La prédisposition à une explosion nouvelle de la maladie par suite de causes accidentelles somatiques et psychiques n’en continue pas moins à subsister. Si ces malades sont internés dans un asile et que leur idée délirante ne s’efface pas, la maison de santé avec la privation de la liberté leur apparaît bientôt comme un lieu de martyr, une station d’épreuves, etc. ; ils se plaisent dans ce rôle de martyr noble et paresseux où ils se consolent soit par l’idée de leur prochaine mission messianique, idée entretenue par les hallucinations, soit par la conviction que leur temps n’est pas encore venu, etc.
Au commencement ces malades troublent par-ci par-là la tranquillité des autres en voulant faire du prosélytisme par des explosions de fanatisme contre l’entourage profane ; plus tard ils deviennent des pensionnaires calmes et quelquefois même laborieux (quand l’idée délirante s’est suffisamment effacée).
Dans leurs paroxysmes dépressifs, quand ils sont en lutte contre les tentations du diable, ou qu’ils pratiquent la pénitence et le jeûne, le refus de nourriture est, un phénomène ordinaire, mais ce refus conduit rarement à la nécessité de gaver le malade par force.
Ces malades sont toujours dangereux pour eux-mêmes par les mutilations qu’ils font sur leur propre corps soit spontanément, soit par suite d’un ordre de Dieu. Parfois même ils tentent de se crucifier. Ils sont dangereux pour les autres à cause de leurs actes de fanatisme, exécution des ordres reçus de Dieu, interprétations incomprises et insensées de passages de la Bible.
La terminaison de la paranoïa religieuse est la débilité psychique dans laquelle l’idée délirante n’existe plus pour le malade qu’à l’état de phrase et n’est plus réveillée et soutenue ni par les hallucinations ni par les sensations extatiques.
La terminaison par idiotie complète et apathique ne se rencontre pas dans cette variété de paranoïa.




Richard von Krafft-Ebing, « Paranoïa religieuse », Traité clinique de psychiatrie, traduit sur la 5e édition allemande par le Dr Émile Laurent, Éd. A. Maloine, Paris, 1897, pp. 480-484.
Revenir en haut Aller en bas
Juba
Membre Extra


Masculin Nombre de messages : 7003
Age : 30
Date d'inscription : 20/03/2008

MessageSujet: Re: ipoelarbi jai pense a vous directe quand j ai lu cet article   Jeu 10 Juil - 13:42

salam

g lu juste les 2 premieres frases ms j ai compris direct le message du texte; ce genre d arguments ne vaut rien pour moi;
si aujourdhui il y a une guerre contre l islam ahmad; le hamas avait gagné democratiquement les elections et regarde comment ils l ont traité juste parceque c etait des musulmans; c est pas de la paranoia ca c des faits concret et reel
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ippo
Membre Extra


Masculin Nombre de messages : 6966
Age : 33
Localisation : à une autre fois
Date d'inscription : 22/08/2007

MessageSujet: Re: ipoelarbi jai pense a vous directe quand j ai lu cet article   Jeu 10 Juil - 13:48

Salam

paranoia dis tu?
ai je ouvert dix post avec comme titre "ahmad= untel" ou "ahmed est untel" ou encore "ahmad c'est kerisko et aichou"??

pour la n'ième fois, je ne suis ni elarabi, ni jebliya.

jésus dis dans la bible "ne jugez pas si vous ne voulez pas etre jugé".

dans le coran, allah dit "ils sont aveugles sourds et muets". meme si je te répète cent fois que je ne suis pas elarabi, ta paranoia te le fera croire... tu es aveugle et sourd.

"avant d'enlever la paille dans l'oeil de ton voisin , enlève la poutre du tien " chèr ahmad...

j'ai lu récemment les liens trés étroits entre le satanisme et le communisme. un livre a été écrit à ce sujet: karl marx et satan.
http://www.google.fr/search?hl=fr&q=karl+marx+et+satan&btnG=Recherche+Google&meta=

ps/ je n'ai pas lu l'article...

Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Juba
Membre Extra


Masculin Nombre de messages : 7003
Age : 30
Date d'inscription : 20/03/2008

MessageSujet: Re: ipoelarbi jai pense a vous directe quand j ai lu cet article   Jeu 10 Juil - 13:57

ken le survivant a écrit:
Salam

paranoia dis tu?
ai je ouvert dix post avec comme titre "ahmad= untel" ou "ahmed est untel" ou encore "ahmad c'est kerisko et aichou"??

pour la n'ième fois, je ne suis ni elarabi, ni jebliya.

jésus dis dans la bible "ne jugez pas si vous ne voulez pas etre jugé".

dans le coran, allah dit "ils sont aveugles sourds et muets". meme si je te répète cent fois que je ne suis pas elarabi, ta paranoia te le fera croire... tu es aveugle et sourd.

"avant d'enlever la paille dans l'oeil de ton voisin , enlève la poutre du tien " chèr ahmad...

j'ai lu récemment les liens trés étroits entre le satanisme et le communisme. un livre a été écrit à ce sujet: karl marx et satan.
http://www.google.fr/search?hl=fr&q=karl+marx+et+satan&btnG=Recherche+Google&meta=

ps/ je n'ai pas lu l'article...

Very Happy

mdr

il a raison ippo;
moi aussi je peut dire que zarlachte c aussi ahmad et en meme tps aicchou et mariam parce que vous partager des idées en commun;

ca se trouve ya qu un mec sur ce forum ki a inventé tout les pseudo et ki discute avec lui; et ce mec ca veut dire c moi...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Massoud
Membre Extra


Nombre de messages : 245
Age : 86
Date d'inscription : 15/11/2007

MessageSujet: Re: ipoelarbi jai pense a vous directe quand j ai lu cet article   Jeu 10 Juil - 17:09

ahmad a écrit:
Paranoïa religieuse


Les antécédents de ces malades ...


Richard von Krafft-Ebing, « Paranoïa religieuse », Traité clinique de psychiatrie, traduit sur la 5e édition allemande par le Dr Émile Laurent, Éd. A. Maloine, Paris, 1897, pp. 480-484.

Salaam ahmad Jan,
Je comprends ce que tu veux dire en montrant ce texte ici; malheureusement je trouve que l'auteur emploie des mots trop durs, voire même insultants - témoignant un certain jugement de valeur. C'est certainement à cause du fait qu'il a vécu au siècle dernier. actuellement on n'emploierait pas ces termes là pour expliquer la personnalité paranoïaque en général ou même sur le plan religieux.

Ce qui est certain c'est que l'extrémiste religieux, ou en général tout individu extrémiste religieux ou pas, cache une certaine fragilité intérieure, limite pathologie psychiatrique
Pour dire clairement et simplement :
un individu qui a une bonne estime de lui même et content de ce qu'il est ne ressent pas ce besoin interne d'être dans les extrèmes..

C'est un sentiment de vulnérabilité interne qui pousse un individu à aller vers des extrêmes pour justement remédier à cette fragilité.
Le seul problème c'est que c'est un chemin sans fin... et ça donne des individus comme Elarabi. le pire c'est que même lui même n'est pas conscient de cela Confused

on pourrait ouvrir un nouveau topic intitulé
la psychopathologie de l'extrémiste
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: ipoelarbi jai pense a vous directe quand j ai lu cet article   Jeu 10 Juil - 18:39

Massoud a écrit:
ahmad a écrit:
Paranoïa religieuse


Les antécédents de ces malades ...


Richard von Krafft-Ebing, « Paranoïa religieuse », Traité clinique de psychiatrie, traduit sur la 5e édition allemande par le Dr Émile Laurent, Éd. A. Maloine, Paris, 1897, pp. 480-484.

Salaam ahmad Jan,
Je comprends ce que tu veux dire en montrant ce texte ici; malheureusement je trouve que l'auteur emploie des mots trop durs, voire même insultants - témoignant un certain jugement de valeur. C'est certainement à cause du fait qu'il a vécu au siècle dernier. actuellement on n'emploierait pas ces termes là pour expliquer la personnalité paranoïaque en général ou même sur le plan religieux.

Ce qui est certain c'est que l'extrémiste religieux, ou en général tout individu extrémiste religieux ou pas, cache une certaine fragilité intérieure, limite pathologie psychiatrique
Pour dire clairement et simplement :
un individu qui a une bonne estime de lui même et content de ce qu'il est ne ressent pas ce besoin interne d'être dans les extrèmes..

C'est un sentiment de vulnérabilité interne qui pousse un individu à aller vers des extrêmes pour justement remédier à cette fragilité.
Le seul problème c'est que c'est un chemin sans fin... et ça donne des individus comme Elarabi. le pire c'est que même lui même n'est pas conscient de cela Confused

on pourrait ouvrir un nouveau topic intitulé
la psychopathologie de l'extrémiste

Salam Massoud jan,

Merci d avoir pris la peine de lire l article en entier.Ce n etait pas pour me moquer, malheureusement je pense reelement que des extremistes sont malade et ont besoin de medcin.

Cet articel parles de la religion chretienne, date en effet un siecle en arriere, justement j ai fais expres car tu sais les parano vont mettre en avant les arguments tel que islamophobie et les guerres actuellement dans le monde.

On pourrait faire tres bien l analogie des extremistes avec cet article.

Et pour finir, apres tout c est toi le Docteur

Smile


Ah j ai oublie voici qq mots du texte qui qualifient bien Elarbi et les extremistes :
Excessive
l’extase sublime
sensation béatification
d’excitation
fanatisme,
exécution


Dernière édition par ahmad le Jeu 10 Juil - 20:08, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Juba
Membre Extra


Masculin Nombre de messages : 7003
Age : 30
Date d'inscription : 20/03/2008

MessageSujet: Re: ipoelarbi jai pense a vous directe quand j ai lu cet article   Jeu 10 Juil - 19:39

salam

ce genre de theorie est trop abstrait ; inverifiable
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Juba
Membre Extra


Masculin Nombre de messages : 7003
Age : 30
Date d'inscription : 20/03/2008

MessageSujet: Re: ipoelarbi jai pense a vous directe quand j ai lu cet article   Jeu 10 Juil - 19:40

c les gens qui pousse a l extremime; c cette injustice ds le monde qui pousse les gensa etre extremiste
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ippo
Membre Extra


Masculin Nombre de messages : 6966
Age : 33
Localisation : à une autre fois
Date d'inscription : 22/08/2007

MessageSujet: Re: ipoelarbi jai pense a vous directe quand j ai lu cet article   Jeu 10 Juil - 20:59

ahmad a écrit:

Ah j ai oublie voici qq mots du texte qui qualifient bien Elarbi et les extremistes :
Excessive
l’extase sublime
sensation béatification
d’excitation
fanatisme,
exécution


fréro, en tant que communiste illuminé obscurantiste sourd, tu ne peux pas oser parler d'éxtrémisme, c'est trop gros...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Massoud
Membre Extra


Nombre de messages : 245
Age : 86
Date d'inscription : 15/11/2007

MessageSujet: Re: ipoelarbi jai pense a vous directe quand j ai lu cet article   Jeu 10 Juil - 21:47

Hessam a écrit:
c les gens qui pousse a l extremime; c cette injustice ds le monde qui pousse les gensa etre extremiste

Salaam Hessam Jan,
en lisant ta phrase, je pense que là tu penses aux musulmans. amalgame faite par les médias occidentaux extrémiste = musulman (mais ça tu le connais bien)
il faut voir dans le mot extrémisme qqch de plus large : c'est l'excès dans ce qu'on fait, dans la façon dans on pense, dans le comportement qu'on peut avoir. Pour moi Bush est un extrémiste par exemple.
L'extrémisme est UNIFOCAL : l'extrémiste ne pense que d'une seule manière et ne se remet JAMAIS en question !
L'extrémisme est une faiblesse.
Tôt ou tard il s'écroule.
Un extrémiste qui a obtenu tout ce qu'il voulait avoir ne sera jamais content !! et voudra toujours plus.
Les difficultés du monde ne doivent pas pousser qqn dans les extrêmes.
Le contraire c'est l'OUVERTURE D'ESPRIT qui est MULTIFOCAL, donc plus stable. Quelqu'un à personnalité stable et sereine n'ira jamais vers les extrêmes, même s'il a subit une injustice, des souffrances et autres difficultés graves.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Golestan
Membre Extra


Nombre de messages : 13647
Localisation : Herat Afghanistan
Date d'inscription : 10/12/2004

MessageSujet: Re: ipoelarbi jai pense a vous directe quand j ai lu cet article   Jeu 10 Juil - 22:11

Massoud a écrit:
Hessam a écrit:
c les gens qui pousse a l extremime; c cette injustice ds le monde qui pousse les gensa etre extremiste

Salaam Hessam Jan,
en lisant ta phrase, je pense que là tu penses aux musulmans. amalgame faite par les médias occidentaux extrémiste = musulman (mais ça tu le connais bien)
il faut voir dans le mot extrémisme qqch de plus large : c'est l'excès dans ce qu'on fait, dans la façon dans on pense, dans le comportement qu'on peut avoir. Pour moi Bush est un extrémiste par exemple.
L'extrémisme est UNIFOCAL : l'extrémiste ne pense que d'une seule manière et ne se remet JAMAIS en question !
L'extrémisme est une faiblesse.
Tôt ou tard il s'écroule.
Un extrémiste qui a obtenu tout ce qu'il voulait avoir ne sera jamais content !! et voudra toujours plus.
Les difficultés du monde ne doivent pas pousser qqn dans les extrêmes.
Le contraire c'est l'OUVERTURE D'ESPRIT qui est MULTIFOCAL, donc plus stable. Quelqu'un à personnalité stable et sereine n'ira jamais vers les extrêmes, même s'il a subit une injustice, des souffrances et autres difficultés graves.
Salam
Tout à l'heure j'ai visionné un petit reportage sur le net, il s'gissait d'un centre en arabie Saoudite, dans ce centre plus de 300 personnes étaient regroupés, tous étaient des Kamikazes appartenant à AL QUAIDA qui n'avaient pas eu le temps de se faire exploser et ils avaient été arrêté juste avant, pour certains ils avaient explosé leur bombes mais ils ne sont pas morts mais gravement blessé.
Ils avaient été arrêté en Irak, Afghanistan et dans le Golf.
Le gouvernement Saoudiens les a réunis dans ce centre et il leur apprend à nouveau la vie, en leur disant que l'islam ce n'est pas ça et tous ce qui va avec.
Le journaliste interweivé certain et chacun disait comment il s'est engagé avec Al Quadia.
Y en avait qui disait qu'il s'est engagé lorsqu'il a vu les images à la télé d'un vieux irakien se faire tué à bout portant par un soldat américain dans une mosquée à Faloudja en Irak, il n'a pas put supporter cette injustice et il s'est engagé comme kamikaz pour tuer des américains, avant ces images, il était un simple homme avec une famille et un travail.

Donc juste pour confirmer, qu'une sitaution peut nous rendre facilement extrémiste.
C'est comme en Afghanistan, les terroristes américains bombardent et tuent sans distinction, femmes, enfants et viellards, ceux qui poussent les survivant à rejoindre les talibans et combattre les étrangers, en régle général on ne nait pas extrémiste mais en le devient.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: ipoelarbi jai pense a vous directe quand j ai lu cet article   Ven 11 Juil - 11:38

Golestan a écrit:
Massoud a écrit:
Hessam a écrit:
c les gens qui pousse a l extremime; c cette injustice ds le monde qui pousse les gensa etre extremiste

Salaam Hessam Jan,
en lisant ta phrase, je pense que là tu penses aux musulmans. amalgame faite par les médias occidentaux extrémiste = musulman (mais ça tu le connais bien)
il faut voir dans le mot extrémisme qqch de plus large : c'est l'excès dans ce qu'on fait, dans la façon dans on pense, dans le comportement qu'on peut avoir. Pour moi Bush est un extrémiste par exemple.
L'extrémisme est UNIFOCAL : l'extrémiste ne pense que d'une seule manière et ne se remet JAMAIS en question !
L'extrémisme est une faiblesse.
Tôt ou tard il s'écroule.
Un extrémiste qui a obtenu tout ce qu'il voulait avoir ne sera jamais content !! et voudra toujours plus.
Les difficultés du monde ne doivent pas pousser qqn dans les extrêmes.
Le contraire c'est l'OUVERTURE D'ESPRIT qui est MULTIFOCAL, donc plus stable. Quelqu'un à personnalité stable et sereine n'ira jamais vers les extrêmes, même s'il a subit une injustice, des souffrances et autres difficultés graves.
Salam
Tout à l'heure j'ai visionné un petit reportage sur le net, il s'gissait d'un centre en arabie Saoudite, dans ce centre plus de 300 personnes étaient regroupés, tous étaient des Kamikazes appartenant à AL QUAIDA qui n'avaient pas eu le temps de se faire exploser et ils avaient été arrêté juste avant, pour certains ils avaient explosé leur bombes mais ils ne sont pas morts mais gravement blessé.
Ils avaient été arrêté en Irak, Afghanistan et dans le Golf.
Le gouvernement Saoudiens les a réunis dans ce centre et il leur apprend à nouveau la vie, en leur disant que l'islam ce n'est pas ça et tous ce qui va avec.
Le journaliste interweivé certain et chacun disait comment il s'est engagé avec Al Quadia.
Y en avait qui disait qu'il s'est engagé lorsqu'il a vu les images à la télé d'un vieux irakien se faire tué à bout portant par un soldat américain dans une mosquée à Faloudja en Irak, il n'a pas put supporter cette injustice et il s'est engagé comme kamikaz pour tuer des américains, avant ces images, il était un simple homme avec une famille et un travail.

Donc juste pour confirmer, qu'une sitaution peut nous rendre facilement extrémiste.
C'est comme en Afghanistan, les terroristes américains bombardent et tuent sans distinction, femmes, enfants et viellards, ceux qui poussent les survivant à rejoindre les talibans et combattre les étrangers, en régle général on ne nait pas extrémiste mais en le devient.


Salam Golestan,

Je suis rassure par ta position ici, et je suis d accord + au - ,Masoud jan parlait des problemes internes de l extremiste musulman ou pas.
Alors je ne sais pas trop ce que il veut dire par la,peut etre des anomalies hormonales, pathologies pshychiques..) en tout cas interne, esprit faible influencable, decu par qq chose dans la vie qui prennent ensuite la voie de l extremisme.

Cela peut s expliquer par leur faible en nombre qui, salissent l image de l islam dans le monde, et qu ensuite tout les musulmans paient a cause d eux ( tu donnes la preuve en Arabie Saoudite).

Pour info d apres mon sejours au Royaume unis en 06 mois j ai fais ds connaissances et j ai appris beaucoup de choses sur ces extremistes en les cotoyant de pres car je suis dans le nord Est de Londres en plein quartier des extremistes qui, tout les jours fesaient des manifestations en criant jihad C EST ETONNANT, car les autoritees Britanniques laissent faire, ce n est pas comme en France, c est la liberte TOTAL au niveau vestimentaire, pratiques, et la constructions des Mosques.


Je ne sais pas pourquoi en France les medias en parlent pas mais tout les jours il y des attentats sont dejoues en Angleterre.
Je me suis fait acoste par l un d entre eux, des que il a compris que je suis afghan il a commence a parler de jihad de critiquer la societe Anglaise sur les filles leur vetements, la societe consommatrice j ai pas pu m empeche de dire que je viens de France et la percecution musulmans au nom de laicite est 100 fois pire qu ici les gens prient ds les caves, les Anglais sont encore "gentilles et je lui est rappeler que ici tu est chez eux.C etait des gamins de 20 en plein crise d adolesecence qui plannifient des attentas au nom de changer la societe Anglaise, trop souffert du capitalisme liberal a l extreme.
comme un jeux, un passe temps en se reunissant le soir.


Et j en ai parle aux afghans la bas en disant c est quoi tous ca ? Ils m ont repondu a l uninamite laisse tomber c sont des KHAR perdus et j ai jamais vu d Afghans parmis aux SEULEMENT des Pakistanais, arabe.
Ils ne peuvent pas se voir mais VRAIMENT les Afghans de la bas et ces gens la et c est plutot rassurant nos afghans restent eux meme
pouratn les Afghans se omptent en millions aumoins 1

Vous ne verrait JAMAIS les Afghans se meller avec ces gens la tout le monde en communeute entre eux ou presque EX

Les Afghans, Iraniens, Turques d un cote

Les Arabes, Pakistanais d un cote

Les Russes, Ukrainiens , polonais Albanais d un cote

les Indiens Bangalais, sikh ....ET pourtant les Bangalais ce sont des musulman

C EST UN CONSTANT

Peut etre que les Afghns de France se sentent plus proche des Arabe, alors se rapprochent d eux donc influences par eux du fait qu ils sont disperces en France..se sentent seule
Revenir en haut Aller en bas
Ippo
Membre Extra


Masculin Nombre de messages : 6966
Age : 33
Localisation : à une autre fois
Date d'inscription : 22/08/2007

MessageSujet: Re: ipoelarbi jai pense a vous directe quand j ai lu cet article   Ven 11 Juil - 12:57



pour moi l'extrémisme, ca ne signifie rien, du moins comment vous le définissez. puisqu'il est relatif.

exemple: un musulman qui fait ces 5 prières par jour, qui fait l'aumone et le ramadan, s'il vit dans un pays ou 95% de la population n'a jamais prié; il sera vu comme un extrémiste. alors que s'il vit dans un pays ou les mosquées sont remplies, les préches sont continuels, il sera modéré et inapercue, banal...

autre exemple: un chrétien évangéliste adorant la croix et parlant de la crucifixion jour et nuit serait vu comme un fou alliéné, inspiré s'il va dans une contrée ou sa croyance est inexistante. il sera vu à juste titre comme un extrémiste chrétien. et pourtant s'il retourne chez les mormons, il sera percu comme un héritique.

autre exemple: un communiste qui lit karl marx et qui veut vivre dans une société communiste sera percu comme un extrémiste révolutionnaire en eterre chrétienne ou islamique. pourtant s'il vit dans un état communiste, il sera peut etre vu comme un traitre pas assez communiste.

donc extrémiste par rapport à quoi?

pour moi elarabi n'est pas plus extrémiste que ahmad. elarabi veut aider les combattants musulmans, ahmad veut aider les combattants de la puissance us. les combattants musulmans sont la bas pour se battre et tuer, les combattants de l'isaf sont la bas pour bombarder à l'aveuglette et tuer. donc ahmad revoit ta définition de l'extrémisme, comme je t'ai dis tu es aveugle, c'est à dire que tu vois les autres mais tu ne te regardes jamais...

ne juges pas si tu ne veux pas etre jugé.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: ipoelarbi jai pense a vous directe quand j ai lu cet article   

Revenir en haut Aller en bas
 
ipoelarbi jai pense a vous directe quand j ai lu cet article
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Où et quand lisez-vous ?
» Que pense votre entourage du temps que vous consacrez à l'entretien de vos cheveux ?
» + Je pense que ...
» paint pot / shadestick / base?
» Avez-vous votre carte de fidélité ? ... un article à propos de la colère ...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Divers :: Général-
Sauter vers: